Mangas & Animes

Symphogear XV épisode 7 – Poupée de Son

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH PUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTAIN.

C’est quoi cette SAISON DE MABOULE, SERIEUX ? On vient de passer la barre de la moitié de saison et j’attends encore la moindre once de déception. Je passe mon temps à faire des prédictions dans ces articles récapitulatifs pour voir dès l’épisode suivant que je peux les enterrer dans un jardin et vous savez quoi ? Je kiffe chaque seconde de mes théories foireuses. Cet épisode 7, j’en avais SUPER PEUR, sérieusement. Quand il est tombé vers 18h au Japon et que j’ai vu les quelques artistes symphofan japonais sortir la hype comme jamais j’étais en mode « QU’EST-CE QU’IL SE PASSE DANS CET EPISODE ? » Un artiste lâchait même des « je chiale devant Symphogear, wtf » donc gros stress, j’ai du me forcer à faire le ménage et à aller faire à manger pour me changer les idées car je ne pensais plus qu’à l’épisode et à la RAW qui m’attendait à la moindre erreur psychologique.

Je m’attendais du coup en lançant l’épisode à du bon gros HibiMiku bien sad, à Miku-avec-un-Gear et peut-être même l’apogée de l’expression de leur amour…. j’en ai eu un peu de tout ça mais au final j’ai aussi eu autre chose. Et autant vous le dire, j’étais agréablement surpris et j’en suis même arrivé à ce moment où j’ai fait pause au milieu de l’épisode pour cogner l’air de mon poing droit en mode « putaaaain ouais. »

Mais avant de commencer et d’entrer dans le vif du sujet… LA VIDEO DE TRANSFO DE LA SEMAINE.

NANI THE FUCK MES AMIS.

Car oui la voilà la news de cet épisode, et le truc qui est un méga spoiler mais qui le sera plus sur Twitter d’ici deux jours: CAROL EST DE RETOUR. Toujours doublée par Inori Minase qui fait son grand retour surprise, toujours avec une gigantesque harpe de mauvaiscul, mais elle est dans son château et bien prête à faire regretter Noble Red d’avoir jeté Elfnein par terre de manière impolie dans l’épisode précédent. On va revenir sur tout ça plus tard dans l’article, mais avant ça du coup, qu’est-ce que ça veut dire ?

  • Que c’est pas parce que ton single a pas été officiellement annoncé que tu auras pas une super transfo et une super chanson (salut Miku 😉 ; salut Kaname 😉 ; salut Serena 😉 .)
  • Que c’est pas parce que la seiyuu a pas été officiellement annoncée que le perso reviendra pas (salut Finé 😉 ; salut Ver 😉 ; salut les deux dernières alchimistes 😉 )
  • Que peut-etre que le single de Tsubasa a été repoussé pour que celui de Carol sorte à sa date prévue ? Lol ça serait fun mais j’y crois pas trop.

Bref, le Symphogear Live 2020 il va avoir une setlist de taré et un cast vocal dix-sept étoiles.

Et tant qu’on y est, souvenez-vous, à la fin du récap de l’épisode 1, j’avais fait une petite liste de mes « envies » pour XV. Qu’est-ce que je voulais y voir à tout prix, quels sont les trucs qui me feraient méga kiffer ? Donc à partir de maintenant, entrée en scène du SYMPHOBINGO, où je recense l’évolution de mes envies personnelles et mes fantasmes de début de saison. Donc voilà le bingo de base:

Rendez-vous à la fin de l’article pour voir à quel point on a avancé jusqu’ici sachant que dans les six premiers épisodes, une seule case a été cochée, en l’occurence le caméo des alchimistes. Maria a pas mal botté du cul dans l’épisode 6, mais elle a pas bottée des culs, si vous voyez la nuance. Et, oui, fort étrangement, pas de scène de bouffe avec Chris. Elle se nourrit très peu cette saison, j’espère qu’elle va bien. J’aurais bien aimé rajouter une case « Tsubasa Vs Maria » mais je vais rester sur ce que j’avais voulu à la fin de l’épisode 1.

Donc bref, commençons à remonter l’épisode, doucement mais sûrement. Donc déjà on commence au sein du Château, avec Millaarc qui continue sa campagne politique « Maltraiter Elfnein 2019 », avec une prise par la gorge suivi d’une petite hypnose vitreuse des familles. Pas sympa, mais suffisant pour expliquer pourquoi à la fin de l’épisode précédent c’était soirée lumière et lumière sur le Japon: parce que Elfnein grâce au pouvoir des yeux vitreux a utilisée (utilisé ? Le genre de Elfnein est pas forcément évident, pas mal de fans ont émis la théorie qu’elle serait intersexe, et plus tard dans l’épisode Genjuurou va l’appeller Elfnein-kun… ce qu’il fait depuis le début de AXZ mais que j’ai jamais tilté jusqu’ici) l’esprit qui sommeillait encore au fond d’elle pour ALLUMER LE CHÂTEAU. Mais pas de bol, comme Millaarc est pas forcément ultra compétente quand il s’agit de traiter des choses sensibles, Elfnein s’évanouit et le Château s’allume du coup UN PEU TROP, occasionnant cette situation cocasse ou Miku fusionne son âme avec le bracelet qui est à côté. Oops.

« WESH CA VA PAS DE LEVER LES GENS A CINQ HEURES DU MAT ? »

Mais ça on s’en fout parce que 10s avant que tout explose, Carol est intervenue dans les pensées de Elfnein pour l’empêcher de continuer à se faire brainwash. Et là déjà on est mode « AW SHIT C’EST LA VOIX DE INORI MINASE, SACRÉE BAISE. » Moi je vais pas mentir quand c’est arrivé je me disais « ah cool ça pose peut-être les graines d’un retour de Carol à la fin de la série ! » Parce que oui je continue à être ultra naïf et à jamais me dire que Symphogear c’est une série qui se pose continuellement une seule question « pourquoi faire à la fin de la saison CE QUE JE PEUX FAIRE TOUT DE SUITE ?« 

Exemple radical: le vilain cocon blanc tout zarbi apparu à la fin de l’épisode précédent, pourquoi garder le combat pour la fin de l’épisode quand on peut le faire TOUT DE SUITE, MAINTENANT, ON THIS VERY RING !?

COMMENT CE PLAN ETAIT COOOOOOLOOOOOS

Même si ok, c’est pas immédiatement au début de l’épisode puisque avant ça il faut évacuer la question « Vanessa est capturée par Maria et Chris. » Bon, mes prévisions sont déçues: évidemment que Vanessa va se bouger le cul, profiter de la surprise pour éloigner Chris & Maria et se téléporter en losedé dans son château. C’est logique: Chris est prise par surprise, Maria est encore plus déboussollée par le fait d’entendre Apple et, eh, Vanessa reste la spécialiste des coups tordues en tant que membre de Noble Red. J’ai bien aimé le petit moment « doigt dans le flingue » – ça coûte à Vanessa un bras, certes, mais eh c’est une robot elle sait que c’est pas très onéreux comme prix à payer, elle en a 3000 en rab dans sa planque.

Par contre je comprends toujours pas les seins de Vanessa.

Ils font bel et bien « boing boing » quand elle les tripote, y’a l’air d’y avoir de la bonne gélatine vendeuse de rêve hormonal mais on sait pertinemment au vu des épisodes précédents que y’a des missiles dessous. Est-ce que les missiles ont des bouts qui sont faits de sachets moelleux pour imiter l’aspect « gros nichons » ? Tant de questions dont on aura sans doute pas la réponse d’ici la sortie de l’artbook. A moins que ça soit la veste qui contienne des boobs… ? Bref, passons à un sujet plus important.

LE PREMIER COMBAT CONTRE LE COCON DIVIN.

Surfin’ is the only life the only way for me

C’est court mais intense:

  • LA TRANSFO COMPLETE DE KIRIKA ! Elle a enfin sa petite intro avec le coeur alchimiste, elle fait un petit spin de patinage comme sa bae, et le reste de la transfo est toujours aussi death-vergondé. Mais toujours aussi bien animé, ahlala.
  • Ca bouge bien ! Tsubasa court partout, Kirika et Shirabe font des bonds et tapent des foutues tentacules !
  • Et encore une fois on nous fait le coup de la musique interrompue en plein milieu avec Kirika qui vole suite à un coup de… euh… tentacule, vraiment.

Mais le moment qui me rend fou, évidemment, c’est que là on entre derrière dans du pur jeu avec le spectateur: Kirika est en danger ? Musique rock, on sait que Hibiki vient la sauver ! Hibiki a le pouvoir du déicide ? ELLE S’EN SERT.

Plan tellement cool que toute ma biologie interne s’est métamorphosé en moins d’une seconde pour que je devienne biologiquement une meuf afin d’être lesbienne pour Hibiki. J’ai désormais mes règles, je comprends désormais tout, je maudis mon existence mais worth it.

Problème: le cocon divin identifie le problème ET AGIT.

oh no
OH NO

Bon, bah du coup voilà, Hibiki est obligée d’utiliser toute son énergie juste pour s’en sortir, ça la fout KO, elle lâche un petit « heikki… heicchara… » avant de tomber dans les pommes et gros repli général puisque sans Hibiki, les Gears ne peuvent rien faire. Logique. Mais avant ça, un dernier plan sur le cocon divin qui est devenu UN FOETUS DIVIN OH MON DIEU QUELLE HORREUR.

QUAND JE DISAIS « J’AIMERAIS BIEN QUE HIBIKI ET MIKU FASSE UN GOSSE » C’ETAIT PAS CE QUE JE VOULAIS DIRE, PUTAIN.

Cela étant posé (quelle horreur), un petit retour vite fait sur le « heikki heicchara », c’est la première fois que Hibiki clame son ancienne catchphrase dans XV et c’est sans doute pas un hasard qu’elle le dise dans un épisode qui se veut clairement rendre hommage à toute la saison GX vu à quel point cette phrase était centrale dans cette saison en particulier. Et c’est toujours un meilleur hommage à GX que de reparler de Tachibana « J’Espère Qu’Il Va Mal » Akira.

Bon bref, du côté Symphogear ça va pas fort: les cinq porteuses peuvent littéralement rien faire contre ce cocon, et Hibiki est emmenée au Centre Pokémon dans laquelle elle va faire des rêves humides. En rêvant, par exemple, DE LA SCENE DE LA GRANDE ROUE DANS L’EPISODE 1. Quand on réentend Miku dire « si je cause des problèmes, est-ce que tu m’arrêteras », mon coeur il s’est senti doucement percé par des petites aiguilles à tricoter rouillées. Couteau dans la plaie au maximum. Mais la magie de Symphogear c’est que comme tout bon maître BDSM on te fait mal mais on te récompense immédiatement derrière avec un plaisir qui outrepasse toute la douleur que tu as souffert. Et rien de mieux pour nous récompenser que d’avoir l’une des scènes les plus romantiques ever entre Hibiki et Miku.

TOUTE CETTE SCENE EST DANS LES SONGES DE HIBIKI, C’EST INCROYABLE, ELLE AIME VRAIMENT SA MEUF. Mais en même temps, est-ce vraiment les songes de Hibiki ? N’est-ce pas Hibiki et Miku, les deux seules meufs sur terre porteuses du pouvoir divin, qui communiquent ainsi via leur inconscient ? Après tout, dans ce FOUTU EPISODE, on a ces DEUX PLANS, qui FONT ECHO L’UN A L’AUTRE AVEC GENRE HUIT MINUTES D’ECART.

Si pendant que tout le monde se fout sur la gueule à la surface, Hibiki et Miku sont en communication inconsciente dans leurs sommeils fucked up, sérieux je chiale de bonheur. Même KO elles continuent d’exhiber au monde entier leurs mécanismes de petits couples agaçants, je les adore, protégez les jusqu’au bout.

Tant qu’on parle de Miku je dois avouer être juste un peu déçu qu’elle soit pas dans le cocon. Genre tout son pouvoir a crée son cocon à part, mais au final c’est un cocon extrêmement différent de comment était celui de Hibiki dans AXZ. En terme de dramaturgie et de tragédie, j’aurais trouvé ça fort que les deux traversent la même « épreuve », mais au final encore une fois, je fais bien la séparation entre ce que je voulais et ce que j’aie au final, et comme ce que j’ai au final est pas si mal (on y arrive), je vais pas non plus bouder mon plaisir.

Par contre, vous savez qui a peu de plaisir là ? Genjuurou quand il constate que Tsubasa VIENT DE S’EFFACER TROIS SAISONS DE DEVELOPPEMENT D’UN COUP.

C’est marrant parce quand les previews sont sorties hier, y’avait cette image de Tsubasa souriante et on était tous un peu paumés genre « oh, va lui arriver un truc bien ? C’est cool. » Sauf que dans le contexte, avec les sous-titres, la scène elle est encore une fois dissonnante: la fière Tsubasa qui sourit comme une midinette en disant « yep, j’ai bien protégé les faibles, comme l’aurait fait Kanade. » J’adore Genjuurou qui NE DIT RIEN (parce que le pauvre non seulement peut pas se douter que sa nièce est méchamment brainwash mais sait aussi qu’elle va pas bien depuis un CERTAIN CONCERT) mais son expression qui en dit longue. Juste son expression tu sens que ce moment out of character pour Tsubasa a plus d’implications qu’il pourrait en paraître.

En attendant, jamais autant le nom de Kanade a été prononcé en une saison depuis G, donc autant vous dire que si elle se ramène pas en version hallucination pour botter le cul de Tsubasa, moi je sais pas ce qu’il faut.

PS: J’en ai marre de jamais savoir si c’est « Kaname » ou « Kanade » et de devoir checker à chaque fois parce que je retiens jamais. Dans le bingo plus haut j’ai écrit Kaname comme un GROS DEBILE, et j’ai pas le courage de tout refaire. Idem dans certains articles précédents. Jpp de moi. Je devrais l’appeler de son prénom qui est plus simple à retenir pour une raison que je parviens pas…

… à déterminer.

(Mais en même temps je me vois mal écrire « J’aimerais bien que Amô réapparaisse enfin dans Symphogear » sans me sentir un peu mal à l’aise genre « ayé je me visualise comme partie intégrante de la série, je suis devenu définitivement fou, comme quand à 11 ans je m’écrivais mon journal de moi à Poudlard, comme si j’y étais vraiment. »)

La parenthèse « je fais des erreurs à la con sur tous les titres japonais du monde » étant fermée, passons maintenant aux dix dernières minutes de l’épisode qu’on pourrait nommer FULLMETAL ALCHIMIST: HOLYFUCKWOOD. J’avais pas mieux je suis désolé.

Car voilà, Noble Red a activité le Chateau, Noble Red a plus besoin de Elfnein, Millaarc tient vraiment à tuer Elfnein pour la faire taire (vraiment méchante), Vanessa s’interpose en mode « non je suis la grande soeur, je dois faire le sale taf » (un peu d’émotion) « et puis je dois tester ma nouvelle main droite » (non finalement elle est méchante pareil) « qui vibre » (méchante ET horny.)

Le visage de Millaarc sur le screenshot en dit plus que de longs mots

Vu que les doujinshi semblent s’écrire par eux-même dans cet épisode, Vanessa part pour donner le coup de grâce avec sa main-vibrante-qui-donne-la-vraie-mort-pas-la-petite, Elfnein esquive parce qu’elle faisait semblant de dormir, crie au secours et ça tombe bien, parce que qu’est-ce qu’il y’avait autour d’elle depuis un épisode ? Des autoscorers ! ET QUATRE AUTOSCORERS EN PARTICULIER !!!

LES AUTOSCOREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERSSSS PUTAAAAAAAIN OUAAAAAAAAAIS

Dans le récap de l’épisode 6 j’indiquais que j’avais une « petite hype » à l’idée de retrouver éventuellement les autoscorers. Lol, j’ai menti: ma hype à l’idée de revoir les autoscorers elle était OUFFISSIME. Et autant je m’attendais à 100% à l’idée de revoir Carol, autant les autoscorers j’avais encore des petites réserves « méta » genre « est-ce qu’ils auront pu récupérer les 4 doubleuses » ou « est-ce que c’est des persos qu’ils considèrent si importants que ça au point de les faire revenir » voire même « comment tu fais revenir les autoscorers de façon justifiée ? » BON BAH ILS ONT REUSSIS. ILS ONT REUSSIS A JUSTIFIER A 2000% LA PRESENCE DES AUTOSCORERS DE GX.

Je dis souvent du mal de GX mais en vrai c’est parce que je trouve le dernier quart un poil en déça par rapport à huit premiers épisodes qui sont super bons. Je parle pas que du premier épisode et du punch de K2, je repense aussi à Hibiki qui perd ses pouvoirs dans une scène d’une gravité absolue, je repense à Maria qui doit apprendre à gérer sa nouvelle relique, je repense à l’apparition de l’Ignite (rip petit oiseau), je repense à Kirika qui prend une bannière de supermarché pour en faire une cape et avoir l’air cool, je repense au caméo de l’impossible du Dr Ver… y’avait tant de bonnes choses dans GX, sauf que à la fin le père à Hibiki est instantanément et injustement pardonné et le combat contre Carol dure extrêmement longtemps sans jamais être très passionnant ! Du coup petite déception.

Mais dans tout ça, bah y’a les autoscorers que J’ADORAIS. Que ce soit au niveau de leurs caractères extrêmement flamboyants, que ce soit leurs chara-designs extrêmement voyants, leurs méthodes de combats parfois originales (Leiur qui se bat AVEC DES PIECES qu’elle utilise en arme à distance mais que parfois ELLE COLLE ENTRE ELLES pour en faire UN TONFA) mais aussi et surtout LEUR SOUND DESIGN. Les autoscorers c’est des persos qui quand elles font le moindre mouvement y’a des ribambelles de bruits de ressort, de petit « cracracrac » qui me rappelle pas mal de chouettes jouets de mon enfance. Tous leurs gestes sont également étudiés pour retransmettre cet aspect « ressort et jointures » au maximum. C’est des antagonistes que je trouvais ultra plaisants à suivre, et j’avoue avoir un vrai kiff pour Garnie, sa voix de crécelle (la même doubleuse que Sucy de Little Witch Academia) et ses verbes acerbes en permanence.

DONC PUTAIN OUAIS LES REVOIR CA FAIT PLAIZ.

Cela étant dit, quand j’avais vu sur Twitter « épisode qui m’a fait pleurer », ok je pige. Parce que les Autoscorers elles reviennent mais c’est pour un fuckin baroud d’honneur. Car oui Noble Red c’est censé être des personnages « moins puissants » que les Symphogear mais, rappellez-vous, déjà dans GX les autoscorers étaient moins puissantes que les Symphogear qui étaient alors moins puissantes. Logiquement, et si on en croit la hiérarchie-des-puissances elles peuvent donc pas tenir la baraque et c’est donc parti pour des sacrifices flamboyants et des mots d’amour de Elfnein à ses anciennes ennemies. Je veux dire, le dialogue sur les mains de Micha, fouyaya, ça sort la harpe et le violon.

AWWWWWWWW T__T.

C’est ça qui est beau: ces personnages partent mais pendant les cinq minutes qu’elles sont à l’écran, elles vont flamboyer et ne montrer que leurs qualités. Micha va exprimer ses rares doutes et être aussitôt rassuré par Elfnein, ce qui va lui amener cette chaleur qu’elle avait cherchée dans tout GX. Garie va continuer de lâcher quelques mots remplis de vénin mais va montrer sa fidélité absolue en son ancienne maîtresse et son sens des priorités. Quant à Leiur et Phara, c’est au combat qu’elles vont s’exprimer, avec toujours autant de panache et de beaux mots qu’à l’époque.

Et des références au Seigneur des Anneaux offert par la maison

Voilà je suis tellement content. C’est du super bon fanservice. On revoit des persos secondaires qu’on adorait, cette réapparition permet au scénar d’avancer, les persos durent que cinq minutes mais volent l’écran à chaque réplique, ils sont cools tels qu’on se souvient et… meurent de façon cool, tel qu’on se souvient. C’est assez beau, c’est très chouette, c’est vraiment l’exemple même de tout ce que cette saison finale peut offrir. Une saison finale qui ne pense qu’à récompenser les fans et leur offrir tout ce qu’ils veulent de la manière la plus cool et la plus naturelle possible ? C’est pas impossible, et pas mal de séries américaines ou d’arc « final » de manga auraient appréciés le même luxe créatif que les auteurs de Symphogear, pour sûr.

Non mais regardez moi Micha qui joue la sentinelle pendant que Elfnein skype le SONG et qui au bout de cinq phrases fait « oh fuck that shit je veux revoir Maria Chris et toutes mes anciennes copinnemies »

En parlant de trucs « adorables dans le contexte », Chris quand elle apprend que Miku est 100% confirmée comme saine et sauve, et qui se permet enfin de lâcher la petite larme comme Hibiki la semaine dernière.

Eh, Miku et Chris c’est aussi une relation importante de l’époque de la saison 1, et c’est cool que Symphogear sache prendre 5s pour rappeller que la seconde personne la plus attachée à Miku bah c’est une autre personne dont la rencontre avec Miku a sauvé sa vie et changé sa manière de penser. Miku c’était sa première amie et la première personne qui, depuis la mort de ses parents, avait envers elle une relation qui ne soit ni possessive, ni toxique. Coeur avec les doigts <3.

Enfin pour conclure, deux dialogues assez cools de cet épisode. Le premier, où Genjuurou montre son côté papa poule mais où Elfnein s’affirme avec une phrase badass. Elfnein a bien grandie <3.

Et tant qu’on est dans les références (volontaires ou non), petite dédicace à cette phrase que n’aurait pas renié Inori Minase puisqu’on retrouve le « dis merci au lieu de dire pardon » cher à Emilia de Re:Zero

Et puis on arrive à la fin de l’épisode: Noble Red n’a été « que » ralenti par les efforts pourtant héroïques des autoscorers, Garie est le dernier rempart facilement défait, Vanessa porte « enfin » le coup fatal mais une barrière alchimiste vient se présenter à elle pour l’empêcher de finir Elfnein… enfin doit-on toujours l’appeller Elfnein ? Car voilà Carol !

D’ailleurs, fun pour toute la famille puisque la transformation de Carol planque deux frames dans lesquelles on peut voir que l’esprit des quatre autoscorers continue de l’habiter. Des autoscorers qui tapent une pose naturelle et simple: elles reprennent tout simplement les poses des héroïnes sur les couvertures des singles de GX ! Chaque autoscorer reprenant la pose de celle qui l’a vaincue. Ca c’est du beau boulot.

Sur le personnage de Carol, j’ai peut-être moins d’affect par rapport aux autoscorers, tout simplement parce que c’est un personnage sur lequel j’ai mis un peu de temps à comprendre des choses pourtant simples ! J’ai par exemple mis un an après le visionnage de GX et AXZ pour comprendre que Carol = la méchante et Elfnein = la gentille. Je continuais à appeller Elfnein Carol, même dans AXZ ! Et je continuais à penser que Inori Minase la doublait toujours. Bref, il m’a fallu un petit passage par le wiki. Eh, GX c’est aussi une saison où j’ai suivi le plot de manière un peu moins assidue :’).

Moi quand je repense au plot du dernier tiers de GX

Du coup je suis quand même content de revoir Carol parce que ça veut peut-être dire sauvetage de Miku la semaine prochaine mais surtout ça veut dire CHANSON BONUS ! Je me passe littéralement la tv size de 1mn30 en boucle depuis taleur, je l’ai isolée et je l’écoute en tapant cet article. Y’a des grosses guitares, des choeurs, des petits flutiaux, des trompettes, du xylophone, la douce voix de Inori Minase, c’est pas mal de choses que j’adore. Saviez-vous que la face B de Carol, Tomorrow, est une de mes chansons favorites de la franchise mais que je suis deg que ça ne soit qu’une face B ? Eh, tout est possible dans les épisodes suivants du coup.

Par contre, du coup, pardonnez-moi mais je sors d’un visionnage de Yujô Senki et en fait, Carol, c’est Tanya hein ? Y’a la même voix, les mêmes cheveux, les mêmes yeux les mêmes postures, les mêmes opinions très énervées envers la religion et les concepts du genre « miracle. » La seule différence c’est que Carol c’est Inori Minase et Tanya c’est… euh… Aoi Yuuki. Et beh.

Le petit sourire lâché avant de sortir le plus gros beat à la harpe de tout le Japon

Ah et ayé j’ai pigé pourquoi j’ai pas un kiff absolu en Carol: je trouve son armure vraiment pas ouf niveau design. C’est du pourpre qui part dans tous les sens, on dirait une tortue avec plein de piquants. Et j’avoue que le côté « porte-jartelles sur loli » je suis pas forcément membre du fan-club. Mais, eh, la bonne surprise de Carol c’est qu’elle grandissait à volonté, qui sait, peut-être que dans un épisode, on va avoir le droit à adulte-Elfnein ?

Cela étant, grosse journée pour Elfnein qui en deux ou trois heures passe de la découverte du concept de karaoké

Après tes 30 premières minutes de karaoké, quand tu découvres la joie de chanter Guren no Yumiya en amphithéâtre

à

Après tes 8 années de karaoké, quand tu demandes des AMV de 6mn30 que tu seras la seule à chanter

Sans compter avoir vu le sacrifice des autoscorers et un mec qui s’est fait ouvrir la gorge devant toi. Un peu de repos sera le bienvenue après tout ça.

DONC VOILA POUR CET EPISODE. Presque 4000 mots mais damn y’en avait des choses à dire et à commenter, à s’exclamer. Comme on entre dans la seconde moitié, on va peu à peu arrêter de faire des prévisions et des théories sur l’avenir, tout ce qu’il nous reste c’est le plaisir de voir les choses se dérouler en direction du rush final. Il nous reste six épisodes de Symphogear, soit environ deux heures de contenu. Deux heures de Symphogear, damn. Ca va passer vite. Mais ça va sans nul doute bien se passer.

Quand t’essaies d’entendre les rageux rager

Bon l’épisode 8 du coup… On attends toujours de voir comment Fudô va réagir au combo Noble-Red-a-buté-son-gars / Shem-Ha-a-pris-vie-au-milieu-de-Tokyo et j’espère que ça va pas impliquer une utilisation impérieuse de Tsubasa. On a également eu la confirmation dans cet épisode que Maria vient bien d’une région dont les ancêtres ont été touchées « par une catastrophe nucléaire. » Allez tout le monde on est à quelques instants de découvrir que Tchernobyl a été causé par une expérience cheloue sur des reliques. Point bonus si Tchernobyl en vrai c’est une masquerade visant à camoufler une catastrophe liée à des expérimentations autour de Finé. Eh, après tout dans G tout le monde était convaincu que Maria était liée à Finé pour une bonne raison, non ?

Comme maintenant on sait que vraiment n’importe qui peut revenir, faut aussi commencer à parier sur comment le Dr Ver va réussir à revenir le temps d’une scène ou deux. Tout est possible dès qu’il s’agit de caser Sugita, à voir si ça sera aussi débile que d’habitude.

Prédiction tendue: je continue à penser qu’il va arriver un sale truc à Miku. Dommage pour les auto-scorers et pour Carol mais je pense que cette dernière arrivera genre une seconde trop tard. Là, le SONG perd du temps vis à vis de Shem Ha, et ça peut toujours mal finir. Je pense vraiment que la saison peut pas se clôturer sans un rematch Hibiki vs Miku.

Le sourire de Micha <3

Enfin, je tiens à rappeller que la première scène de la saison parlait de signal envoyé depuis la Lune et de quelqu’un qui mourrait en disant Finé donc faut aussi se remettre ça au fond du crâne et commencer à se dire que chaque seconde nous rapproche vraiment d’un final lunaire. Car Fudô, Shem Ha, Miku, Hibiki, Carol, Noble Red, tout ça c’est bien gentil mais y’a les Custodians dont il faut régler le problème éternellement.

Bref, on est pas sorti de l’auberge et l’attente jusqu’à samedi va encore être une tannée. Je vous souhaite le meilleur dans cette épreuve (sauf si vous lisez cet article après la fin de la diffusion et que vous rattrapez la série plus tard. J’espère que ça va !)

Quand on me dit « ça va je devrais tenir facilement jusqu’à l’épisode suivant »

Cela étant dit, concluons avec le SYMPHOBINGO qui a avancé d’une case aujourd’hui, yeaaah:

Note: le Caméo des Alchimistes, il reste encore complété à un tiers. Allez Prelati, allez Cagliostro, vous pouvez le faire !
Note 2: Pourquoi elles sont pas allées sur le monstre en mode Amalgame ? Y’a plus rien qui leur en empêche normalement ? A moins qu’il faut que les six soient présentes au même moment ?

PS: Une pensée pour Hibiki qui à la fin de GX pleurait de ne pas avoir pu sauver Carol. ELLE EST AU MOINS SÛRE D’AVOIR UNE BONNE SURPRISE AU REVEIL.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittertumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

Un commentaire

  • Koko

    Je suis la S5 en lisant tes récaps mdr, je sais pas si c’est plus rigolo à lire que la série en soi mais ça me convient bien. Deux petits trucs !
    – Chez CR c’est bien prénom puis nom, donc Amô c’est le nom de Kanade pas son prénom.
    – Genjûrô appelle beaucoup (tous ? j’ai lâché depuis trop longtemps pour m’en souvenir) de personnages féminins par -kun qui ici exprime une certaine proximité affective genre NOT DARON mais UN PEU DARON quand même. Du coup, rien à voir avec le genre d’Elfnein ici (qui est effectivement une vraie purge en FR, c’est difficile de la ranger dans une case « de notre monde » vu que bon elle n’en fait pas vraiment partie mais de mémoire on avait décidé qu’elle n’en avait pas de défini et que du coup on mettait du masculin par défaut mais sans incidence sur le genre. De mémoire.)

N'hésitez pas à commenter l'article~