Prix Minorin 2014 – Jour 1 – Musiques & Son

Enfilez vos plus belles robes, on est parti pour une semaine de récompenses !

Enfilez vos plus belles robes, on est parti pour une semaine de récompenses !

C’est votre moment fun et préféré de l’année: les prix Minorin ! Si vous avez eu le plaisir d’être parmi nous lors de la cérémonie de prix de Jonetsu 1.0, vous savez déjà les résultats, mais si ce n’était pas le cas, les voici pour vous, commentés par une dizaine de contributeurs divers et variés !

Comment ça s’est passé ? Les Prix Minorin célèbrent le pire et, surtout, le meilleur de la production de séries animées japonaises débutées durant l’année 2014. Pour donner les prix, ce sont trente-trois personnes qui ont répondus à l’appel . Ceux-ci avaient donc comme mission de voter via un système de classement. En face d’eux, vingt catégories pour lesquelles ils pouvaient faire un « top 5″, le premier de leur top remportant 5 points, le second 4 et ainsi de suite jusqu’au cinquième qui partait avec le point de consolation. Ils n’étaient cependant pas obligés de répondre à toutes les catégories, et n’étaient pas obligés de faire un top 5 complet – ils pouvaient s’arrêter à trois ou deux animes cités si ils le souhaitaient. A l’inverse, ils pouvaient désormais citer cinq mentions honorables qui offraient aux animés cités un demi-point supplémentaire.

Tout cela donne donc le classement que vous pouvez voir maintenant. Pour votre confort et pour le suspens, les résultats seront dévoilés sur quatre jours différents, du 21 au 24 avril. Voici la liste des prix:

Mardi 21: Meilleur Opening, Meilleur Ending, Meilleure OST, Meilleur/e comédien/ne de doublage

Mercredi 22: Personnage masculin le plus insupportable, Personnage féminin le plus relou, Technique la plus à la ramasse, Ecriture la plus nullos, Studio le plus décevant, Anime le plus décevant

Jeudi 23: Meilleur Personnage masculin, Meilleur Personnage féminin, Meilleure technique, Meilleur visuel, Meilleure écriture

Vendredi 24: Meilleure comédie, Meilleur studio, Anime le plus sous-estimé, Coup de coeur, Meilleur anime

Pour les commentaires, les votants ont eu à leur disposition les résultats complets et avaient pour mission de les commenter, avec ou sans mauvaise foi. Du coup vous en verrez certains râler mais, ne vous inquiétez pas, c’est bon enfant.

Ont donc votés:

Contributeurs Minorin:

AmoAntoine PeyraloutElwingilKmeuhLuttiiMianMunnyNockRdNetworkSedetoShueishaTsuchiYokathaking

Mais aussi:

  • Olivier Fallaix (Crunchyroll.fr)
  • Pazu (AnimINT)
  • AxelTerizaki (Meido Rando, Blind Spot)
  • Le Commandant (Badgeek, AMV Enfer)
  • Nemo (Badgeek)
  • Baka Sanji (Brigade SOS)
  • Audrey Azura (Studio-Shaft.fr)
  • Vinhyu (collectif Tsundereko)
  • Fakia (Crunchyroll.fr)
  • Kabu (Nijikai, Nintendo League)
  • Grimm (Nijikai, V Dot Gear)
  • Mop (Kawa Soft)
  • AntoinePey
  • Kolya
  • Mathieu
  • MaxaoH
  • Saori
  • Suppaman
  • Tora
  • Utsu
  • Zabou

On est donc parti pour ce premier jour, dédié aux prix musicaux !

OP

Ce prix récompense le meilleur opening. Visuels, usage de la musique, rythme, idées, etc…

Gagnants précédents: 2012: Jojo’s Bizarre Adventure OP1 ; 2013: L’Attaque des Titans OP1

1ère place

Ping Pong the Animation

« Tada Hitori » par Bakudan Johnny

Kabu: Opening monstrueux qui s’impose de droit comme le meilleur de l’année. Avec Ohira à la direction on a, comme attendu, une animation proprement hallucinante laissant le champ libre aux animateurs pour faire exploser les styles et les démonstrations de force. Bahi JD, Hashimoto, Sakiyama… ça donne une folie visuelle qu’on n’est pas prêts d’oublier. Et le tout sur une musique qui, il faut tout de même le noter, est une bonne tuerie elle aussi.

Shu: Avec son animation géniale, ses effets visuels explosant l’écran, ses traits instables et sa musique par Bakudan Johnny, l’opening de Ping Pong The Animation s’impose avec évidence comme l’opening de l’année ! Et n’oublions pas : « OH YEAAAAH !!! » !

Nemo: Une victoire assez logique d’un opening à l’effet « Waouh » très prononcé. Personnellement, je n’accroche pas du tout au style mais ça se démarque complétement.

Kmeuh: Ping Pong a marqué les esprits avec son style bien particulier, son opening est tout aussi unique en son genre. On se souvient tous du prototype des premiers épisodes à cause du manque de temps. Au final, cet opening mélangeant crayonnés préparatoires, dessins à l’encre de Chine et planches de personnages réussit parfaitement son pari d’être inoubliable.

AWWWW YEAAAAAAAAAAAAAAH.

Yoka:  OP pratiquement solo de Shinya OHIRA, celui-ci est très marquant. On peut aimer ou ne pas aimer ce style très rough, très en traits de crayon mais il est d’une qualité indéniable et ne laisse clairement pas indifférent. Perso, je valide.

RdNetwork: Tellement fantastique. Explosif musicalement, perle expérimentale visuellement. Un grand générique pour une grande série !

Tsuchi: OOOOOH YEAH! *guitar intensifies* Oui. Clairement un opening jouissif avec une super intro et un visuel plus qu’alléchant. C’est loin d’être mon opening favori de l’année mais il est super plaisant.

Audrey Azura: Je ne l’avais pas vu avant les prix Minorin, mais c’est vrai que cet opening est très très classe. Cette place lui revient de droit.

Dr.Nock: Cet opening, c’est un peu la folie, je trouve : entre les multiples designs formidables, l’animation franchement réussie, le rythme soutenu et la chanson très cool et dynamique (et son intro du charisme), c’est la totale.

2ème place

Shigatsu wa Kimi no Uso OP1

ShigatsuOP

« Hikaru Nara » par Goose House

RdNetwork: Assez inventif et finalement dans un genre peu habituel (folk rock mixte, avec pas mal de chanteurs), c’est un morceau pas bourrin mais super entrainant, avec une belle progression, et dont la vidéo explooite très bien ça pour nous entrainer dans le monde d’Arima et de Kaori. Une très bonne présentation de la série, mais aussi une super chanson avec une mélodie qui reste en tête, et une super instrumentation (bordel ces cuivres du début…)

Tora: Ce générique me donne envie de chanter mon amour au monde et de le colorer dans des couleurs chatoyantes. Ca peut paraître niais mais c’est une sensation très agréable.

