Monogatari Seconde Saison 01 (Tsubasa Tiger) – Image blanche

SagaMono01-01-v1

Troisième opening pour Hanekawa, et de loin le plus mignon.

 

SuryceLa grande saga de Nisio est de retour pour ce qui est techniquement une troisième saison (ou une quatrième en comptant la courte préquelle Neko Noir), mais qui sera intitulée « Monogatari Seconde Saison ». Un nom un peu simple mais qui sert à regrouper les adaptations d’un certain nombre de tomes aux titres différents. On attaque ici Nekomonogatari Blanc, que je ne cite pas dans le titre de l’article parce que cela commencerait à faire vraiment long. Les titres des arcs sont plus indicatifs et correspondent chacun à un tome donné.

Mais bref, que penser de ce Tsubasa Tiger donc ? Après un Nekomonogatari Noir qui m’avait redonné foi envers l’intérêt du personnage de Tsubasa Hanekawa, j’étais curieux de voir ce que l’auteur allait faire d’elle avec ce nouvel arc. Y a t-il quelque chose de plus à dire ou à faire avec ce personnage ?

Une caractéristique intéressante de cette nouvelle saison est que tous ses arcs sont centrés sur des héroïnes déjà connues et développées auparavant. Donc la problématique pourrait être étendu à l’ensemble de l’histoire : qu’est-ce que l’auteur a de nouveau à proposer malgré le recyclage des personnages ?

Monogatari Seconde Saison // Studio SHAFT // Débuté en Juillet 2013 // Prévu pour 26 épisodes // Réalisateurs: Akiyuki Shinbo et  Tomoyuki Tamura

SagaMono01-02-v2

Gros travail de la part de Wakanim sur la traduction avec une intégration bien faite et pertinente pour cette série. Qui disait que Monogatari n’était pas fait pour être sous-titré ?

On pourrait dire que cet épisode commence sur une légère surprise, car pour la toute première fois, ce n’est pas Araragi, le héros de la série, qui s’occupe de la narration. C’est Hanekawa qui nous explique que le but de cet arc sera de montrer à Araragi qu’elle n’est pas la sainte qu’il l’imagine être, et aussi qu’après avoir changé de nom de famille plusieurs fois, elle est en quête de son identité personnelle. A mon avis, le premier de ces objectifs a déjà été accompli par Neko Noir, durant lequel Hanekawa embrasse volontairement sa possession par le chat démoniaque et utilise son pouvoir pour casser la gueule à ses parents et à des inconnus innocents dans l’unique but de se libérer de son stress, mais bon, soit.

Ce qu’elle de plus par rapport Neko Noir par contre, ce sont ses cheveux courts et ses lentilles, qui la rendent beaucoup plus jolie et surtout unique qu’avec son apparence clichée d’intello de la classe. Ce relooking était lui aussi un changement fort bienvenue pour humaniser le personnage.

Mais cette introduction nous rappelle donc la situation familiale de Hanekawa, et la développe un peu. Comme on l’avait appris dans Neko Noir, Hanekawa n’a pas de chambre à elle dans sa propre maison et on la voit ici dormir dans le couloir. Tandis qu’elle se lève, elle nous explique la routine de la famille, déstructurée au possible. Cette base semble primordiale pour le reste de l’arc et il ne faut pas attendre cinq minutes pour que l’élément perturbateur entre en jeu.

SagaMono01-07

Hanekawa s’est trouvé un plus gros matou à apprivoiser.

Après une courte scène avec Mayoi (la loli-fantôme, que Hanekawa rencontre pour la première fois si je ne m’abuse) durant laquelle on apprend qu’Araragi est absent de chez lui, Hanekawa croise la route d’un gros tigre blanc sur le chemin de l’école. L’animal est de toute évidence une aberration, car il parle et accuse Hanekawa d’être « blanche et abstractive », avant de s’en aller comme si de rien n’était. J’étais un peu surpris en entendant la voix de ce Tigrou, qui est presque féminine, là où je me serais attendu à une grosse voix grave vu la taille de la bête.

Entre les cours, Hanekawa va quémander l’assistance de Hitagi, qui lui réplique que c’est Araragi l’expert dans ce genre de situation, tout en lui promettant quand même son aide vu que monsieur l’expert a disparu pour l’instant. Les deux discutent un peu de ce dernier, puis se rendent compte en revenant en classe qu’un incendie s’est déclaré dans le quartier. Plus exactement, la maison de Hanekawa a brûlée. On remarquera que Hanekawa s’étonne elle-même de dire « sa » maison.

La famille Hanekawa a une vraie discussion pour la première fois depuis un certain temps et notre héroïne prétend aller dormir chez une amie, mais elle ira en réalité s’installer avec le strict nécessaire dans l’école abandonnée qui servait d’habitat à Oshino, le maître exorciste d’Araragi qui a quitté la ville, et à Shinobu, la vampire qui vit maintenant dans l’ombre de ce dernier (à en croire ce qu’on voit dans Nisemonogatari, elle a tout un appartement là-dedans…). Durant leur conversation à propos d’Araragi, Hitagi faisait remarquer à Hanekawa sa tendance à être passive face à ses problèmes et à ne pas demander de l’aide, ce que cette séquence en mode SDF semble démontrer.

SagaMono01-03

Certains choses ne changent pas (avec juste plus d’étoiles).

Mais heureusement pour elle, Hanekawa est découverte au petit matin, non pas par Araragi comme l’anime s’amuse à essayer de nous le faire croire pour un instant, mais par Hitagi, qui est contre toutes attentes en larmes et qui s’empresse de la gifler pour son comportement idiot. A partir de cette seconde moitié d’épisode, l’attitude de Hitagi semble très différente de sa personnalité froide à laquelle on est habitué. Et on peut se demander s’il y a un rapport avec la narration de Hanekawa qui mentionne qu’un chapitre aurait été sauté juste avant cette scène. Même l’un des écrans de texte (qui sont des citations directes du roman) reconnaît le fait que « Senjougahara devenait un autre personnage« .

Hitagi, qui est donc maintenant beaucoup plus affective avec Hanekawa, emmène celle-ci chez elle et l’encourage à se reposer avec elle pour la journée, ainsi qu’à prendre une douche ensemble pour pouvoir zieuter ses rondeurs. Ma théorie farfelu à ce stade, c’est que Hitagi est tombée amoureuse de Hanekawa d’une manière ou d’une autre… Cela ne justifierait pas tout car Hitagi ne se comporte pas ainsi avec Araragi, mais on peut toujours rêver, non ? Plus sérieusement, peut-être qu’à l’inverse, Hitagi est juste plus affective et rigolarde avec ses amies qu’avec son petit ami.

SagaMono01-04

Au fait, les cheveux courts vont très bien à Hitagi aussi.

Peu de choses se produisent durant la seconde moitié de l’épisode chez Hitagi. Cette dernière négocie pour avoir sa douche avec Hanekawa, et clarifie certains détails avec elle : la source de l’incendie est encore inconnue, Hitagi suspecte donc Tigrou, et Hanekawa confirme qu’elle est toujours amoureuse d’Araragi. Cette partie met en pause l’intrigue et semble plus consacré à l’établissement du duo amical (et comique) de Hanekawa et Hitagi, qui vont devoir régler le problème du tigre par elles-mêmes puisque Araragi est clairement mis de côté pour la durée de cette histoire (bien que Mayoi a déjà annoncé son futur arc avec lui).

Bakemonogatari a toujours été une série à personnages et non à intrigue, et c’est plus vrai que jamais avec cet arc clairement annoncé comme une quête personnelle pour Hanekawa, qui semble doucement évoluer au cours de l’épisode. Passé le choc initial de l’incident et une fois qu’elle est confortablement installée chez Hitagi, Hanekawa ne semble pas regretter la perte de sa maison. Elle l’imagine qui brûle autour d’elle avec un air serein. Est-ce que sa quête d’identité nécessiterait qu’elle se débarrasse de la fausseté et du poids de son précédent quotidien ? Et si Tigrou est bien le coupable de l’incendie, quel est son but dans cette histoire ? Essaye-t-il d’aider Hanekawa ou chercherait-il à l’exploiter, comme on s’y attend généralement de la part des aberrations ? Je me demande aussi quel rôle va jouer Black Hanekawa (le chat démoniaque qui possède toujours le corps de Hanekawa) dans tout ça ? Cet arc pose beaucoup de questions rien qu’avec son premier épisode, je suppose que c’est une bonne chose !

SagaMono01-06-v2

« Mes épis vont tomber enceintes si elle continue à me regarder comme ça…« 

Bien que le schéma ne semble pas parti pour être répété avec les prochains arcs, je suis aussi assez content de voir les deux héroïnes prendre les rênes pour cette histoire. C’est un changement très rafraîchissant. J’ai l’impression que se consacrer temporairement au point de vue des héroïnes est une étape qui devient indispensable à un moment ou un autre pour les mangas/animes harem qui se respectent un minimum. C’est quelque chose que l’on voit dans Que sa Volonté soit Faite, To Love Darkness, ou encore Steins;Gate avec le film à venir ; et c’est une idée qui répond déjà en partie à ma problématique.

Ce premier épisode réussit le pari de continuer à m’intriguer (plus que jamais) avec les développements de Hanekawa, dont j’ai hâte de voir où va la mener sa quête d’identité, tout en offrant aussi du neuf avec Hitagi qui passe de la petite amie froide à l’amie comique. Cela dit, la plupart de ses gags sont des allusions romantiques, et je me demande si cela est bien nécessaire pour une histoire qui devrait plutôt se concentrer sur l’amitié des deux personnages. Je pourais penser que c’est du simple fanservice s’il n’y avait pas cette scène finale où Hitagi demande à Hanekawa quels sont ses sentiments pour Araragi. Le romanticisme sera-t-il toujours un thème pour cet arc alors qu’Araragi est absent ?

3 commentaires sur “Monogatari Seconde Saison 01 (Tsubasa Tiger) – Image blanche

  1. Munny Munny dit :

    Shaft, faire du fanservice sur Monogatari ? Ou es-tu allé chercher pareil idée voyons ?

    Sinon, je me demandais pourquoi Wakanim nous sortait l’épisode 1 en « simulcast » une semaine après sa diffusion. Mais s’ils ont traduit et incrusté toutes les phrases des « plans éclairs », alors oui, ça s’explique et le geste mérite même d’être salué.

    Billet sympa à lire, analysant bien les choses. Vivement la suite o/

  2. Suryce Suryce dit :

    Simulcast ou pas, c’est au fond peu important. Attendre quelques jours est un prix fort faible à payer pour pouvoir pleinement apprécier l’oeuvre de la manière prévue par la version originale.

    A noter qu’ils vont sortir l’épisode 2 dès Mardi, donc on peut espérer une accélération du rythme, bien qu’ils ne promettent rien à ce niveau-là.

  3. Elwingil Elwingil dit :

    « Du fan-service sur Monogatari » ?
    ‘Regarde le début de l’épisode 2’
    Non.

    Sinon en ce qui concerne Mayoi, Hanekawa l’avait déjà vu (épisode 4 Bakemono), justement parce qu’elle non plus ne voulait pas rentrer chez elle… je crois, voilà voilà, faut dire que suivre cette série en anglais sous-tiré ça bousille un peu le cibouleau.
    Je vais me remettre au français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *