Fourre-tout mech-amimalier

Fourre-tout mech-amimalier

En ce beau mois de mai, je prends le temps de revenir sur quelques unes de mes visions animes récentes, avec du bon, du très bon et du… c’est compliqué ? En l’occurence, on va aborder les cas de Uma Musume, de Lostorage Conflated WIXOSS, de Patlabor et, parce que vous êtes des habitués, un petit bonus Hugtto Precure de bon aloi.  Lire le billet.

BanG Dream! Girls Band Party – New Kid in School

BanG Dream! Girls Band Party – New Kid in School

BanG Dream vient de faire ses débuts en Occident, avec pas mal de bonnes promesses: un joli moteur 3D, un gameplay simple, des doubleuses reconnues pour un cast très large et, surtout, une setlist comportant pas mal de reprises d’anisongs très populaires. 

La question est donc la suivante: après deux semaines, qu’est-ce que ça vaut vraiment ? Lire le billet.

Senki Zesshou Symphogear – Fight The Good Fight

Senki Zesshou Symphogear – Fight The Good Fight

Alors que la cinquième saison vient d’être annoncée pour le printemps 2019, il est enfin temps de dédier ici un bon gros article à la franchise Senki Zesshou Symphogear, une de mes passions du moment. Et il y’a beaucoup de chose à dire sur cette très créative et très intense série où se mélange pèle-mèle idolsmagical girls, arts martiaux, légendes mythologiques et calins sous la couette !  Lire le billet.

Une nuit au karaoké

Une nuit au karaoké

Les temps, comme les oeufs, ont beau être durs, j’ai quand même pris le temps d’aller passer une nuit entière à faire du karaoké d’anisongs lors d’une nouvelle édition des Nocturne Epitanime. Comme il y’a deux ans, je m’en vais donc vous raconter le récit de ces huit heures passées à chanter beaucoup, réfléchir peu et s’ambiancer énormément. Lire le billet.

Bilan 2017 du Shonen Jump, la jeunesse gronde

Bilan 2017 du Shonen Jump, la jeunesse gronde

Et on est parti pour un nouveau bilan annuel du Weekly Shonen Jump, cette fois-ci en se concentrant sur l’année 2017 ! Après une année 2016 riche en chamboulements, 2017 aura été beaucoup plus tranquille et aura surtout vu le magazine parvenir à installer quelques nouvelles séries pleine de promesses. Mais en dehors de cela quelles sont les réussites du magazine ? Ses échecs, ses déceptions ? On analyse tout ça ! Lire le billet.

[Néant Sept #19] Le Grand Classement des Quinze Films Japonais d’Animation Qu’on Pouvait Voir Dans Les Cinémas De France En Cette Année 2017

[Néant Sept #19] Le Grand Classement des Quinze Films Japonais d’Animation Qu’on Pouvait Voir Dans Les Cinémas De France En Cette Année 2017

Si on avait la chance d’avoir un bon cinéma près de chez soi et de pas habiter trop loin de la région parisienne, on pouvait voir quinze films récents japonais d’animation cette année. C’est une bien belle année, qui témoigne bien du regain de forme de l’animation japonaise dans les cinémas du monde entier. En attendant, je vous propose un exercice bête mais simple: classer ces films sortis cette année, du pire au meilleur. Et vous allez le voir, y’en a beaucoup qui brillent ! Lire le billet.

Sugoi! – Free Falling

Sugoi! – Free Falling

Pour la première fois j’envoie un article de Néant Vert depuis un autoroute grâce à la toute magie de la 4G, c’est tellement bien fait la technologie. Dans tous les cas je vous donne mon impression à chaud de la convention Sugoi qui vient de se terminer à Rennes et dont c’était la première édition. Les organisateurs étaient ambitieux, espéraient lancer via cet évenement une série de nouveaux salons français et inutile de vous dire le résultat ne sera sans doute pas à leurs attentes. Retour, donc, sur un très grand essuyage de plâtres.  Lire le billet.

Fourre-tout des tempêtes

Fourre-tout des tempêtes

Des trentenaires qui trouvent l’amour sur Internet, des lycéennes qui conduisent des tanks, un Metroidvania où une feuille est ta meilleure amie, la battle royale la plus animale du siècle et une très longue nuit à Kyoto: dans ce fourre-tout, on évoque différents jeux et animes qui m’ont plu ces dernières semaines ! Lire le billet.

Un an d’anime ~ 2017

Un an d’anime ~ 2017

Comme chaque fin de novembre sur Néant Vert, il est temps pour moi de vous faire un bilan complet et concis des animés qui m’ont le plus marqués durant l’année écoulée. Et surprise, après quelques années de consommation réduite d’animés, 2017 fut une année très très fructueuse pour le spectateur que je suis. Je reviens donc sur les douze animes les plus forts du lot, de Your Name à Symphogear en passant par Silent Voice, Princess Principal ou bien encore Kemono Friends ! Lire le billet.

Doki Doki Literature Club – Just

Doki Doki Literature Club – Just

Curiosité Steam de cette fin d’année, le visual novel Doki Doki Literature Club vous propose de rejoindre un petit club lycéen rempli de jolies jeunes filles qui n’attendent qu’a être charmés par vos poèmes. 

Evidemment, il y’a un twist.

Je veux dire, le jeu est tagué « horreur psychologique » sur Steam.

En tout cas, je vais essayer de vous expliquer pourquoi ça vaut pas mal le coup d’y jouer.  Lire le billet.

Joue-la comme Néant Vert #02 – Mignon comme un Camion (Croc)

Joue-la comme Néant Vert #02 – Mignon comme un Camion (Croc)

Et c’est reparti pour un tour: second épisode de Joue-la comme Néant Vert où je m’attaque désormais à un jeu Playstation, en l’occurence Croc: Legend of the Gobbos ! Sorti en septembre 1997, ce jeu se voulait être un jeu de plates-formes et d’exploration tout en 3D, suivant le sillage du alors tout récent Super Mario 64, entre autres. Hélàs: le jeu n’est pas jouable au stick, ce qui complique allègrement les choses ! Mais, on va le voir, le début du jeu est moins frustrant que prévu et on va vite se retrouver à faire la chasse aux boules poilues et/ou multicolores… Lire le billet.

Tamako Love Story – Le fil de nos sentiments enlacés

Tamako Love Story – Le fil de nos sentiments enlacés

En bon fan de Naoko Yamada, il était peut-être temps que je m’attarde sur son seul travail original jusqu’à présent, c’est à dire ce duo incongru composé de la série Tamako Market et du film Tamako Love Story, deux œuvres qui s’attardent sur la vie très tranquille d’une lycéenne issue d’une famille de vendeurs de mochi. Mais l’erreur est réparée, ces deux œuvres ont été regardées, je vous donne mes impressions dans cet article et si je peux vous conseiller quelque chose dès maintenant: ne faites pas la même bêtise et n’attendez pas des siècles avant de voir Tamako Love Story, un des plus attendrissants films sur la romance qui puisse avoir été fait.  Lire le billet.

Shoji Kawamori bâcle tous les OP2 de ses séries et ça c’est vraiment révoltant

Shoji Kawamori bâcle tous les OP2 de ses séries et ça c’est vraiment révoltant

Aujourd’hui j’ai enfin eu une grande prise de conscience et je me suis rendu compte que toutes les séries dirigées par Shoji Kawamori ont des OP2 particulièrement mauvais. Et comme j’aime m’engager, je vous expliquer en détail à quel point ça va pas. Sacré Kawamori. Lire le billet.

Sakura Quest – Campagne Supernova

Sakura Quest – Campagne Supernova

Après Hanasaku Iroha et Shirobako, voilà PA Works qui part sur une nouvelle série en 25 épisodes centré autour de jeunes filles qui bossent dur et cette fois-ci on part avec Sakura Quest dans ce Japon des petites villes qui, doucement mais sûrement, se meurent. Un phénomène qu’on connaît bien en France ! Et croyez bien qu’en tant qu’ancien provincial, c’est une série qui m’a beaucoup trop personnellement parlé pour que je n’y dédie pas un article. Lire le billet.

Les openings à retenir, édition automne 2017 ♪

Les openings à retenir, édition automne 2017 ♪

Je ne vais rien vous cacher: cette saison d’automne ne m’aura guère enthousiasmé en terme de génériques. Pas mal de déceptions rencontrées devant des génériques qui ne savent pas faire autre chose à chaque fois qu’un strict minimum sans jamais chercher d’idées particulièrement neuves ou surprenantes. Néanmoins, ne sombrons pas dans la negativité: il y’a quand même huit génériques de sélectionnés qui valent le coup alors pourquoi pas vous les présenter, de L’Ere des Cristaux jusqu’au retour de Blood Blockade Battlefront ? Lire le billet.

[Stats nulles] La rencontre avec mes animes favoris

[Stats nulles] La rencontre avec mes animes favoris

Article au concept très simple: j’ai pris la majorité des animés que j’ai aimé voire adorés et pour chacun d’entre eux je me pose la question de savoir pourquoi j’avais maté cet animé à la base. Coup de coeur pour l’aspect visuel ? Générique que je m’étais passé en boucle ? Amour profond pour les doujins liés à la série ? Vous allez le voir, les raisons peuvent être variées et elles sont parfois… inattendues. Lire le billet.