Chuunibyou demo Koi ga Shitai ! OAV – Merry Summer !

Les haters lorsqu'on leurs dit "j'ai croisé un fan de Kyoto Animation"

Les haters lorsqu’on leurs dit « j’ai croisé un fan de Kyoto Animation »

 

Munny Je sais pas si vous avez remarqué mais on a pas eu d’anime de la part de Kyoani cette saison… Ouais je sais, y en a à qui ça n’a absolument pas manqué. Mais bon, avant l’arrivée de Free!, on a eu le droit à un petit « cadeau » : l’OAV de Chuunibyou. Je met « cadeau » entre guillemets car c’est un anime que certains n’ont apparemment absolument pas apprécier (des retombés que j’en ai eu aux différentes nocturnes Epita en tout cas).

Je vous ferais pas de résumer : l’anime est sorti l’automne dernier donc je pars du principe qu’il est tout frais dans votre tête. Dans le pire des cas, vous pourrez aller voir différents résumés sur internet maintenant que ceux-ci sont corrigés…et oui : c’est un tacle gratuit à tous les sites ayant voulu donner le résumé de la série dés sa sortie en se basant sur celui du Light Novel. Car pour les moins curieux d’entre vous : Kyoani a pris énormément de liberté sur le roman original, notamment avec la moitié du cast qui a été rajouté spécialement pour l’anime. C’est pour dire.

Allez, on s’envoie cet OAV qui est sorti il y a une semaine et donc qui parle forcement de…. Noël ! « Screw logic ! We are Kyoto Animation ! »

Chuunibyou demo Koi ga Shitai!: Kirameki no… Slapstick Noel // Kyoto Animation // Sorti le 19 juin 2013 // 1 OAV // Réalisateur : Utsumi Hiroko

Bitch Please, I'm Fabulous !

Bitch Please, I’m Fabulous !

 

Résumé de l’épisode : Rien n’a avancé depuis la fin de la saison 1. Yuuta et Rikka n’en sont toujours qu’au petit doigt dans leurs moments les plus fous, Isshiki tente toujours et en vain de se taper Kumin, Nibutani ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et Dekomori n’a toujours pas trouvé de cerveau pour devenir intelligente… Et la fille la plus classe de cette série n’est (hélas) toujours pas revenu.

Bref, c’est sur ce constat plus que triste que 2 voix se font entendre : la première est Rikka allant chercher conseil auprès de Nibutani pour faire avancer les choses avec Yuuta. La 2e est Isshiki voulant profiter de cette excuse pour organiser une fête de Noël, occasion rêvée pour lui de se lancer à l’assaut de Kumin. Et c’est donc ainsi, et par manque d’autres lieux possible, que Dekomori invite tout le monde chez elle pour cette grande fête de Noël.

 

Ma triste remarque à chaque fois que j'arrive dans la queue de la Japan Expo...

Ma triste remarque à chaque fois que j’arrive dans la queue de la Japan Expo…

 

Et maintenant je vais vous spoiler la fin : il ne se passe rien du tout ! …..La tentative de baiser du trailer ? Vous y avez vraiment cru ? Nan parce que le jour ou Kyoani nous montrera une quelconque scène impliquant un baiser bien cadré et explicite entre 2 amoureux, j’veux bien me taper toute la série des To Aru ! (Même dans Clannad je crois qu’on a pas eu ce genre de scène, c’est pour dire).

 

Chuunibyou entre en compétition avec Yu-Gi-Oh! sur le terrain des batailles de cartes épiques.

Chuunibyou entre en compétition avec Yu-Gi-Oh! sur le terrain des batailles de cartes épiques.

 

Bref, revenons à nos moutons. Comme vous l’avez compris, cet OAV ne fait avancé en rien le plot de la série. On a juste droit à un épisode bonus prétextant la fête de Noël pour nous faire un épisode de Chuunibyou en plus… 6 mois après la fin de la série. Mais vous savez quoi ? Et ben j’ai bien aimé cet épisode. Je dirais même plus : Kyoani a une fois de plus finement jouer son coup en sortant cet OAV maintenant. Mais je parlerais de ça tout à l’heure, concentrons nous sur cet épisode pour le moment.

 

Sérieux, c'est chiant de prendre un bon screen quand le perso bouge la tête autant.

Sérieux, c’est chiant de prendre un bon screen quand le perso bouge la tête autant.

 

J’ai bien aimé cet épisode et ce pour une raison simple : c’est du Kyoani et c’est un épisode léger de Chuunibyou comme toute la série a pu nous en offrir durant l’automne. L’animation ne donne rien à redire, les expressions des personnages sont toujours aussi bien détaillé, que ce soit pour paraître moe ou meurtrier. On a même le droit aux scènes « d’actions » lorsque les filles partent dans leurs délires, ces mêmes scènes qui me font regretter que Kyoani ne fasse quasiment que des animes slice of life et qui me faire attendre Kyokai no Kanata avec impatience. Bref, rajouter à ça les gags habituels de la série, une touche de surprise et vous avez votre épisode de Chuunibyou. On aime ou on aime pas, j’avais bien apprécier la série, donc logiquement,  j’ai passé un bon moment durant cet épisode.

 

Ce que diront les fans de Kyoani lorsqu'ils sortiront la saison 3 de Full Métal Panic.

Ce que diront les fans de Kyoani lorsque ceux-ci sortiront la saison 3 de Full Métal Panic.

 

Maintenant, pourquoi est-ce-que je dis « Kyoani a finement jouer son coup. » ? Tout simplement parce que cet OAV est un épisode filler se déroulant après la série. Il n’a aucune conséquence sur le plot, les spectateurs peuvent le louper, ils ne perdront aucune info. MAIS ! Comme il se déroule après la saison 1, il a de quoi nous donner une idée de ce à quoi pourrait ressembler la saison 2, ou tout du moins ses premiers épisodes. Et faire travailler l’imaginaire du fan est tout bêtement le meilleur moyen pour qu’il conserve la série dans un coin de sa tête. Je pourrais dire aussi que placer l’OAV au milieu du temps d’attente de la 2e saison (qui a été annoncé pour 2014 je rappelle) a été pensé pour la même raison d’ailleurs.

 

C'est 6 mois à la bourre mais merci quand même o/

C’est 6 mois à la bourre mais merci quand même o/

 

Bref, bilan de l’épisode : c’est du Chuunibyou du meilleur cru. Mais ça reste du Chuunibyou. Finalement, ceux pour qui s’adressent cet article auront surement déjà vu l’OAV. Quand aux autres… et ben j’espère que ça vous aura donner envie d’aller le voir. Il est franchement pas mauvais donc lancer vous. Au pire, vous aurez perdu 20 minutes, c’est pas énorme~

Edit 27/06 : Je viens d’apprendre qu’un film sortirait en septembre et reprendrait la saison du point de vue de Rikka et donc avec (apparemment) des scènes différentes/supplémentaires… Je crains le remake de fainéant à la Madoka quand même… L’avenir nous le dira.

4 commentaires sur “Chuunibyou demo Koi ga Shitai ! OAV – Merry Summer !

  1. Noob Man Noob Man dit :

    Du coup si c’est dans l’esprit de la série je vais sans doute perdre 20 minutes de ma vie à le regarder. Merci pour l’article. o/

  2. Avatar ange bleu dit :

    Pour ma part j’ai bien aimé cette OAV car elle se concentrait sur les aspects léger et sympa de la série ^_^ Car tout ce qui tournait autour du trauma de rikka ne m’avait pas particulièrement convaincu et était assez bof je trouve.

  3. Yokathaking Yokathaking dit :

    L’OAV était cool.

    Et je vois que toi aussi t’es parfois devant un screen et tu dis « Boooon, qu’est ce que je vais bien pouvoir raconter en alt-text … ? »

  4. Munny Munny dit :

    @ange bleu : Le coté « trauma » (comme tu l’appelles) de Rikka avait comme intérêt d’enclencher la relation entre Rikka et Yuuta. Ce fut vraiment ce qui les a rapprocher et donc malgré l’ambiance à peine moins joyeuse (car avec Nibutani et Deko qui se chamaillait, difficile de dire que l’anime ne voulait pas faire rire), l’histoire restait sympa à regarder. Pour moi, ce fut vraiment les 2 derniers épisodes qui ont été mal orchestrés car en effet, trop lourd pour au final dire au spectateur « En fait on se fait chier sans ton chuunibyou donc revenons comme on était 2 épisodes en arrière. » … Voilà quoi, moyen comme conclusion. Et donc ouais, l’OAV reprend tout ce qui était bon au début de l’a série en l’actualisant un peu~

    @Yoka : J’aime utiliser tout ce qui peut enrichir un billet de manière indirecte. Autant, mettre des liens un peu partout, c’est long et difficile à faire tout au long du texte, autant pour les images, y a moyen de faire des trucs la plupart du temps… Et puis je te cacherais pas que c’est en lisant certains de tes billets que j’ai trouvé l’idée sympa. =p Donc je me permet de l’utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *