Néant Vert a cinq ans d’âge

Néant Vert a cinq ans d’âge

Le 29 Juin 2007, il devait être environ minuit / une heure quand je me suis dit “tiens, c’est vrai que Dotclear permet d’installer quelques jolis trucs qui font plus sérieux qu’overblog, testons ça.” Et du coup, presque 700 articles plus tard, nous y voilà, cinq ans plus tard. Le blog aura survécu au mandat de Nicolas Sarkozy à la présidence de la république. Ce qui est pas trop mal.

YandereRanka.jpg

Une Ranka au sourire psychopathe, par nobu
Il y’a cinq ans, je venais de terminer ma première L et j’avais loupé l’écrit du bac de français de manière un peu scandaleuse – passer de 18 en invention toute l’année à un méchant 7 – et jje me préparais alors à ma seconde Japan Expo dans un enthousiasme très débordant puisque c’était alors pour moi le seul moment de l’année pour vraiment aller voir mes “amis de l’Internet.” Je me souviens, deux/trois jours avant le début du salon (qui à l’époque ne faisait que vendredi / samedi / dimanche), m’être tapé une nuit blanche un peu folle à écouter des podcasts Gameblog. Puis ensuite avoir essayé de jouer toute la matinée à Tomb Raider Anniversary. Inutile de dire que vous mon état, la pauvre Lara douillait plus que dans tous les trailers présentés à l’E3 du nouveau Tomb Raider.

A ce moment-là, Gurren Lagann et Lucky Star étaient en cours de diffusion au Japon, Baccano! allait débuter un mois plus tard, on attendait douloureusement le double-épisode final de la première saison de Code Geass, sans savoir qu’une seconde nous pendait au nez. Nolife venait de commencer à émettre. Chris Benoit venait de mourir après avoir tué sa famille, flanquant un foutu malaise un peu irréversible dans le monde du catch, discipline dont à l’époque j’en avais vaguement rien à foutre. Facebook commençait à exister mais pas grand monde n’avait quelque chose à faire de Twitter. J’utilisais encore MSN quotidiennement et c’était même une source de nombreuses nuits blanches. En Formule 1, Sébastien Vettel avait deux semaines avant fait sa première course au volant d’une BMW Sauber et ni Raikkonen ni Hamilton ni Button n’étaient alors encore champions du monde.

Angealecole.jpg

Ange et ses amies les seven stakes à l’école, par fysr

En jeu vidéo, la PlayStation 3 venait de sortir et l’E3 était censé être un salon mort, qui était désormais dilapidé entre plusieurs hotels en mi-juillet. Je n’avais pas encore touché le moindre Persona et je n’étais alors pas encore touché par la fièvre des succés à la con. Pokémon Perle allait sortir et me bouffer tout mon été, en même temps que Metroid Prime 2.

Ma collection de manga s’arrêtait à quelques tomes de Bleach, Death Note et Saint Seiya, ainsi que quelques coffrets DVD comme Haibane Renmei & Noir.

A l’époque Thalie était composé de cinq membres et demi qui faisaient vivre le forum tout juste naissant. Cinq membres que de toute façon je croisais sur d’autres forums, particulièrement les forums RPG dont j’étais assez friand. A l’époque je voulais devenir journaliste “en jeux vidéo” et quelques mois plus tard après avoir assisté à un procès, je deviens convaincu que le droit est totalement ma came. C’était avant que je me fasse violer aux examens, bien naïf et un peu emporté par l’ivresse d’avoir des emplois du temps relativement vides par rapport au lycée.

A l’époque au lycée, j’étais un peu connu, principalement parce que je m’occupais avec un ami de faire la présentation de l’emblématique concert de Noël du lycée, ou nous devions faire les transitions. Inutile de dire qu’on était un peu des crétins qui s’amusaient, par exemple, à faire des parodies d’émissions télé un peu à l’impro. Eh, c’était très rigolo cette parodie d’Ushuia ou je parlais depuis le second étage du lycée et m’amusais à décrire ça comme “l’étage des STI, sauvage, désolé mais heureusement équipé de poubelles, ce qui prouve leur avancée technologique.” J’étais aussi vice-président suppléant du CVL, avant de devenir dans le courant de l’année suivante le vice-président, qui est un peu l’équivalent français du président du conseil des élèves japonais. Sauf que en vrai en France on en a rien à branler et ça me filait juste des excuses pour sécher des courses, comme si j’avais besoin de ça vu que je n’étais pas un élève très fiable haha.

Je vous épargne la phrase clichée “tout ça me donne l’impression que c’est hier” parce que je ne la pense pas. Pour moi ça fait vraiment loin tout ça. J’ai l’impression au contraire que ça fait beaucoup plus de temps que ça que tout cela s’est écoulé. Mais non, juste 5 ans.

Entre temps beaucoup de choses sont arrivées: mon année de Terminale qui fut une horreur sans nom et la découverte pour ma pomme du concept de dépression (mais qui s’est bien terminé puisque j’ai eu le bac avec un joli 11,5/20 de moyenne en ayant loupé la moitié des cours de l’année et en ayant révisé absolument rien puisque je préférais jouer à Twilight Princess et faire un new game+ de Persona 3), bref un peu douloureux. Néanmoins, en mars je fais la découverte d’Epita, en me rendant tout spécialement depuis Caen à une Diurne organisée alors. Je n’ai pu y rester que cinq heures et j’avoue m’avoir fait à l’époque copieusement chier. Il faut dire alors que j’y suis allé seul et sans connaître grand monde. Et le concept même de karaoké m’était connu puisque j’allais découvrir ça quelques mois plus tard lors de Japan Expo 2008. Durant l’été, on se tape le pire E3 de tous les temps (celui avec Wii Music) et je fais partie pendant un mois de l’équipe de Press Start Button, parce que je voulais devenir rédac sur un site de jv et que va savoir pourquoi j’ai décidé de postuler là. Je participe à deux/trois podcasts, pas fan de l’ambiance qui règne sur le forum ou en privé, je me casse très vite avec une excuse à la con. Je profite de tout l’argent qu’on me file pour avoir chopé mon bac pour m’offrir une Xbox360.

NazeYouka.jpg

Naze Youka de Medaka Box, par soritari

Ensuite ce fut l’année de Droit avec autant de bonnes choses que de mauvaises. J’ai un souvenir agréable de ce semestre ou j’assistais à la quasi-totalité des cours (sauf l’économie du vendredi matin parce que faut pas déconner c’était à 8h et c’était incompréhensible) dans une ambiance relativement agréable et ou j’en ai profité pour expérimenter quelques trucs, comme par exemple rejoindre la radio du campus. Une très importante expérience pour moi puisque je passais alors du blogueur habitué à parler à un public très précis à un peu n’importe qui justement. Difficile de saisir rapidement le concept de vulgarisation ! Mais l’exercice de faire deux fois par semaine deux chroniques de dix minutes sur des mangas, des animes ou des jeux de toute sorte fut évidemment trèèèès enrichissant.

Ce fut pendant l’année de Droit que je me passionne définitivement pour le catch. Si j’avais découvert la chose dès plus tôt sur NT1, c’est vraiment là que je commence à passer quelques nuits là dessus. Pour les résultats que vous savez.

Dès février ce fut de toute façon la débandade: après m’être fait défoncer la rate façon Gilbert Collard aux examens, je décide juste de plaquer tout ça et de m’inscrire en Histoire à la place. Du coup ça m’offre de février à octobre les plus longues vacances de mon histoire, vacances dont je ne me remettrais vraiment que très tard haha. C’est l’occasion pour moi de me lancer dans la réalisation des “JLNV” en m’inspirant du Mario Maso de Concombre. En avril je me rend à une Nocturne Epita et j’y kiffe bien plus ma race qu’avant, entre autre parce qu’enfin j’y connais des gens et enfin je peux apprécier les activités à leur juste valeur. Première Epitanime juste derrière, souvenir monstrueux. Premier McThalie à Saint Lazare. Difficile là aussi de penser que tout cela ne fait que trois ans, je jurerais que ça date d’encore plus loin. Mais non. Trois ans. Et ce fut le début de K-On! dans la grande polémique générale.

DuTakaPourLaRoute.jpg

Tony Taka, totalement inattendu.

Tsumugi naît à la fin du mois de juin, pour les 2 ans du blog et je fais ma première interview grâce aux gens de chez mata-web qui me proposent de poser quelques questions à Sakae Esuno, l’auteur de Mirai Nikki. L’été qui suit sera dédié à lire Umineko No Naku Koro Ni et se trouver à moitié chamboulé, mais aussi mater des animes tard dans la nuit dont, enfin, Neon Genesis Evangelion.Que j’ai quand même bien kiffé. Je découvre la chaîne Nolife via Nolife Online et je me tape de nombreuses nuits blanches à me mater des Retro & Magic, des Superplay, des Chez Marcus et autres critiques de jeux. Le blog devient pour moi de plus en plus sérieux business et je commence vraiment à n’y taper que des pavasses pas forcément très digestes. Je fais le Top 64 des jeux Nintendo 64 et je peux avouer aujourd’hui que sur les 64 jeux, il y’en a une dizaine que je n’ai jamais touché et que j’ai fait genre j’y ai joué histoire de pouvoir meubler. Pardon.

Début de l’année d’Histoire, dans un bordel général. Je sèche le trois-quart des cours (à l’été 2010 j’allais me rendre compte que sur les six premiers mois de 2010 j’avais passé deux plus de temps à Epita qu’a ma propre fac) et mes parents divorcent, me forçant à vivre avec mon père qui supporte trèèèès mal la chose, ce qui commence une sorte de craptrain qui bousille un peu ma vie domestique. C’est à cette époque là que commence un rythme de vain ultra sain, à base de couchers à 6/7h du matin pour des levers à 16/17h. Je bouffe pas mal d’animes, je bouffe pas mal de jeu vidéo et je commence à faire le tour des conventions. Chibi Japan Expo en octobre 2009 (qui fut là aussi une horreur incommensurable), Paris Manga en 2010 (encore pire) et deux/trois nocturnes Epita sur le chamin. C’est aussi à ce moment là que je propose aux thalistes de fonder une asso de jeux & d’activités et le moment devient gênant quand ils sont une quinzaine à être intéressés. Je cherche toujours à expliquer cet élan.

Chocolate.jpg

Je sais pas qui a fait ça mais c’est drôle.

Du coup tout début 2010 sera en quelque sorte dédié à l’association toute naissante. Ca sera au total trois rendez-vous (Nocturne du 26 Mars, Epitanime & Japan Expo) avec beaucoup de découvertes de la réalité (le stand de l’asso à Japan Expo :’D), quelques dramas pesants et quand même pas mal de fun. Je réussis mon année d’histoire non sans passer par la case rattrapage, ce qui reste scandaleux tout de même. L’été 2010 ne me laisse que peu de souvenirs, à base de karaokés Epitanime stoppés à 5h30 du matin parce que lollesresponsables et de semaine en vacances chez ma grand-mère à être devant la télé tous les jours à 18h pour le putain de dîner presque parfait.

La seconde moitié de 2010 c’est là que le blog commence à déperir un peu et que ma vie sociale se met à exploser. Les artices commencent à se raréfier et j’envisage à trois ou quatre reprises de stopper la machine, manque parfois de passion pour l’alimenter. Twitter est passé par là, et là ou avant le blog me servait à transmettre toute sorte d’info, maintenant Twitter le fait déjà, ce qui force à revoir ses priorités. Ce qui n’est pas simple. Beaucoup de prise de tête pour rien. Heureusement j’en ai vite rien à faire parce que je découvre Nantes et que je commence à avoir une vie sentimentale d’extrême qualité.

Mars 2011 je décide de plaquer mes études d’histoire une bonne fois pour toutes pour me concentrer sur les concours d’entrée dans la fonction publique. Motivé avant tout par deux choses: le désir de changer de région et la prise de conscience du fait que je devais commencer à trouver un moyen d’être indépendant financièrement vis à vis de ma famille. Du coup, bam, prise de risque total. J’aurais su, j’aurais au moins essayé de valider l’année, même si c’était pas super bien parti pour. Mais à l’époque j’étais encore un peu traumatisé par divers événements trèèès personnels donc bon, hein, bon.

Le reste de l’année c’est beaucoup de petits événements: plein de conventions diverses et variées, quelques semaines sur Paris, beaucoup de semaines sur Nantes, une semaine de travail pour des télé-enqueteurs ici, un stage en médiathèque par là… Début 2012 c’est d’autres ennuis qui arrivent et qui me forcent à accélerer mes recherches d’emploi. Je chope un boulot en parking tous les week-end (et pas mal de semaines, effectuant aussi des remplacements à l’occasion) ce qui me permet enfin d’avoir un salaire et de me remettre sur mes pattes. Bref je suis soulagé et, cerise sur le gateau, je passe quatre semaines à la rédaction jeu vidéo de Nolife en stage sur Paris. J’interviewe une de mes idoles, Ryukishi07, je commence à devenir un habitué de Radio01.net ou je squatte un peu beaucoup et nous voilà fin juin. Woh. Ca s’accélère un peu sur la fin, vous trouvez pas ?

Shiori.jpg

Shiomiya Shiori, extrait de la couverture du tome 17 de The World God Only Knows

Pendant cinq ans le blog a été l’occasion pour moi de faire pas mal de trucs, 777 articles pour être précis. Il y’a des bons articles, des mauvais, des moyens, des faits avec une nuit blanche dans la gueule, d’autres en me forçant à mort, d’autres ou j’étais en roue libre. Qu’est-ce que je retiendrais le plus ?

Le premier “vrai” article du blog était sur l’anime Death Note et a pas très bien vieilli. Surtout parce que les images ont disparues à cause des changements d’hébergeurs nombreux. A l’époque je signalais le nom des teams de fansub avec laquelle j’avais maté l’anime. C’était mignon. Un peu con. Mais mignon.

Après, pas mal de trucs assez peu intéressants… Les 150/200 premiers billets sont pas tous super nécessaires…

J’ai pas refait depuis 2009 d’ultraviolence nocturne. Faudrait que je refasse ça parce que je vous assure que je continue à rêver des trucs terribles et m’en souvenir.

Fin mai 2009 c’était la foire à la passion: giga pavé sur Persona 4 et gros pavasse sur Epitanime 2009 et toutes les étoiles dans les yeux de circonstance. Et oh putain dans cet article y’a Concombre avec une coupe de cheveux qui lui va pas du tout restrospectivement. Niveau mangas bizarre, je parle de My Balls à un moment. C’était tellement con que ça doit être remis en avant. Un mec avec un démon dans ses couilles, pensez.

Je célèbre le 500e billet avec un pavé énorme et des réponses à de nombreuses questions.. C’était avant formspring. Marrant d’ailleurs: j’arrive aux 500 billets en 2 ans et demi, et 2 ans et demi plus tard, j’en suis au 777e billet. Oh.

tumblr_ly2fhlilOd1qla4wbo1_500.gif

Il y’a toujours cet article sur Dybex et ses 394 commentaires, le seul qui d’un point de vue stats m’a fait dépasser les 1000 visiteurs sur la même journée et qui permet à raton laveur de dire très sérieusement deux ans et demi après “que je fais du raton laveur” alors que, bon, ça fait 2 ans et demi que j’ai pas reproduit l’expérience. Et Dybex a pas l’air d’avoir été particulièrement grillé à vie au final. Hahahahahahaha. Crotte. Toujours drôle à lire avec du recul :’D.

Toujours très fier de ma Nocturne Epitanime dont vous êtes le héros même si à l’époque après l’avoir posté j’étais deg de pas réussi à avoir caser d’autres idées. Ca me force un peu à admettre que toute la période fin 2009 / début 2010 était sans doute celle ou j’étais le plus productif et le plus motivé et que je ne sais pas si je retrouverais un jour un tel élan de créativité toute folle. C’est chiant de s’assagir.

Tant qu’a faire dans les trucs un peu con, y’avait aussi l’analyse des deux génériques de la seconde saison de K-On. On a ni mecha ni lesbianisme explicite, merde. Tout ça reste complémentaire de ma critique sur la saison 1 ou j’expliquais à un public béat d’admiration que c’est bien sympa tout ça mais que K-On était une oeuvre politique majeure et importante. Hum. Oui.

TsumugiKOn.jpg

Ritsu les cheveux détachés <3.

Ensuite un article de critique vidéoludique sur les jeux de la Vie Réelle. Ou j’expliquais que la cuisine était une arnaque à cause de ses DLC et bien plus encore. Là je le relis, je me suis fait auto-marrer, je suis vraiment un gros narcissique. Y’avait aussi mon résumé très personnel de la démo de Katawa Shoujo dans le genre connerie grasse mais amusante. Ou bien pour rester dans le gras, mon top 4 des burgers.

Plus sérieux, j’aime bien mon article sur la saison 2 de K-On!! dont je maintiens encore les propos aujourd’hui. Moins sérieux, ce troll total sur les animes de la saison d’hiver 2010. Encore plus sérieux, mon pavé sur l’anime Hitohira ou j’arrive à broder et à faire un peu de romanesque sur un anime de Xebec oubliable et pas terrible. Primé à un Sama Award, bitches.

L’article sur les Rois de la Suède a été linké par le twitter de Monsieur Poulpe himself donc je peux me la péter. Du coup conséquence logique, je crée le Fapomètre.

Oh, et des gens ont pas encore remarqués que mon article sur Shining Hearts était un poisson d’avril. Maintenant qu’on sait à quoi ressemble vraiment la série (= c’est un peu chiant), on peut kiffer cet article un peu bizarre. En théorie.

Bref, j’ai tendance à me souvenir et à vouloir mettre en avant mes articles un peu bêêêêtes. Ca doit avoir un sens. On va dire que je reste assez peu confiant sur mes articles « normaux. »

MawaruEtTout.jpg

En parlant de trucs qui ont du sens, Ringo et Shota-Shoma de Mawaru Penguindrum, par penta 616

DANS TOUS LES CAS.

Je ne pense pas avoir perdu mon temps. Mon blog m’a permis d’acquérir l’habitude d’écrire régulièrement, d’acquérir l’habitude d’être lu. Sans lui j’aurais forcément été moins à l’aise au sein de la rédac de Nolife, ou de celle du Journal du Japon, ou au micro de Radio Phénix. Il est facile de tourner en dérision le concept même de “blogueur.” Le blogueur, et ce n’est pas faux, reste quelqu’un qui aime mettre ses opinions sur pédéstral. Il faut effectivement un peu d’égo et d’amour de soi pour se lancer dans une telle aventure et la tenir.

C’est ça le conseil que je donnerais avant tout à ceux qui veulent s’y lancer: ce n’est jamais du temps perdu. Ne sous-estimez pas le format blog, ne le tournez pas en ridicule car il est précieux. Si vous voulez écrire, si vous aimez écrire, ça m’apparaît encore aujourd’hui le meilleur tremplin possible.
Du coup pour finir sur de l’égo, les habituels Néant Vert Awards ou je récompense mes meilleures expériences de l’année qui vient de s’écouler. C’est à dire grosso merdo de juillet à juin. Comme d’habitude je rappelle que je ne parle pas de ce qui est SORTI entre juillet et juin mais ce que j’ai FAIT. Eh ouais, total égo.

 

Prix Néant Vert 2012 de l’anime qui déchire

Mawaru Penguindrum

MawaruPenguindrum.jpg

J’avoue m’être au final peu passionné pour des animes cette année. Mais Mawaru Penguindrum fut un des rares a vraiment me scotcher chaque semaine devant mon écran parce qu’il était vraiment bien. C’est surtout graphiquement qu’il se distingue de tout le reste de la production, avec un design inventif à se taper le cul de joie contre le sol. Pour le reste c’est beaucoup de choses à dire en un bon nombe d’épisodes, des vrais exercices de style et un ton assez juste… Pas grand chose à jeter, en somme. Et Ringo est trop choupi <3.

Lauréats précédents: 2008: Sayonara Zetsubou Sensei ; 2009: Higurashi No Naku Koro Ni ; 2010: Durarara!! ; 2011: K-On!!
2/ Fate/Zero (Saison 1) – Je précise saison 1 parce que je n’ai pas encore maté la saison 2… Sinon du coup c’est bonne grosse claque dans la tronche. C’est bien écrit, bien efficace, techniquement irréprochable et y’a aucune limite.

3/ Tiger & Bunny Passé un début un peu anecdotique, la série devient vraiment bien plus elle offre d’enjeux et plus les personnages se dévoilent. Une très bonne surprise un peu sorti de nulle part.

Prix Néant Vert 2012 du jeu vidéo qui surbute

Fallout New Vegas

FalloutNewVegas.jpg

Le génie des écrivains d’Obsidian, le gameplay solide de Fallout 3, l’univers extrêmement riche de la saga = un jeu sur lequel j’ai passé 50h en une semaine et qui de loin une bonne grosse claque. Le jeu est soldé partout à 10€ depuis décembre, ce qui est incompréhensible. Allez le choper tin.

Lauréats précédents: 2008: Persona 3 ; 2009: Persona 4 ; 2010: Umineko No Naku Koro Ni ; 2011: Alpha Protocol
2/ Driver San Francisco – Le jour de la sortie je croyais que c’était une grosse daube eeeeet… non ! Très très fun, très inventif, pas trop dégeu techniquement et beaucoup de temps passé sur le multi. A nouveau le jeu est maintenant soldé à des prix ridicules genre 20/30€, ça serait vraiment con de passer à coté il est VRAIMENT fun.

3/ Kid Icarus Uprising – Pas encore terminé je suis peut-être à la moitié du jeu… je dis peut-être parce que je sais jamais vraiment trop à quel point j’en suis dans le jeu vu que celui-ci passe son temps à me surprendre et à me montrer que ce que je pensais être un jeu généreux est en fait un jeu trèèèèèès généreux. J’ai vraiment pas de soucis avec la maniabilité, les personnages défoncent, l’univers défonce, le gameplay défonce, tout défonce. L’an prochain il serait peut-être 1er dans le bilan jeu vidéo 2013 qui sait.

Prix Néant Vert 2012 de la convention totalement kiffable

Japanantes

Japanantes.jpg

Convention super fun et qui pour une première édition a déjà tout compris et n’a fait qu’un nombre d’erreurs qu’on peut compter sur une demi-main. Le cadre est top, l’ambiance est vraiment bien, le contenu proposé est assez ouf. Bref une convention qui a compris les priorités et ce qu’on attend d’une convention « amateur ».

(Pas de lauréats précédents)

2/ Epitanime 2012 – Pur fun tout le week-end. Là par contre des tas d’erreurs d’orga et des trucs débiles qui font bizarre après 20 ans d’organisation mais on passe loin du drame qu’on se fantasmait quinze jours avant et de toute façon la passion de tout le monde répare tous les soucis.

3/ Japan Expo Centre … C’était pas dégueu ! Ambiance très familiale et très bonne, contenu acceptable, moins de monde qu’a une Chibi… Très bon souvenir pour ma part !

Prix Néant Vert 2012 du manga dont la lecture à des valeurs médicinales

Medaka Box

MedakaBox.jpg

Un manga de petits malins qui s’amuse à jouer avec tous les codes du Shonen Jump possibles et inimaginables. A coté on a des combats complètement barrés, des personnages super classes et mémorables et un dessin franchement top.

Lauréats précédents: 2010: Onani Master Kurosawa ; 2011: Soul Eater

2/ Samidare: Lucifer and the Biscuit Hammer: je n’ai lu que les deux premiers tomes ! Mais ces deux là m’ont déjà bien bluffés… je parle un peu plus sur le Journal du Japon. Sans doute plus haut dans le classement l’an prochain, quand j’aurais terminé :p.

3/ Amanchu! Là aussi, que trois tomes de lus mais quel plaisir <3.

 

Prix Néant Vert 2012 de la musique écoutée jusqu’a saignement des oreilles

Dire Straits – Telegraph Road

Then came the churches, then came the schools

Then came the lawyers then came the rules

Then came the trains and the trucks with their load

And the dirty old track was the telegraph road
Lauréats précédents: 2008: Queens of the Stone Age – 3’s & 7’s ; 2009: Guns N’Roses – There Was A Time ; 2010: Lynyrd Skynyrd – Still Unbroken ; 2011: Supertramp – The Logical Song

 

Prix Néant Vert 2012 du meilleur catcheur de tous les temps

CM Punk

CMPunk.jpg

Y’a pas vraiment à développer… Meilleure feud des dix dernières années l’an dernier avec John Cena, règne de 230 jours qui redonne crédibilité à un titre qui n’en avait plus des masses, match et feud de fou à Wrestlemania avec Jericho, match de fou avec Daniel Bryan à Over The Limit. Bref.

Lauréats précédents: 2009: Chris Jericho ; 2010: Chris Jericho ; 2011: Edge

2/ Daniel Bryan – J’avoue être un peu indifférent vis à vis de Bryan… Mais le YES YES YES c’est trop bon, il mérite la deuxième place.

3/ Damien Sandow – Ok on a encore rien vu mais c’est totalement pas grave, le personnage est génial.

 

Prix Néant Vert 2012 du film qui fait plaisir là dedans

Tintin: le secret de la licorne

Tintin.jpg

Trop bon. Spielberg se fait bien plaisir et par la même occasion offre une perle du cinéma d’aventure. Y’a juste 400 000 idées à la seconde, la réalisation est parfaite, l’esprit Tintin est totalement là. Bref un petit joyau que je suis content d’avoir vu au cinéma.

Lauréats précédents: 2008: 99 Francs ; 2009: OSS 117 Rio Ne Réponds Plus ; 2010: Mon voisin Totoro ; 2011: Redline

2/ The Social Network

3/ Le Discours d’un Roi

Prix Néant Vert 2012 de l’opening bien cool de l’année.

Mirai Nikki OP – Kuusou Mesorogiwi


Petit plaisir coupable, huh. Colle très bien à l’univers de Mirai Nikki en général. Bref plutôt cool.

Lauréats précédents: 2008: Sayonara Zetsubou Sensei OP ; 2009: Maria Holic OP ; 2010: Zan Sayonara Zetsubou Sensei OP ; 2011: Ano Hana ED

 

Prix Néant Vert 2012 du personnage emblématique de ce blog des douze derniers mois

Lilly Satou (Katawa Shoujo)

Lilly elle est TROP COOL. Elle est aveugle et c’est un peu un handicap BADASS. Ensuite elle aime le Chardonnay et elle a un HEATHLY ADOLESCENT SEX DRIVE. Ensuite elle est TROP COOL parce qu’elle est PARFAITE MAIS PAS TROP. Et le pas trop me permet de la TROUVER TROP COOL. En plus elle a une tête à faire ARA ARA ARA et j’aime les personnages qui font ARA ARA ARA.

Lauréates précédentes: 2008: Suzumiya Haruhi ; 2009: Ranka Lee ; 2010: Kotobuki Tsumugi ; 2011: Shiomiya Shiori
Et là attention en une ligne et sans justification, les Néant Vert Awards des 5 ans ou je reprend le même concept… mais sur l’ensemble des cinq ans !

Anime: K-On!!

Jeu Vidéo: Persona 3

Visual Novel: Umineko No Naku Koro Ni

Manga: Bienvenue dans la NHK

Catcheur: CM Punk

Chanson:

Convention: Epitanime 2009

Personnage: Ranka Lee

Générique: Sayonara Zetsubou Sensei OP
ET TERMINONS SUR DU GROS E-PENIS.

Voilà la courbe de stats des visites de mi février 2009 (quand j’ai installé Analytics) à hier:

StatsPenis.jpg

D’un point de vue e-penis c’est toujours resté très stable comme vous pouvez le constater. Régulièrement au dessus des 10 000 visiteurs/mois. La période la plus active du blog reste néanmoins tout le début 2010 et particulièrement mai qui était l’occasion, souvenez-vous, d’une semaine thaliste avec deux articles par jour. Ca aide pas mal à faire gonfler les stats, huh.

Le top 10 des mots-clés les plus utilisés depuis 2009 si on excepte les « néant vert » et autres trucs obvious, juste les trucs rigolos: Kisaragi Gunma en premier (3 823 visiteurs pour l’info), Yamatogawa en deuxième, Hentai en troisième, Genmukan en quatrième, Sora no Iro Mizu no Iro en cinquième, Anime 2008 en sixième, Tayu Tayu en septième, Clannad After Story en huitième, Hatsu Inu en neuvième et To Aru Kagaku No Railgun en dixième. Donc sept recherches de hentai, deux animes et un truc vague. Bah dis donc.

Un jour je referais un article avec les mots-clés les plus débiles. Mais là je viens de tomber sur « k-on enfoncer baguette » et si je continue sur ce chemin de lol, je suis pas couché. Et il est que 16h40.

Bon allez, fin du pavé. A l’année prochaine :D.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

11 réactions au sujet de « Néant Vert a cinq ans d’âge »

  1. a 777 articles un nombre qui sonne tellement jackpot de bandit manchot,arrivez a ce nombre pour les 5ans sa claque sa maman en 8.
    bonne anniv à Néant Vert !

  2. Oh putain, Telegraph Road. Voir des gens apprécier cette merveille en passant innocemment sur Sama, c’est tellement beau.
    Sinon, un blog très syma – bon « anniversaire ».

  3. « ça me filait juste des excuses pour sécher des courses »
    ->c’est vrai que c’est chiant d’aller acheter du pain alors qu’on est en pleine partie de World of Tanks !

    Sinon, je vais pas commenter les Prix Néants Vert : pas envie de gâcher un anniversaire en disant que t’a des goûts de chiotte…

    PS : maintenant je mate le catch le samedi soir…comment faire pour l’avouer à mes proches ?

  4. Oh-là-là, le moment de se rappeler qu’il y a deux ans, à quelques jours près, je tombais sur cette flamewar de « Dance in the vampire bound ». A l’époque, je trouvais ça très objectif, le marque-page est resté. /Mylife

    Bon anniversaire au blog, ces cinq bougies sont méritées.

  5. Joyeux anniversaire Néant Vert!

    J’ai un dossier avec ce genre de bédé co-conne que j’ai appelé « weaboo halloween ». Tout ça pour dire que je trouve ça drôle aussi. 🙂

  6. Avec cette bio, c’est tout aussi prenant qu’un forest gump ~
    (la course en moins, mais l’idée est là).
    Je passe régulièrement sur le blog, mais c’est la première fois que je post un message. Sans doute que j’ai enfin le lvl pour produire quelque chose de mieux qu’un simple : « bon anniv ».

    En tout cas, je trouve que la lecture est prenante et je prends plaisir à découvrir ceci ou cela (j’abrège un peu).
    Très bonne continuation et joyeux anniversaire ~~

N'hésitez pas à commenter l'article~