Mangas & Animes

Symphogear XV épisode 12 – Rage Against the Machine

BONJOUR ICI AMO EN DIRECT DU JAPON. Il est 9h18 au moment où j’écris ces lignes et à très exactement 10h30 faut que je sois prêt à une vadrouille dans Kyoto qui impliquera entre autres des pavillons de toutes sortes et de toutes formes. Le récap d’aujourd’hui il va donc être plutôt concis ! Please understand~

Avant-dernier épisode de cette ultime saison, donc, et épisode que là je vais pas mentir j’ai craqué, à 1h du mat je me suis reveillé presque automatiquement, j’ai allumé la télé, j’ai maté l’épisode. Du coup je comprenais le sixième de ce que les personnages disaient mais, au final, j’avais bien compris le nectar j’étais content de moi. C’était assez grisant de le mater dans ces conditions nocturnes, je vais pas mentir, mais en le rematant en vostfr en prenant mon petit déjeuner je me suis également fait la remarque que l’épisode aurait été plus fort émotionnellement à découvrir avec ces sous-titres donc, eh, la logique l’a emportée.

Bon dans tous les cas un épisode qui concluait de manière importante nombre de choses: d’un côté finir de nous montrer tous les Amalgame du casting (c’est Chris qui concluait la danse), ensuite conclure définitivement le cas Noble Red (qui, comme d’habitude dans Symphogear, pousse la redemption par le passage sacrifice) et enfin permettre aux Gears de faire le chemin de la Terre à la Lune en un temps record. Bonne nouvelle à rajouter dans le lot: l’humanité résiste aussi pas mal de son côté, et ça c’est beau.

L’épisode commence donc avec un petit tour en arrière, et montre que même sans Gear sur Terre il restait quelques pièces maîtresses à jouer contre Shemha, et c’est Elfnein qui choisit héroïquement d’aller s’opposer à la divinité. Carol est OK pour ces combines, et nous voilà donc face à un combat entre la boss final de GX et celle de XV, sur le papier ça vend du rêve mais hélàs la différence de puissance joue pas en la faveur de notre harpiste à piques favorite qui va rapidement se faire mettre à terre, histoire de bien rappeller la différence de puissance homérique entre ces deux antagonistes.

Mais Carol a tenté ! Carol a été maligne, Carol a chanté juste et, surtout, Carol continue d’alimenter la section « on va vous donner envie du shibari » de cette dernière partie de Symphogear XV. On ne s’en plaint pas.

Miku aussi va se réveiller inconsciemment avec un nouveau kink, le même que sa bae ça tombe bien

N’empêche, pour la première fois en pas mal de temps, c’était un combat un peu… « vain. » Ce que je veux dire par là c’est que dans Symphogear, habituellement, chaque combat – même ceux que les héroïnes perdent – leur apprennent un truc ou change la situation. Ici ce Carol vs Shemha il était clairement là pour montrer que Shemha elle botte des culs et l’intervention courageuse de Elfnein n’aura hélàs pas servi à grand chose, si ce n’est à montrer que Shemha possède le pouvoir bien pété de modifier la réalité et le temps pour annuler tous les dégats qui lui sont fait. Ah, et que Shenshôjin la rend immune contre l’alchimie. Oops.

Attention je critique pas l’insertion de ce combat dans l’intrigue, je trouve justement osé à l’épisode 12 de faire un combat « désespéré. »

(Note: j’aurais trouvé ça fun que Genjuurou y aille. Après tout est-ce que Shemha peut « annuler » les dégats faits par UNE GIGA GROSSE MANDALE INSPIREE DES FILMS DE JACKIE CHAN ?)

Et donc après ça on revient à la fin de l’épisode suivant: des tours sortent partout, la terre devient rouge, l’humanité est désespérée, papa Hibiki débarque chez maman Hibiki en disant « je ne fuirais plus », ON S’EN BAT LES COUILLES, FRERE, et puis voilà, pause pub, c’est parti pour la seconde moitié de l’épisode et le retour à la lune.

Ici on adore: Elsa qui s’éloigne du champ de combat en roulant tristement sur sa valise

Teasé à la fin de l’épisode suivant, on va donc enfin avoir notre confrontation finale avec Noble Red, et cette fois-ci ça sera au tour de Hibiki et Chris d’affronter une Vanessa particulièrement puissante. Pas d’attaques misant sur l’éveil de kink chez Hibiki, juste des bons gros lasers, des bons gros missiles et une évolution soudaine en Chrysacier –

Pendant la baston Vanessa finit d’exprimer ses idées pour le monde, pour expliquer que ouais c’est bien dans leur interêt de laisser Shemha prendre le contrôle de l’humanité parce que ça permettra un monde dans lesquels les monstres comme eux vivront en paix (et risqueront pas la prison à perpet pour avoir buté des milliers de personnes à un concert), Hibiki fait « non je crois pas », ça se bastonne, à un moment Chibi-Millaarc intervient triomphalement pour cacher la vue de Chris, bref ça se bastonne pas mal.

Big up à Hibiki qui est déjà en mood « si jamais je dois mourir sur la lune, autant tâter un peu la marchandise pour mourir heureuse », décidément ces cordes autour de la hanche ça lui a éveillé un truc.

Oh et du coup la forme Amalgame de Chris qui est UN ARC DE BÂTARD <3.

Son usage restera peut-être moins impressionnant que toutes les autres héroïnes jusque là puisqu’elle va se servir de cet ARC DE BÂTARD pour dévier un giga laser, DETRUIRE LES RUINES et EMPECHER LES ENNEMIES DE SOMBRER DANS L’ESPACE. C’est plutôt pas mal sur le papier, mais ça en envoie moins qu’une GIGA LAME DE FLAMME ou UNE OUVERTURE VENER DE COCON, haha. Mais Chris est cool, et c’est le plus important.

Le combat contre Noble Red est donc fini, Vanessa est out, Millaarc est devenue une smol batounette et Elsa a le cul ouvert en 3000 morceaux donc voilà, on peut enfin discuter entre adultes à une méthode de retourner sur Terre et AW SHIT VANESSA EST PIRATEE PAR SHEMHA.

Besoin de se sentir encore plus maléfiquement sexy ? Un regard Shem-ha

Et là c’est pas mal comme scène parce que du coup pour cesser les agissements de Shem-ha et l’empêcher de désactiver la malédiction en piratant le réseau Internet de la Lune (je pensais pas écrire cette phrase mais here we go), Hibiki va devoir utiliser son poing déicide… sur Vanessa. Et évidemment, Hibiki, elle est pas jouasse à l’idée parce qu’elle sait que ça va sans doute causer la fin de Vanessa. Elle est tiraillée entre ses idéaux (« il faut sauver tout le monde ») et les actions concrètes qu’elle doit prendre…

… et well, la transformation la plus douloureuse de la série elle est là, dans ce que nous nommerons simplement un des meilleurs cuts de toute la franchise. Cette rage, ce désespoir, le détail de l’animation, la colère dans la voix de Aoi Yuuki, tout est là, c’est parfait.

Hélàs, les mauvaises nouvelles vont s’enchaîner:

  • Le coup va effectivement pas faire du bien à Vanessa
  • Retirer un esprit divin d’un corps fait encore moins du bien
  • Shemha a pu utiliser la main grappin de Vanessa pour quand même s’introduire dans les serveurs lunaires

Les dégats ont été réduits mais des dégats, y’en a quand même pas mal !

Pire, c’est un peu inquiétant pour le dernier épisode parce que manifestement vu les dégats qu’utiliser le poing déicide a fait au corps de Vanessa (qui sont, spoiler, quasiment mortels), Hibiki peut aussi commencer à baliser sur les dégats que ça va faire à Miku. J’ose croire que Kaneko et Satelight iront pas dans une direction complètement fucked up du genre « Hibiki va devoir tuer Miku pour sauver Miku » mais du coup je me demande comment ils vont faire pour contourner ce « problème. » Après j’ai confiance en Miku qui est toujours là, prisonnière dans un coin de son propre esprit, et qui elle aussi semble avoir un plan...

Being bikki is suffering

En attendant du coup de voir comment l’épisode final va régler tout ça, il reste encore pas mal de minutes dans cet épisode et on commence par la destruction des ruines lunaires, youhou. La Lune elle-même a l’air en pleine auto destruction d’ailleurs ? Je savais pas qu’un jour je materais un épisode de Symphogear en me disant « rah non, la Lune est détruire, j’aurais aimé que non » mais, eh, c’est ça les rebondissements des derniers épisodes.

Autre rebondissement inattendu: c’est le fait d’avoir « uni toute l’humanité » à la fin de G (lors qu’il a fallu chanter Apple) que Shemha a commencé à se réveiller, ce qui a lancé le début de l’intrigue couplée de AXZ et XV. Ca c’est du beau effort de continuité, on aime fort.

Habituellement dans l’espace de Mario Kart on navigue avec des Rainbow Road, mais là du coup Noble Red nous offre sa propre route – la Redemption Road. Alias un usage malin du labyrinthe de Dédale qui va servir d’autoroute entre la Lune et la Terre. Pas con.

Par contre, RIP Noble Red du coup. Là leur corps a disparu dans des étincelles dorées, vous savez ce que ça veut dire: dead.

RIP smole batounette

Et là super fin d’épisode ! Tellement de choses sur lequel je m’enthousiasme

  • Shemha continue d’être diaboliquement charismatique à chaque plan ou elle rigole d’un air maléfique
  • Les humains se rebellent ! En effet le plan de Shem-ha était de pirater l’internet mondial pour obtenir sa puissance, ce qui semblait marcher. Mais elle avait pas prévue que les ingénieurs informaticiens du monde entier allaient répliquer. Y’a même le président Connard qui ordonne une coopération mondiale ! Et ça c’est top parce que j’aime ce côté « le monde repose pas QUE sur les Symphogear, mais les humains aussi peuvent répliquer, montrer leur poids dans la balance dans ce combat contre une divinité ! »
  • On voit les frères de Ogawa ! Ils sont très badass à leur façon ! Je les aime bien !
  • Et puis surtout L’ARRIVEE SUR TERRE DES SYMPHOGEAR, HOLALA

Déjà, retour des chants du cygne couplé X-Drive donc ayé on est reparti comme dans l’épisode 8 et, surtout, comme en fin de saison 1, ça fait plaisir. La citation de la saison 1 est double: dans la saison 1 elles se servaient du X-Drive pour quitter la Terre et aller dans l’espace, ici elles s’en servent pour quitter l’espace et retourner sur la Terre, ce qui est déjà une référence assez fun. Mais en plus, petit kif: Shemha et Miku citent texto le sous-titre de la première saison.

Donc voilà, petit atterissage façon Avengers, ça pose dur, elles sont toutes ultra badass…

Sans compter évidemment Hibiki qui a la pose la plus classe mais faut dire que, wow, elle en a chiée un peu durant cet épisode et elle sait que le prochain ça va être rude.

BIEN.

J’adore ces designs, j’adore comment le X-Drive Amalgamé augmente la taille de leurs cheveux (Kirika est super classe avec.) On a même l’Aufwachen Form de Metanoia juste derrière, histoire de nous faire plaisir. Bref, tout est posé pour le combat final dans l’épisode suivant.

Du coup j’expliquais dans le billet précédent que je voyais mal comment Symphogear allait tout couvrir en deux épisodes, et un film me paraissait une sorte d’obligation. En vrai, ça me fait un peu chier, mais je pense qu’ils peuvent caser pas mal de choses dans le dernier épisode si il ne faut que 20mn… Mais y’aura forcément des manques ou des trucs pas exploités. Je pense que là clairement on aura un épisode de 24mn avec, allez, onze-douze minutes dédié au combat contre Shem-ha et toute la dernière moitié qui fera office d’épilogue.

C’est cette phase d’épilogue qui m’effraie un peu parce qu’elle me paraît vraiment primordiale. On va dire adieu, la semaine prochaine, aux Gears. Et il faut vraiment que cet adieu il soit flamboyant. Qu’on prenne le temps de leur dire au revoir, qu’on sache qu’on les quitte heureuses, en pleine santé, libérées de leurs malédictions-devenues-bénédictions. J’aurais adoré un épisode entier dédié à un épilogue, à juste de la tranche de vie avec ces héroïnes, pour leur dire adieu.

Après, ok, Symphogear est pas non plus fini. Il reste le jeu mobile pour profiter des héroïnes ! Mais j’ose espérer qu’ils fourniront à l’anime un final à la hauteur des cinq saisons, et de ce que la franchise est devenue. Mon rêve, vraiment, c’est un épisode double. Je vais donc espérer que cette semaine on aie quelques bonnes news sur le sujet… La preview de l’épisode 13 qui sortira vendredi sera centrale…

Le Symphobingo, du coup, a pas évolué depuis le dernier épisode –

Je commence à me dire que Finé c’est mort aussi :o. Bon tant pis.

Pour le dernier épisode, je me suis lancé dans un second bingo. Qu’est-ce que je veux voir dans l’épisode 13 ? Ok let’s go:

  • Baiser de Hibimiku: enough said. Est-ce que le déicide marche avec les lèvres ? TESTE, HIBIKI.
  • Destruction des gears: L’attaque ultime va détruire les reliques et les gears, forçant les héroïnes à revenir à un quotidien « banal et classique », une récompense pour tous leurs efforts
  • Synchrogazer: Si l’opening de la saison 1 joue en fond, on me retiendra plus. Si un medley de tous les openings joue en fond, alors là c’est fini.
  • Ultime « Death » – Que Kirika parte pas sans un dernier death
  • Miku survit – J’ai quand même ce micro doute…
  • Tsubasa et Maria a nouveau idol– Que dans l’épilogue, on découvre qu’elles forment désormais à vie un duo. Vu que y’a plus de Noise ever, ça devrait désormais être « sûr » d’aller à un de leurs concerts. Enfin on espère…
  • Chris mange un truc – Elle mérite de manger des bolos après tout ça
  • Attaque Metanoia – une attaque finale tout simplement nommée Metanoia. Qu’on nous refasse pas le coup de GX ou l’attaque finale était Glorious Break et non Exterminate. (Même si avec le recul, Exterminate aurait été un sale nom pour une attaque finale.)
  • Epilogue « deux ans plus tard » – J’aime les épilogues mais j’aime encore plus les épilogues deux ans plus tard ou on découvre ce qu’ils sont devenus. Bonus si Miku et Hibiki promènent leur gosse nommée Fine Carol Vercingetorix en hommage « aux plus grands des hommes que la Terre aie portée. »
  • Hibiki chante Kimi Dake Ni – la face B de son single, une chanson émouvante dédiée à Miku. C’est le moment ou jamais de la sortir quand il s’agira de sauver son amie ;_;.
  • Annonce d’un film – Je continue d’y croire, surtout si au bout de 19mn d’épisode on en est toujours au combat final.
  • Retour de Durandal – Quitte à sortir des refs à la S1 autant rendre à Hibiki son épée. Vous vous souvenez quand elle avait une épée ?
  • Finé – Juste Finé qui passe dans le coin avec Miyuki Sawashiro qui lâche une ou deux phrases. Pas besoin de plus.
  • La lune a pétée – Confirmation que y’a plus de lune et que on est passé dans l’univers de The Idolmaster Xenoglossia
  • Caméo de tous les personnages – TOUS les personnages de la série sont visibles dans un gros montage final ou tout autour du monde on voit des gens encourager les Gear. Et que même les persos morts apparaissent sous forme spirituelle pour encourager. JE VEUX REVOIR CAGLIOSTRO UNE DERNIERE FOIS, OK.
  • Tease d’un spin off – On nous tease une nouvelle héroïne potentielle. Un peu comme quand l’héroïne de Mai Otome apparâit à la fin de Mai Hime ? Je fais beaucoup de références à des séries Sunrise des années 2000 aujourd’hui…

Donc voilà, plus qu’un dernier épisode ;_;. On serre les doigts ! Surtout que la prod a l’air de commencer à avoir un planning assez chaotique, avec des épisodes terminés de plus en plus tard donc on espère que pour ce dernier épisode tout se passera bien…

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittertumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

N'hésitez pas à commenter l'article~