Oreimo S2 ép.3 – L’épisode de la soudaineté

OreimoS2EP3-01

Tsuruya avec un AK-47, ton argument est invalide.

 

SuryceÉpisodes précédents : 1, 2

Après un épisode un peu idiot centré sur Ayase, on s’attaque de nouveau à un personnage secondaire, en l’occurrence Saori, l’amie-encore-plus-otaku-que-Kirino-et-Kuroneko-réunies. Pour le coup on a le droit à un vrai développement de la jeune fille, et pas juste à un gag marrant mais mal exploité.

Par contre, on a à peine vu Saori depuis le début de la saison ; elle n’a eu le droit qu’à une seule scène avant ce troisième épisode, est-ce qu’il n’aurait pas été préférable de laisser le spectateur se re-familiariser avec le personnage d’abord… ?

NOPE, développement de personnage, NOW!

Ore no Imôto ga Konna Ni Kawaii Wake Ga Nai. // Studio A-1 Pictures // Débuté en avril 2013 // Prévu pour 13 épisodes // Réalisateur : Hiroyuki Kanbe

OreimoS2EP3-02

Donc, Saori, pour quand même faire un rappel, c’est la grande fille qui toujours porte une paire de lunettes en culs de bouteilles, une tenue de vrai garçon manqué, et qui est un peu l’adulte responsable du trio qu’elle forme avec Kirino et Kuroneko. On n’a jamais vu son visage derrière ses lunettes de toute la saison 1 ; même durant la scène chez elle où elle ne les portait pas la « caméra » évitait soigneusement de monter au-dessus de son nez.

Et pis là, l’épisode a commencé depuis moins de dix secondes que, SBLAFF, le visage de Saori est révélé au grand jour !

Mais bon, reprenons du début. Kyôsuke, Kirino et Kuroneko rendent une visite surprise à Saori le jour de son anniversaire grâce à l’adresse indiquée sur le colis qu’elle avait envoyé à Kirino dans la saison 1. Prise au dépourvue, Saori arrive, visage à découvert, et fait une crise de timidité en se cachant le visage.

Et paf, générique. D’ailleurs j’en ai pas encore parlé. Je ne sais pas pour vous, mais je ne trouve pas ça très intéressant le coup du générique qui change légèrement à chaque épisode. Du coup, il utilise pas mal d’extraits des épisodes eux-mêmes pour économiser sur les nouvelles animations et le rendu est donc peu intéressant parce qu’il fait plus penser à un AMV qu’à un générique.

Et juste après ça, PAF flashback !

OreimoS2EP3-03

Légale ou pas légale ? Telle est la question…

Saori nous raconte qu’elle était une jeune fille de bonne famille « farouche et chétive », et qu’elle fut un jour réveillée en pleine nuit par sa grande soeur, Tsuruya Kaori, pour l’emmener dans son repaire secret, le « pretty garden », un appartement qui sert d’entrepôt pour sa collection et de lieu de rencontre avec ses potes otakus. Saori fait donc leur rencontre et devient notamment amie avec Kanata, une artiste amateure aux multiples noms de plume, qui est un peu la combinaison de la personnalité énergique et passionnée de Kirino, avec le côté artiste de Kuroneko, et le physique de loli de Kanako (et fidèle à son nom, Kanata est bien sûr une loli éternelle). On notera qu’il est sous-entendu très fortement que Kanata est la future créatrice de l’anime dont est fan Kuroneko, et je ne serais pas étonnée si elle était aussi l’auteur de l’anime magical girl de Kirino ; l’ironie de la chose serait amusante et c’est tout à fait possible avec le coup des noms de plume.

Mais Kaori finit apparemment par être agacé de voir Saori s’investir autant dans son groupe d’amis, donc elle annonce à tout le monde qu’elle va se marier et partir vivre à l’étranger, et sur ce, elle se casse. Je veux dire, vraiment, le dialogue c’est littéralement ça : « Salut les gars ! Je me marie et je pars à l’étranger ! A plus ! »

Ce qu’on est censé comprendre de cette séquence, c’est que Kaori veut que sa petite soeur se débrouille un peu par elle-même et se fasse ses propres amis, mais cette idée est assez mal montrée. Tout ce qu’on voit, c’est Kaori qui boude dans son coin pendant que Saori interagit avec les autres, ce qui donne plus l’impression qu’elle s’est fait voler la vedette et qu’elle est jalouse. C’est bien de faire l’effort de montrer au lieu de dire, mais encore faut-il le faire correctement.

OreimoS2EP3-04

Cet épisode contient quelques plans plus ambitieux que d’habitude, comme la scène de Saori avec l’AK en vue subjective.

Bref, avec le départ de Kaori, le groupe se dissout rapidement, et même Kanata finit par s’en aller. Mais avant cela, elle remonte le moral à Saori et lui offre ses lunettes en culs de bouteilles pour qu’elle puisse copier son gimmick de changer de personnalité en changeant de lunettes, et ainsi adopter une attitude plus positive. L’histoire se rattache ensuite au début de la saison 1. Saori veut former son propre groupe d’amis et pour cela organise des réunions IRL durant lesquelles elle va rencontrer Kirino et Kuroneko.

On revient ensuite au présent et Saori, qui a enfin terminé de raconter son histoire au miroir de sa salle de bain, se décide à rejoindre ses amis qui l’attendant dans le salon, mais sans ses lunettes. Mais c’est aussi ce moment que choisissent Kaori et sa bande d’amis pour débarquer et passer un coucou à Saori pour son anniversaire. Cette dernière en profite pour montrer sa propre bande d’amis à sa soeur et faire la fière, laquelle s’en va rapidement, contente de voir que Saori a fait quelque chose par elle-même. Et l’épisode se termine sur une séance cosplay entre Saori et ses amis.

OreimoS2EP3-05

Quand Kaori a découvert que sa petite soeur faisait maintenant 2 mètres de haut, elle s’est dit qu’elle avait bien fait de ne pas la martyriser quand elle était petite…

Cet épisode n’était clairement pas mauvais mais je le trouve un peu brusque, aussi bien dans son contexte que dans son contenu, Saori a à peine été ré-introduite dans l’histoire et les différents événements de son passé s’enchaînent très vite et prennent des proportions pas vraiment justifiées. Aussi, le fait que ce soit surtout la petite vengeance personnelle de Saori contre sa soeur qui soit mise en avant comme sa motivation principale m’embête un peu. Je peux tout à fait comprendre le sentiment, mais il n’est pas spécialement honorable pour le personnage.

Cette saison semble bien partie pour être une grosse succession d’épisodes indépendants développant un par un les personnages sans aucune logique d’ensemble. Le studio serait-il en train de rusher les choses parce que c’est la dernière saison et qu’ils veulent adapter tous les moments intéressants restants avec un nombre limité d’épisodes ? Ou alors adaptent-ils trop fidèlement des chapitres qui n’ont pas été prévus pour être le début d’une nouvelle saison ?

OreimoS2EP3-06

4 commentaires sur “Oreimo S2 ép.3 – L’épisode de la soudaineté

  1. Avatar retarded_fly dit :

    Et puis Saori qui a tellement peu de personnalité et d’intérêt qu’elle décide de copier le personnage de Kanamachintruc des fringues au comportement, mais sans le talent. Son seul truc étant son tas de fric (et puis un peu sa capacité à rassembler, mais bon~).
    Et j’ai horreur de ce truc des lunettes opaques. D:

    Sinon oui, j’ai était aussi marqué par la soudaineté des événements de l’épisode. Le visage TOP SECRET de Saori durant une saison qui est montré là comme sis rien n’était. Et puis tout le reste comme tu le dis jusqu’à la visite « surprise » de Kaori -justement- quand les amis de Saori sont là (anniversaire je sais, mais elle aurait pu venir à d’autre anniversaires durant ces années).

    Sinon là les Kuroneko-fag doivent rager tant que leur idole est inexistante là ! 😀
    (ou alors on aura au prochaine épisode 20 minutes pour faire une biographie d’elle, comme ça, gratuitement, comme pour Saori).

  2. Munny Munny dit :

    Même idée ici : le passage de Saori avec lunettes à Saori 100% découvert fait vraiment un changement bizarre, pas forcement pour le meilleur.

    Mais finalement, ce qui m’inquiète le plus est, comme l’a dit Suryce,la tournure que prend la série : à la fin de cet épisode, on a toujours aucune intrigue, aucun fil conducteur. Développer Saori c’était sympa mais après les 20 minutes, je n’avais rien de plus qui me donnait envie de voir la suite. Aucun élément qui faisait sonner la petite voix du « Vivement le prochaine épisode, j’ai hâte de savoir la suite ! »

    Et ça, c’est ce que je trouve le plus gênant. Je drop pas parce que c’est Oreimo et je me doute (j’espère plutôt) que quelque chose d’intéressant va arriver. Mais 3 épisodes sans voir le bout d’une intrigue… si toute la saison est comme ça, j’en serais bien déçu.

    Bref, merci quand même pour le billet o/

  3. Avatar retarded_fly dit :

    Bien la première saison été déjà comme ça où le concept de fil conducteur est maigre voir inexistant (à part peut-être le « conseil de chépluquoi » de kyosuke de la S1, mais bon, c’est plus un prétexte qu’une histoire, hein ! :/ )
    Tout comme il y avait déjà ce concepte du « cheveux dans la soupe ».
    Rappelez-vous que du jour au lendemain, Kirino est devenu, comme ça -pouf-, un auteur à succès de LN alors que rien ne montrait vraiment qu’elle écrivait sérieusement des trucs de qualité (LN…qualité…fufufu).

    Enfin bon, c’est juste que oreimo est un très mauvais nanard ou un navet moyen, et que le succès de cette franchise me dépasse complètement.

  4. Suryce Suryce dit :

    La première saison n’avait pas de grand fil conducteur, mais elle avait des arcs, et les conséquences de chacun d’eux entraînait une évolution notable des personnages (comme Kirino de plus en plus ouverte avec son hobby auprès de son entourage), donc la saison avait quand même une claire structure d’ensemble.

    Mais non seulement la seconde saison ne propose pour l’instant que des épisodes indépendants qui ne s’influencent pas, mais en plus, leur placement bizarre et quelque peu chaotique (Saori pas correctement ré-introduite avant toutes les révélations la concernant). Encore, le premier épisode à lui seul fonctionnait plutôt bien parce qu’il réintroduisait le contexte, mais les suivants n’ont pas suivi son effort.

Répondre à Munny Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *