Kakumei Valvrave 04 : Love Live! School Independence Project

Des Mechas et des lycénnes

Yokathaking

Épisodes précédents : 01, 02, 03

Le précédent épisode était sans Vampire, sans Mecha, presque sans Nazi mais avec plein de L-Elf. Cet épisode est avec Vampire, avec Mecha, avec Nazis et avec LLf. Que le peuple peut-il demander de plus ? Ah si, plus de Saki. Oui, je suis le peuple !

Comme toujours, la série est disponible chez Wakanim.

Kakumei Valvrave // Studio : Sunrise // Débuté en avril 2013 // Prévu en 24 épisodes (2*12 épisodes) // Réalisateur : Matsuo Kou

Un haut dignitaire russe. Vous pouvez l’oublier

On se doutait qu’ARUS ne défendait pas JIOR pour le plaisir, on en a maintenant le confirmation. Leur objectif est de mettre la main sur Valvrave pour mettre un terme à la guerre contre les Nazis.

Et le monde nous appartiendra

Dude, jusqu’où t’as calculé tes mouvements ? Ok, tu veux apporter une révolution sur Dorssia mais là, tu parles d’avancer ton plan de 5 ans, ce qui veut dire que tu avais probablement prévu tes actions au moins sur les 6 prochaines années. Et wow, avancer ton plan de 5 ans ? C’est pas du petit nombre ! Tu tiens à ce point en haute estime le vampire et son Mecha ? Cela dit, il a probablement raison vu les prouesses qu’il a réalisé deux épisodes plus tôt.
Bon par contre, le MC est pas d’accord parce que, mine de rien, L Elf lui a mis deux balles dans le ventre quelques jours avant, ce qui n’est pas négligeable. Qu’importe, L Elf avait prévu et lui propose de sauver l’école et la fille qu’il aime en échange.

You shall not pass !

Imouto-chan flippe un peu quand quelqu’un débarque sans prévenir dans son repère secret. Faut dire, même les Nazis l’avaient pas trouvée donc voir une fille arriver nonchalamment, elle doit pas tout comprendre. Du coup, elle balance tout ce qui lui passe la main. C’est-à-dire beaucoup de choses parce que comme toute Hikkikomori qui se respecte, elle à la moitié de sa vie à proximité de ses mains. Pour ceux qui se posent la question, l’autre moitié est sur ses disques durs.

Ore wa LLf

LLf, sérieusement ! Le type se prend tellement pas pour de la merde. Soit, en 15 minutes, il a tué pratiquement tous les soldats et fait exploser des mechas quand bien même il avait une vis pour seule arme donc il peut se sentir un peu supérieur à la plèbe environnante. Mais là, c’est peut-être pas le meilleur moyen pour gagner le cœur d’Haruto. Diantre, cette phrase fait terriblement Fujoshi, c’était pas l’effet recherché initialement.

Acte IV scène 6 prise 8, action

Tu vois ce soldat russe en train de rentrer dans Valvrave. Tu sais d’avance qu’il va mal finir. Il ne peut pas bien finir parce que soit Val le rejette soit il devient vampire. Mais étant donné qu’on est au 4e épisode et qu’on a toujours pas vu IA-cha, j’opterai pour la première solution.

Et à la fin, il encule un mouton

Ah bah voilà, IA-chan a pas voulu de lui et il est mort. Il aura tenu même pas 30 secondes, quel rôle formidable.

Son téléphone a les numéros de 0 à 9 et des touches de raccourci

Figaro, quel type bien. Les Nazis attaquent, il se casse tout seul en abandonnant tous les élèves. Par contre, il précise bien qu’il faut transporter Valvrave, il va surement pas abandonner un Mecha d’une telle puissance qui peut changer le cours de la guerre.

MC lance Morsure

Forcément, le MC apprécie pas des masses la décision de Figaro et essaye de prendre le contrôle du corps d’un soldat. Bon, pas de bol pour lui, il doit mordre directement le corps pour que ce soit efficace. Puis bon, soyons réalistes, s’il avait pris le contrôle du corps de ce type random, les Fujoshi auraient drop la série en masse donc c’est financièrement vraiment pas une bonne idée.

Shouko et les malentendus de l’extrême

Woh, le malentendu qui sort complètement de nulle part. Je l’avais vraiment, mais alors vraiment pas vu venir celui-là. Shouko a essayé d’appeler le MC mais celui-ci est ligoté et le soldat qui le surveille a pris son téléphone et a raccroché sans autre forme de procès. Shouko en arrive donc à la conclusion qu’il est encore fâché. What ? Genre sérieusement Shouko ?

Que s’est il passé durant les 13 précédents ?

Hop, tout à coup, réunion du conseil des étudiants. Shouko a prévenu que les russes étaient en train de les trahir et qu’il faut donc agir vite et bien. Le seul problème est qu’elle n’a aucune preuve et donc personne ne la croit. Et comme c’est une fille bien, elle ne trahit pas Imouto-chan qui lui a demandé de garder le silence sur son existence et se retrouve incapable d’expliquer pourquoi les russes se casseraient en abandonnant les élèves.

C’est l’heure du duel !!!

De manière parfaitement logique, Shouko commence à se déshabiller pour prouver sa pureté. Je sais tellement pas comment réagir que je vais laisser Saki commenter à ma place.

Que ferait-on sans Saki ?

Merci Saki.

Cachez ce sein que je ne saurai voir

Par contre, jeune homme, t’es un peu trop extrême dans ta réaction. Elle serait en sous-tif, soit je pourrais comprendre parce que t’es jap (perso, je me rince l’œil avant) mais là, elle a juste enlevé sa veste et sorti sa chemise de sa jupe. C’est pas la fin du monde, loin de là. Faut vivre au XXIè siècle hein. Quand y’a des pubs pour les sous-vêtements dans la rue, tu fais comment ? Tu brûles l’affiche ? Tu changes de rue ? Bref, il finit par la croire et avertit les élèves.

Le retour du Choose your Pick !

Mais bon, comme c’est utile de trouver des preuves avant d’accuser directement les russes, ils décident de distraire les soldats en chantant l’hymne du lycée pendant qu’une équipe composée uniquement de personnages connus parcourt en silence le bâtiment. C’est bien pensé et cela donne une scène assez réussie où on passe du point de vue des étudiants à celui de Figaro puis à celui d’Haruto, le tout avec l’hymne en fond sonore.

Un homme, un vrai

Hahaha ! Bien joué bonhomme. T’étais pas obligé de te trahir mais voilà, pour la beauté du geste, j’applaudis. Utiliser un passage que t’empruntes habituellement pour aller mater des filles dans le but de sauver un pote, c’est beau. Ton sacrifice ne restera pas vain.

Attention les enfants, n’essayez pas cela chez vous

Ah, il est parti et il s’arrête plus l’Otaku de service ! Il trouve une arme abandonnée par un garde mis KO grâce à un coup de genou chanceux ? Vite, il est l’heure de s’en servir. Un homme, un vrai. Par contre, Shouko et son groupe sont complètement chanceux parce que la conduite d’aération dans laquelle ils se baladaient a cédé sous leur poids et paf, ils tombent dans la pièce où est retenu le MC.

Observez le presque Panty Shot

Il est l’heure pour l’homme aux 35 000 followers Twitter d’intervenir. Ce qui, soit dit en passant, lui donne une vraie force de persuasion. En plus du fait qu’il est à l’heure actuelle le Héros de l’école. Du coup, les élèves commencent à se poser des questions.

Le soldat a tellement bugué

Oh, ce sénateur de l’extrême. Les élèves veulent pas me laisser passer ? Il est temps de séparer la mer des élèves en deux à coup de fusil automatique dans leur face. Voilà un bel exemple de connard mais qui remplit parfaitement son rôle d’antagoniste, ce qui est très bon.

Il arrive, il se fait contrôler par le MC, il disparait

Ah bah finalement, il aura pris le contrôle d’un soldat. Je pensais pas que la série lui permettrait de le faire mais je me suis trompé. Bon après, il lui a mordu la main et pas le cou donc ça va, c’est carrément pas sexuel comme scène, contrairement au premier épisode.

C’est l’heure de la biffle

Ha les baffes dans cet anime, ça y va. Saki à l’épisode précédent, l’Ojou-sama maintenant, les mecs s’en prennent plein les joues.

All hail Valvrave !

Haruto prend le contrôle de son Mecha et force les russes à jeter leurs armes. Il reste cohérent dans son rôle de Héros, on ne peut pas lui reprocher. Par contre, Figaro a un peu perdu du coup.

Je suis charismatique, écoutez-moi

LLf arrive et commence son discours pour convaincre tous les étudiants que c’est pas le moment de se réjouir vu que l’armée Nazie est à leurs portes.

Peace

Tout cet homo-érotisme latent dans Valvrave, c’est impressionnant. On a pas l’habitude pourtant dans les séries de Mecha. Tenez, un exemple récent. Dans Rebuild of Evangelion 3, on a pas du tout d’homo-érotis… erm … J’ai peut-être pas pris le bon exemple moi. Bref, continuons.

Listen to my music !

Il est l’heure pour Shouko d’entrer en scène et de prouver à tous que jamais, ô grand jamais, elle n’abandonnera face aux Nazis de l’espace. Pour ce faire, elle décide de prendre Valvrave en otage. Si les Nazis touchent à un membre de leur famille, ils donneront le mecha aux russes. Et pour convaincre les russes de s’allier avec eux ? Facile, elles donnent le mecha aux Nazis sinon. LLf apprécie pas des masses que son plan n’a pas marché à cause de l’intervention d’une jeune fille. Mais rassurez-vous, il va mieux après

Piou piou

Sans transition, bataille spatiale entre les russes et les Nazis. J’ai pas grand-chose à dire dessus si ce n’est qu’elle bien animée.

FREE L ELF !

Je passe le moment où Valvrave sort pour découper le module de l’école, l’isolant ainsi du reste de JIOR et j’arrive directement au moment intéressant, Shouko qui déclare l’école indépendante. Cet anime est tellement Over the Top, genre tu prends tous les clichés possibles et imaginables, tu les mélanges très fort et tu regardes le résultat. Le pire, c’est que ça marche, c’est de la folie pure.

Le titre du billet est expliquée sur la dernière image

Oda doit être content, tous les élèves crient One Piece. Bref, encore une semaine où Valvrave a délivré son lot de nawak, d’homo-érotisme, de folie et d’awesomness. Un épisode normal chez Valvrave quoi. Perso, je regrette que l’épisode soit centré sur Shouko mais bon qu’importe, je kiffe de plus en plus cette série parce que je m’amuse énormément devant !

2 commentaires sur “Kakumei Valvrave 04 : Love Live! School Independence Project

  1. retarded_fly dit :

    Mais arbitraire ou non, ce ne sont pas des Russes… :[
    *énervé*
    Quant à Saki, elle va mourir. Je le sens !
    *énervé donc dit de la merde parce que de toute façon je ne l’aime pas all hail shouko*

  2. Munny Munny dit :

    En fait, cette série est à la fois un concentré de cliché (oh là là, le gentil sénateur nous trahi) et de « what the fuck ? ». J’essaye de la prendre au sérieux mais pour l’instant, je n’arrive à la regarder qu’avec un ton décalé. C’est simple : j’en viens à espérer que le coup de ‘indépendance de l’école finisse en « Sa majesté des mouches »

    Bref, billet franchement sympa, bien que plus long à lire avec tout les alt-text que tu ponds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *