Mangas & Animes

Symphogear XV épisode 3 – Un problème de vieux

Bon on a essayé de se remettre de l’épisode 2 du mieux qu’on pouvait, on a repris courage en nous, on s’est motivé, on s’est pas laissé abattre. Est-on donc parti pour un nouvel article « bilan » d’un épisode de Symphogear XV ? Yep.

Comme d’hab j’écris l’intro avant d’avoir vu l’épisode de ce soir, dont je sais juste le nom (« Penny Dreadful », en hommage aux comics à un penny qui ont vus naîtres la plupart des mythes du fantastique dans l’Angleterre industrielle) sans plus d’informations supplémentaires. Mais bon, comme je suis un petit curieux, et en attendant la trad officielle sur Crunchyroll, j’ai jeté un oeil à l’épisode en raw, juste pour pouvoir mater le henshin introduit dans cet épisode. Je m’attendais à celui de Shirabe et, surprise, c’est Chris qui nous montre sa transfo ce soir !

Par rapport à Kirika et Hibiki, c’est une transfo un poil moins impressionnante, toujours très bien faite mais qui pour le coup souffre d’un montage ultra rapide, ce qui fait qu’on voit beaucoup d’éléments se dérouler sous nos yeux à vitesse éclair, y’a peu de plans qui se posent, qui durent, et l’ensemble manque parfois presque de lisibilité. Et globalement, faut le dire, c’est un peu moins « fou » que les deux transformations précédentes. Néanmoins ne crachons pas trop dans la soupe, j’aime beaucoup le derniers tiers (tout ce qui suit le « ALL GREEN », en gros), où là on s’amuse pas mal, avec des jonglages, des boobs-cacheurs-de-balles, de la recharge de revolver et, évidemment, un délicieux « BANG » précédé d’un baiser de revolver. C’est Chris, c’est la plus pure d’entre nous.

(Y’a aussi ce souci qui est lié à la diffusion télé où les couleurs sont assombries dans certains passages afin de respecter les lois, genre, liées à l’épilepsie etc. Et sur cette transfo en particulier, ça nique vraiment pas mal les choses, les couleurs sont pas mal sombres, et ça contribue pas, là aussi, à améliorer la lisibilité de l’ensemble.)

Donc voilà c’est pas Shirabe cette semaine. Son single sort en 3e, mais sa transfo arrivera plus tard et, en vrai, c’est logique: la chanson principale de son single… elle l’a interprétée la semaine dernière sur le porte-avion. L’ordre reste donc respecté, c’est beau. Donc oubliez ce que j’ai dit sur « Tsubasa sa transfo arrivera pas avant le 6e épisode », à partir de maintenant tout est possible.

Allez, voilà pour le point non-spoiler que je pouvais évoquer aujourd’hui, le reste de l’article, on est parti pour entrer dans une description, une analyse et un commentaire complet !


Donc voilà épisode vu, et déjà ce que j’ai tapé deux paragraphes plus tôt vous pouvez oublier: y’avait deux henshin dans cet épisode.

C’est trop bon mon système d’écriture de ces articles, ça me permet de me faire passer pour un idiot très vite très loin. Juste, pour vous signaler comment se déroule mon samedi soir: la raw arrive, je regarde vite dans la première moitié si y’a une scène de transfo en naviguant dans l’épisode au pifomètre, et comme dans ma tête y’a forcément qu’un « nouveau » henshin par épisode, j’ai pas fouillé la seconde moitié. Bon, on reparlera du henshin de Shirabe plus tard, du coup. Avant ça, déroulons le contenu de l’épisode. Un épisode qui, dans l’ensemble, est beaucoup plus calme que les deux précédents. Il possède ses moments forts, mais là pour le coup le niveau de hype se calme un peu. On peut pas avoir tous les jours un combat contre un Cercueil où un massacre en concert.

Mais déjà on a deux trucs que j’aime bien dans cet épisode.

Le premier ? C’EST L’EPISODE OU LES ETATS UNIS ET LE JAPON ONT PÉTÉS UN CABLE. L’intro nous montre des américains bien timbrés heureux de récuperer l’artefact ancestral pour pouvoir en faire bénéficier la sagesse des USA. Là déjà je suis hype parce que j’ai cette envie morbide de voir les Gear démonter des porte-avions américains et puncher le président, et chaque pas vers cette direction me remplit de joie.

Le twist c’est que tout l’épisode t’amène à suspecter les Etats-Unis de venir foutre la merde au Japon, limite on t’insinue fort que le massacre du concert c’est dû à eux, les personnages du SONG sont en mode « heu attends c’est pas sûr », et dès la fin de l’épisode on te confirme que c’est papy Kazanari qui est derrière le trio d’antagonistes, que je nommais Fantastique 3 mais qui a désormais son petit nom officiel avec Noble Red.En gros monsieur Kazanari veut tellement faire revenir le Grand Japon d’Antan qu’il est prêt à tirer dans les pattes du SONG, organiser le brainwash de sa fille/petite-fille (sale histoire, ça) via un massacre de 70 000 japonais dans une arène de concert (nommée « Nouvelle Calédonie », pour l’info) et tremper dans une salle histoire d’expropriation de pouvoirs quasi-divins.

Quel enculé !

Et ça mes amis, c’est les premiers pas, aussi, qui mèneront dans dix épisodes à la scène jouissive où il va mourir de manière bien merdique, pile ce que je voulais là également. Honnêtement le cliff de cet épisode, j’ai fait un petit « PUTAIN » de rage et de violence, mais aussi en mode « bien joué fdp, tu vas le voir, tu vas l’avoir, un gros coup dans ton tiroir », c’est top.

Le second truc que j’ai aimé dans ce début d’épisode c’est la confirmation que maman Hibiki a pas totalement accepté papa Hibiki, lol. Je hais la toute fin de GX, je hais la storyline liée au père de Hibiki parce que tout dans le déroulement de ces scènes semblaient impliquer le fait que toute la famille Tachibana pardonnait comme par putain de magie à ce trou du cul paternel parce que celui-là avait trouvé « sa » redemption en aidant Hibiki UNE fois. Je trouvais ça débile comme fin, extrêmement naïf, même pour le perso de Hibiki.

Bon bah cet épisode semble signaler avec politesse que ça se passe pas si facilement que ça, que papa et maman Hibiki vivent séparément, qu’ils se parlent de temps en temps, qu’ils essaient de recoller les morceaux, mais à un rythme très lent. Bref, une lente reconstruction, comme dans la vraie vie. Donc voilà, cette storyline de chie a un épilogue qui la rend moins crétine, et en plus cette discussion entre Hibiki et sa mère (?) est pas gratuite puisqu’elle permet derrière de lancer une courte discussion entre Hibiki et Miku où, encore une fois, Miku lâche très casuellement quelque chose qui nous fait craindre le pire.

Dans cette scène déjà la réal elle contribue pas mal à une légère forme de malaise et de tension, avec Hibiki et Miku qui sont chacune d’un côté de l’écran, sur deux plans différents, avec Bikki derrière le canapé, Miku devant.

Pour deux personnages « inséparables », cette double séparation spatiale elle en dit mine de rien beaucoup. Y’a tout ce truc avec Miku dans ces trois premiers épisodes où elle apparaît très peu mais à chaque fois c’est tendu parce que depuis le cliffhanger de AXZ tu sais que son rôle va être central mais pour l’instant tout reste… flou. On peut juste que s’imaginer le pire. Et pauvre Miku, elle s’en rend ptet pas elle même compte, mais chaque phrase est pleine de conséquences.

Bref, cette scène elle dure que 20s mais on dirait un couple de 15 ans qui a un malaise mal exprimé, malaise qui va mener à leur divorce 5 ans plus tard, j’ai peur. Ca serait le twist ultime ça. La blague c’est que HibiMiku dans la saison 1 c’est un couple pas encore construit, dans la saison 2 elles sont enfin ensemble et affrontent leurs premiers orages, dans la saison 3 elles sont fiancées et dans la saison 4 elles sont mariées. Ca se trouve la saison 5 elles vont finir en couple divocé. Je ne le vivrais pas bien.

D’ailleurs je parlais réalisation, y’a un truc qui me marque dans ce début de Symphogear XV, c’est une sorte de prédominance des couleurs « grises/sombres. » Le combat sur le port, dans cet épisode, il se déroule encore une fois dans un contexte grisâtre. Du béton et du gris partout dans les décors, mais surtout, comme en Antarctique, des nuages gris à perte de vue, qui font que les héroïnes ont pas une lumière qui les mettent énormément en valeur. C’est certes un moyen de rappeler que cette saison se déroule en hiver, on peut pas avoir du coup le soleil estival omniprésent de GX, mais je vous avoue que je serais pas contre des couleurs plus éclatantes pour la suite. Ptet aussi que ça me rappelle trop les couleurs de ma Côte de Nacre natale ?

Sinon très fun ce combat ! Chris utilise ENFIN son Red Hot Blaze de la manière prévue, et tout le combat est en 2vs2, ce qui poursuit la tendance de cette saison à faire combattre les Gear systématiquement en duo, et le duo Hibiki/Chris j’y suis assez faible, je trouve que les deux ont une alchimie qui fonctionnent bien. Petit coeur qui bat fort sur ce plan où elles se croisent pour aller taper du monstre.

Peut-on parler du fait que les Alca-Noise ont été invoqués avec des FUCKIN SEGWAY

Car oui, après un petit massacre, les méchantes se retrouvent à échanger des trucs zarbs sur le port. Pour info le site web officiel a révélé quelques détails sur Millaarc et Elsa, et pour la seconde les infos nous parleront pas mal à nos petits coeurs francophones puisqu’on y apprends que Elsa est née en France, s’appelle « Elsa Bête » et est originaire (c’est spécifié) de Lozère. Hum, une bête qui vient du département qui correspondait autrefois au Gévaudan… à quoi ça me fait penser ? Bref, je doute que la ref aille plus loin que ça, mais ça me fait toujours plaisir de voir des légendes bien franchouillardes alimenter le lore de Symphogear.

D’ailleurs c’est un combat un peu bizarre parce que autant Millaarc fait plus où moins armes égales avec Hibiki, autant Elsa elle se fait lacérer par Chris. Mais genre violent. Millaarc disait dans l’épisode 2 qu’elle était « faible », du coup elle continue de compenser avec certes un peu de force brute (qui fait jeu égal avec Hibiki) mais continue surtout de jouer au mental, essayant une nouvelle fois de brainwash son adversaire (ce qui ne fonctionne pas sur Hibiki, qui est dans un état de concentration bien plus supérieur à Tsubasa) et de lui faire comprendre qu’elle sait des trucs sur elle. Mention sympa de l’Ignite d’ailleurs, hâte d’entendre ALL LOVES BLAZING en version dubstep.

Donc bon, voilà, on est 3 épisodes plus tard, et on a déjà une petite idée du « niveau de puissance » de Elsa et Millaarc par rapport au reste. Sans les Alca-Noise elles sont pas une si grande menace que ça, et on apprends même juste derrière qu’elles sont handicapées par la nécessitée de consommer régulièrement du sang extrêmement rare. Bref, elles vivent à crédit mais elles semblent déterminées à vivre.

Après, honnêtement, voir Millaarc « se battre à tout prix pour protéger sa famille », si tôt après l’avoir vu tuer une gamine, ça me déphase un chouia. C’est pas un perso que j’ai envie spécialement de pardonner, et voir la série commencer à sortir dès maintenant les violons me passe un peu à côté. Evidemment que ces persos vont être développés et comme c’est des persos de Symphogear leur backstory sera tragique et leurs ambitions maléfiques expliquées par des raisons « pures. » Le manichéisme et les persos méchants pour être méchants ça existe pas dans Symphogear ! Mais bon, le cadavre de la fan de Tsubasa a même pas encore refroidi, c’est pas le moment du concerto :'(.

Cela étant dit, je déteste pas Millaarc ! Je continue à trouver le style du perso assez cool, son style de combat à base de filsdeputeries me plaît pas mal… en vrai je pense que je l’apprécie parce qu’il mélange bien l’aspect flamboyant/troll de certaines poupées autoscorers avec une once d’humanité. Ca en fait une sorte de Cagliostro en plus explicitement maléfique. Quant à Elsa, pour l’instant elle semble plus « innocente » que sa comparse, mais j’adore sa voix, et je continue à en attendre pas mal de son développement.

En règle générale faudra voir la direction, mais Noble Red est un groupe qui a une dynamique intéressante, et différente par rapport aux anciens antagonistes. Ici on a trois antagonistes qui recherchent surtout leur survie et, semblerait-il, se sont liés à papy-Tsubasa pour pouvoir obtenir les choses nécessaires à cela (en l’occurence du sang ultra rare.) Elles veulent pas forcément plus de pouvoir, plus de puissance, où contribuer à un objectif mondial qui les dépasse. Non, elles sont juste là pour faire ce qu’on leur demande de faire, et elles le font parce que si elles le font pas, elles meurent. Yep yep yep.

YEP YEP YEP YEP…

Autre point que j’ai kiffé sur cet épisode: KIRIKA. Après son heure de gloire sur Internet la semaine dernière (la vidéo de son henshin a genré été upvoté plus de 9000 fois sur reddit, c’est ça le pouvoir de la faux-dance), Kirika elle était on fire dans cet épisode, prête à lâcher les plus grosses absurdités à rythme mitraillette. Du sang dans une valise ? Shirabe dit « oh on dirait du ketchup ». C’est mignon. Kirika, elle elle est là pour aller plus loin « OH C’EST POUR PREPARER UN BARBECUE :). » KIRIKA, PLS.

Après pour être honnête, depuis le début de la saison y’a un vrai pattern avec Kirika & Shirabe qui sont un peu devenu les seuls comic reliefs. En 60mn de XV on a quand même eu beaucoup d’action, quelques scènes graves, mais finalement assez peu d’humour ! C’est cool d’en avoir dans cet épisode. Moi ça m’a fait marrer le « Oyoyo » de Kirika en mode « haha je suis trop maligne ça se trouve elles vont attaquer cet hopital pour pécho du sang » et pile à ce moment là Millarc qui loupe son jet de discréation. J’ai connu des parties de Vampire la Masquerade qui se sont mieux déroulées. Bref, c’est un peu débile mais c’est drôle.

Et surtout, toujours sur Kirika, la traduction française est death-fInitivement à fond sur les jeux de mots trop mortels.

Ah putain et j’allais oublier ce moment qui m’a fait exploser de rire, quand Kirika essaie de se la jouer je suis trop une représentante de l’ordre et de la justice en voulant forcer Millaarc à s’arrêter:

Good old Symphogear.

Après au délà de l’aspect fun, j’aime bien aussi ce côté « Kirika & Shirabe prennent l’initiative », elles ont envie de montrer qu’elles sont plus des gosses, qu’elles peuvent aider le SONG à 100%, et les voir monter sur le toît pour aller dérouiller du vampire sans que ce soit un ordre ou rien, non seulement ça m’a un peu rappelé le début de GX quand Kirika prend une bannière de restaurant comme cape afin d’aller aider la veuve et l’orphelin dans une ville en flammes, mais en plus ça montre qu’elles ont bien grandies et que fini leurs crises en confiance dans les saisons précédentes, là elles se posent pus la question de savoir si elles sont utiles ou pas, elles vont juste ALLER TAPER DES TRUCS, FUCK YEAH.

Et du coup, bah oui, la transformation de Shirabe.

Très très très bien. Comme dit la semaine dernière, je suis très indifférent vis à vis de Shirabe mais là c’est impec. Déjà, cool: contrairement à Kirika et Chris elle a sa petite intro en entier, ce qui tend à confirmer que les henshins de ces deux là sont pas complétés à 100%. Donc non seulement Shirabe elle a sa ptite transo terminée, mais en plus ça bute. Ca bouge dans tous les sens et comme Kirika, l’idée est de prendre un thème vraiment précis (ici le patinage artistique) et de l’appliquer au perso. Et autant vous dire que si vous vouliez du patin et de la pirouette, ici les gars ils sont partis à 2000% dans l’idée. Du patin, des toupies, j’adore.

Du coup, un top 5 des trucs que j’adore dans cette transfo:

  • 5/ Le moment où les yoyos lui remontent le corps et se servent de sa poitrine comme tremplin
  • 4/ Les bruits de tronçonneuse qu’on entend de temps en temps parce que ok tu regardes de la grâce de la beauté mais ses armes C’EST DES LAMES ROTATIVES QUI VONT TE DEPECER
  • 3/ L’adorable petit « yosh », avec le sourire. ELLE VA FAIRE DE SON MIEUX.
  • 2/ Le fait que littéralement le premier truc qui se matérialise c’est ses patins
  • 1/ Quand elle fait COEUR AVEC LES DOIGTS pour ACCUEILLIR SES YOYOS MORTELS et que derrière elle dit juste « CA ROULE. » TOP.

Excellente transfo, 20/20. Plus qu’à voir celles de Maria et de Tsubasa ! (et de Miku, lol.)

Emotion.

Je me demande juste si les transfos Ignite seront aussi bossées, si il y’en a ? J’en doute sincèrement mais, eh.

Que rajouter sur cet épisode qui m’a fait réagir ? Allez quelques dernières choses, au lance-pierres:

Lol non Tsubasa, tu dupes personne lol.

Limite je pourrais être déçu qu’elle se « relève » aussi vite, sauf que très clairement elle se force pas mal et que AUCUN personnage est convaincu qu’elle fait autre chose que bluffer. Elle est absente de tout le reste de l’épisode, et ne peut que subir la tirade de son grand-père, qui… est assez glaçante quand on sait ce que va être la conclusion de l’épisode.

Rencontre du cast avec Vanessa, qui semble être la plus pétée du lot. Je dis bien sembler car pour pouvoir affronter Kirika et Shirabe, elle fait bien en sorte d’utiliser de pas mal de diversions: la coupure du courant pour les foutre dans le noir, et le chantage des patients de l’hopital. Il est clair que même si elle a l’air d’avoir des pouvoirs d’androïde bien badass, elle fait ça aussi parce qu’elle sait qu’en condition « normale », elle peut pas se taper deux porteuses de Gear comme ça.

Par contre, elle peut détruire une base entière américaine. Ca explique du coup ce qu’elle préparait dans l’épisode 1 et ça en dit long sur le niveau « prévisible » du SONG et des américains. Parce que dans l’épisode 1, c’est à dire avant même que le Cercueil soit ouvert et que le bracelet de Shem Ha soit découvert par les personnages, elle elle était déjà en train de surveiller la base américain qui allait le recevoir. Donc non seulement Noble Red et papy Kazanari savaient ce que le Cercueil avait, mais en plus ils savaient que après récupération les Etats-Unis allaient forcément le récupérer.

Le SONG il doit être comme ça:

D’ailleurs j’aime bien la construction de cet épisode: à l’intro on nous présente des scientifiques ricains tarés dont tu sens bien qu’ils peuvent jouer un rôle d’antagoniste potentiel sauf que, lol, 20mn plus tard, tu apprends que la base est détruire, donc que ces mecs sont certainement morts ou plus là. Tout ça pour que jamais tu te dises « ah mais ptet que Noble Red ils veulent le bracelet. »

En parlant de ce foutu bracelet, du coup on a le nom, le bracelet de Shem Ha ! Une vague recherche google semble indiquer que c’est lié au judaisme, j’y connais rien, allez c’est cool. On est toujours en attente de savoir ce que ça fait, et c’est le plus important. Le fait que ça soit Hibiki qui fasse « … le bracelet de Shem Ha… » avec un air concentré me fait évidemment peur mais c’est parce que tout ce qui est lié à Hibiki (et donc Miku) me rend vraiment trop parano.

Bon bref, épisode cool quand même.

Du coup hype quand même pour l’épisode 4 car la révélation liée à papy-Tsubasa permet de lever d’autres inquiétudes…

Cette phrase que Fudô dit à Tsubasa elle est quand même extrêmement importante. Maintenant qu’on sait que le gars est clairement en mode double jeu, quel rôle va t-il donner à Tsubasa et aux Kazanari ? Va t-il vouloir que Tsubasa et Genjuurou abandonnent le SONG et les rejoignent ? Va t-il forcer Tsubasa à combattre le SONG ? Quand il dit qu’il place des espoirs « dans le sang qui coule en toi », est-ce qu’il parle de Tsubasa… ou de son sang ? Vu que le sang a joué un rôle important dans l’intrigue de cet épisode, est-ce qu’il compte utiliser le corps et le sang de Tsubasa pour une partie de son plan ? Il a déjà montré à plusieurs fois son dédain envers son héritière, je le vois bien lui retirer l’esprit pour ne garder que le sang et le corps des Kazanari…

Donc, effectivement, on peut commencer à visualiser comment Tsubasa peut se retrouver dans un rôle d’antagoniste. Et remarque con: est-ce que Tsubasa sera forcément la seule Gear à switcher de son côté ? Moi ma part c’est que comme le mec sait pour Miku, que ce soit pour son Gear ou pour le fait que son corps a été lavé du « péché originel », bah un kidnapping-brainwashing façon Dr Ver, c’est pas non plus à exclure. Après ça serait un peu décevant – genre la pauvre Miku qui se ferait avoir deux fois de la même façon – mais bon, tout est enviseagble à partir de ce point.

Dans tous les cas, écoutez, je veux juste que Maria prenne Tsubasa dans ses bras, lui dise que tout va aller, et que Tsubasa redevienne la meuf qui tranche des Bouddhas au petit dej.

Maria elle a littéralement deux ou trois phrases dans cet épisode, la pauvre, tout le monde a du développement sauf elle :'(.

Voilà donc mes pensées et mes sentiments sur cet épisode, encore une fois c’est touffu alors que je croyais avoir pas grand chose à dire après avoir vu l’épisode. Un épisode plus « classique », donc, avec pas mal d’expo, qui prend le temps de poser plus clairement les enjeux et les risques. Bref ça se construit, ça se complète, les combats sont cools, on a un peu rigolé, le rebondissement est vener et plein de conséquences, bref le train de la hype continue de plus belle.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

Un commentaire

  • DarkNeoWars

    Concernant l’Ignite, le keyword d’AXZ du dernier épisode laissait sous-entendre qu’ils avaient grillé lors du « last ignition » même si Zoid n’était pas sur de la traduction, pour moi cet épisode le confirme (Tsubasa et Maria l’aurait utilisé au concert sinon vu le nombre d’ennemis) Apres il y a « normal operation » dans les transfo, est-ce que ça veut dire qu’il y a d’autre mode au symphogear…
    Concernant Miku la question de l’épisode 1 m’a toujours semblé étrange car elle connait déjà la réponse depuis G, et l’explosion semblait trop l’effrayer ensuite (elle a tenu tête a Fine, survécu a l’attaque de la tour de Tokyo donc un paquebot qui explose a des kilomètres… ) Puis Ogata insiste pour qu’elle vienne au QG alors qu’il n’y a pas de danger en ville mais on ne la voit pas au briefing. Donc ma théorie est qu’elle bosse déjà avec SONG pour maitriser le pouvoir divin mais qu’elle ne peut pas en parler a Hibiki d’ou la question qui serait plus pour aténuer le coup si elle devient géante. Et ça expliquerais la tension entre elles puisque Miku serait hypocrite par rapport a la saison 1, la discussion sur les lien difficile a réparer ne l’aidant pas dans ce contexte.
    Après si tu veux une raison qui puisse la faire basculer dans l’autre camp, il y a la mort des centaines de soldats qu’elle a causé qui n’a jamais été abordé dans la série, et qui doit quand même la faire culpabiliser.
    Je suis le seul a penser que Tsubasa va avoir une discussion avec Kanade dans la machine Full Dive d’Elfnein ?

N'hésitez pas à commenter l'article~