Jeu Vidéo

Where is your Pokégod now ?

Le printemps est là ! Ca signifie les deux ans de JLNV (mais j’ai un micro aléatoire donc oubliez), ça signifie le retour des beaux jours et des soirées où il fait pas trop trop nuit, bref ça signifie la meilleure saison de l’année: la saison du temps doux sans être chaud, et la saison des conventions, des voyages Caen/Paris tous les quinze jours ! Une saison que je passe traditionnellement à économiser comme l’enfer pour pas arriver à la JE les poches vides et avec au moins de quoi me payer le RER, et où toutes les économies faites en trois mois peuvent partir en deux minutes si on croise une figurine Ranka Lee franchement jolie vendue par des vendeurs au fort accent italien dans un coin du secteur « supermarché » de la Japan Expo. On avait pas prévu la dépense, mais eh, je suis sur que les vendeurs avaient prévus l’achat, eux.

Bref, là je suis en plus dans une position vidéoludique compliquée: après avoir passé des années à conspuer de manière parfois gentiment méprisante les gens qui s’achétaient plein de jeux mais n’en finissaient aucuns, je me retrouve de plus en plus dans la même situation. Plein de jeux à finir, plein de succès à encore débloquer, tellement de jeux qui mériteraient que je m’y investisse encore plus (ha, mon NG+ d’Alpha Protocol par exemple – je vous ai dit que ce jeu était génial ?), mais qui sont tous plus où moins occultés par un nouveau jeu qui débarque et bam voilà. Du coup j’ai décidé une grande résolution, j’ai décidé d’être un grand garçon, un garçon responsable, et je m’interdis tout achat de jeu jusqu’a début juillet. Je DOIS compléter au maximum tout ce que j’ai sous la main et être un peu ambitieux, surtout que y’a pas de chances que je me force, j’ai que des jeux que je kiffe sous la main (ouais, bon, à part FF13.) Et du coup le dernier jeu que je me suis officiellement payé c’est… POKEMON NOIR. Et ça, croyez le ou pas – mais vous allez me croire- ça me permettra facile de tenir trois mois. Pourquoi parler de la 3DS alors qu’on peut parler d’un des meilleurs jeux DS ever, là, tout de suite, en y ayant joué que 10h ?


J’ai pris Vipélierre, en plus.

Je reste tout de même un gros faible, à bien y repenser, et cet achat était tellement pas nécessaire, surtout en partant du principe que j’ai emprunté à une célébrité du net son exemplaire de Ghost Trick, et que je suis presque à la fin du premier volet des fantastiques histoires du fantastique Professeur Layton et de son fantastique chapeau. Et aussi en partant du principe que ma DS… n’est plus dans un état très fantastique, elle peut claquer n’importe quand et comme je peux pas me permettre de reclaquer de l’argent derrière pour une DS Lite, je peux potentiellement me trouver dans un état d’esprit extrêmement frustrant. Je flippe plus de jouer à la DS qu’a la Xbox 360, c’est dire le délire. Mais bref, dix heures de Pokémon plus tard et c’est le bonheur. Mais toujours ce bonheur extrêmement frustrant.

Frustrant parce que depuis la version Perle, voire même la version Rouge Feu, j’ai développé une fascination dans le développement d’une équipe. Avant, je m’en cache pas je faisais comme tout le monde: je prenais mon starter, je le faisais bouffer toute l’XP possible et je défonçais le conseil des 4 avec juste mon Tortank lvl 70 et mon Artikodin de secours, juste pour one-shoter le Dracolosse de Peter. Idem dans les autres versions, et les pokémon, je leur faisais du level-up juste pour qu’ils évoluent, avant de les jarter sans retenue. Ce qui faisait que ma team était bien souvent composée du starter, de deux ou trois légendaires, d’un Poké avec Vol et d’une larve que je m’occupais de faire leveler. Je veux dire: dans Rouge je m’étais cassé le cul à leveler un Draco, tout ça pour JAMAIS UTILISER LE DRACOLOSSE DERRIÈRE. Ciel.

Mais là voilà, maintenant je compose des équipes et je fais en sorte que chaque Pokémon soit sur un niveau égal, que j’ai une bonne palette de types, que les 6 pokémon me plaisent, etc. Mais là c’est un déchirement parce qu’en à peine dix heures de jeu, y’a déjà au moins dix pokémon que je voudrais vraiment incorporer à mon équipe finale. D’emblée, me voilà à quasiment déjà définir mon équipe finale pour la ligue alors que JE SAIS PERTINEMMENT qu’en chemin, je vais rencontrer des Pokémon encore plus classe et plus attirants ! A quoi bon leveler mon Munna quand je sais très bien que je vais le lâcher pour un Victini et, après la ligue, pour un Roigada parce que eh, putain, Roigada quoi ? Du coup chaque combat contre dresseur devient un puzzle, où j’essaie de voir quel Pokémon serait le plus méritant pour l’XP qu’il va y gagner parce que, eh, les poké sauvages ramènent toujours aussi peu d’XP.

Mais c’est là que Noir me surprend, avec une idée pas con: si vous battez un Pokémon, l’XP donnée ne sera pas la même selon le niveau du pokémon ! Du coup inutile de garder tout le starter pendant tout le jeu, viendra un moment où il gagnera plus qu’un tiers de l’XP. C’est encourageant, ça force à développer une équipe et à se servir de ses six petits bonhommes et si en plus maintenant les CT sont utilisables à l’infini… Là d’un point de vue gameplay construction d’équipes, on touche du doigt la perfection de l’univers Pokémon. Modérément.

Mais il reste toujours une terrible émotion.

Mettons nous dans le contexte: vous êtes un dresseur Pokémon, vous venez de capturer un Munna, Pokémon Psy qui ressemble à un cochon qui lévite et qui est super sympa quand votre stratégie consiste à endormir le pokémon adverse et lui bouffer ses rêves. Vous voilà parti à l’aventure avec votre Munna, votre Vipélierre et votre Ponchiot (ce dernier étant un tueur qui aime one-shoter les pokémon adverses avant, on l’imagine très bien, de leur trancher le cou, de leur dévorer les entrailles et de pisser dans leur bouche en faisant yap yap et en remuant la queue), vous découvrez vite que votre Munna est pratique mais pas forcément surpuissant, mais il vous aide à combattre certains dresseurs, à attraper des Pokémon grâce à son Hypnose, et bam, vous vous y attachez. Surtout que vous lui avez donné le surnom de « Jumanji », alors il est encore plus unique. Mais voilà, vous venez de croiser Victini, il est Feu/Psy, il a des stats de fou, il a une bonne bouille et en plus vous pourrez poser avec quand l’événement cadeau mystère sera fini et que 3/4 des mecs auront oubliés de le faire. Bref, plein d’arguments. Surtout qu’a coté, votre équipe est pleine, avec en plus un pokémon eau en forme de Triton qui fait floc floc sur le sol (l’apogée du mignon) et un pokémon karatéka qui évoluera jamais mais qui est… un pokémon karatéka. Munna ne sert plus à rien !

Always, I wanna be with you, Make me believe with you
Ce pauvre chou.

Et vous allez le déposer !

Dans votre boîte !

Pour ne plus jamais qu’il en sorte !

Imaginez la tristesse de ce Munna. Ca se trouve en le capturant, vous l’avez sauvé d’une vie de labeur, car la société Munna est esclavagiste, vous lui avez permis de voir du monde, de sortir des ruines de cet appartement hanté en construction, il a commencé à s’attacher à vous énormément, il vous considère comme son sauveur, et il s’attend à ce que l’aventure que vous avez passé avec lui pendant 10h dure éternellement. Il a en plus commencé à aimer l’interaction avec les autres pokémon de votre équipe, et lui et votre Ponchien sont les meilleurs amis du monde. Et paf. Vous le déposez dans la boîte. Il se dit au début « bon c’est pas grave, il m’a juste mis dedans pour sortir le Poké avec Coupe et déblayer le chemin jusqu’a la prochaine ville », et il va vous voir vous reconnecter, et ne pas le prendre. Il se demandera ce qu’il se passe, peut-être que vous êtes en train de leveler un pokémon pour le faire évoluer et l’échanger avec un pote pour compléter le pokédex, et que l’aventure reprendra. Et puis le temps passera, les boîtes se rempliront de pokémon de plus en plus évolués et hauts en niveau, et il sentira le vent tourner, qu’avec son maigre niveau 21 il ne vous sera plus aucune utilité. Il se demande alors ce qu’il a fait de mal, sa faute de pas être aussi balèze que Victini, sa faute de pas être un légendaire. Il envisagera peut-être même à un peu l’alcoolisme et la consommation outrageuse de Baie Oran. Et peut-être qu’avec un peu de chance il retournera dans votre équipe pour bouffer une Pierre Lune, évoluer, compléter le pokédex, et retourner dans la boîte: certes, ça ne durera que deux minutes mais il sentira pendant ces deux minutes la chaleur de votre présence, et ces deux minutes seront le seul objectif qui le maintiendra encore en vie. Parce que, avouons le, tous les autres pokémon de la boîte 1 sont un peu débiles.

Srsly
Et on ne fait pas mention du fait qu’il a le même nom qu’un acteur indien.

Voilà le problème de Pokémon: il me faudrait pouvoir faire des équipes de 15 Pokémon. Ou me rassurer sur le fait que mes pokémon vont bien, que quand j’éteins la console, mon dresseur joue avec, le calinouille, des trucs comme ça. Putain de capitalisme.

Par contre la note finale sur ce Pokémon, c’est la surpuissance de la traduction fr, qui me surprend positivement tous les 3 pas. C’est inspiré, c’est fun, on revient au bon vieux temps de la trad de Pokémon Rouge niveau fun, et c’est pas étonnant quand on voit qui est un des traducteurs.

Ce week end, je rappelle que je serais au Comic Live In Paris toute une partie de la journée du samedi – l’autre partie je serais à l’Aki Party de soutien au Japon – et que le dimanche je serais à la Diurne Epitanime toute la journée avec l’asso Thalie, et qu’on fera par exemple un Quizz Hardcore Sa Mère Je Pleure, un quizz par équipes sur le Japon et d’autres trucs rigolos. Bref je me remue pas les pouces cette semaine, tout préparer/rusher en une semaine n’est pas un exercice facile ! Je vous encourage donc à être là ce dimanche, en plus y’aura une tombola – argument d’autorité !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

9 commentaires

  • Api

    Ah, c’est vrai que pour la traduction, on sent qu’ils se sont défoulés 😛
    J’en pas une réplique précise en tête, mais yen a des fun ^^

    Et si tu cherches un bon moyen de corser la difficulté, fais comme moi et donne deux multi exp à ton équipe, comme ça ils progresseront tels des limaces et tu te demanderas bien pourquoi tu as de plus en plus de mal à battre les dresseurs que tu croises… (surtout que je me suis rendu compte de ma bourde seulement avant la route victoire, donc pour remonter tout ça j’en ai bavé >_> )

  • TheFlex

    Ouais, perso, j’ai fini la première partie du jeu, mais c’est la que je me suis démotivé. En voulant bien équilibrer ma team, j’ai aucun pokemon surpuissant, ce qui manque CRUELLEMENT. Et la retour au conseil des quatres, et ô surprise: il sont devenus surpuissant…En plus, j’ai pris le starter le plus pourri! Nan, mais Grotichon, pokémon Feu/Combat…Nan mais seriously?? Psy, vol, eau, terre, etc…Chaque fois qu’un pokémon lance une attaque, y a une chance sur deux pour qu’elle soit super efficace!!! Alors un conseil, oubliez le starter feu dans Noir/Blanc!

  • Gemini

    Je suis encore plus salaud. Première chose faite après avoir obtenu le pokefret : rapatrier mon équipe de Perle, et renvoyer les autres au placard. Évidemment, contre un Démolosse niveau 92 (au moment du transfert), mon Lugulabre niveau 66 ne faisait pas le poids…

  • Wandering

    Pardon pour les Pokémon, tout ça, mais la jolie bannière de printemps couvre une partie de l’article. Rien de méchant, juste le lien vers les posts précédents-suivants. Mille excuses encore, je retourne jouer à Jaune…

  • Lisa

    PBsaffran en traducteur ?? o_o J’étais absolument pas au courant ! Bouuuh, moi qui me complaisais à clamer ouvertement mon aversion pour cette version (original, n’est-ce pas), me voilà face à un dilemme.
    Qui n’en est pas un.
    Je l’achèterais, juste pour la traduction >:3

  • pbsaffran

    Je tiens quand même à préciser que c’était un projet absolument énorme et que bien évidemment, je n’étais pas seul à travailler dessus. Les autres aussi ont fait un boulot formidable. Je crois qu’il n’y a que deux erreurs dans toute la traduction : on a déjà vu largement pire…

N'hésitez pas à commenter l'article~