Amo: Un opening somptueux visuellement illustré par une très belle chanson venant d’un groupe de J-Folk (haha regardez j’invente un style musical) que j’ai découvert pour l’occasion et qui a l’air d’être composé de petits passionnés d’animation japonaise si j’en crois leur chaîne Youtube. Il est construit parfaitement, de manière fluide et prouve qu’il est possible d’inclure des images fixes dans un opening sans ruiner le rythme ou la qualité générale.

Kmeuh: Il fallait un opening à la hauteur de l’anime et « Hikaru Nara » remplit parfaitement son rôle. La montée de voix est sublime, le refrain est juste parfait, le choix des extraits est efficace et monté avec un tel brio qu’on pourrait se le repasser encore et encore. Une pépite tout comme l’anime en lui-même.

Yoka:  http://imgur.com/a/hlIDt/all Based Meiko HOSOI

Axel Terizaki: Une place particulièrement méritée pour un opening dynamique. Et puis il contraste bien avec le reste de la série. Le regarder après la fin de la série est assez dangereux et peut provoquer des pleurs, attention.

Nemo: Une opening d’une rare efficacité à tout point de vue. Je n’ai pas vu la série mais rien que cet opening me hype grave. De l’excellent taf.

Kabu: C’est dingue l’alchimie de cet opening. La musique est magnifique, les plans fixes aux tons pastels sont omniprésents mais extrêmement bien placés et bien sentis, et les quelques passages d’animation le sont encore plus. Une très belle réussite.

Munny: Visuel coloré, montage et musique ultra-entraînant, l’opening de KimiUso est surement un des seuls opening de cette saison que j’attendais réellement à chaque début d’épisode tellement il met de bonne humeur à regarder. Bon, il trompe un peu sur ce qui arrive par la suite mais on lui passe ça.

Audrey Azura: Je… sais pas. C’est vrai que cet opening est cool, mais… Bah ouais, il est juste assez sympa. Et surtout, même si la musique est bonne pour de la J-Pop, ça fait tellement pauvre quand ça passe après un solo de Chopin.

Nock: Chanson au poil, images au poil, le tout, bien accordé. C’est nickel. Et qu’est-ce que c’est beau.

Tsuchi: Entraînant, beau, et même puissant quand vient le refrain. Une place dans le top amplement méritée.

3ème place

HaNaYaMaTa

« Hara wa Odereya Irohaniho » par Team Hanayamata

Nock: Simple, mais efficace. C’est un générique de tranche de vie assez classique dans sa construction, mais qui marche très bien. Déjà, parce que la chanson est super catchy est rentre à vitesse grand V dans la tête, mais aussi parce qu’images et musique s’accordent à merveille. Et comme, en plus, la série est jolie visuellement, c’est du plaisir pour les yeux. Comme quoi, on peut faire un excellent opening sans proposer quelque chose de particulièrement fou, pour peu qu’on soigne le boulot (coucou, l’opening d’Aldnoah, qui a oublié qu’une chanson ça ne faisait pas tout et qu’un générique, c’était l’association harmonieuse entre musique et images où les deux se mettent en valeur mutuellement).

Mian: Une recette somme toute assez simple: des filles mignonnes faisant des trucs mignons ET qui dansent, la colorisation gérée par une licorne sous exta et la musique la plus diaboliquement intrusive de l’été 2014. Le début assez calme réussit à ne pas ennuyer en s’amusant avec le rythme du visuel, puis vient cette touche de piano à 49 secondes au-delà de laquelle toute lutte pour ne pas bouger avec les héroïnes devient vaine.

Yoka: Chanson hyper catchy, danse super cool, couleurs éclatantes, yup, c’est de la bonne

Amo: Ha, c’est le tube de l’été. Il marche extrêmement bien, mélangeant un visuel agréable, une chorégraphie efficace et une musique entêtante.

AntoinePey: Cet opening est très colorée, très dynamique, la musique colle parfaitement à la chanson et la chorégraphie est très sympa. Un excellent opening qui mérite tout à fait sa place.

Tsuchi: Un générique qui à première vue n’est pas foufou mais le refrain avec ses « Paa-to Paa-to » reste juste très très TRÈS FACILEMENT en tête. Du coup sa présence dans le top est comptéhensible. (Et il hype bien pour l’anime)

AxelTerizaki: La mélodie de l’opening rentre tellement dans la tête qu’elle vous rendra fou.

Tora: J’ai essayé, je voulais l’aimer, je l’ai vu et revu dans l’espoir d’avoir un déclic, mais je n’arrive vraiment pas à accrocher. La faute probablement à une chanson qui me vrille les oreilles. Mais grâce à lui j’ai découvert la danse yosakoi, et ça c’est déjà bien.

Nemo: Un excellent opening qui illustre tragiquement le dynamisme que la série n’arrive jamais à avoir.

4ème place

Amagi Brilliant Park

« Extra Magic Hours » par AKINO

Nemo: Mon générique de 2014, il fout la pêche d’une façon folle tout en représentant à la perfection l’esprit cool et fun de la série. Quand physiquement tu te sens forcé de claquer des mains, c’est que le truc a franchi un level assez fou. Mention spéciale à la bite de Tiramie.

Amo: Dire que l’opening d’Amagi Brilliant Park est « sympa sans plus » serait comme dire que Tsukimonogatari a un opening de folie, c’est à dire pas spécialement comprendre qu’un générique doit survivre à plus de cinq visions d’affilée pour qu’on puisse comprendre si c’est juste une idée originale ou si c’est un vrai générique d’ouverture qui remplit son rôle et qu’on ne zappera pas à chaque fois. Et Amagi remplit le test. Si il n’est pas transcendant et que je lui préfère amplement une quinzaine d’autres génériques de cette année, il parvient à être fun, rythmé, coloré et à instantanément donner un aperçu efficace et sans mensonges de ce que sera l’esprit de la série. Et, honnêtement, on attend le moment ou une chanson d’AKINO sera sur un mauvais générique.

Nock: C’est un opening qui fait très bien son taff. L’ajout des claquements de main, si conviviaux en kara est un plus non négligeable. Pour le reste, c’est toujours cool de voir un générique évoluer avec les épisodes, et la scène des ballons est vraiment très, très sympa. Bonus aussi pour la bite de Tiramie.

Kmeuh: LOOK AT THE SKY IT’S MAGIC HOUUUUUUUR. Que celui qui n’a jamais tapé dans ses mains devant cet opening me jette la première pierre.

Kabu: Kyoani qui nous refait à peut près le même délire que sur Tamako Market. Sauf que là y’a Tiramie qui fait de la magie avec un godemichet. #ValeurAjoutée

Luttii: *Frappe dans ses mains*

RdNetwork: On le trouvait tous « correct, sans plus », et puis 10 épisodes plus tard on tapait tous des mains et on se marrait devant le gode censuré de Tiramie. Fabuleux.

AxelTerizaki: Mon favori de 2014 : c’est clairement l’opening qui fout le plus la pèche et qui te donne envie de TAPER DANS TES MAINS.

Yoka: Je ne peux plus voir cet OP sans Tiramie qui sort un dildo, merci Twitter.

Tora: Ceux qui disent n’avoir jamais tapé dans leurs mains durant ce générique sont de gros menteurs.

Tsuchi: Je ne sais pas pourquoi mais je n’arrive juste pas à comprendre l’appréciation quasi générale de cet opening. Je vois les éléments censés être cools (taper dans les mains tout ça) mais je ne suis juste jamais rentré dedans. Dommage. :/

Audrey Azura: Autant, ok, je peux admettre Shigatsu à sa position, autant là… Non, sérieusement, ouais, ok, la musique est sympa. Mais elle est juste à peu près sympa sans plus et tout le reste est quelconque… J’ai un peu l’impression de voir ici un vote « Ah ouais, j’étais trop à fond sur cet opening la saison dernière » et pas un vote du « meilleur op ». En voyant ces deux derniers, je suis assez de ne pas voir, par exemple, le premier YamaSusu S2 ou celui de Tsukimono, qui ont quand même vachement plus de mérite que ces deux là…

5ème place

Sword Art Online II OP3

« courage » par Haruka Tomatsu

Tora: L’excellent arc Mother’s Rosario a bénéficié d’un soin tout particulier de la part d’A1 Pictures et cela se reflète dans son opening. Après des dizaines de visionnages, je ne m’en suis toujours pas lassée et il m’émeut toujours autant. Un véritable coup de cœur en ce qui me concerne.

Yoka:  Cet OP est à l’image de son arc, c’est la meilleure chose qui soit arrivée à SAO depuis la fin d’Aincrad.

Amo: L’OP2 et l’OP3 sont plus ou moins le même, construits chacuns sur le même schéma afin de s’adapter à l’arc qu’ils couvrent. Je préfère amplement l’OP3 pour le passage final, un peu plus riche en émotions. Pour le reste, c’est à peu près le même générique: efficace, disposant d’une musique qui fait mouche, dynamique et bien rythmé. Un sleeper hit.

Nock: La scène de baston dans la version 2 (Caliber, donc) est vachement plus cool, je m’insurge contre ce choix de la version 3 (Rosario). À part ça, il est vraiment bon.

Tsuchi: Je l’ai découvert avec ces prix Minorin. Plaisant et efficace. Mais j’aime beaucoup les varitations de rythme de la musique. Donc ça passe.

Nemo: Pas grand chose à redire, un opening cool mais pas trop non plus sur à peu près tout.

Classement total:

Cliquez sur la flèche pour dévoiler les résultats dans leur intégralité.

  • 1 – Ping Pong the Animation – 48pts
  • 2 – Shigatsu wa Kimi no Uso OP1 – 38,5pts
  • 3 – HaNaYaMaTa – 34pts
  • 4 – Amagi Brilliant Park – 31pts
  • 5 – Sword Art Online II OP3 – 28,5pts
  • 6 – No Game, No Life – 24pts
  • 7 – Garo OP1 – 19,5pts
  • 8 – Terror in Resonance – 16,5pts
  • 9 – Barakamon – 15pts
  • 10 – Aldnoah.Zero – 14,5pts
  • 11 – Mushishi Zoku Shou – 12,5pts
  • 12 – Tokyo Ghoul – 12,5pts
  • 13 – Fate/Stay Night Unlimited Blade Works – 12,5pts
  • 14 – Jojo’s Bizarre Adventure Stardust Crusaders – 12pts
  • 15 – Yama no Susume 2 – 11pts
  • 16 – Seven Deadly Sins OP1 – 9,5pts
  • 17 – Daimidaler – 9pts
  • 18 – Tsukimonogatari 8pts
  • 19 – Aikatsu S3 OP1 – 8pts
  • 20 – Space Dandy – 8pts
  • 21 – Mekakucity Actors – 7,5pts
  • 22 – Gundam Build Fighters TRY OP2 – 6,5pts
  • 23 – Brynhildr in the Darkness OP1 – 6,5pts
  • 24 – Mikakunin de Shinkoukei – 6,5pts
  • 25 – Parasite – 6pts
  • 26 – Noragami – 6pts
  • 27 – Gekkan Shoujo Nozaki-kun – 6pts
  • 28 – Psycho Pass 2 – 5,5pts
  • 29 – Shirobako OP1 – 5pts
  • 29 – Haikyuu OP2 – 5pts
  • 31 – Tonari no Seki-kun – 4pts
  • 31 – Gugure Kokkuri-san – 4pts
  • 31 – Wizard Barristers – 4pts
  • 34 – Captain Earth – 4pts
  • 35 – Gundam Build Fighters TRY OP1 – 3,5pts
  • 36 – Sakura Trick – 3,5 pts
  • 37 – Shingeki no Bahamut Genesis – 3,5 pts
  • 38 – Fate/kaleid Prisma Ilya Zwei 2nd – 3 pts
  • 38 – Orenchi no Furo Jijou – 3 pts
  • 40 – Re: Hamatora – 2pts
  • 40 – Ushinawareta Mirai wo Motomete – 2 pts
  • 40 – Jojo’s Bizarre Adventure Stardust Crusaders OP2  – 2pts
  • 40 – Shigatsu wa Kimi no Uso OP2 – 2pts
  • 44 – Hoozuki no Reitetsu – 2pts
  • 45 – Log Horizon 2 – 1,5pts
  • 45 – Akatsuki no Yona OP1 – 1,5pts
  • 47 – Denkigai no Honyasan – 1pt
  • 47 – Yuuki Yuuna wa Yuusha de Aru – 1pt
  • 49 – Free! Eternal Summer – 1pt

 

ED

Ce prix récompense le meilleur ending, c’est à dire générique de fin d’épisode.

Gagnants précédents:  2012: Shinsekai Yori ED1 ; 2013: Free!

1ère place

Aldnoah.Zero ED2

« aLIEz » par Hiroyuki Sawano[nzk]:mizuki

Kmeuh: Haters gonna hate. ┐( ̄ー ̄)┌

Amo: J’ai du me planter à un moment dans le comptage.

AntoinePey: La chanson est réellement excellente tout de même même si, effectivement, elle a juste plus sa place dans un top de meilleur chanson que de meilleur ending.

Tora: Les paroles sont un tel chef d’œuvre d’écriture que grâce à elles, j’ai appris trois nouvelles langues. Reste plus qu’à trouver lesquelles.

Nock: C’est regrettable de se dire qu’en 2014, dans la tête de beaucoup de personnes, un bon ending se résume à une chanson jolie / cool sur fond de plans fixes… Surtout quand on voit la qualité de ce qui est parfois proposé.
Du reste, cet ending ne mérite absolument pas sa place et je vous propose donc une liste de génériques totalement non-exhaustive bien plus travaillés et mieux fichus, sortis en 2014 pour avoir un début d’avant-goût du gros n’importe quoi que représente ce numéro 1 :
Barakamon, Black Bullet, Blue Spring Ride, Bokura wa Minna Kawaisou, Captain Earth (2), Celestial Method, Chu2Koi Ren, Free ES, Gundam BFT (2), Gundam G Reco (1), Haikyuu!! (1), HapCha Precure (1), Houzuki no Reitetsu (1), Inou Battle, Jojo’s Stardust Crusaders, Grisaia (1), Mahou Sensou, Nisekoi (les 7), No Game No Life, Ping Pong, Sekai Seifuku, Space Dandy (normal + spéciaux de la S2), SAO II (GGO), Wooser Kakusei-hen, Tonari no Seki-kun, Akatsuki no Yona (2), Hanamonogatari, Tsukimonogatari (bonus : Andes Chucky (Shirobako), Tamako Love Story).

Munny: Pour apprécier pleinement cet ending et la lecture de ses commentaires, Minorin vous recommande de vous munir d’un bucket de pop-corn et d’écouter l’ending durant votre lecture. Vous ne louperez de toute manière pas grand du visuel « magnifique » qu’offre cet ending. Bonne lecture à tous.

Audrey Azura: « Eh, et si on mettait un générique avec une musique relativement sympa mais où tout le reste est du néant en première place du top ? » Non, sérieusement, qui sont les trolls qui se sont organisé pour le faire passer en premier ? Et à côté de ça, l’ending de NGNL n’apparaît même pas… Allez me remater l’épisode 9, quoi !

AxelTerizaki: pokerface

Nemo: Je ne l’aurais pas vu à Jonetsu, j’aurais cru à une blague d’Amo. Cet ending est juste nul et il compile énormément de choses à ne pas faire. Des plans fixes inintéressants et en complet décalage avec la musique. De l’allemand. Une musique qui fait dans l’ultra facile. De l’allemand. Un rythme ultra mou. De l’allemand.

Tsuchi: J’ai pas compris. Et ce n’est même pas à cause du visuel (qui fait que cet ending est par définition un peu surclassé d’après mes goûts) mais aussi de la musique. J’ai. Juste pas comrpis cette place. MAIS BON. Félicitations au gagnant ?

Mian: Ce résultat me tiraille… J’adore la musique, merci, mais était-ce le prix du visuel le plus paresseux?

Kabu: On va être nombreux ici à râler après ce choix totalement incompréhensible.
Qu’est-ce qui a pu se passer ? Les gens croient qu’on leur demande de voter uniquement pour une musique ? (et encore, ce truc en germengrish bizarre…) Les gens sont trop habitués à voir des endings sur des plans fixes ? Du troll de groupe organisé par la NSA ? On ne le saura peut-être jamais.

RdNetwork: La vidéo n’a aucun foutu intérêt, mais bon dieu de bordel, pourquoi personne ne met des chansons aussi géniales en ending, au lieu de laisser des balades soporifiques avec des images fixes ou des panoramas ? C’est à mon sens ce que signifie cette première place (et si c’est pas ça, c’est en tout cas mon avis sur les endings en général ¯\_(ツ)_/¯ )

Yoka: 

2ème place

Terror in Resonance

« Dare ka, Umi wo » par Aimer

Yoka: OP solo par le grand Takeshi KOIKE. J’en ai globalement rien à foutre de cet ED musicalement mais l’animation gère.

Tsuchi: J’ai une préférence pour l’opening mais l’ending de ZnT est en effet assez planant. Les filles qui coulent c’est toujours un + non négligeable. Et je réécouterai du Aimer avec grand plaisir.

Kabu: Tiens, Takeshi Koike fait un ending.
Oh, Takeshi Koike a fait l’un des meilleurs endings de l’année. Comme c’est étonnant.

Tora: Objectivement, il s’agit d’un très bon ending. Il suinte cependant tellement le malaise qu’il en devient pénible à regarder.

Nemo: Bof.

3ème place

Tonari no Seki-kun

« Set Them Free » par Akira Jimbo

Nemo: Fun, fun, fun. C’est totalement dans l’esprit de la série et ça claque bien. Du beau taf.

Tsuchi: Malgré le fait d’avoir voté pour je ne m’attendais pas à le voir dans le top. Les bruits de « batterie » sur boîtes en métal, associés à un petit rythme doux a eu raison de moi.

RdNetwork: J’ai pété tout ce qui trainait sur mon bureau à force de l’imiter chaque semaine. C’est con, c’est simple, c’est court, mais c’est ultra-efficace et ça swingue. Banco.

Amo: Vraiment fun. Pour le coup, le fait que ça soit un générique de 45s contribue à son efficacité: le concept aurait très mal tenu sur une minute trente. Comme quoi, adapter son générique à son format…

AntoinePey: L’ending est simple, efficace et retranscrit tout à fait l’ambiance de la série.

Munny: L’originalité. Rien que ça suffit parfois à rendre un générique bien. Prenez 5 boites à stylo, 2 crayons, un Seki-kun et c’est parti !

Luttii: Une énorme satisfaction de le voir dans ce top, cet ending réussi à représenter tout l’esprit de l’anime et le fait qu’il n’ait pas été oublié malgré sa courte durée fait chaud au coeur.

Kabu: Qu’on donne une médaille à Akira Jimbo ou à la personne qui a eu cette idée pour lui. C’est tellement du génie.

Audrey Azura: Je l’avais complètement oublié dans mon top, mais je valide ! Cet ending est cool, ils se sont fait vraiment plaisir dessus, et c’est super agréable.

Yoka: La meilleure version, c’est celle en yiddish.

4ème place

Free! Eternal Summer

« Future Fish » par le Free Cast

Nock: Il est moins bon que celui de la S1, c’est l’évidence (mais néanmoins triste) vérité. Ça ne l’empêche pas pour autant d’être très fun. Le voir si haut dans le classement aurait pu m’emmerder, mais quand on voit qui a trusté la première place, je pense qu’à côté, n’importe quel générique un tant soit peu travaillé aura l’air méritant.

Kmeuh: Ouaiiiiiis boooooon, c’est un peu fabulous c’est vrai faut l’avouer, mais je préfère quand même qu’on me rende libre avec un Splash.

Amo: On fait genre il est moins bien que celui de la première saison mais je crois sincèrement qu’il est meilleur: c’est juste que l’effet de surprise n’est plus forcément là.

Yoka: http://i.imgur.com/OV0maUV.gif Le déhanché de Rin/10

Tora: Ce générique m’a fait découvrir une passion toute nouvelle pour les uniformes de policiers, si ça ce n’est pas gage de qualité

Tsuchi: Le déhanché de Rin > * (En dehors de cela un ending sympathique mais que j’oublierai relativement facilement à l’inverse de celui de la première saison)

Nemo: Pas grand chose à redire. Ca ne se prend pas au sérieux, c’est catchy et c’est très bon.

AntoinePey: http://puu.sh/hgkv6/2aa74c987c.gif Fera-t-on mieux un jour ?

5ème place

Space Dandy

« X Jigen e Youkoso » par Etsuko Yakushimaru

Shueisha: C’est tout mimi, tout trognon, ça s’écoute tout seul et ça met de bonne humeur ^^ !

Tsuchi: Je sais qu’il a du mal à faire l’unanimité. Mais personnellement je l’ai beaucoup apprécié. Musicalement c’est envoutant. Et visuellement c’est un plaisir d’observer les détails, aussi inutiles et purement décoratifs soient-ils à chaque fois.

Kabu: Cet ending me donne envie de faire moi aussi du moonwalk dans la dimension X.

Nemo: Pas grand chose à redire. Ca ne se prend pas au sérieux, c’est catchy et c’est très bon. Oui, comme l’ending de Free.

Yoka: A la fin du premier épisode, devant l’ED, j’étais en mode « WTF iz this shit, are u high m8? ». Maintenant, je pourrais presque me le passer en boucle (et je serai probablement high aussi ensuite).

RdNetwork: Qui aurait cru qu’un ending de « soft music » avec une jolie voix arriverait à parler de physique quantique ? La vidéo est tout aussi « jolie mais expérimentale ». Une petite perle passée quasi-inaperçue !

Amo: Etsuko Yakushimaru <3.

Classement général:

  • 1 – Aldnoah.Zero ED2 – 31,5pts
  • 2 – Terror in Resonance – 26,5pts
  • 3 – Tonari no Seki-kun – 25,5pts
  • 4 – Free! Eternal Summer – 23pts
  • 5 – Space Dandy – 21pts
  • 6 – Jojo’s Bizarre Adventure Stardust Crusaders – 20pts
  • 7 – Barakamon – 19pts
  • 8 – No Game No Life – 17pts
  • 9 – Akatsuki no Yona ED2 – 17pts
  • 10 – Sora no Method – 17pts
  • 11 – Shigatsu wa Kimi no Uso ED2 – 16,5pts
  • 12 – Wooser no Sono Higurashi Kakkusei – 14pts
  • 13 – Fate/Stay Night Unlimited Blade Works épisode 12 – 12pts
  • 14 – Ping Pong the Animation – 10,5pts
  • 15 – Nisekoi ED4 – 9pts
  • 16 – Psycho Pass 2 – 8,5pts
  • 17 – Denkigai no Honya San – 8pts
  • 17 – Love Live Saison 2 – 8pts
  • 19 – Hanayamata – 7pts
  • 19 – Captain Earth ED2 – 7pts
  • 21 – Rail Wars! – 7pts
  • 22 – Chuunibyou Demo Koi Ga Suitai Ren – 6pts
  • 22 – Haikyuu ED1 – 6pts
  • 24 – Sword Art Online II ED1 – 6pts
  • 25 – Log Horizon 2 – 5,5pts
  • 26 – Love Live Saison 2 épisode 9 – 5pts
  • 26 – Amagi Brilliant Park – 5pts
  • 26 – Argevollen – 5pts
  • 26 – Seven Deadly Sins – 5pts
  • 26 – Hanamonogatari – 5pts
  • 31 – Gundam G No Reconguista – 5pts
  • 31 – Parasyte – 5pts
  • 33 – Nisekoi ED2 – 5pts
  • 34 – Fate Stay Night UBW – 4,5pts
  • 34 – Haikyuu ED2 – 4,5pts
  • 36 – Shirobako ED1 – 4pts
  • 36 – Mangaka-san to Assistant-san – 4pts
  • 36 – Aldnoah Zero EP1 – 4pts
  • 36 – Sword Art Online II ED3 – 4pts
  • 36 – Hoozuki no Reitetsu ED2 – 4pts
  • 41 – Gekkan Shoujo Nozaki-kun – 4pts
  • 42 – Glasslip ED1 – 4pts
  • 43 – Gugure Kokkuri-san – 3,5pts
  • 43 – Sekai Seifuku – 3,5pts
  • 45 – Black Bullet – 3pts
  • 45 – Witchcraft Works – 3pts
  • 45 – Mikakunin de Shinkoukei – 3pts
  • 45 – Cross Ange ED2 – 3pts
  • 49 – Shingeki no Bahamut Genesis – 2,5pts
  • 49 – Tokyo Ghoul – 2,5pts
  • 51 – One Week Friends – 2pts
  • 51 – Super Sonic the Animation ED3 – 2pts
  • 53 – Silver Spoon 2 – 1pt
  • 53 – Ai Mai Mii Mousou Catastrophe – 1pt
  • 53 – Noragami – 1pt
  • 53 – Super Sonic the Animation ED4 – 1pt
  • 53 – Inugami-san to Nekoyama-san – 1pt
  • 53 – Madan no Ou to Vanadis – 1pt
  • 53 – Nisekoi ED3 – 1pt
  • 60 – Shirobako ED2 – 0,5pt
  • 60 – Shigatsu wa Kimi no Uso ED1 – 0,5pt
  • 60 – Tokyo ESP – 0,5pt
  • 60 – Bokura wa Minna Kawaisou – 0,5pt
  • 60 – Danna ga Nani wo Itteiru ka Wakaranai Ken – 0,5pt

OST

Ce prix récompense la meilleure bande originale.

Gagnants précédents – 2012: Sword Art Online ; 2013: Kill la Kill

1ère place

Shigatsu wa Kimi no Uso

OST composée par Yokoyama Masaru

Kabu: Je me rappelle de la réaction de Rochois quand on lui a dit que c’était l’une des meilleures OST de l’année : « Balancer des morceaux du Grand Répertoire ne fait pas une OST ! ». Il a raison, seul ça ne fait qu’une soundtrack, pas originale. Mais le plus de l’OST de Shigatsu tient en deux points :


– L’interprétation fluctuante des dits morceaux classiques, qui est vraiment bien foutue et démonstrative, explosant les autres animes de sa catégorie comme Nodame Cantabile


– Une bande son « originale » (hors morceaux classiques) extrêmement solide et efficace. Avec des morceaux capables de te faire sombrer instantanément dans la mélacolie des les 3 premières secondes.


Tout ça donne du très bon et cadre avec le reste de l’anime qui est aussi très souvent de haut vol.

Amo: Pour seconder Kabu, je recommande l’écoute de l’OST « qui n’est pas de la musique classique » qui est vraiment de très bonne facture pour de la romcom tragique et qui justifie au moins une place dans le top 10. Quant aux titres de musiques classiques qui seraient « de la triche », il faut également signaler leurs réinterprétations réussites et inédites à l’anime ainsi que leur utilisation extrêmement efficace.

Yoka: C’est tellement de la triche quand on sait que les pistes de musique classique ne sont pas dans l’OST. Mais je valide.

Tsuchi: Le choix des morceaux exécutés dans les concerts est superbe. L’exécution, bien que je ne sois connaisseur, prend aux tripes. Et je m’en souviens encore et ils me font encore vibrer. Maaaais en dehors des concerts je n’ai été particulièrement marqué donc je ne sais pas si cette première place va bien mais elle est certainement en partie méritée.

2ème place

Aldnoah.Zero

OST composée par Hiroyuki Sawano

Tsuchi: Oh bah dis donc salut Sawano. Comment tu vas ? Bien ? Allez vas-y installe toi à l’aise. C’est pas ta meilleure OST mais t’es toujours percutant donc t’as quand même une jolie chaise.

Kmeuh: Sawano est un génie de la composition et il le prouve encore avec l’OST d’Aldnoah.Zero. C’est monstrueusement épique, ça monte en puissance dans les refrains, c’est ENTRAÎNANT. Que demander de plus.

AxelTerizaki: L’OST d’Aldnoah est son deuxième point fort avec la qualité générale de l’animation. Pas surprenant donc de le voir en deuxième place non loin derrière le premier.

RdNetwork: sawano.mp3

Luttii: Une OST d’illustration assez simple et basique, réutilisant beaucoup les mêmes pistes, je suis déçue, vraiment.

Kabu: Sawano.
On retiendra aLIEz pour sa performance à arriver à ne rien dire en 3 langues en même temps. Et pour ces sonorités marquantes. Le reste ne vaut pas trop mention ici, sérieusement.

Yokathaking:  J’apprécie beaucoup les musiques épiques des combats spatiaux. Le reste me laisse plus indifférent (même si j’apprécie quand même bien), mais c’est globalement une bonne OST.

3ème place

Terror in Resonance

OST composée par Yoko Kanno

Tsuchi: Une OST qui a comme unique gros défaut un manque de diversité. Mais ce qu’elle fait elle le fait avec brio.

Kabu: Je me rappelle de ma réaction quand Rochois m’a dit que c’était l’une des meilleures OST de l’année : « Hey je me rappelle de rien dedans ».
J’avais tort. En même temps mon expérience devrait me suffire à ne pas dire ça sur du Kanno. Une simple écoute de 3 morceaux random a suffit à me remettre d’applomb

Amo: J’ai rarement vu Kanno dans ce style en particulier, c’est plutôt intéressant. Ca fonctionne pas mal. Le titre mis en exemple est assez proche d’une chanson de Sigur Ros et, honnêtement, ça fait pas trop de mal. Vraiment je vois pas les critiques qui disent « Kanno fait du Kanno » parce que j’ai jamais eu l’impression que Kanno ait déjà fait un truc digne des plus grands hits islandais ?

Yoka:  Well non. C’est du Yoko Kanno réchauffé, sans âme ni personnalité, je suis clairement pas d’accord.

4ème place

Mushishi Zoku Shou

OST composée par Toshio Masuda

Tsuchi: L’OST de Mushishi était excellente en son temps. Les atmosphères créées par Toshio Masuda complétaient à ravir l’écriture, les ambiances et la réalisation graphique de la série. Il en est de même pour Zoku Shou avec une très bonne réutilisation de certaines pistes de la série de 2005. Sans compter le plaisir de réécoute de l’OST en dehors de la série. L’émotion est toujours là. Intacte.

Kabu: Depuis 2005, je crois qu’on sait tous intérieurement qu’une bonne partie de la magie de Mushishi vient de ces compositions simples et merveilleuses de Toshio Masuda.
Le manga est cool mais l’anime le transcende, notamment grâce à ça. Personnellement je l’aurais d’ailleurs même vu bien plus haut dans le classement.

Shu: Une OST plutôt silencieuse, mais qui sait rester en tête et s’accorde parfaitement avec l’ambiance de la série !

RdNetwork: Discrète mais ultra-efficace, cette OST arrive très souvent à se fondre dans l’onirisme de la série. Mais comme toujours avec Mushishi, c’est dans les petites choses qu’on remarque la grandeur de l’œuvre.

5ème place

Gundam Build Fighters TRY

OST composée par Asami Tachibana et Yuuki Hayashi

Yoka: OUI. Yuuki HAYASHI est un excellent compositeur, il l’a montré dans BF l’année dernière et le remontre encore une fois cette année. Il est particulièrement doué pour tout ce qui est musique de sport et que ce soit sur Build Fighters ou sur Haikyuu, c’est du tout bon.

Munny: En elle même, l’OST n’est pas particulièrement magnifique. Tout l’art de celle-ci est d’avoir des morceaux collants parfaitement à chaque situation et de renforcer l’impact d’une situation ou d’un personnage. A noter les inspirations originales de certains morceaux comme le thème du 3e Meijin.

AxelTerizaki: Gun-dam-dam-dam-dam-dam-dam…

Classement général:

  • 1 – Shigatsu wa Kimi no Uso – 53,5pts
  • 2 – Aldnoah.Zero – 49pts
  • 3 – Terror in Resonance – 39pts
  • 4 – Mushishi Zoku Shou – 25pts
  • 5 – Gundam Build Fighters Try – 23pts
  • 6 – Ping Pong – 17pts
  • 7 – Mekakucity Actors – 16pts
  • 8 – Fate/Stay Night UBW – 14,5pts
  • 9 – No Game No Life – 12,5pts
  • 9 – Space Dandy – 12,5pts
  • 11 – Sword Art Online II – 12pts
  • 12 – Love Live Second Season – 11pts
  • 13 – Yuuki Yuuna wa Yuusha de Aru – 9,5pts
  • 14 – Amagi Brilliant Park – 9pts
  • 15 – Parasyte – 7,5pts
  • 16 – Hanamonogatari / Tsukimonogatari – 7pts
  • 17 – Aikatsu! S3 – 6,5pts
  • 18 – Noragami – 6pts
  • 19 – The World Is Still Beautiful – 5pts
  • 20 – Cross Ange – 5pts
  • 21 – One Week Friends – 4pts
  • 21 – Hanayamata – 4pts
  • 21 – Gugure Kokkuri-san – 4pts
  • 21 – Saki – 4pts
  • 21 – Barakamon – 4pts
  • 27 – Gundam G no Reconguista – 3pts
  • 27 – Selector Infected Wixoss – 3pts
  • 27 – Free! Eternal Summer – 3pts
  • 30 – Knights of Sidonia – 2pts
  • 30 – Psycho-Pass 2 – 2pts
  • 32 – Shingeki no Bahamut Genesis – 1pt
  • 32 – Log Horizon 2 – 1pt
  • 32 – Shonen Hollywood – 1pt
  • 32 – Buddy Complex – 1pt
  • 35 – Magic Kaito 1412 – 0,5pt
  • 35 – Jojo’s Bizarre Adventure Stardust Crusaders – 0,5pt
  • 35 – Akame ga Kill – 0,5pt
  • 35 – Captain Earth – 0,5pt
  • 35 – Nisekoi – 0,5pt
  • 35 – Tokyo Ghoul – 0,5pt
  • 35 – Super Sonico the Animation – 0,5pt

Seiyuu

Un prix pour récompenser les comédiens de doublages japonais, que ce soit pour un rôle en particulier ou pour leur année dans l’ensemble.

Gagnant précédent: 2013 – Kana Hanazawa

1ère place

Saori Hayami

Doubleuse01

Hatoko Kushikawa (InoBattle) ; Shiba Miyuki (The Irregular at Magic High School) ; Emi Igawa (Shigatsu wa Kimi no Uso) ; Ononoki Yotsugi (Tsukimonogatari) …

Yoka: Fun fact : ça fait deux ans que je mets Hayamin en première position dans mon classement. C’est une Seiyuu dont j’apprécie énormément la voix, qui sait faire un panel de personnages très différents, allant de Miyuki de Mahouka à Emi de KimiUso en passant par Ononoki de Tsukimonogatari ou Hatoko de Inou Battle. C’est une des Seiyuu phares du moment et j’en suis très satisfait.

Audrey Azura: Le monologue de l’épisode 9 d’Inou Battle. Certes, elle a fait d’autres rôles à côté, et elle s’en sort très bien (notamment en terme de variété, je n’aurais pas naturellement fait de lien entre Ononoki des Monogatari et Aoyama de Gochuumon), mais on la retiendra vraiment pour cette performance de plusieurs minutes, sans retake. Ce qui est mérité, je trouve.

Munny: Bon, il y a son monologue dans Ino-Battle qui a du botter plus d’un cul, c’est clair. Mais même sans ça, Hayami Saori continue d’avoir plusieurs rôles assez sympa et pour lesquelles son jeu rend bien… même si bon, on peut pas échapper à certaines gamelles (au hasard : Girlfriend Beta).

Tsuchi: Une première place qui ne faisait aucun doute, même si je suis surpris de ne la voir avec davantage d’avance sur Kana Hanazawa. La tirade d’Hatoko de plus de 2:30 dans Inou Battle a sans aucun doute été le facteur déclencheur pour beaucoup. Cependant il ne faudrait pas oublier de la féliciter pour ses autres rôles, assez différents de cette année, comme Ononoki Yotsugi dans Tsukimonogatari, ou encore Emi Igawa, le meilleur personnage de Shigatsu wa Kimi no Uso. Maintenant on espère juste la découvrir davantage par la suite dnas un éventail encore plus large de rôles.

Nock: On est d’accord qu’elle est surtout là pour la tirade (s’il vous plaît arrêtez de parler de monologue, merci) de Hatoko dans l’épisode 7 d’Inô-Battle ? En tout cas, c’est très clairement pour sa performance impressionnante susmentionnée que j’ai voté pour elle. Pas que je me foute un peu de ses différents rôles et de l’avoir entendu geindre dans tout Mahouka, mais si, un peu, en fait.

Kabu: J’ai voté pour elle juste pour son monologue de folie dans Inou Battle. C’est une performance remarquable. Une performance trop rare dans le monde des seiyuu qui, pour la plupart, ne mérite pas toute la mise en avant dont il bénéficie habituellement, bien supérieure à celle appliqué aux autres métiers de l’animation. Il faut que cela change !

AxelTerizaki: Sa prestation dans Inou Battle était tout bonnement démente. Le pire c’est quand on apprend qu’elle l’a faite en une seule prise.

Amo: Nota bene – Un monologue ça a lieu quand tu parles tout seul face au public et que personne d’autre ne partage la scène avec toi. Dans le cas d’Inou Battle, ce n’est donc pas un monologue puisqu’elle parle au connard de héros. Sinon la performance reste vraiment solide et pleine de qualité. C’est une jeune fille avec un panel de voix très larges et qui réussit à ne pas rester niché à un seul type. C’est positif, donc.

2ème place

Kana Hanazawa

Doubleuse02

Rumi Yokoi (Tonari no Seki-kun) ; Kosaki Onodera (Nisekoi) ; Kamishiro Rize (Tokyo Ghoul) ; Tsunemori Akane (Psycho-Pass 2) ; Murano Satomi (Parasyte) …

Amo: Vous vous souvenez la saison d’hiver ou il y’avait quasi littérallement un anime sur deux ou elle était présente ? Et à chaque fois dans un rôle ou un archétype différent ? Yokoi, Onodera, Sekai Seifuku, D-Frag, No-Rin, etc etc ? Et à chaque fois avec justesse ? Je sais pas où elle trouve du temps libre dans tout ça mais vu qu’à coté elle fait des concerts et vend de la viande à son nom, j’imagine qu’elle est très hyperactive. Ce qui est sans doute normal pour une Poissons née en 1989.

Non très sérieusement, si après 2014 vous continuez à penser que Kana Hanazawa ne peut bien doubler que des petites timides incapables de savoir s’exprimer socialement, c’est que vous faites pas d’efforts et cela me rend extrêmement triste é_è.

Kabu: Hey, je tiens à signaler quand même que cette année Hanakana a doublé une brown maid avec une BITE. Au cas où vous l’auriez oublié, bande de rigolos.

Nock: Sinon, un peu d’originalité, c’est possible ?

Audrey Azura: L’unique, l’immortelle, qu’on croyait promise à une première place constante, est finalement descendue d’une marche. YES !

Yoka: Elle a ses fanboys quoi. Même si elle est sur la pente descendante, huhuhu.

Luttii: Je ne comprends pas comment elle fait pour être présente cette année, vraiment. Et sa popularité en général, mais bon…

Munny: Les 2 choses à retenir pour HanaKana cette année :

– Elle a joué un Trap
-l’un de ses meilleurs rôles est surement celui de Yokoi dans Tonari no Seki-kun, où on a l’occasion de la voir dans absolument tous ses états (calme, désespéré, blasé, sadique, etc…) et c’est juste génial.

Tsuchi: OH BAH DIS DONC. KANA HANAZAWA DANS UN TOP MINORIN. MAIS QUELLE SURPRISE. Bon je ne vais pas faire la mauvaise langue, j’ai également voté pour elle. Mais en même temps cette année a été un très bon cru en termes de rôles par Kana Hanazawa, notamment en termes de diversité de personnages interprétés et d’interprétations. Roka Shibasaki de D-Frag! (peu bavarde mais espiègle), Minori Nakazawa de Nourin (sang-chaud et énergie), Rize Kamashiro dans Tokyo Ghoul (énigmatique et menaçante) etc etc. J’aimerais parler de plus de ses rôles mais il y en a beaucoup trop. Disons juste qu’elle assure toujours autant dans ses rôles-types (Onodera Kosaki dans Nisekoi) mais a sû trouver des rôles différents exécuté avec beaucoup de succès (Adélie dans Space Dandy)

3ème place

Hara Suzuko

Doubleuse03

Koitoishi Naru (Barakamon)

Tsuchi: Oh gawd j’ai près de deux fois l’âge de cette Seiyuu… Bon elle a un seul rôle cette année, son premier, celui de Naru Kotoishi (élu meilleur personnage féminin aux prix Minorin 2014) de Barakamon. Que dire ? Oui sa performance est excellente, et aide véritablement à rendre Naru attachante. Le naturel semble là. Il pourrait être intéressant de voir si c’est le début d’une carrière, je l’espère en tout cas.

Nock: Barakamon a confié une bonne partie de ses rôles de gamins à de véritables enfants. Usagi Drop l’avait fait, en son temps, pour le personnage de Rin, et ça marchait très bien. Là, c’est aussi le cas, ça confère au doublage un aspect impressionnant de naturel, sans foirades. Cette petite incarne Naru à merveille, portant donc sur elle une bonne partie de la série. Chapeau.

Amo: Tu faisais quoi quand t’avais huit ans ? Moi je jouais un fantôme dans une pièce de CE1 qui était librement adaptée de Un cauchemar dans mon placard.  Je jouais mal mais ça me satisfaisait. Bah cette jeune fille là elle te double Naru dans Barakamon sans problèmes. Ptet que y’a 3000 prises derrière, on sait pas, mais la perf est assez épatante. Et honnêtement voir un enfant doublé par un enfant qui sait jouer c’est un plus.

4ème place

Chiwa Saito

Doubleuse04

Yona (Akatsuki no Yona) ; Inugami (Gugure Kokkuri-san) ; Chloe von Eiznbern (Fate/prisma Ilya 2wei) ; Frederica (Hitsugi no Chaika) ; Senjougahara Hitagi (Tsukimonogatari)

Tsuchi: Une doubleuse que je trouve excellente et qui est bien connue pour sa grande diversité de rôles qu’elle peut jouer. Cependant je n’ai pas trouvé qu’elle avait trouvé le moyen de s’illustrer particulièrement cette année par sa présence dans quelques rôles mineurs… Bon.

Nock: Sinon, un peu d’originalité, c’est possible ?

Yoka: Année assez calme pour elle dans laquelle son rôle le plus marquant a été Yona de l’œuvre éponyme.

Elwingil: Pas toujours convaincu par son interprétation de Yona.

5ème place

Miyuki Sawashiro

Doubleuse05

Seo Yuzuki (Gekkan Shoujo Nozaki-kun) ; Sinon (Sword Art Online II) ; Suruga Kanbaru (Hanamonogatari) ; Bishamon (Noragami) ; Rita (Shingeki no Bahamut Genesis)… 

Amo: Sawashiro, après des années à faire des ptites filles, est maintenant de plus en plus réduites aux garçons manquées ou aux femmes fatales. Eh, elle le fait excellement bien, donc pourquoi bouder. Cette année on la retiendra sans doute pour son rôle de Seo Yuzuki, pour lequel elle rajoute pas mal au charme de ce personnage déjà assez déluré.

RdNetwork: Une de ses meilleures années, alors qu’elle a déjà une sacrée carrière. Un sans-faute.

Tsuchi: Une très bonne performance sur Seo dans Nozaki-kun. Une autre plus contrastée et oubliable avec Izuna Hatsuse de No Game No Life et rien qui ne m’ai bien marqué à côté… Non encore une seiyuu dont j’apprécie le travail mais dont je ne comprends la place dans les tops de cette année. Sûrement me manque-t’il d’avoir vu certaines séries ? Noragami par exemple.

Nock: Sinon, un peu d’originalité, c’est possible ?

Yoka: Rien de particulièrement marquant cette année de son côté. Elle a fait de bons rôles, pas de problème à ce niveau-là, mais elle n’est jamais sortie de sa zone de confort et pfff, c’est un peu dommage.

Kabu: C’est quand même un peu triste de n’avoir que des filles dans ce classement. Où sont Sugibro et ses potes ?

Classement général:

  • 1 – Hayami Saori – 37,5pts
  • 2 – Kana Hanazawa – 33,5pts
  • 3 – Hara Suzuko – 27pts
  • 4 – Chiwa Saito – 22pts
  • 5 – Miyuki Sawashiro – 22pts
  • 6 – Aya Hirano – 14pts
  • 7 – Daisuke Ono – 10pts
  • 8 – Junichi Sauwabe – 8,5pts
  • 9 – Ozawa Ari – 8pts
  • 10 – Ai Kayano – 7pts
  • 10 – Maaya Sakamoto – 7pts
  • 12 – Sakura Tange – 6,5pts
  • 13 – Kouki Uchiyama – 5,5pts
  • 14 – Yuuki Aoi – 5pts
  • 14 – Jun Nagatsuma – 5pts
  • 14 – Jun Fukuyama – 5pts
  • 14 – Yukari Tamura – 5pts
  • 14 – Shinichiro Miki – 5pts
  • 18 – Hiroshi Kamiya – 5ptS
  • 18 – Natsuki Hanae – 5pts
  • 20 – Jouji Nakata – 5pts
  • 21 – Sora Amamiya – 5pts
  • 22 – Nobunaga Shimazaki – 4pts
  • 22- Ayaka Ohashi – 4pts
  • 22- Natsumi Takamori – 4pts
  • 22 – Ryou Hirohashi – 4pts
  • 26 – Ayako Kawasumi – 4pts
  • 28 – Daiki Yamashita – 3pts
  • 28 – Ayana Taketatsu – 3pts
  • 28 – Haruka Shiraishi – 3pts
  • 28 – Jouji Nakata – 3pts
  • 32 – Eriko Matsui – 2,5pts
  • 33 – Emi Nitta – 2pts
  • 33 – Ai Noaka – 2pts
  • 33 – Yuuichi Nakamura – 2pts
  • 33 – Iori Minase – 2pts
  • 37 – Hideaki Anno – 1pt
  • 37 – Reina Ueda – 1pt
  • 37 – Risa Taneda – 1pt
  • 37 – Akasaki Chinatsu – 1pt
  • 41 – Eri Kitamura – 0,5pt
  • 41 – Hiro Shimono – 0,5pt
  • 41 – Arai Satomi – 0,5pt
  • 41 – Chika Anzai – 0,5pt
  • 41 – Yuka Iguchi – 0,5pt
  • 41 – Mamoru Miyano – 0,5pt
  • 41 – Kaito Ishikawa – 0,5pt
  • 41 – Seto Asami – 0,5pt
  • 41 – Maaya Uchida – 0,5pt

Illustrations:

– Meilleur générique d’ouverture par Toudou Charo

– Meilleur générique de clôture par Kuro Usagi

– Meilleure OST par ai-wa

– Meilleur comédien de doublage: artwork officiel pour la série Koe de Oshigoto

3 commentaires sur “Prix Minorin 2014 – Jour 1 – Musiques & Son

  1. ZGMF Balmung dit :

    Rien que pour les bonnes places d’Aldnoah.Zero, je dis que ces prix Minorin commencent très bien ! 😀
    Cet opening de Ping Pong the Animation, je reconnais qu’il y a « quelque chose », mais définitivement, je n’arrive pas à aimer…
    Sinon, j’attendais « Database » de Log Horizon un peu plus haut quand même (1,5 pts…)… Sans doute qu’avoir eu le même titre pour les deux saisons n’a pas joué en sa faveur.

    Bref, hâte de lire la suite des prix. 🙂

  2. ElKa ElKa dit :

    Bah c’est surtout que le second opening de Log Horizon est visuellement complétement foiré, c’est très pauvre et surtout PAS DU TOUT EN RYTHME AVEC LA MUSIQUE contrairement au premier. Lui donner une place dans le top serait un sacrilège a moins diabolique que l’ending de Aldnoah Zero.
    Ce dernier démontre qu’ouvrrir les votes à la plèbe est la voix la plus court vers la triomphe de la médiocrité, preuve de plus si il le fallait que la démocratie a toujours été le tombeau des nations (ces PD de Athènes ont perdu contre les fascistes de Spartes je vous rappelle)
    C’est marrant que tout le monde chie dessus alors qu’il soit premier, il est temps de donner des noms et de faire voler des têtes.

  3. Bloody dit :

    Pour le coup, ne pas voir l’ending de Barakamon… Dommage. Sinon plutôt d’accord avec les tops même si je suis pas fan de musiques mais plutôt d’animation donc j’attends de voir les tops consacrés à ça 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *