Death Parade 11 – Léa Passion Patinage

Death Parade 11 - Image 1

Déjà le 11e épisode, l’avant dernier… Chiyoko appréhende déjà.

Hé ouai ! Ce vendredi qui arrive bientôt (enfin, si j’avais pas mis tant de temps à écrire l’article) viendra conclure notre série de l’hiver 2015, Death Parade ! Retenons-nous de toute émotion et de toute conclusion, il reste encore des choses à voir et à apprécier de cette série, gardons tout cela pour quand le moment fatidique arrivera !

Maintenant, gardons la motivation et rédigeons l’article de l’épisode 11 ! Un épisode qui apportera des réponses et achèvera même quelques morceaux d’intrigues ! Je suppose que tout le monde n’attendait que cela ! Et pour ceux qui comme moi ont trouvé l’épisode précédent assez mollasson, cet épisode devrait les satisfaire davantage ! Trêve de blablatage, à l’assaut !

Death Parade // Madhouse // 12 épisodes // Tachikawa Yuzuru (Death Billiards) // hiver 2015

Death Parade 11 - Image 2

« C’est là que je me rends compte que, malheureusement, je vous ai beaucoup moins réussi que le porc. »

Départ assez léger, on commence sur un bref récapitulatif de la fin de l’épisode précédent avec Oculus qui vole la mémoire de Clive, la conversation entre Decim et Chiyoko et enfin Nona qui récupère la mémoire de Chiyoko.  Toutefois, quelque chose de beaucoup plus intéressant suit !…

Notre opening fabulouso-groovy dont on ne s’est toujours pas lassé !… Enfin si, un peu quand même, mais il reste fabulouso-groovy ! Et ça c’est cool !

Death Parade 01 - Image 4

♪ Everybody, put your hands up ♫ ヽ(゜∇゜)ノ

Toujours aussi frais, réjouissant, fun, branché et cool ! Décidément, cet opening restera un des points forts de cet anime ! Sans conteste !

Death Parade 11 - Image 3

BOUH !

On démarre donc vraiment l’épisode non pas au bar de Decim, mais dans celui de Ginti avec Mayu découvrant que Ginti a ramené l’enveloppe corporelle de Harada dans le bar ! Chouette ! Seulement, tout n’est pas tout beau tout gentil, car Ginti lance un ultime défi à Mayu, un cruel dilemme ! Celle-ci va devoir choisir qui devra être jeté dans le néant : Harada ou un random guy… pas si random que ça 😀 !

Death Parade 11 - Image 4

Mon keikaku n’avait pas prévu ça XD !

Je suppose que ce clin d’œil nous a à tous fait le même effet ! En tout cas, j’ai trouvé ça excellent XD ! Ginti révèle cependant qu’il ne connait absolument pas cette personne (il a dû vivre coupé du monde pendant une bonne dizaine d’années). Il laisse donc à Mayu le temps de réfléchir en lui laissant un interrupteur sur lequel appuyer quand elle aura pris sa décision.

Pendant ce temps, au bar de Decim, celui-ci convie notre chère Chiyuki à une cérémonie bien singulière.

Death Parade 11 - Image 5

Une paire de patin à glace ! Mais quelle est la symbolique derrière cela ?

La symbolique, hé bien c’est cela !

Death Parade 11 - Image 6

Si on m’avait dit que je verrais un jour Madame-En-Noir en tenue de patineuse artistique, je ne l’aurais pas cru.

Nous avons donc droit à un petit flashback nous montrant l’arrivée de Chiyuki au bar de Decim. Chose peu commune, celle-ci se souvenait à son arrivée du fait qu’elle était morte ! Un rapide coup d’atemi dans le cou et voilà Chiyuki évanoui. Nona pense alors que le fait qu’elle se souvienne de sa mort est une simple erreur d’administration et s’en va régler cette affaire. Mais Decim qui a remarqué chez Chiyuki sa… heu… sa cosmo-énergie ?… décide de la garder pour lui à ses côtés.

Death Parade 11 - Image 6

On sait ce que tu vas faire d’elle p’tit cochon !

Mais cessons ces tergiversions et revenons à la patinoire, car voici venir un passage très intéressant : LE passage sakuga !

Sérieux, on dirait que tous les épisodes mous de cet série (comme le précédent) ont servi à animer ces sakugas ! On a là 1 bonne minute 30 d’animation extrêmement soignée qui sont un véritable plaisir pour les yeux ! Bon, je ne vous en partage qu’un extrait parce que sinon on risque de se faire tirer les oreilles par ADN, mais toute la scène dispose d’une animation flamboyante et très classe !

Pendant que nos yeux se font bercer d’amour par la scène sous nos yeux, on a des mini-flashback nous montrant  le passé de Chiyuki, sa passion naissante pour le patinage artistique depuis qu’elle est toute petite, sa carrière grimpante la faisant rafler tous les prix à tous les concours, son accident survenu trop tôt la condamnant à renoncer à cette passion qui était sa raison de vivre… Voilà que ses souvenirs la déconcentre et la font se gameler lamentablement !

Death Parade 11 - Image 8

Ha! Ha! Look at her! Ha! Ha! Look at her and laugh!

Après cette malencontreuse gamelle, Chiyuki part expliquer les suites de son accident à Decim. Sa blessure l’obligeant à renoncer à la patinoire et à ce qui s’y rapportait, Chiyuki commença à sombrer dans une profonde dépression l’entraînant vers le suicide. A la suite de cette discussion, Decim convie Chiyuki à quelque chose.

Death Parade 11 - Image 9

Decim tente une technique d’approche pour la drague très intéressante !

Après une petite discussion, celui-ci convie Chiyuki à aller prendre un dernier verre dans son bar.

Death Parade 11 - Image 10

Mais je reconnais ce breuvage ! C’est un Bourgogne datant de 1933 ! Je le sais car c’est l’année où Hitler a pris le pouvoir !

Mais c’était un piège ! Car voilà que Chiyuki s’évanouit ! Il y avait quelque chose de pas net dans son verre ! (pas terrible comme technique d’approche ça, mon cher Decim)

De retour au bar de Ginti, nous apprenons que Mayu a finalement choisi de sauver Light Yaga… pardon, le random guy et de partir avec Harada en réincarnation. Après une petite discussion où Mayu et Ginti se sont un peu engueulé, les portes de l’ascenseur de Mayu se referment. Mais…

Death Parade 11 - Image 11

MAIS C’ÉTAIT UN PIÈGE !!! 😮

Et voilà Mayu et Harada se décomposant, partant vers le néant, sombrant dans les abysses les plus profondes des ténèbres obscures et terrifiantes ! Triste destin que cela, car ces pauvres âmes ne sont plus maintenant que le reflet d’elles-mêmes semblant à des marionnettes vêtues de haillons que l’on aurait abandonnées dans un petit coin d’enfer. Et de longs corbillards défilent sans tambours ni musique lentement dans leur âme, l’espoir est ainsi vaincu, pleure. L’angoisse atroce, despotique plante son drapeau noir… Ouai bon, en gros, ils se décomposent et tombent dans le néant.

Death Parade 11 - Image 12

Triste moment que voilà ( つ Д `) !

Mais pas si triste moment, car Harada se réveille à la fin, preuve que son âme est bien revenue à lui ! Mayu et Harada seront donc bel et bien ensemble pour toujours !

Générique de fin et un petit extrait où nous pouvons voir Decim téléphoner à Quin pour lui demander si celle-ci peut lui envoyer la mémoire de quelqu’un puis un autre passage où Nona s’apprête à partir de chez elle, mais elle est retenue par Oculus qui a l’air de préparer de sombres desseins et enfin un passage recyclé de l’opening où Decim prend Chiyuki dans ses bras grâce à ses fils. Preview pour le prochain épisode et fin !

Death Parade 11 - Image 13

Je me demande quel sombre dessein ce binoclard est en train de préparer.

Bon alors, j’ai quelques petites choses à dire sur cet épisode. Déjà, content que l’on ait enfin des révélations sur le passé de Chiyuki (il était temps, il reste plus qu’un épisode) ! De plus, on a eu un épisode techniquement très intéressant avec la scène de patinage qui était vraiment bluffante, un véritable régal visuel ! Je regrette vraiment par contre que le background de Chiyuki soit finalement assez simple, pour un fil rouge sur toute la série, je pense que ce personnage méritait bien mieux que ça ! Très déçu de ce côté-là. A part ça, tout ce qui se passe du côté de Decim, je n’ai rien à redire, je suis très satisfait. Cependant, je suis beaucoup moins content de ce qui se passe du côté de Ginti, pourquoi Mayu et Harada vont-ils au néant ? Il n’y a absolument aucune justification à cela à part faire passer Ginti pour un simple connard, mais son rôle d’arbitre, ne l’oblige-t-il pas à être impartial ? J’espère qu’on aura des éclaircissements par la suite parce que sinon, ça sera gros bémol pour ma part ! Donc, épisode appréciable mais doté de gros défauts qui l’empêchent d’être excellent, dommage !

Death Parade 11 - Image 13

« Décidément, jamais content lui. J’suis sûr qu’on aura le prochain article dans un mois. »

Bon, décidément, j’ai pris un retard irrattrapable dans les articles et je m’en excuse profondément. J’ai pas mal de boulot et de problèmes ces derniers temps (à commencer par la recherche d’un stage) et ça été très compliqué de pouvoir vous sortir cet article. Mais il est là ! Maintenant je vais enfin pouvoir finir la série et rédiger le dernier article ! On se dit donc à la prochaine, d’ici prenez bien soin du rock’n roll et ciao !

4 commentaires sur “Death Parade 11 – Léa Passion Patinage

  1. Skymil dit :

    Merci pour l’article 🙂
    La scène de patinage était réllement magistrale tant au niveau technique qu’au niveau de la mise en scène, et très poétique en partie grâce à la musique très douce du piano.
    Un peu déçu également par Ginti, je m’attendais à un changement de point de vue vis-à-vis de sa vision simpliste des arbitres.
    Ho et la musique était un vrai point fort de cet épisode (avec le piano donc et la plongée dans le néant de Mayu et Harada).

    • Shueisha Shueisha dit :

      L’histoire Ginti est décevante en effet, en plus, il me semble qu’on ne revient pas sur ce personnage dans l’épisode 12. C’est fort dommage tout ça.

      La musique était pas mal du tout en effet 🙂 !

  2. Gabby dit :

    Moi, je trouve que le passé de Chiyuki est bien comme ça, réaliste, comme tous les autres humains du manga. Elle a eu une vie plutôt banale mais globalement heureuse, et tournée dans un sens très mélancolique comme ça, ça rend la scène du patinage à couper le souffle. En revanche un peu déçue du côté de Ginti, je pensait que Mayu et Harada seraient envoyés en réincarnation, ou au moins Mayu. Remarque si on y réfléchit, Harada méritait de partir dans le néant, et le fait que Mayu y aille aussi permet qu’ils soient ensemble pour toujours. C’est pourquoi je trouve que cet épisode n’a pas de réels défaut en soi.

  3. Maxence dit :

    Death parade est vraiment une excellente anime, tant pour la qualité de son scénario, que pour son esthétique ou sa bande son.
    Tous les personnages sont attachants, mais Mayu (bien que personnage secondaire) est le rayon de soleil de cette anime. Son amour pour Harada est pure et sincère. Elle est courageuse et pugnace. Leur ultime scène est particulièrement émouvante. Tout deux auraient mérité un autre destin, mais je me rassure en me disant que leurs deux âmes ont fusionnées à jamais ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *