Imoucho 01 – L’é-pipi-phanie

Are you fucking kidding me

Are you fucking kidding me

 

Amo

Ok je reviens de la Nocturne Epitanime, et j’ai besoin de faire des trucs pour me maintenir éveillé parce que demain je reprends le boulot et les levers à 6h30 donc faut que je survive jusqu’a me coucher à une heure décente. Donc allez, premier anime chroniqué de cette saison d’hiver 2014 et c’est un anime ultra super attendu puisque c’est le premier épisode de…

 

… Imoucho.

 

Mmm.

Bon bah pourquoi pas, il faut de tout pour rester en vie.

Saikin, Imouto no Yousu ga Chotto Okashiinda ga (Imoucho) // Studio Project n°9 // Nombre d’épisodes inconnus // Débuté en janvier 2014 // Réalisateur: Hiroyuki Hata (premier anime en tant que réalisateur)

Anime disponible en France chez Crunchyroll.fr. Tous les screenshots proviennent de cette version officielle (avec un impr.écran de qualité.)

Imoucho0117

PAS BIEN: Nous sommes en 2014 et des animes comiques font toujours la vanne du héros qui se trompe de chambre et surprend la fille en train de se changer.

Bon euh ouais, pourquoi pas. Après tout des comiques français font toujours la blague des africains rigolos qui parlent avec des drôles d’accents. Mais bon, tu penses qu’en 2014 on arrêterait de refaire une blague que Love Hina avait tué par excès en 2000. Mais non, ça continue, toujours et encore du début à la fin. Bref, premier contact avec l’anime et voilà, le héros se trompe de chambre et lol la fille se change c’est rigolo.

Bon, passons.

Maintenant deux chose sur ce screen:

– L’héroïne ressemble vaguement à celle de Maison de Ayasaki Secret Service et dieu sait que j’ai envie de baffer l’héroïne de Secret Service. Attention hein: l’héroïne de Secret Service Maison de Ayakashi, pas l’héroïne de Secret X Service qui n’a rien à voir parce que c’est pas le même anime même si c’est le même studio mais c’est pas la même époque et rah putain on s’emmêle avec leurs noms de merdes aux japonais.

– MAIS elle a un poster avec une île et une baleine. Les baleines c’est génial donc elle cache peut-être un potentiel inexploité.

Oh et oui, le scénario c’est que le héros se réveille un jour et que soudainement il a une petite soeur qui vit chez lui.

Wow, quelle première minute de ouf. Y’a plus de twists que dans tout Code Geass R2.

Imoucho0116

BIEN: Oh mon dieu, on voit les parents avant qu’ils se barrent à jamais

La plupart du temps dans ce genre d’anime comico-érotique les deux personnages – lycéens – viveraient seuls car les adultes seraient soit décédés (réservés aux animes tristes), soit dans la dimension des « voyages d’affaires / travaillent à l’étranger / très longue année sabbatique à aller draguer des indonésiens quelconques whatever. » Là non Imoucho révolutionne le genre: on voit les deux parents avant qu’ils se cassent. Le père va en Inde faire de l’architecture de pont, il se plaint que les Indiens le forcent à s’installer dans leur pays en catastrophe, c’est sympathique, j’aime bien ce genre de détail à la con, ok.

Note subsidiaire: Les parents partent s’installer à l’étranger pour du boulot et la soeur adoptive débarque deux jours avant ça ? WOW. C’est brutal. Et ça n’a aucun sens. Mais, bon, est-ce qu’on est là pour du sens ?

… ah merde, ouais, on en aimerais bien un peu. Tant pis alors.

Imoucho0115

BIZARRE: Well, au moins c’est de l’inceste adoptif.

Oui c’est une soeur adoptive, pas biologique.

On rappelle pour ceux qui savent pas: quand la soeur d’un héros est adoptive dans la japanimation, ça veut juste dire que c’est free pass sur la baise entre les deux personnages et que comme ça l’auteur se mouille pas trop à faire genre il fait l’apologie du vrai inceste.

C’est un peu lâche mais faut se rappeler que le fantasme du sister complex ça vient plus d’un état d’esprit que d’un réel lien de sang. Je crois que je suis trop peté pour expliquer ça plus en détail tout de suite maintenant mais bref, parmi la pelletée ahurissante d’animes incestueux sortis depuis une demie-décennie, ce qui est recherché c’est plus le personnage féminin proche du héros depuis l’enfance que juste voir de la consanguinité pure et simple. La soeur c’est une amie d’enfance mais qui connaît vraiment très bien le héros. Ils ont pris des bains ensemble, il la protège parce que c’est la famille, ce genre de conneries.

Donc ouais, j’ai pas mal gueulé contre l’inceste en général – sur Sasami-san@Ganbaranai particulièrement – parce que je trouve ça insupportable quand c’est entre deux personnages qui partagent vraiment un lien de sang soeur/frère. Oreimo par exemple. Mais du coup quand c’est pas biologique mais juste cet état d’esprit, j’accepte mieux.

Ou alors je suis hypocrite et je cherche juste à justifier pourquoi dans Sword Art Online je shippe Suguha et Kirito à mort.

Moins que Lisbeth et Kirito mais quand même pas mal.

ENFIN VOILA CONTINUONS L’ARTICLE.

Imoucho0114

PAS BIEN: Les cours japonais, fouyaya, ça explique plein de trucs.

Cours d’histoire, le prof fait un cours sur les relations entre frères et soeurs tout le long de l’Histoire de l’humanité. 

Putain si l’inceste est au programme officiel de l’histoire japonaise, tu m’étonnes que ça les travailles.

Imoucho0112

BIEN: 7 minutes 23 plus tard, la soeur se confie à son frère

OH. Ok. Ca va vite. Bah, euh, pourquoi pas après tout ça peut être rigolo et…

Imoucho0113

PAS BIEN: 5 secondes plus tard, le frère se fait kicker les valseuses, finalement

ლ(ಠ_ಠლ)

Bon cette scène bizarre ou l’héroïne se confie pour finalement rougir puis punir physiquement le héros parce que c’est trop drôle de voir le héros se faire taper sera justifiée par le méga plot twist de milieu d’épisode mais à la base j’ai juste soupiré en regardant le plafond. C’est pas drôle, ça a été fait 300 fois et je l’ai déjà dit 150 fois mais l’archétype de la tsundere est aujourd’hui tellement mort que ce genre de scènes nous replonge juste en 2007, à l’époque ou personne savait différencier Nagi, Taiga, Shana et Louise.

Imoucho0110

PAS BIEN: Well, la bonne nouvelle c’est que l’opening ne sera jamais chanté en karaoké

Je sors d’une nuit entière de karaoké à Epitanime et je suis étonné de voir que certains animes super médiocres et super cancéreux continuent d’être connus et d’avoir une existence juste parce que leurs chansons sont funs à chanter en karaoké. Genre Galaxy Angel, Tsukiyomi: Moon Phase, Shangri-la ou même 11eyes.

Au moins Imoucho si c’est de la bonne merdasse bien sale on en entendra jamais plus parler même dans les amphis karaokés d’Epitanime parce que le générique est plat et la chanson n’a rien pour elle. Donc si cet anime meurt, il meurt à jamais.

Et c’est quoi cette ceinture de chasteté montré par tous les personnages ?

Oh, attendez la suite de l’épisode. Moi aussi la première fois j’ai fait gné.

Imoucho0108

BIEN: Un fantôme débarque et possède le corps de la soeur.

Donc voilà, l’univers fantastique d’Imoucho se met en place: un fantôme féminin et plutôt sexy semble tourner autour de la soeur et peut posséder son corps. Bon ça par contre c’est une bonne idée, plutôt originale même si je doute que cette fantôme fera ce que n’importe qui ferait à sa place, c’est à dire dès maintenant se tripoter pour voir ce que ça fait avec un corps différent. Tout ce potentiel gaché :/.

Hein ?

Imoucho0107

BIEN: Ha.

Ah. Pardon. Ca explique enfin pourquoi sur Crunchyroll le site te demande si tu veux voir cette vidéo parce que son contenu peut choquer un jeune public.

Imoucho0106

PAS BIEN: Meh.

Ouais, bon, faudra éventuellement attendre les versions décensurées des DVD ou des BluRay pour avoir de l’érotisme pleinement assumé avec quelques tétons de ci de là. En attendant il faut imaginer très fort une main qui joue avec un téton.

Et c’est un peu chiant – je préfère toujours mille fois un anime érotique qui assume à mort plutôt qu’une situation autant à la con que celle montrée sur le screen. Enfin bref j’en avais déjà parlé quand j’avais écrit sur To Love Darkness.

Imoucho0105

BIEN: Bon, du coup passons au yuri

C’est gratuit, ça a aucune justification efficace mais bon tant pis, deux filles se lèchouillent, ON VA PAS DIRE NON.

Imoucho0104

PAS BIEN: Mais même là…

Ouais non ça n’a pas vraiment d’interêt non plus. Au pire tu peux te démerder pour faire genre la main recouvre le sein donc on voit rien, tu la fais la toucher sous les vêtements, bref tu te débrouilles pour rien montrer mais bien suggérer mais non tu fous pas juste une grande barre noirâtre qui veut juste dire « achète le Blu Ray o^o. »

Oh attendez une minute, vous croyez qu’ils veulent juste qu’on achète le Blu Ray ?

๏_๏…

Imoucho0103

???: Au moins on a les ébats en version textuelle

Sérieusement.

J’ai pas de commentaires à rajouter.

C’est juste… unique. 

Imoucho0102

BIEN: Pendant ce temps, Takane à lunettes

Le héros croise sur son chemin à la supérette une de ses camarades de classe qui est exactement Takane de The Idolm@ster avec des lunettes. Même ton de voix, même coupe de cheveux, même aspect mystérieux, même capacité de stalking.. et euh non attendez ça par contre ça a rien à voir avec la Takane originale.

Bon tant pis je prends quand même.

Imoucho0101

PAS BIEN: Et donc l’héroïne lutte contre le pipi pendant dix minutes.

OK POINT SCENARIO, DONC.

Vous voyez la ceinture de chasteté qui est dans le screen relatif à l’opening ? Et bien la fantôme l’a fait enfiler à l’héroïne qui ne peut plus l’enlever. Néanmoins si celle-ci appuie sur un bouton, cette ceinture se rétracte pendant trois minutes. Bon bref, on sent que le scénario de l’anime va être de trouver comment l’héroïne va pouvoir enlever cette ceinture et le fait que son plaisir sexuel semble augmenter une jauge en forme de coeur présente au niveau de la ceinture a sans doute un lien avec toute cette merde.

Bon bref, déjà ça c’est bizarre mais pourquoi pas.

Mais attention, méga lol: l’héroïne ne peut pas faire pipi tant qu’elle porte la ceinture, et le délai entre deux possibilités de rétracter la ceinture est d’une heure. Et donc voilà l’héroïne qui doit tenir une heure contre l’envie de pisser parce qu’elle veut pas se faire dessus, et ELLE A TRES TRES ENVIE. Et du coup elle reste sur le trône pendant une heure, à discuter avec le fantôme, puis avec sa tante, puis avec son frère, en luttant contre l’envie d’uriner et à la fin elle finit par créer plein de malentendus avec sa famille et de passer pour à moitié cinglé. HAHA C’EST AUSSI DRÔLE QUE WATAMOTE PUTAIN.

Bref, fin de l’épisode, elle peut rétracter la ceinture et pisser, elle a un visage béat, fin de l’épisode.

MERCI C’ÉTAIT SUPER ENRICHISSANT.

Conclusion de l’épisode: 6/20

And that’s terrible. 

Même si, non, ok en fait. C’est juste un anime qui veut nous présenter de l’érotisme et des trucs drôles et qui n’est jamais très drôle et dont tout l’aspect érotique est malencontreusement désamorcé par des censures omniprésentes qui font que c’est très mal assumé. Bon bah tant pis. C’est pas comme si je suis déçu, en fait je suis même surpris de lui mettre 6/20, en voyant le synopsis et le début j’étais certain de lui flanquer encore plus bas à la fin.

12 commentaires sur “Imoucho 01 – L’é-pipi-phanie

  1. Yokathaking Yokathaking dit :

    6/10 Oo
    Woh même bourré et drogué, je pourrai pas monter aussi haut. C’était juste de la merde. Le truc le plus remarquable de l’épisode, c’était le … euh … récit sous forme de VN en plein milieu de l’anime ? C’est dire le niveau.

    • Amo Amo dit :

      6/20 mec, c’est plus proche de 3/10. J’sais pas, c’était divertissant quand même, y’avait un coté nanar, je sais pas.

  2. Avatar Axocom dit :

    Mon dieu, c’est bien écrit. Merci, j’ai pas vu l’épisode, et grâce à toi j’échange 20 minutes nulles contre 5 minutes fun. Mais bon, y a moyen pour que je trouve le temps d’aller me faire mal. Pour le principe.

    • Avatar Axocom dit :

      Plus incroyable encore, comment mon image est arrivée là ?
      Je veux dire, à part la magie du web ?

      • Elwingil Elwingil dit :

        Pourquoi tu crois que j’ai demandé à participer au blog ? Pour avoir mon avatar quand je poste des commentaires. Mais si y en a qui triche aussi…

        Que je sache si je peux rayer cet animé de ma liste des « à voir si le temps », la blague pipi est-elle récurrente ou le scénario semble-t-il bien parti pour évoluer plus intelligemment ?

        • Nock Nock dit :

          Ayant lu les quelques chapitres fantradés du manga, je crains que le scénario reste dans cette veine.
          Et sérieusement si tu hésite à voir cette série, attends au moins quelques mois et la sortie des blu-ray. Le ecchi en version censurée, ça n’a à peu près aucun intérêt (sauf si, derrière, il y a une histoire intéressante, ce qui n’est pas trop le cas ici).

      • Avatar Axocom dit :

        J’ai deux choix : répondre à moi-même en espérant que mon commentaire arrive sous les vôtres ou simplement en créer un nouveau. En gros : risquer d’avoir l’air de me taper un monologue ou écrire un commentaire sorti du lot alors que je répond.
        Je suis plus à ça près.

        J’ai trouvé d’où vient mon avatar ! Souvenirs ! Malheureusement j’ai repris mon ancien pseudo, du coup l’image ne colle plus. Et vu qu’il y a des chances que je plante une tente dans le coin, autant faire les choses bien.

        Bref, je vais vous suivre de près. If ya ‘now what I mean.

        Oh, et un ecchi qui va au point de coller des bandes noires aussi ÉNORMES avec une histoire intéressante, ça doit pas courir les rues quand même !

        • Nock Nock dit :

          Ce n’est pas un ecchi à proprement parler et je n’aime pas cette série, mais dans Mirai Nikki, il y a une histoire (que certains jugent intéressante) et la censure était vachement impressionnante (et la version non-censurée si moche que j’ai fini par opter pour la version TV avec ses énormes bandes noires).

    • Avatar Axocom dit :

      J’ai luté pour me rappeler des censures de Mirai Nikki et, outre les masquages possibles des blessures dont je ne me souviens pas, je sais qu’il y a [SPOIL] le flash-back de la brune qui s’est retrouvée à tourner dans un hangar [/SPOIL]. Clairement, je me passe de voir des queues et autres mets de choix. En plus là, leurs têtes me suffisent à me dégouter (j’ai une petite âme).

      Mais c’est clairement pas ecchi. Je me trompe peut-être, mais le viol sauvage c’est pas très ecchi !

      Dans tous les cas je suis d’accord avec toi : pour Mirai Nikki, la censure ne nuit pas à l’histoire.
      Mais faut quand même avouer qu’en matière de scénarios, les ecchis sont rarement gâtés. Mais j’ai peut-être un bon exemple. Kore Wa Zombi Desu Ka ? Bonne histoire (bon c’est subjectif mais j’ai ri) et de l’ecchi. Et de la censure à fond la caisse. Sauf que c’est pas des bandes noires mais des flashs ou autres. Du coup est-ce que dans la version vendue la censure est toujours là ? Probablement dans certains cas et dans d’autres non ?

      • Nock Nock dit :

        (Dans Mirai Nikki, il y avait aussi pas mal de poitrine dénudées censurées dans la version télé)
        Je n’ai pas vu Kore wa Zombie Desu Ka? Mais à priori, la censure (pour ce qui est de l’ecchi en tout cas) bien qu’un peu atténuée, reste présente dans les versions blu-ray.
        Il existe des sites où des passionnés s’amusent à comparer les versions TV et BD / DVD pour constater l’ampleur (ou l’inexistence) de la censure ou de tout ce qui est refait par rapport à la première diffusion (Shaft, par exemple, retouche pas mal ses séries pour les versions Blu-Ray). Je pense entre autre à celui-ci : http://www.kira-reviews.com/

      • Avatar Axocom dit :

        Violent ! Merci !

  3. Soryont K. Albrius Soryont K. Albrius dit :

    Perso, cet anime, j’ai lancé l’épisode 1, j’ai vu « little sister », j’ai fait : « LOLNOPE » et j’suis retourné voir Sekai Seifuku.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *