Blade and Soul – Masse cérébrale vs masse mammaire

Je ne suis même pas payé pour regarder ça. FML.

Je ne suis même pas payé pour regarder ça. FML.

 

Jaerdoster

Parfois, vous vous dites « Ah ouais, ça serait bien de refaire des articles comme avant, quand tu crachais sur toutes ces merdes qui sortaient. »
Et donc vous regardez un anime, et vous avez envie de vous y remettre.

Et vous faites le mauvais choix.

Si il n’y a qu’une seule chose à dire sur Blade and Soul c’est ça: putain que c’est chiant.
C’est un anime avec de l’action, du fan service, des combats, des méchants qui brulent des villages entiers, et vous vous faites chier, mais comme jamais.

Ceci n'est pas un remake de Strike Witches.

Ceci n’est pas un remake de Strike Witches.

J’ai déjà fait la review d’anime lents, je repense par exemple à Kimi to Boku, qui était atroce d’inutilité, mais c’est normal pour un anime Slice of life.
Par contre c’est moins acceptable quand le plot de votre anime c’est « baston et nibards ».

Parlons des nibards. Ah bah là il y a de l’effort, ils sont gros, bien montrés, bien visibles (même si ils n’atteignent pas le niveau Queen’s Blade) mais on s’en fout. Je veux dire, vraiment, les seins n’apportent rien et donc on y fait pas attention. Alors on essaye de suivre l’histoire, qui est elle ridiculement mal amenée.

Plus original que le rayon de lumière, le personnage qui brille.

Plus original que le rayon de lumière, le personnage qui brille.

De base, il y a un problème de rythme VIOLENT. Genre vraiment quoi. Prenons un peu des éléments en vrac, sans vous spoiler.

L’anime commence avec une scène de combat pas vraiment expliquée, ou l’on voit l’héroïne, nommée Alka, buter 5 méchants random avant de disparaitre. Le niveau d’animation est déjà pas haut à ce moment là, et on voit de la foutue 3D utilisée pour animer des balles de mitraillette, sauf que les balles sont juste une image fixe qui glisse vers l’héroïne. Pourquoi la 3D ?
Et encore, je ne soulignerai pas le fait que les 5 méchantes (ouais, dans cet animé on choisit même des nanas pour faire le grunt de base) ont l’air de toutes avoir des fusils automatiques, mais que l’on entend que 3 tirs, et que l’on a au final 5 balles qui vont vers l’adversaire.
De la 3D, mais sans budget, pas synchronisée avec l’action, ni même avec le son. CA COMMENCE BIEN.

Alka est tellement forte qu'elle fait même disparaitre le corps des ennemis qu'elle tue. Tu peux pas test.

Alka est tellement forte qu’elle fait même disparaitre le corps des ennemis qu’elle tue. Tu peux pas test.

D’ailleurs, le lip sync est violemment à la ramasse tout le long de l’épisode, et très souvent on se demande si ça a pas été doublé en coréen, puis redoublé derrière en japonais. Remarque, c’est pas pour la qualité des dialogues ni de la réalisation.

J’ai quand même fait des recherches sur Blade and Soul. C’est donc à l’origine un MMORPG coréen connu, et le résumé de l’histoire du MMO se trouve ici. Il a comme particularité de permettre de jouer des nanas peu habillées et avec un tour de poitrine énorme. GOTY.

Une image Safe du jeu.

Une image safe du jeu.

Ces recherches m’ont permis de comprendre quelque chose: on ne joue pas à ce jeu pour son scénario.
A vue de nez (et je m’y connais en nez), je dirais donc que pour l’anime il y a un seul scénariste, qui travaille à mi-temps comme garçon de café, et a un troisième travail de livreur de journaux, et un réalisateur qui doit passer plus de temps dans les bars à hôtesses qu’au bureau.

Et ça explique sans doute pourquoi il y a une nana qui ressemble a une tenancière de maison close.

Et ça explique sans doute pourquoi il y a une nana qui ressemble a une tenancière de maison close.

L’histoire est mal amenée, hachée, bourrée de non-sens stupides, et tous les personnages paraissent bêtes comme leurs pieds. Alka dort dehors dans un arbre, on lui file comme tenue de combat un body/corset qui a l’air tout sauf souple et confortable, on laisse des responsabilités à la fille du chef du village à la mort de son père plutôt que d’organiser une putain d’élection, on balance tout un tas d’informations en vrac dans le but de justifier ce qui va se passer à la fin de l’épisode, et l’on introduit le tout sans prendre le temps de faire des transitions correctes, ce qui fait que l’on a l’impression de suivre un jeu vidéo en regardant uniquement les cut-scènes.

Sérieux, même les personnages principaux savent pas se maquiller.

Même les personnages principaux ne savent pas se maquiller. Meuf, ton rouge à lèvres est de travers là.

Sérieux, ça tue des enfants de faire une ou deux scènes seulement pour la présentation du village ? Ça donnerait des dialogues longs mais bon, ça rend le truc plus digeste, et ça fait moins « réalisé par trois ados de 14 ans dans leur cave ».

Sans oublier les scènes non expliquées insérées un peu partout, comme quand cette conne de fille du chef lance des couteaux (alors qu’elle s’y prend comme un pied.), ou encore cette scène ou les méchants volent/mangent/corrompent/??? les âmes des morts pour whatever raison, et qu’un fucking papillon sort de l’ame de ceux ci (à noter: vos vêtements sont attachés à votre âme. Quand on la mange, on mange vos fringues. Soyez respectueux, faites une machine avant de mourir.)

Les méchants mangent même l'âme des fleurs. Tr0D4rkP0urTwa.

Les méchants mangent même l’âme des fleurs. Tr0D4rkP0urTwa.

J’oubliais le coup, un peu plus loin dans l’anime, ou on voit une petite vieille servir du thé à la chef du village et à l’héroïne, et ou l’on découvre que c’est juste une vieille de passage qui est venue lui filer des légumes.
Wesh, meuf, normal, la nana elle vient t’amener à bouffer et en plus tu lui fais te servir le thé ? Tu as appris ce que c’était l’esclavage. T’es qui, la fille d’un roi ? T’as cru ta daronne c’était Cléopatre ou quoi ?

Ou encore le méchant qui se la pète car il a choppé du produit dopant et qu’il veut s’en servir pour battre Alka. Et après il débarque genre en sautant un nuage ou je sais pas.
Et puis les méchants de base, un grand moment de bonheur. Déjà y a les nanas avec des tenues impraticables, genre celle là:

J'ai beau être un mec, je sais encore quand une tenue est tout sauf pratique.

J’ai beau être un mec, je sais encore quand une tenue est tout sauf pratique.

Sérieux, ça a l’air tout sauf confortable. Ou alors la meuf est une putain d’exhibitionniste. Ou c’est juste pour faire chier les cosplayeuses, je sais pas. Ah et puis, super les plumes, ça fait très Crazy Horse.

Y a aussi les méchants promoteurs immobiliers, qui négocient ton terrain comme ça:

C'est légal uniquement en Albanie.

C’est légal uniquement en Albanie.

Et mon bonus préféré, les méchants qui alternent entre les armes blanches et les flingues. Les mecs ont des putains de fusils automatiques, pratique pour buter un village entier, et des villes technologiques de fou, mais leur chefs se battent encore au poing, et certains sous fifres sont mêmes cantonnés à une arme médiévale de chez médiévale, j’ai nommé…

L'arbalète ! Eh ouais, on est pas tous privilégiés faut croire.

L’arbalète ! Eh ouais, on est pas tous privilégiés faut croire.

Et sérieux quoi, le fait que l’héroïne ne soit pas au courant qu’on a inventé l’empathie est plus irritant qu’autre chose, surtout que ça n’aide à comprendre AUCUNE de ses actions. La meuf c’est une fucking ninja, mais elle attend que tous les hommes du village se fassent buter avant d’intervenir face au boss final de l’épisode, qu’elle casse en 2-2. Elle pouvait pas le faire avant ? C’était trop compliqué ? C’est parce qu’ils avaient des bites ? PUTAIN DE FÉMINISTE!

Ton village a brûlé ? Voici mon visage de la compassion.

Ton village a brûlé ? Voici mon visage de la compassion.

On notera également certains des effets graphiques les plus cheap qui soient, par exemple quand un méchant se fait aveugler en prenant une lame dans les yeux.

Merde, il y a de la peinture sur l'écran, je suis aveugle !

Merde, il y a de la peinture sur l’écran, je suis aveugle !

Ou encore un mec qui n’a pas plus de dix frames correctement dessinées, alors qu’il apparait pendant bien 5 minutes, sur 20 minutes d’épisodes.

Derp 1er

Derp 1er

Et j’oubliais le fameux « on a tout animé à la main sauf les drapeaux qui sont fait en 3D, parce qu’on a trop la flemme. »

Ca me permet au passage de vous montrer comment la ville des méchants est grave sexy.

Ca me permet au passage de vous montrer comment la ville des méchants est grave sexy.

Oh et puis merde, de toute façon à la fin cette gourgandine se coupe les cheveux, comme ça, sans raison, parce que ça fait classe. Donc les notes tombent.

Le moment ou j'ai détesté cet anime de tout mon être.

Le moment ou j’ai détesté cet anime de tout mon être.

  • Musique: Musique random de RPG, ça entre par une oreille et ça sort par l’autre. OST en 4CD/10
  • Animation: Oscille entre le moche, la 3D et le flash. Pas réussi à trouver trop de visages derp par contre, mais c’est pas avec si peu de frames que ça va arriver. Mentions spéciales aux personnages qui glissent sur le décor. Naruto/10
  • Scénario: L’héroïne se coupe les cheveux. Nisioisin/10
  • Réalisation: Hic. Kronembourg/10

Comme je suis gentil, je vous laisse ma légendaire galerie de la mort qui tue, commentée par mes soins, c’est comme ça, c’est cadeau, et on se retrouve une prochaine fois pour un autre anime, peut être pas merdique cette fois ci !

Un commentaire sur “Blade and Soul – Masse cérébrale vs masse mammaire

  1. Elwingil Elwingil dit :

    « Ces recherches m’ont permis de comprendre quelque chose: on ne joue pas à ce jeu pour son scénario. »

    Oh man. Rien que ça c’était trop gros. Tu tiens le bon bout XD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *