Hi☆sCoool! SeHa Girls 01 – Genesis does what Nintendon’t

Cet anime parle de jeux vidéo... Je crois.

Cet anime parle de jeux vidéo… Je crois.

 

Antoine Peyralout Je ne me considère pas forcément comme un fan de Sega, mais plus comme un fan des jeux vidéo en général. Du coup, je connais plutôt bien les années 90s en jeux vidéo et la perspective de voir un anime parlant du Sega de cet époque m’avait plutôt réjoui à l’époque.

On pourrait craindre un nouveau Neptunia mais ici il n’est point question de parodie de guerre des consoles, vu que Sega participe directement à la création de l’anime. Je m’attends donc à du gros fanservice sur les consoles et jeux Sega de cet époque. On ne peut pas dire que j’étais déçu sur ce point de vue.

Hi☆sCoool! SeHa Girls // Studio TMS Entertainment // Automne 2014 // 13 épisodes (format semi-long : 11 minutes l’épisode) // Réalisateur : Sugahara Souta (réalisateur de gdgd Fairies) // Anime non-licencié en France

Continue la lecture

Glasslip 13 (FIN) – Où allons-nous ? D’où venons-nous ? J’ignore de le savoir

JE SUIS LE SEUL BON PERSONNAGE DE LA SÉRIE, SORTEZ-MOI DE LÀ

JE SUIS LE SEUL BON PERSONNAGE DE LA SÉRIE, SORTEZ-MOI DE LÀ

 

Antoine Peyralout Glasslip a été en quelque sorte l’un des phénomènes de cet été. Cet anime n’avait pas forcément grand chose pour lui de base (un anime annoncé peu de temps avant la saison d’été avec un synopsis assez flou), du coup on pouvait imaginer un peu n’importe quoi sur la direction que l’anime prendrait.

Mais, je doute que quiconque ait pu anticiper les événements des 12 premiers épisodes. Maintenant que l’anime est décrit comme l’un des pires jamais produits, on va essayer de voir si la fin vaut le coup, si elle arrive à conclure l’histoire de manière cohérente, et essayer de comprendre pourquoi Glasslip.

Glasslip // Studio PA Works // Été 2014 // 13 épisodes // Réalisateur : Nishimura Junji (réalisateur de True Tears, Fuujin Monogatari ou encore Dog Days Dash) // Anime licencié par Crunchyroll

Continue la lecture

Love Live! School idol project 01 – Je vous aime, Banzai !

Elles constatent les ventes de la saison 2.

Elles constatent les ventes de la saison 2.

 

Antoine Peyralout Love Live! est un peu l’anime du moment au Japon. La saison 2 est en train de battre des records niveau vente, les singles et albums se vendent par camion et la popularité du groupe lié à la franchise, µ’s, ne cesse de grandir. 

Mais quand est-il de la qualité de l’anime ? A-t-on le droit à un anime destiné uniquement à promouvoir un groupe de musique et à vendre des singles, ou est-ce qu’on a quelque chose d’autre en plus ? C’est ce qu’on va essayer de comprendre en regardant déjà le premier épisode.

Love Live! School idol project // Studio Sunrise // Hiver 2013 // 13 épisodes (avec un oav et une seconde saison de 13 épisodes après) // Réalisateur : Kyogoku Takahiko (réalisateur de tout les clips musicaux de Love Live!) // Anime licencié par Crunchyroll

Continue la lecture

PriPara 01 – Welcome to my Paradise

Un nouvel article sur Minorin ! Yeah!

Un nouvel article sur Minorin ! Yeah!

 

Antoine Peyralout Ola tout le monde. Et c’est encore un nouveau contributeur qui s’ajoute à la liste pour commenter un anime qui ne fait pas vraiment parler de lui.

Après tout, c’est normal : un anime non-licencié, un anime pour enfants, et en particulier destiné aux petites filles. Le public visé est déjà assez restreint. Mais ce genre assez « niche » de l’animation japonaise possède tout de même quelques attraits et qualités qu’on va découvrir ensemble.

PriPara // Tatsunuko Productions // Été 2014 // A priori ~50 épisodes de prévus // Réalisateur : Moriwaki Makoto (séries des Milky Holmes) // Anime non-licencié pour le moment

Continue la lecture