Oreimo S2 15 – « Choisis ta route et fonce vers ta bad ending ! » (2/3)

Je suis sur que l'anime n'a pas cessé de me dire ça pendant que je lui hurlais dessus...

Je suis sur que l’anime n’a pas cessé de me dire ça pendant que je lui hurlais dessus…

 

MunnyCe billet, résumant les épisodes 14,15 et 16 de Oreimo S2 a été séparé en trois pour être plus facile à lire. Pour lire la 1ere partie, c’est ici. Pour lire la 3e partie, c’est .

Et aussi, la série est disponible chez Wakanim

Ore no Imôto ga Konna Ni Kawaii Wake Ga Nai. // Studio A-1 Pictures // Débuté en avril 2013 // 16 épisodes // Réalisateur : Hiroyuki Kanbe

Episode 15 ! Après un début direct sur l’opening, on retrouve Kyouske et Kirino dans leur chambre d’hôtel en train de se dire que c’est bien beau de s’être déclarer son amour, faut peut-être en parler sérieusement et discuter un peu de leur avenir. Dommage que cela soit dit après le coup des haut-parleurs, ça rend la scène assez peu crédible. Ha et ai-je précisé qu’avant d’avoir cette discussion, Kirino veut finir son eroge spécial Noël parce que si elle le finit pas le jour de Noël, ce sera un drame ? Ben voilà, vous saurez ce qui se passera si un jour où vous demanderez en mariage une fan d’eroge sur les petites soeurs…

Kyousuke se prenant un vent magnifique… Tellement magnifique qu’il en est gelé sur place.

Le pire, c’est que hormis ces deux absurdités, la scène est plutôt attendrissante car finalement, hormis qu’ils sont frère et soeur, c’est ici 2 amoureux qui profitent de leurs premiers instants « post-déclaration ». Toujours avec cette touche typique de Oreimo rendant le tout assez bizarre (« Et si on voyait ce qu’il y a dans l’eroge ? Ca pourra peut-être nous donner des idées ? ==> Scène H) mais c’est pas la mort à regarder. A noter que Kirino chuchote une chose à son frère sur laquelle il est d’accord et qu’ils se promettent. Encore une fois, gardez ça dans un coin de votre tête.

Dis la fille accro et ayant eu pendant tout un épisode sa PSP 24/24 avec elle.

Dis la fille accro et ayant eu pendant tout un épisode sa PSP 24/24 avec elle.

On a ensuite le droit à une réunion entre Kyousuke, Kirino, Saori et Kuroneko où le frère et la soeur leur annonce qu’ils sortent ensemble, ce à quoi Kuroneko reste de marbre et Saori approuve de manière un peu hésitante mais pas blessante. C’est à ce moment que l’anime revient un peu maladroitement à ses origines en nous casant une scène de combat « Chuunibyou-esque » entre Kirino et Kuroneko. Pas mauvaise en soi mais en remattant l’épisode, je me rends compte que le timing pour qu’une telle dispute éclate en vrai tiendrait du centième de seconde tellement elle arrive rapidement.

Un combat très "Chuunibyou-esque", c'est le mot oui...

Un combat très « Chuunibyou-esque », c’est le mot oui…

Après un moment, Kyousuke quitte le groupe déclarant avoir quelque chose à faire. C’est lorsqu’il regarde un de ses SMS que l’on comprend qu’il va aller voir Kanako faire l’un de ses concerts. Oui oui : il était avec ses amis et sa nouvelle petite amie et il les quitte pour aller voir une autre amie faire un concert. L’étrange sens des priorités de Kyousuke mis de coté, celui-ci arrive finalement en plein milieu du concert (qui est un concert d’idole, je rappelle). Et alors qu’à la fin de sa chanson Kanako annonce avoir un truc important à dire, elle appelle Kyousuke, le pointe de sa baguette pour qu’il soit éclairer par les projecteurs (donc visible par tous) et lui annonce qu’elle l’aime et qu’elle veut sortir avec lui.

Mesdames et Messieurs, voici ce que l'on appelle un suicide de carrière !

Mesdames et Messieurs, voici ce que l’on appelle un suicide de carrière !

VA TE FAIRE FOUTRE ANIME, VA TE FAIRE FOUTRE !!! Je pensais qu’on avait atteint les abysses de la débilité avec la déclaration dans la rue mais non ! Il arrive à chuter des kilomètres plus bas ! Non content de nous donner un Kyousuke se ramassant tellement de filles qu’il en ferait pâlir Makoto de School Days, rien dans cette saison n’a montré quoique ce soit sur une relation entre ces 2 là ! Ou en tout cas, pas plus que pour des filles comme Saori, Manami ou autres. Alors non seulement on a une déclaration qui sort de nulle part mais en plus, je le reprécise, c’est une idole japonaise qui fait sa déclaration devant tout un public de fan !!! Quand on connait l’image des idoles au Japon, on a ici la scène la moins crédible de toute l’animation japonaise ! Et bien évidemment, quelle est la réponse de Kyousuke ?

ss (2013-08-20 at 10.44.43)

Merci Kyousuke. Kanako se ravise donc, relance son concert et lui annonce qu’elle va devenir une super idole. Bien voyons, j’suis curieux de voir ça… Enfin, dernière note de réalisme : aucun otaku présent n’a réagi. Pas un bruit, pas un gars décidant de bouger, rien. Va te faire foutre anime, va te faire foutre…

On se retrouve ensuite le lendemain matin avec Kyousuke se réveillant et Kirino dormant juste à coté de lui, ce à quoi il ne s’attendait pas évidemment. Il sursaute donc, observe nerveusement sa soeur… et lui touche la poitrine d’un doigt ce qui a pour effet de la faire gueuler (et par réaction de surprise de le faire gueuler) et s’en suit une engueulade habituelle entre le frère et la soeur. Engueulade que j’aurais trouvé normal s’ils n’étaient pas actuellement chez eux et donc qu’ils devraient être quelque peu inquiets que leurs parents les entendent, surtout quand la petite soeur se trouve dans la chambre de son grand frère et qu’il y a déjà eu des remarques étranges de la part de la mère. Et encore une fois, Kyousuke agit comme un putain d’abruti sans raison particulière. Et à coté de ça, il a pratiquement tout le casting féminin principal de la série à ses pieds. Va te faire foutre anime, va te faire foutre…

Fais Kyousuke, les hommes en noir vont venir t'arrêter et de retirer ta carte d'être humain si tu fais ça.

Fais gaffe Kyousuke, les hommes en noir vont venir t’arrêter et de retirer ta carte d’être humain si tu fais ça.

Bref ! Kyousuke vient ensuite voir Kirino à sa demande, dans sa chambre et celle-ci lui dit qu’en temps qu’amoureux, ils doivent chacun laisser des objets dans la chambre de l’autre. Kirino prend donc le blazer de Kyousuke pour elle et elle, elle lui refile la moitié de ses goodies qu’elle n’a plus la place de stocker. Vous voyez les filles ? Prenez exemple sur Kirino pour savoir comment bien manipuler les mecs.

Bon, en fait, ce passage ne sert qu’à introduire le passage suivant : Kyousuke retrouve la boîte à souvenir de Kirino et regarde ainsi l’album photo de Kirino (qui dans cette timeline n’avait pas été ouvert à la fin de la saison 1, je le rappelle) et Kirino lui fait en plus écouter des extraits audios où elle s’est elle même enregistré, quand elle était plus petite, des messages pour sa future soi. Aussi bien pour se dire des choses sur elle même (comme « Si je ne suis plus moi, souviens toi de ce que tu étais à l’époque. ») que pour dire à quel point elle aimait son grand frère.

Illustrer l'enregistrement avec la photo de jeunesse et des images de leurs lieux préférés... Le genre de truc con mais qui finalement marche nickel.

Illustrer l’enregistrement avec la photo de jeunesse et des images de leurs lieux préférés… Le genre de truc con mais qui finalement marche nickel.

Et honnêtement… bah je trouve ça super cool. C’est le genre de truc assez original (on le retrouve pas dans tout les animes après tout), qui donne de la consistance au personnage de Kirino et donne envie au spectateur de comprendre le personnage, et comment elle en est arrivé du stade de gentille petite soeur au stade de petite soeur garce et pourtant amoureuse de son grand frère (même si l’épisode 13 donnait déjà une grande partie de la réponse, si ce n’est toutes les réponses). Et c’est une fois 2 de ces enregistrements écoutés que l’épisode 15 se termine.

Suite ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *