Sasami-san@Ganbaranai 03 – La série est finie, rentrez chez vous.

Si j'avais un marteau

Si j’avais un marteau ♪

 

Amo

Liens vers les épisodes précédents: Episode 1 ; Episode 2 .

Oook. L’épisode 2 était plutôt bon, lançons cet épisode trois avec optimisme et frissonnons de bonheur à l’idée de retrouver les formidables aventures de Robot Kana Hanazawa et ses amis. Même si je ne suis pas encore très sur du fait que ça soit elle l’héroïne de cette série.

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo

Wtf lapins

BIEN: La légende du lapin et du requin (!?)

La direction artistique du petit passage était plutôt mignonne, à part peut-être cet effet de flou un peu dégueulasse et capable de très vite rendre aveugle. Et, oui, même si ça a pas l’air d’avoir clairement une utilité ou une pertinence maintenant, il est probable que ça en ait une plus tard, donc j’ai confiance. Donc oui, joli passage. Un peu mou, mais joli.

(Au moins c’est pas une légende vue et revue dans l’animation japonaise.)

Bonus quand on découvre à la fin que c’est en fait une fanfiction. Mais moins cinq points pour Griffondor quand la soeur tabasse son frère parce qu’il a juste posé une mauvaise question au mauvais moment. Oui, le « gag » du mec qui se fait taper juste pour le lol et parce que la fille est une saint-nitouche. Toujours lui.

Sasami0302

PAS BIEN: Eeeeh, encore un monologue d’exposition.

SUPER PAS BIEN: Eeeeh il dure quasiment la moitié de l’épisode.

Oook, ça fait deux monologues d’expositions en deux épisodes, là ça commence à être un peu space. Comme j’avais déjà dit dans l’article de l’épisode 2, je suis pas spécialement fan du procédé, que je trouve un peu facile. Si il est indéniablement efficace et pratique dans la littérature, dans un format animé et en mouvement, où tu peux pas toujours forcément mettre pause* et digérer deux secondes ou remonter quelques pages en arrière pour relire ce que tu n’as pas compris, bah c’est toujours moins bien. Bref, ça arrive dans les adaptations de light novel, et faut un certain talent pour en faire un truc bien.

Eeet dans cet épisode 3, c’est pas terrible parce que c’est looooong mais looong. Y’a heureusement une petite pause au milieu du monologue pour introduire le RETOURNEMENT DE SITUATION de l’épisode, mais ce retournement amène à un autre monologue et ohmondieustoparrêteztoutceverbe.

C’est pas facile les animes intellectuels, han.

* Oui je sais techniquement 90% des mecs qui vont mater ça le feront sur un matériel qui permet facilement la pause et tout ça mais je fais partie de ces nazis qui pensent que mettre pause c’est renier l’esprit du créateur et que tout doit être maté d’une traite sans pauser ni rewinder.

Pas de cache tête ;_;

PAS BIEN: Il se couvre même plus, ce vilain garçon

Y’a deux/trois scènes dans cet épisode où le running gag du « sa tête est toujours couverte par quelque chose » commence à être un peu mis de coté et que parfois si son visage reste invisible, baaah c’est un peu léger. Genre là il est juste sauvé par SES CHEVEUX. Moi j’aime bien le gag du mec qui se force à toujours avoir le visage couvert de manière absolument assumée par tous les objets qui passent, et les cheveux c’est giga la triche.

Et moi les tricheurs, j’ai envie de leur couper la main.

Sasami0304

BIEN: Alors y’a ça qui arrive.

Oh god c’est horrible. 

Je remarque néanmoins, comme le bon obsédé que je suis, que la main s’arrête plus où moins pile où il faut. Je sais pas si c’est fait par hasard et oh non c’est vrai c’est Shaft non c’est pas du pif.

Sasami0305

… JE SAIS PAS: Alors on part sérieusement sur la question de l’inceste ?

Donc dans ce fabuleux monologue on apprend que la famille toute entière de Sasami trempe dans l’inceste depuis des générations entières et que donc il est normal que son frère et elle sont plus où moins implicitement totalement dans ce délire. Ok, ça a du sens si ils descendent plus où moins des dieux antiques qui eux étaient pas arrêtés par cette pratique nordiste mais damn c’est glauque putain. Y’a pas putain d’interêt à ce que sur la fin, on nous sorte une morale valorisant l’inceste ou quoi que ce soit sinon je suis juste super mal à l’aise et je brandis un poing furieux vers le Japon tout entier (ce qui, je suis sûr, est une généralisation inadaptée.)

Ca se trouve le paragraphe que je viens d’écrire sera très très mal jugé en 2070 quand le mariage entre frère et soeur sera communément accepté par la société. Eh, c’est les prédictions des anti mariages homos, c’est sans doute des sources sûres niveau observation de la société. Je sais plus trop ce que je dis, j’ai pas dormi depuis vingt ans. Euh, heures. Euh je sais plus la différence entre les années et les heures de toute façon.

Sasami0306

BIEN: Encore plus de visages légèrement penchés qui te fixent.

Sasami0307

PAS BIEN: Même si ok, deux fois en deux minutes, c’est de l’overkill.

Sasami0308

PAS BIEN: Un studio gère la 3D encore moins bien que Sunrise.

Oh mon dieu, ces hélicoptères en 3D de la honte. J’ai vraiment eu un pur frisson d’incrédulité en les voyant débarquer genre « wow sérieux, ils ont laissés passés un truc pareil, c’est vraiment ultra laid. » Alors que putain la 3D moche j’en ai habituellement pas grand chose à foutre, quand je la vois juste pas alors qu’elle est parfois putain d’évidente. Mais là WOWOWOWOWOW Shaft a fait très très fort.

Sasami0309

SUPER BIEN: Robot Kana Hanazawa sourit en se battant.

Non seulement elle est super cool dans cette baston (ce petit plan que j’ai mis en screen où elle dit à des chars d’assaut de s’agenouiller parce que putain, ouais, elle est totalement badass) mais en plus elle commence à gagner peu à peu des émotions. Parfois son ton change un peu ou elle se met à carrément avoir des trucs sympas sur son visage, des trucs sympas appelés changement d’émotion. Ok c’est peut-être ça qui fait triper les fans de cooderes: subir un personnage à l’expression inflexible pendant vingt ans puis exulter quand ENFIN elle lâche un sourire ou un truc similaire.

Ok je comprends enfin ce sentiment.

Mais c’est un peu du masochisme, quand même.

Sasami0310

BIEN: J’ai pas très bien compris contre qui ils se battent mais la baston envoie du paté donc who cares

Enfin non, ok, who cares, ok j’exagère peut-être un peu parce que c’est important de savoir pourquoi et c’est mal de se satisfaire d’un truc cool qui pourrait être encore plus cool si on prenait le temps de s’informer sur le contexte mais j’avoue que j’ai pas super bien saisir pourquoi elles se battent. Ok, elles veulent détruire le temple, ça j’ai compris, mais qui a foutu les enchantements sur les chars et les hélicos ? Le personnel du temple ? Si c’est le cas, la fille à la fin de l’épisode, elle est pas en position ultra dangereuse ?

Enfin bon là c’est ma faute, ça a du être dit pendant l’épisode et je suivais pas parce que j’étais sans doute trop occupé à admirer Robot Kana Hanazawa ou à réfléchir sur comment j’allais caser ce super gif de catch que j’ai trouvé avant-hier. Bon j’ai pas trop trouvé comment je vais le caser pour le moment et aaah merde je faisais quoi là déjà.

Sasami0311

… JE SAIS PAS NON PLUS: La série n’a plus d’enjeux, au revoir.

Voilà, le temple est détruit, Sasami n’est plus hikkikomori grâce au pouvoir de l’amitié et tout va bien dans le meilleur des mondes. La série est déjà finie, au revoir.

G8jG27B

J’imagine que comme il reste neuf épisodes, y’en aura un de récap, un ou on verra les filles aller à la plage avec le héros, et les sept autres ça sera peut-être Kyoto Animation qui viendra foutre un arc de Haruhi de manière totalement surprenante histoire de tous nous troller.

A moins qu’ils commencent un nouvel arc narratif…

… eh c’est pas con. Dans tous les cas on a une série où toute la promotion était faite sur le fait que l’héroïne était hikkikomori et maintenant que c’est plus le cas, QUE VA T-IL SE PASSER POUR LE MARKETING ?

(ah puis oui, au final c’était pas son frère la divinité omnipotente, c’était vraiment elle. Faut se décider à un moment, on peut pas changer à chaque épisode :(.)

Sasami0312

PAS BIEN: Non, sérieusement, l’ending en kit c’est pas une bonne idée.

On est habitué avec Shaft a avoir l’ending en deux temps: d’abord la chanson souvent placée sur une image fixe, puis après au bout de deux ou trois épisodes on a le vrai ending final qui, souvent, déchire bien. Puis parfois le dit ending évolue tout le temps parce que c’est Shaft alors ils ont le droit, j’imagine. Là pour Sasami-san pour les deux premiers épisodes on avait ni la chanson ni la vidéo finale. Là on a la vidéo finale mais toujours pas la chanson et du coup à la place on a un sketch pas très très drôle des personnages qui essaient de chanter (le seul moment cool c’est quand Robot Kana Hanazawa refuse de chanter et se barre dès qu’on lui file l’occasion.)

C’est pas terrible. C’est original, je l’admets totalement.

Mais c’est pas terrible :(.

CONCLUSION DE L’EPISODE: 12/20

Allez, une moitié de monologue riche en informations (mais super lourd à digérer), un quart de blabla entre deux personnages que j’ai déjà oublié et un quart de SUPER BASTON QUI DÉFONCE. J’imagine que ça vaut 12.

C’EST PAS FACILE DE NOTER HAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *