Jeu Vidéo

K-On! Houkago Live – J’ai joué à un jeu PSP et ma Mio a un masque tribal

<3

Mon plus grand rêve, là, tout de suite ? Des titres de K-On! dans Rock Band. Histoire de cumuler mes deux plus grands fanboyismes en un seul ensemble. Mais en attendant que cela arrive un jour, je dois me contenter d’alternatives diverses et variées, et en l’occurrence autant sauter sur ce jeu qui mélange K-On ET jeu de rythme. Je suis pas un gros joueur de PSP mais là pour le coup, pourquoi pas hein. Surtout que derrière tout ça y’a les mecs de chez Sega et la team derrière Project Diva, ce qui est loin d’inspirer méfiance !

Alors que vaut ce jeu, se débrouille t-il bien en tant que jeu musical ? L’univers K-On est-il bien représenté ? La vache a lait est-elle bien exploitée où bien c’est fait avec violence et baclage pour récupérer de l’argent qui servira derrière à faire un nouveau Sonic tout pourri où à éponger les dettes de Platinum Games ? Les questions étaient IMPORTANTES avant de commencer le jeu et au final j’en sors plutôt convaincu. Voilà un jeu pour fanboy et fangirl qui fait bien le boulot, sans être non plus indispensable. Mais tout ce qui est non-indispensable devient indispensable pour des fanboys de mon espèce !

Yui est ENTHOUSIASTE ! Et GENKI ! Et COCONNE !

Le concept du jeu est globalement simple à résumer: vous chopez une chanson et vous devez taper sur telle touche à tel moment, pour tapoter en rythme. Et selon votre talent à tapoter en rythme, vous aurez une note finale qui viendra un peu résumer votre performance et votre personnage réagira en conséquence et vous fera la gueule si vous osez ramener un D à la maison. Inutile de chercher plus loin une quelconque innovation du genre musical, c’est juste du croix croix croix carré rond ad vitam eternam, pas d’instruments en plastique, pas de gameplay complexifié, on lance la chanson et hop c’est parti. Pour vous donner une petite idée, voilà une vidéo de gameplay sur Fuwa Fuwa Time avec Ritsu qui porte des lunettes de soleil de qualité:

L’idée est donc là: vous avez une vingtaine de chansons de l’univers de K-On – l’opening, l’ending, les quatre insert songs, les deux face B des différents singles de génériques et une quantité ahurissante de chara-song -, tout en sachant qu’on se limite ici uniquement à la première saison du show, ce qui empêche de voir apparaître Go Go Maniac, No Thank You et autres Pure Pure Heart, mais ce qui offre tout de même un très grand choix de chansons… tout en sachant qu’au final on jouera les six ou sept chansons en boucles + les quelques chara song qu’on aime bien et on esquivera pas mal de chara-song car y’en a quand même qui sont, hein, avouons-le, SUPER MERDIQUES. Hey Ritsu, tes chara-song, elles sont insupportables, t’entends ?

Contrairement à Project Diva (par la même équipe), chaque chanson possède cinq pistes, correspondant chacune à un des cinq instruments du groupe: Yui jouant la guitare, Ritsu la batterie, Mio la basse, Tsumugi le clavier et Azusa la guitare rythmique, mais tout cela vous le saviez déjà au fond de vous. Cela permet donc de varier les plaisirs sur chaque chanson, tout en sachant que chaque instrument n’apporte pas la même difficulté et ne débloque pas les mêmes choses une fois la chanson complétée. Rajoutons à cela une mode « Normal », une mode « Hard » et une mode « Extra Hard » (un peu déguisée puisqu’il faut faire avaler au personnage un gateau spécial qui augmente le nombre de notes tout le long de la chanson), cela offre donc BEAUCOUP de pistes même si bon, pour être franc, une fois la mode Hard un peu gérée, on ne revient plus du tout à la mode Normal, la pauvre étant un peu molle quand même. Comme dans Elite Beat Agents !

Et parfois Mio nous offre des esquimaux, quelle jeune fille un peu choupie !

Mais bon je vais vous avouer tout de suite la vérité: on arrive au mode hard SUPER VITE. J’ai commencé à jouer dimanche midi et lundi midi j’étais déjà là à entamer la mode hard et une heure plus tard, bam, je commençais à gérer tranquillement. Et évidemment, mercredi midi j’étais là à accumuler tranquillement les ranks A en Hard, quand parfois je tombais pas sur un S obtenu à la sueur de mon front ! Après avoir passé un mois à gérer Elite Beat Agents, et trois mois à atteindre un bon niveau Expert dans Guitar Hero, j’ai un peu mal d’arriver aussi vite à gérer un jeu. Même si le gameplay de Mio me résiste encore un peu, mais là aussi j’ai du y toucher genre… trois ou quatre fois ?

Et globalement peu de différence entre les différents gameplay: le gameplay de Tsumugi repose surtout sur Triangle et Carré, celui de Ritsu sur Croix et la touche bas, celui de Mio sur les touches directionnelles, celui de Yui sur Rond et Croix et Azusa sur Carré et Croix. Ouais ouais je mens pas en disant « peu de différence. » Mais je vais pas nier que j’en ai un peu rien à battre, mon trip étant à chaque fois de jouer un instrument différent et d’entendre le clavier de Tsumugi chanter bien comme il faut. Oui, parce que de manière surprenante, j’ai surtout joué avec Tsumugi.

Certains tripent grave sur Yui avec lunettes + chapeau de policier

Et comme décidément aujourd’hui je ne vous cache rien, je vais aussi vous avouer que ce jeu est VRAIMENT réservé aux fans de la série et du manga. Parce que holala, ce jeu nous branle dans le sens du poil en QUASI PERMANENCE. A commencer par ce qui est sans doute l’eldorado du fanboy que je suis: la possibilité de customiser intégralement les cinq héroïnes, en débloquant pour elles plein de vêtements, de coupes de cheveux où d’accessoires. Tsumugi en vêtement d’été avec une queue de cheval et une casquette rigolote ? OH. Yui en maillot de bain et lunettes intellos ? OH. Mio avec un PUTAIN DE MASQUE TRIBAL SUPER GLAUQUE SUR LA FIGURE ? YEAH vous ne rêvez PAS. C’est plutôt dingue et j’avoue que si je compte le temps que j’ai passé à essayer des vêtements et faire des expérimentations diverses sur les filles, je trouverais sans doute ça un peu glauque. C’est le genre de petit détail qui fait toute la différence ! Et vu que tout débloquer prend masse de teeeemps…

Par contre oui, clairement un scandale: tous les vêtements « phares » de la série y sont. Aucun ne sort de nulle part, tous font référence à un épisode particulier, ils ont au moins une seconde d’apparition, même dans les minutes les plus obscures des épisodes les plus oubliés. Le souci du détail est assez ouf et habiller ses persos de la même façon que dans le faux clip de Fuwa Fuwa Time est grisant, ce qui du coup permet de poser LA question qui fâche: POURQUOI ON PEUT PAS DÉBLOQUER LES COIFFURES ET VÊTEMENTS DE DON’T SAY LAZY ? ILS SONT OU ? Parce que là si je tente de répondre à la question que j’ai moi-même posé je suis obligé de m’exclamer « évidemment dans mon cul » ! Je veux dire, pourquoi ? Pourquoi ne pas avoir mis dans LE JEU ADAPTÉ DE LA SÉRIE les vêtements de L’ENDING PHARE DE LA DITE SÉRIE. C’est juste impensable de faire une bourde pareille ! Et le pire ? Le clip est quasi repris tel quel quand on joue la chanson. Je que hein wat quoi !

Bon si on oublie ça reste un jeu portable assez parfait: les chansons excèdent rarement les deux minutes donc vous pouvez sortir le jeu en attendant le bus, jouer une petite chanson, et hop, temps écoulé. Il ne se joue pas forcément de manière intense et fait un parfait petit compagnon de voyage. Alos quand en plus à coté de ça on a pas mal de modes, le jeu est constellé de multiples trucs à collectionner (screenshots de la série, voix des personnages, events rigolos entre les personnages que je comprends pas vu que je lis pas le jap huhu), on sent vraiment le souci de coller au maximum à la série et, comme j’ai dit, de faire plaisir au fan. Pour le fan de K-On, le jeu n’est pas forcément un mauvais achat ! Et de toute façon vu que le jeu est sur PSP, si vous voulez pas l’acheter vous avez des solutions alternatives simples pour essayer avant d’acheter ! Les non initiés feront eux un peu plus la trogne et de mon coté je suis surtout max à fond sur la suite potentielle, vu qu’il manque pas mal de gros trucs de la seconde saison, du coup.

Bref, c’est pas le truc sur lequel je suis le plus enthousiaste mais ça doit être le jeu auquel j’ai passé le plus de temps sur PSP. Ah mais attendez, c’est mon premier jeu PSP !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittertumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

3 commentaires

  • Aozora

    Bon ben tu as tout bien résumé. J’en avais déjà parlé sur mon blog quand j’avais commencé le jeu de mon côté mais c’est bien un jeu pas prise de tête du tout. Une petite chanson par ci par là, les changements de costumes (!!).

    En espérant la suite aussi!

  • Rex

    J’ai peut-être lu trop vite, mais il me semble que tu as oublié de préciser un détail essentiel, c’est le fait que les notes défilent de gauche à droite avec un curseur qui revient au début de la ligne à chaque fois, ce qui est assez déroutant, surtout quand on est habitué aux jeux de rythme « Classiques » ou ce sont « les touches qui viennent a tes doigts et pas l’inverse ». Le coup de main est du coup assez dur à prendre quand on ressort de Project Diva ou DJ Max Fever (si on reste dans le cadre des jeux de rythme japonais sur PSP, bien entendu).
    Concernant le jeu, pour ma part, j’ai beau être un grand fan de K-ON, j’ai jamais adhéré d’une part au gameplay, pour la raison précitée, mais aussi pour le style graphique qui ne convient pas à K-ON: un mauvais cell shading, et aliasé qui plus est. Autant les passages en SD passent sans trop de problèmes, autant pour les chansons j’aurais largement préféré de la 2D, le plus bandant pouvant être bien entendu des clips animes spécialement créés pour le jeu, mais bon, c’était clairement trop en demander à Sega, qui a voulu exploiter la licence avant tout, je pense. Cela dit, le jeu reste sympa, comme tu l’as dit, si on est fan. On pouvait attendre un peu mieux, mais ils auraient pu merder largement plus que ça, donc estimons-nous heureux.

    En fait le problème, c’est surtout que j’ai joué a Project Diva avant, qui lui est quasiment parfait, à la limite de l’irréprochable. Je te le recommande d’ailleurs si tu aimes bien ce genre de jeux, et si tu n’es pas totalement hermétique aux Vocaloids: Tu as une customisation infiniment plus grande que dans K-ON, un gameplay beaucoup plus précis (oui, les énormes icônes pour les touches, ça m’a gavé), et le fan service encore plus généreux et assumé.
    Dans tous les cas, j’attends énormément une suite de ce K-ON HL ainsi qu’un Project Diva 3rd, mais à mon avis, ce sera pour la NGP, parce que sinon ce serait déjà annoncé pour cette année (si on se réfère aux plannings des anciennes annonces). Le truc c’est qu’au final, ces jeux se jouent facilement, rapidement, et tiennent pas mal sur la longueur si on veut obtenir le fameux « 100% », vu que le contenu est quand même ultra riche. Donc c’est de la bonne, ouais.

  • Lion_Sn@ke

    La question est : l’as tu acheté au final ton exemplaire UMD ?

    /me qui regarde son UMD Project Diva acheté presque un an après avoir commencé le jeu >_>

N'hésitez pas à commenter l'article~