Suisei no Gargantia 01 – Comme un bingo avec des robots géants

Le grand jeu de ce soir !

YokathakingAu début, je comptais faire une vraie review de cet épisode, vous présenter un peu ce qui se passe, les personnages, les enjeux et ce genre de truc un peu indispensables pour faire un anime. Même si les enjeux sont pas toujours obligatoires sinon on aurait jamais eu le Slice of Life. Mais finalement, j’ai changé d’avis et je vais vous présenter la Grille de Bingo spécial Urobuchi qui va m’accompagner tout au long de cet article. Cependant, il est bien trop facile de juste cocher une ou deux cases parce qu’elles apparaissent dans ce premier épisode. Non, mon objectif est de réussir à associer chaque case avec au moins une scène, une action ou un regard de l’épisode. Qu’importe à quel point cela peut être tiré par les cheveux ou biscornu, toutes les cases vont y passer. Commençons.

Suisei no Gargantia // Production IG // Débuté en avril 2013 // Nombre d’épisodes inconnus // Réalisateur: Murata Kazuya // Ecrivain : Urobuchi Gen

Dystopia :

Avalon, demeure du Roi Arthur selon les anglais.

Je commence par le plus facile vu que c’est le thème central de la 1ère moitié de l’épisode. Les hommes, après être partis à la conquête de l’Espace, vivent sous un gouvernement unifié du nom d’Alliance Galactique de l’Humanité. La galaxie dans laquelle ils se sont établis se nomme Avalon. Dans le même temps, on a les Hideous, des espèces de monstres étranges dont on ignore la provenance et qui doivent être détruits. On nous présente alors les personnages principaux, des soldats qui n’ont, point intéressant, jamais mis le pied sur Avalon.

Utilitarianism :

Là, on lui offre le droit de se reproduire

Les soldats doivent avoir atteindre un certain rang, avoir piloté un certain nombre d’heures avant de pouvoir mettre les pieds sur Avalon. Notre Héros, Ledo, a 450 000 heures de vol à son actif, ce qui fait 51 ans. Il a physiquement l’air d’avoir 15 ans, il y ici un truc pas net. Du coup, le Gouvernement est content puisqu’il gagne des soldats obéissants qui veulent aller sur Avalon et il peut donc mener ses guerres sans se salir les mains.

No Happy Ending :

Techno Babble

Pour les traducteurs. Tellement de techno blabla dans ce premier épisode que ça doit être un enfer à traduire. Observons une seconde de silence pour leur sacrifice.

Suits :

Plein de lumière sur sa combinaison

Pas de costume au sens habituel du terme mais plein de plugsuit de partout. Logique me direz-vous, les soldats pilotent des Mecha.

Eldritch abomination :

Tentacle POWA !

Les Hideauze ressemblent à des espèces de fleurs (?) et tirent des tentacules de lumière. C’est joli, bien animé, on sent du budget derrière. D’où ils viennent, pourquoi ils tuent des humains ? Mystère.

Explosives :

Des jolies explosions

Pas difficile, on en a partout. Le combat spatial nous offre plein de choses qui explosent et le rendu des explosions est sympa. Encore une fois, IG a mit le budget.

Dark Twist & Madness (combo X2) :

La fleur protège le truc rond derrière

Le Gouvernement a envoyé ses armes les plus puissantes face à la fleur géante qui sert d’antagoniste à la première moitié d’épisode mais cela ne lui a fait rien. Plein d’humains sont morts et les survivants ont du battre en retraite. Du coup, j’imagine bien la plante géante sortir « Vous avez envoyé toutes vos forces pour me détruire, je suis même pas abimée. U mad ? »

Betrayal :

Des types random qui crient

De la part du Héros en plus, on s’y attendait pas. Y’a des gens en train de mourir devant lui et ils ne les sauvent pas. Ok, il avait moyennement le choix mais dans d’autres animes, le Héros les auraient forcément sauvés parce que c’est le Héros. Là, les types crient pour qu’on vienne les sauver et nope, ils crèvent.

Early Deaths :

Perso random qui meurent

Plein. Forcément, c’est du combat spatial, y’a des gens qui vont crever. Même le seul soldat qui a un nom, il finit par crever, choisissant de se sacrifier pour permettre à Ledo de fuir. Ce qui, accessoirement, n’a servi à rien.

Hamartia :

Là, c’est le Mecha du MC qui réussit pas à rentrer dans le vaisseau

Ledo qui part arrêter les monstres plutôt que de s’enfuir. Du coup, forcément, il revient trop tard et tombe dans le portail dimensionnel sans aucun contrôle sur sa trajectoire, ce qui l’envoie trèèèèèèèèès loin de l’endroit prévu. C’est dommage bonhomme mais y’aurait pas eu d’anime sinon.

Backstory episode :

Déjà le 08 octobre !

De manière étrange, les 15 premières minutes. On a une bataille spatiale où plein de gens meurent mais on ne retournera probablement pas dans cette partie de l’univers avant un certain nombre d’épisodes. L’anime commence véritablement 6 mois après avec Ledo qui se réveille sur une planète très en retard technologiquement habitée par des gens qui parlent une langue archaïque.

Innocent MC &Loli (combo X2) :

Et tu cours, cours, cours

Amy, l’héroïne, qui est une fille qui a l’air Genki et qui n’est surement pas au courant qu’il y a une bataille spatiale et des fleurs spatiales géantes à plusieurs milliers (?) d’années-lumière de chez elle. En même temps, si ça se trouve, y’a aussi des batailles spatiales à plusieurs milliers d’années-lumière de chez nous mais on s’en fout royalement.

Severed Head :

T’as vu ma grosse …

Qu’on a pas eu, c’est dommage. Les natifs de la planète sur laquelle est tombée Ledo ont bien tenté de trancher la tête du Mecha pour savoir ce qu’il y avait dedans mais leur technologie étant ce qu’elle est, ils n’ont même pas réussi à l’égratigner.

Lesbians :

J’ai des BOOBS et des cheveux longs

Erm, pas de lesbiennes ni même de Shojo-Ai dans cet épisode. Je vais donc éhontément tricher et utiliser Bellows pour le rôle de la Lesbienne. Parce qu’elle est doublée par Itou Shizuka qui a l’habitude d’avoir des rôles de personnages féminins qui sont Bi et/ou dont d’autres personnages féminins tombent amoureux. Et donc voilà, caractérisation de personnage, Bellows finira en pairing avant la fin de la série. Il y aura même probablement du Shipping avec plus d’un personnage féminin.

Corruption :

La réponse est « Non »

L’IA nous mentionne vaguement les Drifters, des gens qui ont l’air de s’opposer à Avalon. On peut donc logiquement en déduire que le Gouvernement ne doit pas être aussi net et rutilant qu’on nous le présente et de manière assez logique, il doit y avoir un paquet de corruption. Ou alors, ils aiment pas Saber (ça sort tellement de nulle part comme conclusion).

Faustian Bargain :

Je suis méchant !

L’écureuil qu’Amy transporte. Vous ne le savez pas encore mais en fait, il parle et c’est lui le Master Mind derrière l’attaque des plantes. D’ici quelques années, il prendra le contrôle d’Avalon et tout le monde tombera sous son règne !

Rape :

La pénétration, tout une histoire

Des hommes essayent de pénétrer un adolescent. Comme ils n’y arrivent pas, ils se mettent à plusieurs !
.
..

Pardon, ils essayent d’ouvrir un robot croyant que c’est un trésor ? Mais pas du tout, je ne vois absolument pas de quoi vous parlez.

Alcohol :

BOOBS

Personne ne boit d’alcool dans cet épisode. En fait, personne ne boit dans cet épisode. Je suis même pas sûr que Ledo ai besoin de boire vu qu’il est resté 6 mois dans un état proche de la cryogénie, il se réveille et hop, il est en parfaite santé. Par conséquent, c’est l’heure du Wank. Pour que les pilotes se réveillent plus vite, l’IA de leur Mecha leur injecte de l’alcool dans le sang. Vite lançons 1D100 pour savoir si le Wank est passé … 00 échec critique, tant pis. Pas d’alcool pour vous lecteur.

Martial Art :

T’as vu ma grosse …

Pinion est le représentant des arts martiaux dans ce premier épisode, lui qui maîtrise cet art légendaire et ancestral du maniement de la clef anglaise. Ce qui ne lui sert à rien parce qu’il a un shota avec un pistolet laser devant lui. Il n’aura donc jamais son moment de bravoure, c’est triste pour lui.

Anti-villains :

Je suis méchant

Ledo pour les terriens. Le type arrive, la première chose qu’il fait c’est kidnapper une Loli et menacer quelqu’un avec un pistolet laser avant de se casser en courant. Top génial comme intro. Le spectateur sait que c’est un type bien en fait mais à la fin du premier épisode, il est coincé sur un rebord avec une vingtaine de types qui le menacent de leur fusil.

Literary references :

La censure a encore frappé

Personne n’a l’air d’avoir lu le moindre livre dans cet anime donc on va twister ça et parler du langage. Un truc cool de ce premier épisode c’est que Ledo ne comprend pas ce que disent les autochtones locales et l’inverse est vrai aussi. Il lui faut l’aide de son IA qui déchiffre le langage pour qu’ils puissent communiquer avec les habitants. Même si ce sera pour le prochain épisode vu que l’analyse était en cours à la fin de l’épisode.

Gunservice :

Ce Mecha est cool

Un pistolet rayon laser. Qui ne sert pas à grand-chose, avouons-le. Ledo le sort, tire par terre, kidnappe une Loli et se casse. Je suis assez déçu, j’espérais un truc plus cool. Après, on peut dire que les Mecha sont du gunservice et là, on est servi parce qu’ils sont assez classes.

Et c’est tout pour ce soir. Ce premier épisode était au final de qualité et je suis assez impatient de pouvoir mater le 2e. Urobuchi sait raconter des histoires et il nous le prouve encore une fois.

5 commentaires sur “Suisei no Gargantia 01 – Comme un bingo avec des robots géants

  1. Avatar retarded_fly dit :

    Yay pareil. Je suis plutôt impressionné par ce premier épisode plutôt bien réussi.
    Dat TitanA.E. X Waterworld ! 😀
    Et contrairement à MaouMacdo où comme toi j’ai bien aimé le premier épisode mais où je reste méfiant pour la suite, là j’ai bon espoir.
    Au pire on aura un nanard rigolo (cette traduction par l’IA, sympa au passage, m’a plié en deux), au mieux on tien l’anime de l’année ! \o/
    Bon.
    12 épisodes par contre ! ;_;

    Ps : c’est en fait 145000 heures de service pour Leto.
    Ce qui fait 16ans ½ de « service ». J’en déduit que c’est des gamins conditionnés dès la naissance pour être des machines de guerres et que là Leto à 16ans ½ ou 17ans.
    (d’ailleurs détail qui à son importance : le MC parle en heure et en minute, ce qui est logique dans un univers où la terre est oubliée ainsi que ses valeurs propres qui sont du coup archaïque : mois, années,… Bon il sort à un moment « 6 mois » mais je pense que c’est un « slang » à eux… et que c’est pour nous facilité la tâche)

    • Yokathaking Yokathaking dit :

      Oui, je ne sais pas compter, il a 16 ans et demi d’heures de vol. Par contre, j’ai été vérifié et le site officiel lui donne 16 ans. Donc il combat bel et bien depuis qu’il est né (a été créé ?). Il va donc être intéressant de voir comment il va vivre maintenant, pour la première fois de sa vie loin des combats.

  2. Mian Mian dit :

    Cette critique-bingo… GENIE!

    J’ai beau n’avoir quasi-rien suivi à la bataille, trop occupé à comprendre trois lignes de techno-babillage par seconde et à savoir qui fait exploser qui. En revanche, les aliens ont réussi à se rendre vraiment inquiétants. Le sentiment de vulnérabilité maximal est atteint face à un ennemi plus fort que soi et qu’on ne comprend pas. Et je ne sais pas vous, mais je ne me sens pas du tout dans mon élément face à un escargot spatial géant qui bouffe des vaisseaux.
    Le gag sur le langage fait le reste de l’épisode.

  3. Amo Amo dit :

    On en parle pas mais le chara-designer c’est NARUKO HANAHARU <3333. Un des meilleurs h-mangakas en activité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *