Free! 01 – J’avais piscine

Allez, commençons par une blague de très bon goût

« Allez les mecs on fait un concours de qui s’enfonce ça le plus loin dans son corps! »

 

Amo

Ok.

Alors j’ai tenu à être le mec qui allait chroniquer chaque épisode de Free! sur ce blog. Parce que pourquoi pas hein. Vous savez pas ce qu’est Free ? Et bien c’est cet anime basé sur la natation produit par le studio Kyoto Animation, qui est le studio qui a fait Haruhi, Lucky Star, K-On, Chuunibyou & co, qui sont des animes qui ont un peu reconstruits le moe chacun à leur façon. Je développe pas plus mais vous savez.

Donc là ils ont décidés de faire un anime dont le public visé est indubitablement féminin et dont la principale chose vendue par les trailers étaient les abdominaux impeccables des héros. Autant dire que je ne suis ni visé, ni attendu là. Mais je m’en fous je vais le mater quand même parce que pour moi ça va être un K-On! avec des mecs et moi j’ai bien aimé K-On alors mater K-On avec des mecs ça me dérangera pas.

A priori?

Free! // Kyoto Animation // Début en juillet 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisatrice: Utsumi Hiroko (Chuunibyou demo koi OAV, réalisatrice d’épisodes de K-On!! et Nichijou)

PAS BIEN: Plein de voix féminines dans cette intro

Nous le savons maintenant: au Japon il est de tradition que les personnages masculins « enfants » soient doublés par des filles, puisque ceux-ci n’ayant pas encore mués, leur voix doit être un peu nasillarde et pas forcément virile. Ainsi, nous sommes encore nombreux à ignorer le fait que Luffy de One Piece est doublé par une dame qui a bientôt 60 ans. C’est souvent du fun fact et souvent on en a rien à faire parce que ça passe impec.

Là, non.

Le fait est que les personnages sont censés être des enfants mais ont un chara-design qui pousse clairement à penser qu’ils sont en fait carrément des adolescents. Et du coup ils parlent avec des voix qui ne se cachent même pas comme étant indubitablement féminine. Et ça, bam, ça sort direct du trip. Et moi j’aime pas sortir d’un trip. Même au bout de dix secondes.

Free0102

BIEN: La musique de l’opening s’appelle « RAGE ON »

Ce qui est très ironique quand on voit la réception que les otakus du monde entier ont réservés à l’annonce de l’anime.

NON COURS GRAND MERE IL VA TE MANGER

PAS BIEN: Ah merde je regarde l’Attaque des Titans en fait

IL EST GRAND CE TYPE.

Et juste après il va caliner un chaton QUI LUI DEPASSE MEME PAS LE PIED.

Je veux dire, ok, il est grand mais là il est très grand, quoi.

Peur de rien!

???: VIVRE DANGEREUSEMENT

Le fantasme du naked apron est un truc très japonais que je n’ai jamais retrouvé ailleurs que dans l’imaginaire sexuel collectif de ce pays. Je le trouve pas très excitant parce que faire la cuisine a moitié à poil c’est pas hygiénique mais en plus tu risques juste de te brûler le bras. Bref, c’est moyen niveau fanservice. Après je pense peut-être trop la chose.

Enfin bref, TLDR, le héros nous est introduit comme portant toujours sur lui le même maillot de bain.

Ca aussi c’est pas très hygiénique mais il fait ce qu’il veut après tout.

Free0105

EUH: En dix minutes, je suis convaincu du fait qu’ils ont écrits la série en pensant que les personnages allaient être féminins, que les animateurs et designers ont pensés le contraire, et que du coup ça donne un grand malentendu.

En fait ma plus grande déception avec cet épisode de Free et bah c’est que si c’est censé faire mouiller de la fujoshi et bah je suis ravi de leur annoncer que les otakus se touchent sur l’exacte même chose.  Le seul changement étant le sexe des personnages.

Car on retrouve dans cet épisode TOUS les éléments « normaux » de n’importe quelle autre série « tranche de vie » dont le seul interêt est de voir des « filles mignonnes » faire des « trucs mignons. » On retrouve dans les cinq personnages principaux de Free les mêmes cinq archétypes habituels avec le héros excentrique, le grand enfant genki, le copain du héros qui est son appel à la raison, l’intello qui sera montré dans le prochain épisode et, en bonus, le rival faussement méchant mais vraiment au grand coeur.

Pour tout le reste, le fanservice est juste adapté au public mais reste fondamentalement le même: au lieu des robes trop courtes, on a des torses impeccablement sculptés, au lieu des sous-entendus lesbiens on a des sous-entendus gays et dans tous les cas on a un casting de personnages attendrissants qui sont ici pas des « waifus » mais des « husbandos » potentiels. Nous partageons tous les mêmes vices, finalement, peu importe nos sexes.

Enfin, l’ironie de la chose sera vraiment atteinte quand on verra les otakus frustrés et « trahis » par KyoAni se moquer de Free et de ses mécanismes avec moults blagues subtiles voire homophobes quand, finalement, tout ce qu’ils moqueront pourrait très bien leur être renvoyé à la figure juste en pointant du doigt nombre de ces séries qui ne tiennent que sur le moe.

Dans tous les cas, je reste sur ma théorie du fait qu’a la base ça devait être des personnages féminins et que les mecs ont mal lus le scénario. Parce que bon, tous les personnages masculins ont des prénoms féminins et vice-versa. Et moi ça m’emmerde parce qu’un anime basé sur un club de natation féminin là je me serais touché. A chaque frame de chaque épisode.

Free0106

BIEN: IL PROPOSE DE LA COCAINE A SES POTES

WOW CET ANIME N’A PEUR DE RIEN °A° §§!! J’espère que ça va amener à une scène intéressante et fun et

Free0107

PAS BIEN: Ah non c’est du sel

Bouhouhou je me suis chauffé trop vite, j’aurais bien voulu les voir pétés en train d’évoluer dans une piscine vide, hantée et délabrée. Ca aurait fini en concours de frottage.

Free0108

BIEN: Rin a un thème musical super coolos

Sans surprises, Rin revient de son voyage en Australie (sinon il aurait pas été dans l’opening), est méga tendu avec les autres personnages (normal, il est le rival et il est en rouge alors que le héros est en bleu) et surtout A UN THEME MUSICAL QUI DEFONCE. D’ailleurs toute l’OST de ce premier épisode était vraiment cool.

Free0109

BIEN: Au moins l’anime essaie pas de créer un harem autour du héros

Bon le héros est un peu un Gary Stu puisque TOUS LES PERSONNAGES semblent tourner autour de lui et vouloir lui manger les fesses (surtout le personnage genki qui semble avoir rejoint son école juste pour pouvoir être dans la même école que lui et qui semble être totalement à fond sur ses anciennes performances de natation) mais au moins c’est clair que le couple canonique et final ça sera lui et Rin. Les deux ont une telle tension sexuelle que quand j’ai maté l’épisode mon pc a failli surchauffer.

Free0110

PAS BIEN: TROP DE LIGNES SUR VOS CORPS

CERTAINES LIGNES EXISTENT PAS EN VRAI. HELLO. PRENEZ DES COURS D’ANATOMIE ;_;.

(J’imagine que c’est notre punition pour avoir toléré pendant cinquante ans des poitrines féminines impossibles.)

Free0111

BIEN: DES FILLES

Contrairement à certains autres animes pour fujoshi que j’ai pu mater (Uta Prince ou Devil Survivor 2 en tête) (oui Devil Survivor 2 c’est pour fujoshi, obligé) et bah non seulement un des personnages féminins semble avoir une certaine importance mais en plus elles sont pas là pour être simplement des « avatars » de la spectactrice. C’est à dire des sortes de spectactrices qui regardent ce qu’il se passe au loin, ne sert finalement pas à grand chose mais permet de catalyser le désir des personnes masculins, en quelque sorte.

Là non, elles sont toutes deux un peu en dehors du scénario mais la soeur de Rin à son interêt propre et sort un peu du carcan dans lequel est enfermé pas mal de personnages féminins d’animes pour filles. J’ai du mal à être clair là dessus parce que la Japan Expo m’a tué mais bref, j’aime bien la soeur de Rin. Elle me sert en plus de bouée pour ne pas me noyer dans ces abdominaux sculptés.

Free0112

BIEN ?: Le héros se déshabille une fois et cinq secondes plus tard IL SE RE-DESHABILLE

Wow wow wow.

Le héros veut aller dans une piscine, alors il se déshabille dehors, ses copains disent stop, ellipse, la nuit est tombée, plan suivant, le héros se déshabille à nouveau. Ok c’est un peu too much. Ou alors les animateurs surkiffent le faire se déshabiller. Mais deux fois en dix secondes c’est un peu trop. J’adore les fraises, mais si j’en mange dix d’un coup, j’ai la diarhée. Là c’est un peu pareil.

Free0113

BIEN: Je suis #TeamMakoto

Makoto est mon personnage préféré pour l’instant parce que c’est le seul qui a un peu de bon sens: c’est le seul qui trouve bizarre que le héros prenne un bain avec son maillot de bain, c’est le seul qui trouve étrange qu’il mange que du poisson, c’est le seul qui a pas super envie d’aller se balader dans un truc tellement délabré que tu peux choper le tétanos en respirant, c’est le seul qui est pas super chaud pour aller s’introduire illégalement dans une piscine de nuit. Et c’est le seul qui veut pas aller se baigner à poil dans une piscine olympique.

Et, bonus, quand il tombe dans l’eau, il fait pas juste un splash, il fait carrément une EXPLOSION comme vous pouvez le voir sur le screen.

Quel homme.

Free0114

BIEN: Rin est un Espada

Je trouvais justement que Bleach avait pas assez bien exploité les uniformes super cools des Espadas. Je me demande où est son trou de Hollow. J’espère que c’est pas son-

Free0115

BIEN: ETINCELLES FABULEUSES

Le héros décide soudainement de se réveiller, de devenir sérieux, d’arrêter d’être un Oreki qui s’assume pas, et FAIT APPARAÎTRE D’AUTENTHIQUES ETINCELLES FABULEUSES. C’est un vrai bishonen ce monsieur là.

Free0116

BIEN: Le générique de fin est… cool

Même si le Moyen Orient est pas forcément le premier truc qui me vient en tête quand il s’agit de fantasmes féminins, il est plutôt fun à voir, et il y’a ce plan très drôle de Rin en train de se prendre un bukkake d’eau dans la gueule.

CONCLUSION DE L’EPISODE: 10/20

Je serais tenté de dire finalement que c’est juste la même chose que plein d’autres choses avant. L’aspect sportif est pas encore très attaqué et c’est juste vingt minutes de beaux gosses qui se rappellent de leur enfance et qui retrouvent un de leurs vieux potes qui est juste devenu hautain et distant.

Bon.

C’est pas super fun, c’est un peu long et j’ai finalement pas grand chose à dire. Free ne sera pas une grande surprise, n’attaquera pas des sujets particulièrement intelligents, essaiera juste d’être divertissant et de créer l’excitation chez une certaine frange de son public et se contentera juste de ça. Ca n’ira pas plus loin. Ca sera du fanservice, des sous-entendus pour créer 300 fanfictions par mois dont 270 de pas safe et des jolis t-shirts à la sortie. Ce n’est finalement qu’un anime inoffensif de plus, qui reprend juste tous les codes des animes moe pour un public juste différent. Bref, un truc objectivement banal mais qui gagnera sa notoriété en visant le bas de la ceinture. Comme beaucoup d’autres avant et comme beaucoup d’autres bientôt.

Encore une fois ce n’est pas une surprise, c’est ce que j’en attendais, c’est ce que j’ai eu. Tant pis.

Je me disais que j’allais faire toute la saison pour le simple plaisir de mais je crois que je vais lâcher au troisième, en fait. Et j’aurais pas spécialement de regrets.

4 commentaires sur “Free! 01 – J’avais piscine

  1. Noob Man Noob Man dit :

    J’ai bien aimé ton parallèle avec les séries moe avec personnages féminins. C’est pertinent. o/

  2. Mian Mian dit :

    Je suis encore moins bien informé que les types de KyoAni, apparemment, et ne trouve pas quels muscles sont en trop. J’imagine qu’il faudrait le mettre en Alt-text pour les incultes.

    Sinon, j’appuie, le parallèle est bien vu. Le fanservice est tellement abusé que je me suis demandé ce que donneraient les passages en question avec des jolies filles à la place… et je me suis rendu compte que j’aurais à peine relevé. Question d’habitude.

  3. Munny Munny dit :

    Kyoani aura mes respects s’il arrive durant tout cet anime à ne pas céder à la tentation et à ne pas placer une seule fille en maillot de bain sans raison, juste pour le fan-service.

    Sinon, je compte bien mater juste la saison entière pour la simple et bonne raison que l’anime est parti pour me faire rire autant que Valvrave dans son incohérence et ses délires, si ce n’est plus !

    (et oui, Devil Survivor 2 est pour les fujoshis… Une certaine revieweuse se reconnaîtra peut-être)

  4. Mian Mian dit :

    Je suis complètement ok si KyoAni place Gô et sa copine en maillot de bain sans raison, juste pour le fan-service. Ce style BakumanXHyouka a du potentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *