Pretty Guardian Sailor Moon Crystal 01 – Lapin Malin

SMC_E01_01

Etait-il possible de lancer l’article avec une autre capture ?

 

Arez

Si j’ai rejoint Minorin, c’est parce que j’avais une super idée pour une série d’articles sur la deuxième saison de Chuunibyou que j’ai immédiatement abandonnée lorsque je me suis aperçu que j’aurais à regarder la deuxième saison de Chuunibyou j’aime les défis intellectuels de l’extrême. Pour ma première cascade, je vais tenter d’écrire un article frais et original sur un épisode que tout le monde a déjà vu.

Comment je sais que vous l’avez déjà vu ? Élémentaire très cher lecteur. D’abord, c’est l’un des gros blockbusters de cette saison estivale. Repoussé à de multiples reprises pour des raisons que nous explorerons sans doute au cours des 26 épisodes qui s’en viennent, Sailor Moon Crystal a pris son temps pour arriver, mais il arrive en grande pompe, suivi attentivement par une armée de fans affamés des aventures d’Usagi et ses copines. Bref, un truc assez énorme pour qu’on y réfléchisse à deux fois avant de passer à côté.

Et même si ce n’était pas le cas, vous avez peut-être déjà vu le premier épisode de Sailor Moon la première fois qu’ils l’ont fait en 1992, lorsque Junichi Sato, Takuya Igarashi et un certain monsieur Kunihiko Ikuhara sont arrivés et ont imposé leur style, créant par la même occasion l’un des trucs les plus énormes de l’animation dans les années 90. Si si, essayez de vous souvenir, c’était plutôt important

Dernier point de ma démonstration, s’il faut encore vous convaincre : vous avez déjà vu le premier épisode de Sailor Moon parce que si vous lisez ce blog, vous avez, par osmose culturelle acquise au prix d’années d’otaqueries, intégré tous les éléments présents dans le premier épisode de Sailor Moon dans la façon à laquelle vous pensez à n’importe quel autre anime à base de Magical Girl.

Vous ne me croyez pas ? Faisons rapidement le résumé de ce premier épisode. Une jeune fille comme toutes les autres, sans quoi que ce soit de spécial rencontre une petite mascotte mignonne, qui lui confie un objet aux pouvoirs inouïs et pour mission de sauver le monde en rassemblant une équipe de jeunes filles rassemblant toutes les couleurs primaires. La jeune fille se transforme en héroïne à la jupe juste assez courte, tabasse les méchants, tombe amoureuse d’un homme aussi ténébreux que mystérieux, et quelque part il y a un truc sur la destinée.

Avant que vous vous preniez un méchant mal de crâne en comptant le nombre de premiers épisodes que j’ai décrit avec ce simple résumé, on va passer à la revue de détail avec le positif, le négatif, et tout le reste.

Pretty Guardian Sailor Moon Crystal // Toei Animation // Début : 5 juillet 2014 // 26 épisodes // Réalisateur : Munehisa Sakai (One Piece; Smile Precure!; Suite Precure)

Continue la lecture