Oreimo S2 ép.4 – Lolicon, lolicon, lolicon!

OreimoS2ep4-01

Jeu à boire : buvez un coup à chaque fois que Kirino dit « lolicon » dans cet épisode.

SuryceÉpisodes précédents : 12, 3

Vous vous souvenez de la fois où j’ai dit dans le commentaire de l’épisode 1 que c’était sympa que les animateurs évitent de nous balancer à la gueule du fanservice loli inapproprié alors qu’ils en avaient l’occasion ?

WELL, FUCK THAT.

Ore no Imôto ga Konna Ni Kawaii Wake Ga Nai. // Studio A-1 Pictures // Débuté en avril 2013 // Prévu pour 13 épisodes // Réalisateur : Hiroyuki Kanbe

 

OreimoS2ep4-02

Minute, c’est un magazine japonais… la gamine est si connue que ça ?

Cet épisode commence donc sur une grosse séquence fanservice où Kyôsuke rentre chez lui pour découvrir une loli toute nue dans le hall, rapidement rejointe par une Kirino en serviette qui lui ordonne de s’habiller avant de sortir de la salle de bain. Histoire d’atteindre le summum du cliché et du fanservice gras, Kirino fait tomber sa serviette en voyant Kyôsuke, et elle lui met bien sûr une grosse baffe. La caméra évite de montrer grand-chose, mais on pourra difficilement nier que cette scène n’a pas d’autre but que de jouer sur le fantasme pédophile, avec bonus incestueux.

Nan, vraiment, faut être un sacré pédo pour apprécier ce genre de fanservice ! Je n’aime pas du tout ça moi ! Faudrait avoir honte !

Après le générique, on a le droit à un flashback où Kirino explique à sa famille qu’une de ses amies d’outre-mer va venir les voir pour quelques jours. Kyôsuke espère que celle-ci sera mignonne, sous-entendu plus mignonne que sa soeur, parce qu’au Japon « mignonne » veut dire « sympa et servile », et en réaction Kirino le traite de « lolicon », car l’amie en question se révèle être Ria, la gamine que Kirino avait rencontré durant son stage sportif et n’avait battu à la course qu’une seule fois, juste avant de repartir au japon parce que Kyôsuke était venu la chercher.

On revient au présent et Kyôsuke le baffé essaye de se défendre auprès de sa soeur furax, ce qu’il fait plutôt bien pour une fois, mais ils sont interrompus par une Ria espiègle qui nous offre encore un peu plus de fanservice en soulevant la jupe de Kirino. Cette dernière essayera de punir équitablement la gamine mais celle-ci possède un skill d’esquive de coup de poing de tsundere (que Kyôsuke adorerait sûrement posséder) et Kirino devra la poursuivre jusque dans le salon où…

OreimoS2ep4-03

Mais bon, bof, je préfère les shimapan avec Misaka Imouto (Amo, tu as intérêt à bien choisir tes screens pour le prochain Railgun !)

Après cela, Kyôsuke et Ria se font les présentations un peu plus proprement. Cela dit, on ne saura jamais le nom de famille de la petite, ni d’où elle vient exactement, ou encore pourquoi elle parle le japonais couramment (ce qui donnera par contre lieu à une scène marrante avec le père essayant de parler anglais mais étant ironiquement très mauvais). Mais attendez ! Le fanservice n’est pas fini ! Car sans raison apparente, Ria semble beaucoup apprécier Kyôsuke et lui donne du « onii-chan », en plus de s’accrocher à son cou, ou d’essayer de s’infiltrer dans son bain, ce qui attira bien sûr les foudres d’une Kirino qui considère un peu la gamine comme sa petite soeur.

En plus de s’occuper d’elle, Kirino fait visiter le Japon à Ria… et l’emmène donc à Akihabara. Il s’avère que la petite n’a pas d’autre passion dans la vie que de courir et Kirino veut donc partager un peu avec elle ses propres passions. Cela dit, la petite Ria n’est pas spécialement intéressé et baillera même devant la bande d’annonce du film de Meruru qui excite toujours autant Kirino. Pour une raison ou une autre, il y a une scène après ça où Ria se perd dans la section « doujins sales » d’un magasin et dont l’intérêt est des plus mystérieux. Cela n’a pas vraiment d’intérêt que ce soit d’un point de vue scénario (à part montrer que Kirino est une grande soeur responsable, ce qui a déjà été fait) ou fanservice, et ce n’est pas vraiment drôle non plus. J’ai juste l’impression que l’auteur s’est dit que c’était un passage obligé, même si inapproprié vu l’âge du personnage (âge qu’on ne connait pas vraiment non plus d’ailleurs).

OreimoS2ep4-04

Si on regarde bien, on voit des traces de maniérismes japonais dans la gestuelle de Ria.

Mais ce qui importe, c’est qu’à la fin de la journée, Ria défie Kirino à la course pour prendre sa revanche. Au moment où celle-ci démarre, Kyôsuke réalise immédiatement le talent de Ria, et part dans un long monologue intérieur à propos de la différence entre talent et effort, alors que les filles courent leur 100 mètres sur ce qui doit être un ancien terrain de foot d’Olive & Tom. Mais elles se rapprochent enfin de la ligne d’arrivée et Kyôsuke se décide à encourager Kirino qui est sur le point de perdre… en criant qu’il n’est pas un lolicon mais un siscon !

Et donc, Kirino… perd d’un cheveu. Et pendant que Ria savoure sa victoire, Kirino finit par se dire que 2D > 3D. Et dès le lendemain, Ria se prépare à repartir. Il s’avère qu’elle était venue au Japon pour enquêter sur ce qui avait donné la motivation à Kirino de la battre à la course, en l’occurrence Kyôsuke. Selon elle tout du moins. Kyôsuke se retient de lui dire que c’est parce que Kirino ne pouvait pas jouer aux eroges, ni voir ses amies, qu’elle était déprimée durant son séjour aux States, et c’est d’ailleurs en jouant sur les clichés d’eroge qu’il essayait de la motiver durant la course.

Ria s’en va et le calme revient au sein de la maisonnée, mais Kirino a une requête à faire auprès de Kyôsuke… Elle veut que celui-ci devienne son petit-ami !

J’ai vu pas mal de gens être surpris par cette réplique finale sur Twitter, mais bon, les gens, le cliché invoqué ici me semble des plus évidents… Bon d’accord, c’est facile pour moi vu que l’épisode suivant est déjà sorti (je ne l’ai pas encore vu mais ça donne quand même une indication supplémentaire).

OreimoS2ep04-05

Let the shipping game begin!!

Au final, je ne sais pas trop bien à quoi a servi cet épisode. Il ne fait que confirmer des choses que l’on sait déjà à propos de Kirino, et Ria ne fait pas grand-chose d’autre que de provoquer du fan-service dans tous les sens. La première saison avait presque réussi à en être exempt (d’un point de vue ecchi en tout cas), pourquoi ce retournement avec cet épisode ?

Allez, peut-être que le prochain épisode va enfin déclencher un développement ou une intrigue d’ensembles avec cet histoire de petit copain, peut-être ?

2 commentaires sur “Oreimo S2 ép.4 – Lolicon, lolicon, lolicon!

  1. Avatar retarded_fly dit :

    « Tags: aic build »
    Ce dénie ! 😀
    C’est ça le pire, c’est que A1 arrive à faire pire que AIC build.
    TOUT EST POSSIBLE !

    • Suryce Suryce dit :

      Woups, je n’avais pas fait attention que ce n’était plus le même studio pour la saison 2, je vais corriger ça.

      Cela dit, la vanité de cet épisode est sûrement plus à imputer au roman original et à son auteur qu’au studio qui l’adapte en anime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *