L’Attaque des titans 01 – ‘Y a d’la joie…

shingeki0114

L’une des scènes de cet épisode que j’attendais le plus. Et je n’ai pas été déçu. [plaisir sadique]

NockVoilà plusieurs fois que dans les commentaires du site, un individu dont j’ai oublié le pseudo (désolé) nous demande si nous comptons parler de l’Attaque des Titans, LE show de ce printemps.
C’est effectivement prévu, mais malheureusement, la personne en charge de cette série n’a vraisemblablement pas trouvé le temps de rédiger un avis dessus.

Personnellement, je n’avais pas envie de rédiger un billet sur le premier épisode, pas parce que je n’ai pas apprécié la série (bien au contraire) mais simplement parce que j’ai peur que cela se résume à faire un résumé et ajouter des éléments comme « c’est bien », c’est une adaptation fidèle.

Finalement, je me suis résolu à écrire un petit quelque chose là-dessus, mais j’ai choisi de ne m’attarder que sur quelques points, comme nous le constaterons à l’occasion.

Mais d’abord les considérations techniques :
L’Attaque des titans est une série prévue (pour l’instant) sur 25 épisodes. Animée au sein du studio Wit (dont il s’agit de la première production), en collaboration avec le célébrissime studio Production I.G., cette série, réalisée par Tetsuro Araki (Death Note, Guilty Crown), adapte le manga d’Hajime Isayama, grand succès du magazine Bessatsu Shōnen Magazine (de Kodansha) (et bientôt disponible en France chez Pika).

En France, la série est diffusée légalement par Wakanim (avec le système habituel, chaque épisode est visible gratuitement pendant 30 jours). Un nouvel épisode sort tous les lundis.

Shingeki no Kyoujin, L’Attaque des titans // Studios : Wit & Production I.G. // Débuté en avril 2013 // Prévu en 25 épisodes // Réalisateur : Tetsuro Araki // D’après un manga d’Hajime Isayama

Il y a des années, l’humanité a failli être anéantie par des titans, des créatures humanoïdes géantes dont les humains constituent la base du régime alimentaire.
Les rares humains à avoir échappé aux titans réussirent à survivre en bâtissant, autour de leur ultime bastion, 3 murs d’enceinte de 50 mètres de haut, bien plus grands que les plus grands des titans.
100 ans plus tard Eren Jaeger, le héros de l’histoire, sa sœur adoptive, Mikasa et leur ami Armin vivent à l’abri, enfermés derrière les murs de la cité. Mais faut-il vraiment se reposer sur ses lauriers en se croyant à l’abri de tout danger ? Eren aspire à la liberté et rêve du jour où l’humanité réussira à vaincre les titans et n’aura plus à vivre en cage.
Mais un jour, un titan bien plus colossal que la normal apparaît et perce une brèche dans le premier mur de la cité derrière lequel vivent nos héros. Une horde de titans déferle alors sur la ville…

Comme je l’ai dit, plutôt que de faire un résumé complet de la situation, je vais aborder des points que je juge intéressants dans ce premier épisode. Ils seront numérotés, mais n’y voyez aucun classement d’aucune sorte.

1/ Ok, ça vient à peine de commencer et la bande-son est déjà super. Et on vient de passer de cœurs épiques digne des grands films de fantasy a une musique bien plus rythmée et « moderne » avec des guitares façon hard-rock… Bon, l’OST sort quand ?

2/ Ah ah, ce malaise devant la scène initiale : les humains immobiles, tétanisés, le regard fixé vers ce titan des plus… titanesques apparaissant au dessus du mur. Il y a clairement une couille dans le potage et on le ressent bien (la musique aide pas mal aussi).

shingeki0101

Dans quelques secondes, l’histoire de l’humanité va violemment basculer.

3/ Que serait L’Attaque des titans sans l’attirail farfelu des troupes de reconnaissances de l’humanité ? Je n’ai aucune idée de comment ces trucs fonctionne mais ce style de combat aérien est tellement classe. Dans le manga, ça conférait beaucoup de dynamisme, et franchement, dès le premier combat dans l’anime, on se rend compte que ça promet de bien belles choses.

shingeki0102

Par contre, ça doit sacrément filer la gerbe.

4/ L’opening et sa chanson super épique : OK, ça a un côté un peu vieillot et les images ne sont pas toujours géniales (sérieusement, ce ralenti sur un soldat en pleine pirouette, on est resté dans les années 80 ou quoi ?) Sauf que, ouah, les personnages principaux qui volent dans tous les sens (et le tout, super bien animé) et cette chanson, capable de rendre épique n’importe quoi te mettent bien dans l’ambiance. Tu es là, devant ton ordi, et tu y crois.

5/ La scène du retour des troupes de reconnaissance. Hahaha, tout ces éclopés, et cette mère éplorée à la recherche de son fils. Et le capitaine qui fond en larmes en expliquant que cette sortie n’a servie à rien,  que tous ses hommes sont morts en vain. Amis champions de la bonne humeur bonjour.

shingeki0104

– Ce bras est tout ce qu’on a pu récupérer de votre fils, Madame.

6/ L’ambiance au sein des murs de la cité est plutôt bien travaillée : on sent bien les humains persuadés d’être en sécurité derrière leur mur d’enceinte géant. Les gardes sont des ivrognes, la pensée globale est qu’il est inutile de s’aventurer derrière le mur… de ce fait, l’avis de la population vis-à-vis des soldats, formés et équipés grâce aux impôts alors qu’ils sont tous juste bons à se faire massacrer dès qu’ils s’aventurent au-delà du mur est plutôt (très) mauvais. D’ailleurs, parler de l’au-delà du mur est presque un tabou.
On comprend sans difficulté que le jeune Eren, le (futur) héros se place en contrepoint de la pensée globale, se sentant en cage, et refusant de croire en la pérennité de la protection apporté par les remparts.
Autre éléments cool pour en finir avec cette fameuse « ambiance », la présence de fanatiques religieux, qui annonce de bien beaux moments en perspective.

shingeki0103

OK ! Les titans, c’est l’œuvre de Dieu aussi ? Parce que si c’est le cas, il est pas super sympa, non ?

7 / Mikasa… Oui, cette fille a la classe (on s’en rendra surtout compte par la suite, mais ça commence déjà). Cette scène où Armin, le 3e membre du trio des personnages principaux, se fait maltraiter par 3 ados plus grand que lui et Eren fonce pour le sauver, ce qui fait marrer les agresseurs, jusqu’à ce qu’ils réalisent que Mikasa accompagne Eren. On a donc affaire à une gamine vraisemblablement suffisamment balaise pour effrayer 3 types plus âgés qu’elle.
Son rapport à Eren est aussi assez amusant : elle le protège, mais n’hésitera pas à lui casser la gueule s’il le faut.

shingeki0106

Faut pas faire chier Mikasa.

8/ Cet anime t’explique pourquoi les héros de shônen sont souvent orphelin. Vous imaginez un héros se faire engueuler par ses parents lorsqu’il annonce vouloir devenir hokage, seigneur des pirates, maître du monde… Les gens se foutent un peu de sa gueule, mais c’est tout. Là, on a une scène assez « violente » ou Mikasa balance à la mère d’Eren la volonté de ce-dernier de s’engager dans les troupes de reconnaissance. Et ça ne plait pas des masse à maman Jaeger.

shingeki0105

– Non, moi vivante, je refuse que tu devienne pirate / ninja… !

9/ L’attaque des titans. Cette scène est super intense. Le mur détruit, les titans qui s’engouffrent paisiblement, les morceaux du murs qui tombent sur les maisons, sur les gens, l’onde de choc qui souffle les gens, la mort, le carnage, la terreur… c’est court, mais les images sont terriblement bien choisies.

shingeki0107

Et les mecs, ce soir, c’est la teuf chez Eren !

shingeki0108

Hahaha, c’est la fête dites-donc.

10/ Hahaha ! Putain, les titans sont super glauques… Je ne sais pas si c’est le sourire figé en permanence sur leur visage (y compris lorsqu’ils dévorent des gens), les gencives apparentes, un peu des deux. Ces parodies un peu grotesques d’êtres humains sont vraiment effrayants.
Ok, je viens de lire dans le résumé d’Anime News Network que ces saloperies ne mangent pas des humains pour se nourrir, mais plus par pur plaisir… Oh, les adorables créatures.

shingeki0110

– Bonjour maman, je passe à la télé.

11/ La scène où la mère d’Eren est coincée sous les décombres. Son sort est scellé et elle le sait, mais son fils veut quand même la sauver… mais en même temps, que peuvent faire 2 gamins (Eren et Mikasa) dans une telle situation. Surtout qu’il y a un titan qui débarque.
Encore une scène dramatique extrêmement intense.

shingeki0112

– Fuyez, pauvres fous !

12/ L’héroïsme de Hannes : Hannes est un soldat, ami de la famille d’Eren, on l’a vu plus tôt dans l’épisode. Il débarque alors que la mère d’Eren est en difficulté : les deux enfants essaie de la sortir des décombres de sa maison, un titan se rapproche. La mère supplie Hannes d’embarquer les gamins et de l’abandonner. Sauf qu’Hannes est un soldat et il est bien décidé à buter ce salopard de titan, d’ailleurs, il sort ses lames et lui fonce dessus… Jusqu’à ce que la terreur s’empare de lui et qu’il se rende compte que finalement, fuir avec les gamins et abandonner la mère, ce n’est pas un mauvais plan.
On n’est pas dans un shônen de tantouzes, ici, pas de bravoure inutile, pas de sauvetages inopinés.

shingeki0109

– Oups, je viens de souiller mes chausses.

13/ La fuite : encore une scène profondément dramatique : Hannes fuit avec Eren sur l’épaule et Mikasa sous le bras, abandonnant la mère à son sort. Les visages terrorisés et en larmes des enfants, le titan qui s’empare de la mère et la porte, lentement à sa bouche… Sur une échelle de 1 à 10, je mets au moins 9 au cri que lance Eren peu avant que le corps de sa mère ne soit déchiqueté dans une gerbe de sang par les mâchoires de l’immonde créature.

shingeki0111

Quand l’heure du repas est encore loin…

Après ces 5 minutes profondément intense et dramatique, l’épisode prend fin au son des percussions qui résonnent. Le spectateur peut à présent se replier en position fœtale dans un coin de sa chambre (nan, je déconne, on n’est pas des tapettes non plus, non mais, oh !)

Ce premier épisode est une adaptation on ne peut plus fidèle du début du manga. Et contrairement à Aku no Hana, ici, le trait assez particulier, pas forcément « beau », du mangaka est retranscrit de façon extrêmement fidèle.
Mais pour autant, on n’a pas la bête sensation de déjà-vu, grâce à certains éléments apportant vraiment une plus-value.
La musique pour commencer, qui est particulièrement réussie et accompagne toujours à merveille les images. Les voix sont aussi un élément intéressant, je trouve qu’elles permettent vraiment de bien retranscrire le désespoir ou la terreur des personnages. De ce point de vue-ci, je trouve cet épisode plus riche en émotion que le manga.
Et puis il y a l’animation. Certes, on n’a pas encore vue de gros combats et c’est à ce moment là qu’on pourra profiter pleinement de la qualité d’animation de la série, mais certains éléments de l’épisode (le « combat du début d’épisode, le générique) apportent déjà un bel aperçu de ce que pourrait envoyer la série par la suite.

Du reste, j’ai lu quelques volumes du manga, dont je n’aurais surement pas de grosse surprise avant un bon moment, mais je trouve cet univers extrêmement séduisant : ce climat de peur et de désespoir. L’humanité qui voit en quelques secondes toutes ses convictions mise à mal.
L’Attaque des titans nous présente un univers violent, sombre et sans pitié. Et c’est pour ça qu’on l’aime, même si on ressort un peu déprimé de chaque épisode (le deuxième fait assez fort aussi à ce niveau).

Alors même si Eren est encore un peu trop « shônenesque » à mon goût, cette série a vraiment su me plaire, et me donner envie d’aller jusqu’au bout, de me replonger dans le manga… Et en toute franchise, je ne saurait que vous conseiller de vous essayez à cette série si vous aimez la fantasy assez sombre et n’êtes pas trop émotifs.

8 commentaires sur “L’Attaque des titans 01 – ‘Y a d’la joie…

  1. Avatar Mastodonte Prout Prout dit :

    Ah enfin 😀

    L’imaque que tu utlises en tête d’article avec la légende « L’une des scènes de cet épisode que j’attendais le plus. Et je n’ai pas été déçu. [plaisir sadique] » elle ne vient pas de l’épisode 2 ?

    L’ost sort le 28 juin, en attendant tu peux écouter les autres OST de Hiroyuki Sawano qui donnent dans le même ton (Blue exorcist, Guilty crown, Gundam Unicorn,…)

    Sinon mon ressenti a été le même que le tien pour ce premier épisode, une bonne claque doublé d’une bonne adaptation. Et les épisodes qui suivent on beau ne pas être aussi intenses ou bien aimés, ils éclatent quand même tout le reste des animes de la saison (sauf peut etre gargantia, mais faut voir). Bref probable anime de la saison.

    Et Eren fait un peu trop « shonenesque » parce qu’on est dans un shonen, vu que tu l’as lu tu devrais savoir qu’il utilise plein de cordes propre à ce genre !

    • Nock Nock dit :

      L’image vient peut-être de l’épisode 2, je n’ai pas fait gaffe : j’avais fini de (re)mater l’épisode sur Wakanim, il me manquait une image, j’avais la flemme de redémarrer l’épisode, donc Google a été mon ami (dans le pire des cas, ce n’est pas incohérent et ça peut très bien renvoyer à la scène de la mort de maman Jaeger).
      [EDIT : finalement, par soucis d’honnêteté, j’ai changé et mis une image de l’épisode 1 à la place. Elle est moins larmoyante, mais elle renvoie à la scène en question]

      Après, je ne suis pas totalement d’accord pour dire que cet anime va éclater tout le reste de la production (à part peut-être Gargantia) : d’abord parce que je trouve que cette saison est plutôt enthousiasmante en règle générale (et en plus, parce que Gargantia n’est pas mal, mais que franchement, les 2 premiers épisodes sont loin d’être renversants). Pour moi, Shingeki est une bonne série, mais de la à tout de suite la placer sur un piédestal, ce n’est pas dans mes habitudes.
      Eren est shônenesque ce qui est normal vu que le manga est un shônen, je suis totalement d’accord, mais comme ce shônen-ci se révèle plus sombre et mature, j’aurai apprécié un Eren un tout petit peu moins « stéréotypé ». Même si Eren est loin d’être un mauvais perso, et que cet aspect un peu trop « shônenesque » est là pour introduire le fait qu’après avoir vu sa mère mourir, il deviendra plus déterminé que jamais à botter le cul des titans.

  2. Alka Alka dit :

    Meilleur OP de la saison, meilleure OST de la saison, très probablement meilleur anime de la saison avec Gargantia. Je m’attendais vraiment pas à ce que ça soit si epic, mais alors là je suis simplement bouche bée. Les Titans sont du Nightmare Fuel pur et dur, et même si merde t’as vraiment du mal à dormir après avoir vu un épisode, je trouve leur design super cool. La réaction d’Hannes m’a également beaucoup plus, ça fait du bien de voir des réactions réellement humaines de temps à autres chez des personnages d’animes.
    D’ailleurs le meilleur perso est probablement Mikasa pour le moment, même si j’apprécie beaucoup Armin aussi, il est chou comme tout. J’attends de voir comment Eren va se développer, je lui ferais le même reproche qu’à toi (ça plus le fait qu’il est doublé par Yuki Kaji et je supporte plus d’entendre la voix de ce mec orz)

    En tout cas merci pour la review, Nock <3

    • Nock Nock dit :

      De rien !
      C’est vrai je n’ai pas trop mentionné ça dans la review, mais je trouve que les personnages sont finalement assez humains : Hannes qui se verrait bien couvert de gloire mais réalise qu’il n’a aucune chance et prend la fuite, la mère qui s’oppose à la décision de son fils de devenir soldat, les ado qui prennent pour souffre-douleur le gamin (Armin) qui remet en cause leurs croyances (le mur nous protège), les habitants excédés de payer pour entretenir une armée qui ne sert à rien, les religieux qui récupère à leur compte les actions des générations passées alors que personne n’est suffisamment vieux pour remettre en question leur parole (Bah non, c’est surement pas Dieu ou le messie qui a bâti ce mur)… les hommes ne sont pas toujours des bisounours et on s’en rend bien compte (ça devient encore « pire » par la suite dans mon souvenir).

      Par contre, je maintiens qu’à choisir, je préfère l’opening d’Aiura, ses crabes et son Steve Jobs… quoi que, si on met la musique de l’Op de Shingeki sur la vidéo de l’Op d’Aiura, obtiendra-t-on quelque chose d’épique ? Je dois faire le test.

  3. Mian Mian dit :

    Par Vishnou, il « l’a » casé!

    C’est intéressant, avec des arguments rationnels tu rends l’épisode bien meilleur que mon ressenti. Pas que je n’ai pas aimé d’ailleurs, mais à l’image des géants, les qualités et les défauts vont d’un extrême à l’autre.

    Tu soulignes la volonté louable de produire des réactions humaines, mais ces mêmes passages nous servent des tartines de cliché, entre la mère éplorée et les garnements cons et méchants comme il se doit dans tout anime, en passant par des figurants tous plus pathétiques les uns que les autres. Reste la palme d’or décernée à Eren, qui s’est planté en tête de changer la réalité en lui aboyant dessus 24/7. Je comprends que l’attitude des gens le rende dingue, mais en défiant la logique et en agressant tout le monde comme un névrosé, il se rend juste insupportable avec un bonus x9000 pour son doublage. Or j’ai peur que, loin de le rendre plus réfléchi au fil du temps, la série cautionne son comportement « parce que lui au-moins il a des couilles ».

    En somme, les efforts de réalisme sont bien là, mais gâchés par un manque de subtilité.

    Une fois cela dit, j’ai quitté l’épisode assez bluffé. J’ai rarement ressenti un tel sentiment de VULNERABILITE. Etonnament, Gargantia me donnait quelque chose d’assez proche en assistant à la bataille contre les… heu « autres »: l’impuissance et le désespoir face à un ennemi incompréhensiblement plus fort, face auquel notre logique n’a plus cours. Les géants s’imposent comme des ennemis de qualité.
    Rien que pour cela, la série mérite sa chance.

    … et pour Mikasa, aussi.

  4. Avatar hisoka69 dit :

    Non pour eren il va évoluer ne vous inquiéter pas , au début on peut le trouver énervant (méme si pour moi la palme revient a naruto alias le perso le plus énervant que j’ai pu voir) , je dis pas qu’il y aura un changement du tout au tout mais il y’aura un mieux c’est clair , aprés peut étre qu’il évolue encore par la suite mais faut que la suite du manga sorte pour cela 😉

  5. Avatar retarded_fly dit :

    Nock : http://tubedubber.com/#wrK2yekLww4:EDoYQoR7OSU:0:100:0:0:1
    Limite limite~

    Sinon ravi de voir que je n’ai pas été le seul à être marqué pas Hannes et sa réaction à la fois humaine, réaliste et héroïque.
    Sinon le reste des réaction moins (trop shonenesque Eren en effet, bien qu’il soit pas particulièrement stressant contrairement à la majorité des héros de ce type.)

  6. Nock Nock dit :

    @ Mian, c’est marrant maintenant que tu en parle, je me rend compte que, oui Eren se révèle quand même sacrément gonflant tout au long de cet épisode (d’ailleurs, on notera que c’est pour ça que je n’ai quasiment pas parlé de lui dans ce billet). C’est ce qui me gène aussi un peu dans le manga original : l’utilisation de poncifs du shônen, dans un univers qui s’en passerait très bien.
    (Par contre, pour les garnements cons et méchants je persiste à dire qu’ils ne sont pas méchants pour le plaisir, mais qu’il victimise Armin parce que, d’une certaine manière, il leur fait peur, car par ses paroles, il remet en cause leur sentiment de sécurité.)

    @hisoka69 : oui, fort heureusement Eren évolue par la suite, ça commence même un peu à l’épisode 2. La mort de sa mère va être le déclencheur qui va le pousser à arrêter de jeter des paroles en l’air et à se sortir les doigts du cul une bonne fois pour toute. Après, c’est vrai qu’il restera quand même le mec « couillu » de l’histoire. Le pouvoir de la détermination, ce genre de chose…

    @retarded_fly : ouais, je suis un peu déçu, en fait, il faudrait faire un remontage je pense, parce que la, effectivement, ce n’est pas terrible (en même temps, l’Op d’Aiura est plus court que la chanson.

    Oh, et @Alka l’opening de Shingeki est cool, mais n’oublions pas non plus celui de Muromi-san avant de le propulser au rang de best-Op de la saison (il y a aussi celui de Railgun S qui se défend plutôt bien).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *