Jeu Vidéo

Alors, et Guitar Hero Rocks the 80s ?

J’aurais pu vous parler de Rugby. Là en ce moment la France est pas aussi mauvaise que certains auraient pu le prétendre. J’en ai rien à foutre je hais le rugby. Et voir Sarkozy à Cardiff m’a donné le coup de grâce. Loin de moi l’idée d’avoir encore une vision gauchiste du monde, mais là, bon, euh, voilà quoi. Ca aurait été cette double conne quiche de Royal, j’aurais fait pareil, j’aurais vomi la même quantité de viande. Et avec parité.

Mais le sujet ne sera pas le Rugby. Ca ne sera pas non plus Tony Taka, parce que celui-ci n’a rien de bien nouveau de son actualité, et puis y’a un moment les gens vont en avoir marre (enfin pas tellement, depuis le début octobre, six personnes ont recherchées « hentai » dans la barre de recherche. Mihihihi.) et puis bon, jveux bien parler de hentai par contre. Mais pas ce soir, je me sens castré.

Le sujet ne sera pas non plus Bleach. J’avais dans l’idée de faire un article sur Luppi, Urahara et Ichimaru, trois personnages que j’adore, mais non. Définitivement non. De même que j’aurais bien fait un petit mot sur mon impression après trois épisodes de Ouran High School Host Club. Mais cette série, avant que je donne un avis tranché et définitif, devra être regardé par mes soins jusqu’a la fin, et en peu de temps, quitte à mater de la VOSTA. Après trois épisodes, je suis plus qu’enthousiaste, clairement. Mais non.

Le sujet ne sera pas non plus mes maux de ventres, que je hais, et qui m’ont empéchés de beaucoup dormir. Le sujet ne sera pas non plus le GP de Chine qui est toujours demain matin (seigneur… pitié…) et ça ne sera pas non plus ma découverte que je suis bel et bien de groupe sanguin O Négatif. Yeah.

Là, la France gagne.

Bon, le sujet choisi est SURPRISE encore Guitar Hero. Sauf que cette fois-ci c’est bel et bien définitivement mon avis subjectif sur Guitar Hero 80s. Alors est-ce que l’extension a moindres prix estivale du jeu de musique internationalement connu aura suffit ? Est-ce que l’on est pas trop sur notre faim ? Est-ce que les 30 titres sont bons ? Autant de questions qui auront peut-être une réponse dans cet article.

Article que je dédicace à une personne sans qui ce test aurait été impossible: cette très chère Tiya, qui m’a prété 5€ et permis de survivre dans Paris malgré le fait que je n’avais plus que 10cts en poche. Aimons la (mais moins que moi je l’aime, faut pas déconner, sinon je défonce vos tronches è___é)

Ici une jacquette qui fait peur

Donc déjà oui, pour commencer, analysons cette jacquette: OH FOUTREDIEU QUELLE LAIDEUR. La tronche de Izzy Sparks fait très prostituée brésilienne, quant à la pauvre Pandora, oui, la pauvre. N’empêche que son look New Wave est moins craignos que le look Cameleon du II. Et puis elle sera pas dans le III alors un peu de pitié.

Une fois passée la minute de (un smile résume mieux que des mots ne le peuvent) devant la dite boîte, on l’ouvre, on débranche la manette PS2, on branche la guitare (toute une mécanique à apprendre par coeur), on met le jeu et zouplà, hop. Après un logo dans le pur esprit des eighties, on peut vraiment commencer.
Bon, moi je me la pète, et vu que la veille j’avais réussi un mini miracle personnel que je surkiffe encore donc je met « Carrière », j’entre « Amo 0 » en guise de nom de groupe, et je met direct en … DIFFICILE \\o/. Oui je me la pète, mais pas encore en Expert, je préfère découvrir les musiques avant de commencer à me bouffer les cheveux, mmm’voyez.

Bon, le lendemain après-midi j’avais fini. Normal, y’en a que 30.

Et je suis très bon aussi, mwiii je sais.

Bon alors constat: bah déjà rien à dire sur les graphismes, on en a -naturellement- rien à branler de savoir si les notes sont en pure 3D avec des purs effets qui butent, le plus important c’est de les jouer. Bon autour des dites notes, c’est beau, enfin aussi beau que Guitar Hero II, normal. Niveau jouabilité, bah euh, avec mon vibrato a demi pété, c’est… euh… plus dur oui. Mais sans, hahaha avec cette fantastique guitare playskool on est sur un nid de coucous et la jouabilité, si elle est mauvaise, c’est que tu es un gros naze de n00b (puisque GH est le seul jeu ou le joueur évolue à vue d’oeil et en se rendant compte de son évolution)

A ce moment du récit, la France vient de gagner contre la Nouvelle Zélande: je vais flamber au lycée. (ha, les joies du direct)

Donc il est moment d’attaquer la tracklist que je vous avais déjà offerte il y’a maintenant trois mois, déjà (WOH) et que je ne répéterais pas. Mais peut-être bien qu’évidemment, tout Guitar Hero ne tient que sur deux choses: sa tracklist et la partition des chansons de sa tracklist. Le reste n’est que détail (même si des tas de persos et des tas de guitares, c’est cool, oui).

Donc la tracklist, oui, à priori y’a pas de titres vraiment vraiment vraiment merdiques comme avaient pu l’être des titres comme Freyja ou Laid To Rest dans GH2, mais il y’a peu de titres super accrocheurs non plus. Ok j’avoue avoir jouer un gros nombre de fois Only A Lad, Turning Japanese et Synchronicity II. Un bon nombre aussi I Wanna Rock (THE SCHOOL HAS BEGUN !!) et No One Like You. Ainsi que Because it’s Midnite, 18 and Life, I Ran (So Far Away) et Balls to the wall, à la rigueur. Et puis pas mal de Seventeen et de Holy Diver

Bon ok pas mal BEAUCOUP de titres sont accrocheurs. Et le titre final, Play With Me, est l’exemple même du titre jouissif mais très difficile. Son intro mozarienne est assez puissante ouais. Le solo labyrinthique de 1mn le rend impossible à finir en Expert (la preuve: jsuis bloqué dessus depuis mercredi. Ouais c’est la preuve ULTIME) et il peut, avantage de taile, se beugler en chantant. (DO … YOU … WANNA… PLAY… X3)

Par contre, là ou le bât blesse dans ce 80s, c’est dans les partitions. Surtout en Expert. Je parle ici surtout des super-solos-hyper-rapides-ou-faut-avoir-quatorze-mains-et-dix-yeux… (le tout en PO/HO sinon c’est trop facile huhu. Et dieu sait que je suis limite meilleur en pas PO/HO qu’en tout le reste) et SURTOUT… SURTOUT… des vides. De ces moments sans guitare. Si dans le II cela s’était témoigné par War Pigs, dans GH80, c’est 5/6 titres qui sont touchées par des moments sans gratte qui doivent tourner autour des 30s. Le pire étant Shakin d’Eddie Money qui a un vieux trou d’une quarantaine de secondes. Moi, je dis, quitte à foutre des trous pareils, autant laisser la place à des meilleures musiques quoi.
Autre problème répandu en Expert: la démocratisation de l’accord à trois notes et SURTOUT l’apparition de l’accord note verte / note orange. A vous faire péter la main par trop grand écart doigtal. Pour les accords à trois notes, le pire restera à jamais Heat of the Moment qui doit comporter 80% d’accords à trois notes. A vous pendre. C’est balaud d’autant qu’on y est pas préparé: si ce type d’accord apparaissait dans GH2 il apparaissait quoi… sur 5 ou 6 chansons. Là on y a droit dans quasiment toutes et à grosse quantité. C’est moche.

Mais ça prouve que ce jeu c’est pour les vrais.

Bon le multi j’ai pas essayé j’ai pas d’amis. Mais le solo fait assez tenir. Evidemment si est un pro de GH, qu’on a torché les autres en expert, on finit le jeu et on débloque tout en un aprem’, mais bon voilà, comme d’habitude Guitar Hero c’est le bien.

Sur ce, Haruhi vous observe:

(encore, oui mais je l’aime !)

Et évidemment, vous propose de vous l’offrir. Oh bien évidemment, préférez les deux autres GH ou attendre GH3. Parce que 80 n’est qu’un apéritif / fromage avant de passer au plat de résistance / dessert, rien de plus. Moitié moins de persos, moitié moins de chansons, Stonehenge en moins, fallait pas en attendre plus 😉 .

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittertumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *