To-Love Darkness 01 – Rize of the Fenix

L'animation japonaise en image: à gauche, Chihayafuru ; à droite, Infinite Stratos

L’animation japonaise en image: à gauche, Chihayafuru ; à droite, Infinite Stratos

 

Amo

Bon ouais, ok, d’accord, j’adore secrètement la saga To Love. Je reste ébahi par le fait que ce truc a réussi à tenir 18 tomes dans le Shonen Jump sans éveiller les soupçons et qu’il a du se stopper en plein élan à cause de soucis personnels de l’auteur (une histoire de femme qui devient cinglée et qui kidnappe son propre gosse, un truc cool.) Et quand la série revient, c’est dans le Square Jump et c’est dans ce magazine de la Shueisha pourtant assez grand public que les mecs décident que les règles c’est pour les tatas et qu’ils vont réussir à rendre encore plus floue la limite entre érotisme et pur hentai. Et ça s’appelle To Love Darkness. Et le jour ou les autorités françaises compétentes se rendront compte que ça sort en France, Tonkam sera fermé de force et l’industrie du manga trainée dans la boue médiatique pendant un mois (jusqu’au scandale suivant, qui rendra celui-ci caduque.)

Alors du coup logiquement, voilà l’adaptation animée de To Love Darkness, sortie cet automne chez Xebec. Mais comme je suis un type consciencieux j’ai attendu la sortie des Blu Ray pour une meilleure qualité d’image, d’animation et… ok, ouais, non je déconne, c’était surtout pour les tétons.

En vrai je sais même pas pourquoi je mate ça, c’est du Xebec, ça va être nul, je devrais retourner lire le manga.

To-Love Darkness // Studio XEBEC // 12 épisodes // Débuté en octobre 2012 // Réalisateur: Ootsuki Atsushi (Ladies versus Butler, Working’!!)

Avertissement: tétons

BIEN: Kana Hanazawa !

ToLove0101

PAS BIEN: … pour Mikan

Bon en fait tout l’article va surtout être l’occasion pour moi d’expliciter au grand jour mon sentiment pour tous les personnages de la saga To-Love. Là aussi, c’est la première fois que je mate un épisode de l’adaptation animée de la série puisque je n’ai pas jeté un seul oeil à Motto ou à la série originale. Non pour moi To-Love c’est le manga et point à la ligne. Donc là je découvre avec joie que Hanazawa Kana, qui est totalement ma comédienne de doublage préférée, est dans le casting.

Mais je suis triste parce qu’elle fait Mikan.

Et. Comment dire.

Mikan elle est naze quoi.

Ok y’a des excellents doujinshi avec elle. Mais déjà je devrais pas le dire publiquement parce qu’elle a carrément pas l’âge et qu’ensuite c’est carrément de l’inceste. Ok, ces deux éléments forment 90% de la production doujinshi mais vous voyez où je veux en venir.

Le point le plus important c’est donc effectivement ça – Mikan c’est la « voix de la raison » dans une série qui n’en a absolument pas besoin. Elle est la « fille sérieuse » au milieu d’une série totalement débile du début à la fin. Elle est celle qui juge le héros quand celui-ci se retrouve accidentellement avec une chatte sur le nez (ce qui arrive tout le temps.) Elle a ce rôle antipathique et reloue de la fille sérieuse.

Et parfois elle est celle sur qui tombe les accidents érotico-incestueux alors que de tous les personnages qui devraient en être épargnés, elle est de loin la première.

MAINTENANT l’aspect intéressant c’est que ça veut dire que quelque part existe une adaptation animée du chapitre bonus ou Mikan se retrouve en transe et totalement érotisée. Et que donc il existe quelque part un épisode d’anime où on entendrait Hanazawa Kana dans une voix totalement érotique.

C’est absolument terrifiant pour moi. Elle est si pure. On ne peut la souiller ;__;.

Même si ok je la kiffe depuis son rôle de Nadeko.

Mais.

Je veux dire.

BIEN: Toyosaki Aki

ToLove0102

SUPER BIEN: POUR MOMO §

Momo est LA raison de regarder/lire To Love Darkness. Le personnage était dans la première série totalement oubliable, juste la soeur « maligne » de Lala qui ne semblait pas remplir une fonction intéressante par la suite. Juste un pot de fleurs de plus dans une salle qui commence à ressemble à la salle du conseil des élèves dans Medaka Box.

Dans Darkness elle prend le rôle complet d’héroïne, ce qui est déjà pas mal comme évolution, mais du coup on se retrouve avec un personnage presque totalement changé. Elle continue à être maligne et un peu manipulatrice, mais cette fois-ci c’est son aspect sexuel qui est multiplié par 300 ou 400. Et le personnage l’assume carrément.

C’est ça qui est cool avec Momo, en quelque sorte: c’est un des rares personnages féminins de comédie romantique à être romantique et à exiger l’aspect sexuel. Ca change du quotidien, c’est fun, un peu excitant, bref c’est top.

Et du coup c’est la doubleuse de Yui (et de Iori de Kokoro Connect) qui s’occupe d’elle, et c’est assez rigolo, là encore, d’envisager Yui en mode chaleur constante.

Mais ça me va.

ಠ_ರೃ

ToLove0103

BIEN: Ok, oui, ok, les tétons, ok, oui, ok.

C’est dingue comme ça change tout, putain <3. Au lieu d’avoir une fumée à la con, ou de la lumière sortie de nulle part, on a juste ce qui est censé être là, pas de surprise. Tchou tchou \°0°/.

Bon mon enthousiasme est surtout dû au fait que je suis un homme à seins, et que je comprendrais jamais vraiment pourquoi tout ce foin autour de la nudité en général. De nos jours dès que y’a un téton quelque part on fout tout un bordel genre ça devient du porno, genre c’est vulgaire, genre ça devient racoleur et ça peut pas être juste joli, ou juste naturel. Game of Thrones se fait traiter de simili porno alors que y’a juste du porno et de la sensualité utilisé assez « naturellement. » Ne peut-on pas juste voir les tétons comme ce qu’ils sont, c’est à dire juste… des parties du corps… ?

De l’autre coté, les tétons ne m’excitent-ils pas moi homme lambda parce qu’ils sont rarement exhibés, qu’ils ne sont que quelque chose qui m’est habituellement interdit sauf relations poussées avec une madame ? Voir le téton d’une fille avec son accord n’est-il pas simplement un contrat tacite d’intimité acceptée ?

VOILA LES VRAIES QUESTIONS.

ToLove0104

PAS BIEN: Nana met des années à réagir à ce qu’elle voit sous les yeux

Nana ouvre la porte, dit à Rito qu’il est l’heure de se lever puis remarque que Momo est à moitié à poil dans son lit en train d’a moitié le chevaucher.

Dans le manga c’est une case avec Nana qui ouvre la porte et qui dit « Rito, ta soeur m’a dit qu’il est temps pour toi de se lever car sinon tu vas être en retard. » Puis case suivante, elle remarque la situation.

Dans l’anime, elle ouvre la porte les yeux grand ouverts, tombe face à face avec la situation mais tire quand même sa tirade telle quelle pendant sept secondes. C’est un sentiment terrible car plus que jamais on a l’impression d’une actrice qui débarque pour clamer son texte et s’énerver devant la situation uniquement au « moment prévu. » Soit ça, ou Nana est malvoyante.

Voilà quand une adaptation chie dans la colle. Parce que ce qui passe bien dans le format manga ne peut pas survivre à une transposition non imaginative. Il aurait fallu couper immédiatement la tirade dès le moment ou Nana pose les yeux sur la situation.

C’est là le genre de petit détail qui montre le fossé entre Xebec… et le reste.

ToLove0105

BIEN: Le rôle de Lala dans Darkness résumé dès sa première apparition

Elle est à poil. Et basta.

Tous les persos de Trouble ne sont pas gagnants au passage à Darkness: Haruna et Lala particulièrement qui passent d’héroïnes de premier plan dans Trouble à… figurantes dans Darkness. Lala a encore la chance ici ou là d’avoir deux ou trois pages à elle mais Haruna disparaît juste complétement au détriment d’autres personnages.

Bon c’est relativement normal si on prend la peine de réfléchir au pourquoi. Darkness n’étant plus batîe sur le même modèle que Trouble, qui lui tournait à base d’un chapitre par semaine basé sur une invention de Lala qui créeait des situations gênantes et de l’humour, Lala n’a plus vraiment de rôle à jouer puisque sa force était le potentiel comique de sa situation de princesse intergalactique fiancée à Rito « un peu de force » et ses inventions. Ces deux éléments devenant plus ou moins inutiles à l’intrigue de Darkness et Lala étant un personnage difficile à utiliser « sérieusement », le personnage ne servira finalement plus qu’a se monter comme prétendante parmi une longue liste.

Pour Haruna, c’est surtout que le dessinateur avait basé ce personnage sur sa femme. Oui oui la femme qui a kidnappée son gosse et à pétée un cable avant de demander un divorce ultra désavantageux pour lui. A partir de là je crois logique de penser que le mec a juste plus envie de dessiner ce personnage ou de l’utiliser.

YEAH.

ToLove0106

PAS BIEN: C’est dur de faire un personnage aussi insignifiant que Ombre Dorée

Je n’aime pas Ombre Dorée non plus. Le personnage est l’archétype de la machine à tuer qui s’humanise peu à peu. J’aime pas beaucoup cet archétype parce qu’il n’est pas ultra original, d’une, et de deux l’humanisation d’un personnage sans sentiments se passe rarement de trente façons différentes – on l’a déjà vu une fois dans un ouvrage, on le verra souvent de la même façon dans d’autres ouvrages.

Donc oui Ombre Dorée me gonfle un peu, je n’aime pas du tout son design en plus. Donc oui, comprenez que Darkness est pour moi un manga à deux faces: la face Momo a base d’harem et de legerté qui déchire à mort et qui est exactement ce que j’attends d’un bon manga érotique et comique, et y’a la face Ombre Dorée ou on tente de donner un interêt à un personnage insignifiant.

Dur.

ToLove0107

PAS BIEN: Haruna des yeux bizarres…

Les yeux des personnages dans cet anime est étrangement bizarre de toute façon. J’ai l’impression qu’ils manquent de vie, qu’ils sont trop lumineux. Sur ce screen c’est particulièrement choquant, Haruna a un coté zombie qui lui va pas trop.

Parce que Haruna elle est trop mignonne <3333. 

ToLove0108

PAS BIEN: Holala, quand Peke parle, faut avoir l’oeil si on ne le sait pas

Peke, pour rappel, c’est le badge qui est sur la tête de Lala et qui lui permet de s’habiller en ce qu’elle veut. Et il est doué de parole. Sauf que si tu le sais pas, tout ce qui se passe quand il parle c’est que tu te demandes d’où sort cette voix robotique et qui parle comme ça. Parce que RIEN n’indique à l’écran que Peke parle. Ah si, il vibre un peu. Mais c’est super pas explicite.

Donc ouais, un peu d’effort quand même. Ca serait bien. Ou alors évitez de faire parler Peke.

ToLove0109

PAS BIEN: Kotegawa Yui est encore plus tarte que dans le manga

Yui est une tsundere-comité-de-discipline.

Je hais cet archétype avec force. Le personnage m’a toujours paru à nouveau très antipathique. Elle a des sentiments pour Rito mais l’assume pas, et continue d’être juste reloue et casse-couilles parfois pour des raisons débiles. Et comme Mikan elle est un des seuls personnages « raisonnables » et « terre à terre » dans une série qui ne l’est pas. Certains noteront que Haruna l’est aussi dans un certain sens mais que là j’y vois pas de soucis – disons simplement que pour moi Haruna joue plus le rôle de la fille pure et sainte-nitouche… mais qui assume à quelques reprises un désir total envers le héros.

Enfin bref, là en plus d’être lourde et chiante, elle a une putain de voix de merde.

Donc, no thanks.

ToLove0110

PAS BIEN: Rito le nez dans de la chatte

😐

C’est un running gag dans To Love, ouais. Y’a pas un chapitre sans que Rito finisse le nez dans un temple intime féminin.

Mais c’est pas super drôle, ni trèèèèèès excitant. C’est juste un mec qui a le nez dans une petite culotte.

Y’a mieux quoi :|.

Genre un mec qui a le nez dans une paire de seins :|.

Oui :|.

ToLove0111

PAS BIEN: Holalala ça va très très très très vite

En 7mn on est déjà au moment ou Nana et Momo avouent à tout le reste qu’elles sont devenues élèves du lycée. En fait la majorité du chapitre 0 a été super zappé, malgré l’interêt certain qu’il avait pour le scénario. On y découvrait plus en détail les motivations de Momo, et pourquoi Nana et elle rejoignaient le lycée. Là on est juste directement confronté au fait établi… C’est pas top.

ToLove0112

BIEN: Eh, attendez, les japonais peuvent contrôler la température de leur eau et de leur salle de bain aussi facilement ? 

Tin déjà que je bave quand j’entends parler de leurs toilettes du futur mais là ce genre de chauffage qui a l’air super moderne dans une maison pourtant super modeste ça donne envie aussi.

ToLove0113

PAS BIEN: Ce n’est pas facile de dessiner des seins tombants en avant

On dirait deux flambys accrochés à un plafond.

é___è

ToLove0114

BIEN: LE PETIT DETAIL SAVOUREUX DE L’ECLABOUSSAGE

Ca dure DEUX SECONDES, si on cligne des yeux on le loupe, c’était pas du tout présent dans le manga et c’est étrangement savoureux: quand Rito se lève, Momo se fait éclabousser par l’eau du bain. Mais la manière dont c’est mis en scène et la physique du truc fait totalement penser à un autre liquide et un autre type de situation.

Ca m’a fait rire d’un petit « héhéhé » genre « I Know What You Mean » et donc ça vaut un BIEN.

ToLove0115

PAS BIEN: Le flashback de la salle de bains se termine d’une manière étrangement différente du manga… qui insinue beaucoup de choses.

Rito débout dans la baignoire, Momo qui lui promet de lui créer un harem, qui est agenouillée devant elle… ET L’ANIME RAJOUTE CETTE FIN BIZARRE OU ELLE APPROCHE SA TÊTE DE LA OU DEVRAIT ÊTRE SA BITE.

Putain, même en ayant lu le manga, en ayant étudié longuement cette scène, je peux pas m’empêcher d’avoir aussitôt pensé qu’elle allait lui sucer le truc sans se poser de questions. Sauf qu’évidemment on est dans To Love et c’est IMPOSSIBLE que ça arrive vraiment. Mais là c’est presque explicité, l’animation de la tête est exactement ça et y’a aucune  autre raison qui explique pourquoi elle approche sa tête comme ça.

Donc ok, dans le canon de l’anime, Momo a déjà vu sa langue en contact avec le petit gout salé du liquide séminal. Notez ça.

ERRATUM:

Après rudes investigations, surprise: dans le manga, Momo a bien fait un bisou au zizi de Rito durant cette scène. Je tiens donc à m’excuser auprès de Xebec pour avoir préjugé des choses et je suis surpris de ne pas avoir une meilleure mémoire de ce genre de détails.

ToLove0116

PAS BIEN: On est chez Xebec – plan fixe pendant sept secondes (et une Céline qui bouge pas, ça fait franchement bizarre.)

Marrant mine de rien: les cinq/dix premières minutes de l’épisode étaient techniquement bonnes, et puis la seconde moitié ALLEZ HOP RIEN A FOUTRE les plans fixes commencent à s’accumuler et l’animation devient de plus en plus minimaliste. Genre là on a sept secondes de Momo qui pense sur un plan QUI NE BOUGE PAS ou y’a une Yui qui regarde le couple sans cligner et où, surtout, Céline qui est une gamine d’a peine un an issue de la mort d’un arbre géant ne BOUGE PAS et ne FAIT RIEN. Ce qui est évidemment impossible vu que le personnage BOUGE TOUT LE TEMPS.

Donc voilà, yaaaay.

ToLove0117

PAS BIEN: C’est moi ou l’anime oublie de mentionner que Momo a changé de coiffure… et pourquoi ?

C’était ptet dans Motto, je sais pas. Enfin bref, on en revient au point « tout va trop vite » que j’expliquais plus tôt.

ToLove0118

BIEN: Choupi eyecatch !

Haruna avec un mignon eyepatch <3.

ToLove0119

PAS BIEN: Nana qui dit au premier venu qu’elle peut parler aux animaux et qui chouinera que dans 3 mois tout le monde la prendra pour une cinglée et l’excluera de la classe

Elle a du bol de parler à Kurosaki Mea, qui est aussi une alien parce qu’evidemment dire à quelqu’un que tu rencontres pour la première fois que, non, c’est cool, tu comprends ce que les oiseaux disent et que t’as plein d’amis animaux partout autour la galaxie, bah la personne réaliste risque de réagir bizarrement. Après, bon, on est dans le lycée de To Love Trouble. Les mecs ont déjà vus tellement de trucs bizarres en un an (un proviseur toujours pas en taule, les inventions de Lala, un mec qui réussit à avoir le potentiel de pouvoir déchirer tous les hymens du lycée…) que j’imagine que ça doit paraître « petit. »

ToLove0120

BIEN: Tripotitripota

Hihihi une scène ou Momo se fait tripoter par Rito qui dort.

Hihihihi.

La voix de Yui qui gémit un peu.

Hihihihihihi.

ToLove0121

BIEN: Momo qui bave

C’est pour ça que Momo déchire à mort. C’est pour ça qu’elle est une héroïne géniale. Ce petit détail de caractère défonce. Le jour ou elle arrêtera de baver en souriant bêtement et en pensant à des trucs coquins, Darkness sera officiellement devenu tout caca.

ToLove0122

PAS BIEN: Le plan culotte ingéré de force

Déjà de base je suis pas dans le trip des petites culottes, quel que soit le contexte. Maintenant je peux comprendre le fanservice autour si il est bien fait – genre le vent qui pousse un peu la jupette, ça peut être sympa, ok, why not. Mais là non je vois juste pas l’interêt. Les personnages discutent et donc on a un plan sur le cul de Momo avec la petite culotte qui est juste là.

C’est comme je disais plus tôt pour le téton finalement: si on avait une série ou les tétons seraient tout le temps présents au moment où on en aurait le plus rien à foutre, bah on serait pas émoustillé plus que ça par leur présence. Bah là voilà, on a un plan culotte absolument inutile, juste pour remplir ce qui est sans doute un cahier des charges fortement étrange.

ToLove0123

PAS BIEN: La série sait pas sur quel pied danser alors elle danse très mal pour compenser.

Pfrrrfrrr. La fin de l’épisode. Les potes à Rito qui deviennent zombies, qui attaquent Ombre Dorée, la foutent à moitié à poil, se préparent à la tripoter… et Ombre Dorée qui arrive à trouver le temps de traiter le héros de pervers et de le taper pour pas qu’il regarde… et le scénario qui essaie d’être un peu sérieux… sauf qu’il y arrive pas…

C’est assez mal écrit, assez emmerdant, et là ouais on a un plan téton super inutile. Donc ouais. Ouais ouais ouais.

ToLove0124

PAS BIEN: Merde, la super scène avec Méa c’est pas dans cet épisode

J’adore le design du personnage de Méa… et le personnage tout court aussi tant qu’a faire. Du coup je suis triste parce que la scène super cool ou elle vient à moitié violer le héros dans son bain sera pas dans cet épisode.

CONCLUSION DE L’EPISODE: 6/20

Le manga était pas spécialement giga mieux écrit mais il était plus intéressant pour raconter la même chose. On a vraiment là une adaptation assez paresseuse, au case par case, qui arrive pourtant à sacrifier des choses intéressantes au profit de plans culottes de merde ou de plans fixes qui durent des plombes. Bon, les scènes émoustillantes réussissent à l’être et c’est le seul mérite de ce qui est autrement un épisode techniquement honteux et vaguement chiant. J’avais pas spécialement prévu de mater la suite, c’est déjà ça.

Et oui, le manga est dessiné par Yabuki, ce qui aide pas mal à ajouter un interêt certain.

5 commentaires sur “To-Love Darkness 01 – Rize of the Fenix

  1. ElKa ElKa dit :

    En fait dans le manga elle a la position pour le suçer… et quand Mea lui en parlera en mode « j’ai vu que tu étais une petite cochonne <3" les images furtives ne laissent plus aucun doute sur le fait que ça soit le cas.

    w8 je suis un mec sérieux je vais vérifier.

    Volume 2 page 176.

    La position de la main, les muscles du visage (aprés je pourrais chipoter sur le fait que l'expression choqué/coincé/excité de Rito me semble différente des autres fois et qu'il parait sur le point où entrain d'exploser… if you see what i mean)
    Mé ouai, c'est to love, donc spas possible mais si en fait. Je suis choquée à mort.

    Tiens, si je lançais le sujet sur Thalie.

  2. Avatar Axel Terizaki dit :

    C’est absolument terrifiant pour moi. Elle est si pure. On ne peut la souiller ;__;.

    Tu sais ce que j’ai ressenti quand j’ai vu Ayako Kawasumi doubler cette chienne dans Kanokon.

  3. Avatar Le Commandant dit :

    (commentaire constructif)

    Pfffff…

  4. Avatar retarded_fly dit :

    Ce screen de momo en train de baver ferait un super smiley ! <3
    Dommage qu'il soit un poil trop sombre.

    Sinon, les adaptations érotiques de Xebec (90% de leurs prod)… non ! 😐

  5. Avatar Narutolink dit :

    La première saison je l’avait suivie avec plaisir. Mais la en voyant l’animé avec ma copine. J’ai été ultra gêner. C’est devenue un truc encore plus pervers et osé qu’a l’époque. Fin voila j’ai pas continuer ^^

Répondre à Narutolink Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *