Sailor Moon 01 – Lapin Justice

Contrat ? Magical girl ?

Contrat ? Magical girl ?

 

Amo

J’avais, quoi, sept ou huit ans le jour où le Club Dorothée s’est arrêté ? Je fais partie de cette génération d’otakus français qui étaient ni trop jeunes pour l’avoir connu ni trop vieux pour en avoir profité à fond. Ma mère détestait en outre Dorothée sans doute viscéralement (et vous ne vouliez pas la voir quand elle détestait quelqu’un viscéralement) et j’étais pas super intéressé par ces dessin animés japonais qui possédaient un scénario. Alors je regardais les Minikeums et puis voilà, j’étais content.

Du coup tous les trucs du club Do j’y connais rien, à l’exception notable de Saint Seiya et du premier quart de Dragon Ball. Le reste ? Vaaague.

Mais il est quand même temps pour moi de m’attaquer à Sailor Moon parce que j’avoue que ça me fait de l’oeil depuis quelques temps. Je ferais certainement pas un billet par épisode parce que faut pas déconner mais voilà en tout cas le premier épisode, toujours avec ce format bien/pas bien qui est une véritable ode à la subjectivité et aux blagues grasses de compétition.

Sailor Moon // Studio Toei // Débuté en mars 1992 // 46 épisodes sortis (première saison) // Réalisateur principal: Satou Junichi

Sailor0101

BIEN: Cet opening

Alors oui juste pour prévenir, j’avais qu’une version hardsub vosta sous la main. D’où apparitions de sous-titres alors que je déteste ça dans les screenshots raaah j’ai un TOC.

Mais sinon, oui, ce n’est pas une surprise pour moi: le générique de Sailor Moon défonce. La musique défonce, le visuel défonce, sa construction défonce, y’a rien à jeter c’est de la bonne. Je sais absolument qu’est-ce qu’on a eu en France à la place. j’imagine que je vais y jeter un oeil et AAAAAH PUTAIN QUELLE HORREUR. Tu m’étonnes que les parents devaient détester les animes à la télé vu les chansons de merde qu’ils devaient se taper.

Ca se trouve, 95% du fameux bouquin de Ségolène Royal c’est elle qui se tape la tête contre une machine à écrire en écoutant le générique français de Dragon Ball Z. On sait pas, personne l’a lu.

Sailor0102

PAS BIEN: L’héroïne est naïve et maladroite, part de chez elle en retard mais n’a pas de toast beurré dans la bouche quand elle court vers l’école.

Les années 90 n’y connaissaient rien en moe ಠ_ರೃ.

Sailor0103BIEN: La rencontre avec la mascotte, avant que ça ne devienne un cliché

C’est difficile d’être très très original quand on veut organiser la rencontre entre une héroïne future magical girl et sa future mascotte/mentor attitré. Souvent ils se rencontrent au hasard dans la rue, l’héroïne sauve la mascotte d’un mauvais pas, et puis voilà. Eh, ça se passe comme ça dans Nanoha si mes souvenirs balbutiants sont exacts. Là de manière intéressante, on ne découvre pas immédiatement que le chat est spécial, même si bon, eh, on l’a vu dans l’opening alors fuck off il est important.

Néanmoins je me demande comment elle arrive à retirer un pansement du front d’un chat sans lui arracher la moitié des poils et lui faire pleurer sa mère la tupa.

On remarquera aussi que la cloche de l’école s’entend dans toute la ville. Ce qui doit être chiant pour ceux qui travaillent de nuit et qui veulent juste dormir.

Sailor0104

BIEN: L’héroïne montre son aspect un peu concon en faisant des trucs un peu concon.

Souvent quand le héros se présente au public au début d’une série il dit parfois, comme ça, qu’il est un peu bête, alors qu’au final on ne le verra jamais rien faire de vraiment bête. Là c’est cool parce que Usagi se présente comme maladroite et un peu bête au public, et cinq minutes plus tard elle prend la décision de manger son déjeuner dès son arrivée à l’école pour compenser le fait qu’elle a pas pris de petit déjeuner.

Et qui va avoir faim à midi, hein ? 

Voilà, ça c’est totalement bête et ça prouve que l’héroïne avait raison de se décrire comme un peu bête.

Sailor0105

PAS BIEN: Un mec a aucune délicatesse, et va sans doute se demander dans trente épisodes pourquoi il a pas encore eu du le sexe avec l’héroïne.

Ahah putain ce type intello là. Il apparaît dans DEUX scènes et il est déjà profondément détestable. Il arrive au milieu d’une discussion entre Usagi et sa copine, celle-ci est super déprimée parce qu’elle s’est tapée encore une note de merde, et lui, hop, essayant de jouer son fier à bras qui veut niquer montre son joli 95/100 qui aurait pu être mieux si il avait pas eu la giga flemme l’empêchant d’essayer de faire mieux.

Bravo, mec, dans cinq ans on te retrouve sur reddit ou 9gag à te plaindre que toutes les filles veulent sortir avec des connards et que toi et les bons gars vous vous faites friendzone alors que vous êtes tout ce qu’elles veulent.

BALTRINGUE.

Sailor0106

BIEN: Le début des années 90 c’était l’heure du gloire du blond

De loin ce mec me rappelle tous ces giga beaux gosses blonds et aryens qui font les couvertures des OAV Legend of Galactic Heroes mais vu que je suis blond et aryen, je trouve ça bien.

En tout cas première apparition de la grande méchante et de tout son crew et ça va, c’est très cliché mais c’est tout à fait appréciable et puis, oui, un blond.

Sailor0107

BIEN: Réaliser un plan maléfique en une leçon: 1) Faire des Soldes

Ca a pas changé en vingt ans – les soldes et les promotions rendent les gens fous. Tenez, regardez, je voulais pas acheter le DVD Otaku no Video de Dybex avec ses sous-titres de merde qui sont timés avec les pieds, mais je l’ai vu traîner à 3€ sur un stand et je l’ai pris. Regardez Twitter hier qui s’extasiait sur le Kindle d’Amazon parce qu’il était vendu pendant 24 heures à 50€ au lieu d’un rein et un poumon, ce qui a convaincu tout le monde de s’en prendre un.

Les méchants de Sailor Moon le savent alors que font-ils pour faire en sorte que le maximum d’humains possible se retrouvent en possession de bijoux envoutés ? Ils les mettent en solde. Ils pourraient les donner mais non, les gens se méfieraient parce qu’on est maintenant sûr que tout ce qui est gratuit est pourri, mais les mettre en solde ? Why not !

Sailor0108

BIEN: Le gag visuel du personnage qui s’explose le genou sur une porte

Bon c’est pas drôle pour elle parce que toute sa famille à l’air de lui passer dessus (elle se fait enfermer dehors par sa mère parce qu’elle a eu 3/10, quoi) mais c’est rigolo pour nous de la voir tenter de donner un coup de genou à sa porte et de se le péter.

Heureusement qu’un anime c’est pas réaliste sinon là elle était à l’hopital et la série serait finie.

Sailor0109

PAS BIEN: Usagi a un sacré égo

Elle dort dans un lit avec des petits lapins sur la couverture. Son prénom veut dire « lapin » en japonais. C’est comme si moi je dormais dans un lit avec plein de petits Amonita sur la couverture.

QUEL EGO.

Sailor0110

PAS BIEN: C’est toujours dur quand on doit écrire une scène où un héros « normal » se retrouve confronté à un phénomène « paranormal. »

Le souci d’avoir un héros « normal » qui a une vie « normale » c’est qu’il va toujours falloir, à un moment, tenter d’écrire la scène où ce héros va prendre contact avec des trucs que toute sa vie il a appris à considérer comme vus exclusivement par des tarés. Souvent les auteurs en ont vite ras le cul et balourdent la scène en cinq minutes genre « hey salut au fait les fantômes ça existe » « hein quoi » « oui ils existent » « ok d’accord j’accepte ce fait sans me poser de questions et sans en être trop traumatisé. » Samidare est un manga d’ailleurs quasiment concentré que sur ce sujet, et c’est pour ça qu’on le kiffe (et aussi parce que le personnage de Samidare, hein, quand même.)

Là hop, on a le coup de « l’animal qui parle », où Usagi découvre qu’un chat parle, est convaincue qu’elle rêve et au final accepte le fait plutôt vite. Point bonus néanmoins: elle accepte ça plutôt vite surtout parce qu’elle se retrouve vite en action et n’a donc pas le temps de prendre ça en compte.

Mais c’est toujours une scène bizarre et souvent déjà vue. Parce que y’a pas beaucoup de façons différentes de l’écrire.

Sailor0111

BIEN: La transformation

Depuis Mai Otome, j’ai un léger kiff pour les scènes de transformation…

Celle de ce premier épisode de Sailor Moon est vachement cool.

Je met un bleu.

Sailor0112

BIEN: Les décors et l’aspect graphique de la série sont top.

Un petit mot sur tout l’aspect graphique de Sailor Moon: j’adore.

Ce qui est étrange avec l’animation japonaise c’est que la majorité des oeuvres issues de la fin des années 80 / totalité des années 90 ont beaucoup mieux vieillies que la majorité de ce qui date du début des années 2000.

Enfin là pour Sailor Moon tout n’est pas parfait technique, évidemment, ce n’est pas un super OAV giga bling bling, et l’animation en tant que telle est pas parfaite tout le temps, mais en permanence la série est super agréable à l’oeil, avec des excellentes couleurs et des personnages extrêmement attachants graphiquement.

C’est une autre période, un autre style, mais je l’adore. En gros.

Sailor0113

BIEN: Sailor Moon improvise sur le fil sa présentation

J’adore ce genre de petits détails aussi. On lui demande qui elle est mais elle sait pas encore trop bien qui elle est ? Alors elle improvise tout d’un coup: nom, titre, pose. Elle le fait très maladroitement, très peu à l’aise, mais ça passe et c’est cool.

Sailor0114

BIEN: Les premiers ennemis de Sailor Moon sont des femmes lobotomisées par des bijoux en solde.

Quel message politique fort et engagé que voilà.

Sailor0115

PAS BIEN: L’homme au tuxedo… ne sert à rien.

Il débarque, voit une fille au milieu d’une cinquantaine de zombies, lui crie des phrases de manager DRH et se barre une fois qu’elle a tout fait à sa place. Quel gros connard.

Sailor0116

PAS BIEN: Le chat qui explique tout un peu à la bourre

Comment utiliser le super pouvoir de Sailor Moon par exemple: pourquoi attendre que celle-ci soit le genou en sang, sous la menace de semi-zombies et en train de pleurer en position foetale parce que la situation est extrêmement désespérée ? Le chat a de la chance que celle-ci soit une HEROÏNE qui arrive à passer caractériellement de « je pleure je vais mourir » à « bottage de cul » en deux secondes parce qu’il aurait en face de lui une personne VRAIMENT normale, la série serait finie.

Ou alors ça deviendrait Sailor Mercury.

CONCLUSION DE L’EPISODE: 14/20

J’ai bien aimé, j’en reprends volontiers. C’était plus intéressant en 20mn que Nanoha en 10 épisodes. SI JE PEUX ME PERMETTRE CE TROLL.

Un commentaire sur “Sailor Moon 01 – Lapin Justice

  1. Avatar Crio dit :

    Pas mal cette petite présentation ^^

    C’est vrai que ça poutre Sailor Moon sans la censure, le doublage francais et les épisodes passés dans le désordre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *