Aldnoah.Zero 01 – Mon cher… nous avons de la visite

Dépêche-toi Yuki, tu va être en retard pour l'anime schoo- euh pour ton entraînement de pilote.

Vite Yuki, tu vas être en retard pour l’anime school.

 

Kmeuh Décidement ça bouge beaucoup en ce moment. Entre la saison d’animes d’été qui vient de commencer et le site qui connait entre-temps une augmentation de billets frais,  même les vacances ne laissent pas un moment pour souffler. Bonjour bonjour, c’est encore un petit nouveau qui vient d’arriver. Soyez gentil et délicat avec moi Onii-chan. Ca y est c’est l’été, et même pendant ces deux longs mois on a encore besoin de notre dose de jap’anime pour s’occuper sous ce soleil d’aplomb. Ca tombe bien parce que plusieurs nouvelles bonnes séries arrivent. Entre le démarrage réussi de Barakamon, le très suivi Zankyou no Terror ou le déjanté Gekkan Shoujo Nozaki-kun, on va décrypter aujourd’hui un autre anime qui lui aussi s’annonce très prometteur.

Aldnoah.Zero // Produit par A-1 Studio et TROYCA // 12 épisodes prévus  // Débuté en Juillet 2014 // Réalisé par Ei Aoki (Fate/Zero, Kara no Kyoukai 1)  // Genre : Mecha, action, science-fiction // Disponible en simulcast sur Crunchyroll

Premières minutes du pilote. On a droit à un dialogue entre une jeune fille nommée « Princesse Asseylum » et un garçon, « Slaine ».

(◕‿◕)

(◕‿◕)

 

On apprend qu’elle est la Princesse de Mars, venant d’une espèce appelée Vers, qui serait apparue sur la Terre il y a bien longtemps. Slaine est un Terrien, tous deux semblent observer notre planète bleue via une vue panoramique.

 

Slaine en arrière-plan. Joli angle de vue d'ici, non ? ( ͡° ͜ʖ ͡°)

Slaine en arrière-plan. Joli angle de vue d’ici, non ? ( ͡° ͜ʖ ͡°)

 

On en saura malheureusement pas plus car le « Comte Crutheo » vient couper cours à la discussion en demandant à Himesama de retourner dans sa chambre. Un gros plan sur Slaine suivi d’un traveling arrière vers le plafond dévoile l’énorme vaisseau de l’Empire Vers survolant la Terre. Gros titre.

 

On voit pas là mais le gros dézoom est assez bien fait il faut le dire.

On voit pas là mais le gros dézoom est assez bien fait, il faut le dire.

 

On change de registre et on revient sur Terre. On fait la connaissance de Inaho, doublé par Natsuki Hanae (qui fait aussi la voix de Ken dans Tokyo Ghoul ben décidément ლ(ಠ_ಠლ) ) et Yuki Kaizuka doublé par Sayaka Ohara a.k.a la fameuse Béatrice dans Umineko ou Irisviel dans les Fate/Zero.

Une nouvelle journée commence pour eux, le frère prépare le p’tit déj’ pour sa soeur qui est encore clouée au lit. D’ailleurs Onii-chan est un peu salaud parce que lorsqu’il demande « Omelette ou œufs brouillés ? » et qu’elle veut « Une omelette », il répond « Dommage, aujourd’hui ce sont des œufs brouillés ». Ben alors lui pose pas la question, sale gosse. ಠಿ__ಠ

 

Le soleil vient de se lever, encore une belleuh journée, on prépare un bon petit déjeuner, on va se régaleeeer. ~♪

Le soleil vient de se lever, encore une belleuh journée, on prépare un bon petit déjeuner, on va se régaleeeer. ~♪

 

L’on apprend en même temps par la radio locale que la Princesse, de son vrai nom « Princesse impériale Asseylum Vers Allusia » s’apprête à descendre sur Terre pour une visite diplomatique. Un conflit entre la Terre et Mars ? Une demande de paix ? On en reparlera très vite après.

Entre temps Inaho quitte la maison pour l’université, en laissant sa soeur manger. Par contre Yuki grouille-toi un peu parce que tu dois entraîner tes élèves aujourd’hui hop hop hop.

 

Les réveils c'est pas fait pour les chiens.

Les réveils c’est pas fait pour les chiens.

 

On suit en premier temps Inaho qui part retrouver des amis avec le même uniforme, et c’est là que l’intrigue commence à vraiment se poser. Dans le bus, leur discussion nous fait apprendre qu’en 1972, la mission Apollo 17 a trouvé sur la Lune un passage dimensionnel. Les astronautes ont utilisé cet « Hypergate » et se sont retrouvés sur Mars, avec tout un équipement de technologie avancée laissé par une civilisation antique. Manque de bol, des Terriens se sont rebellés et ont revendiqué toutes ces trouvailles comme étant leur propriété. S’en suit tout le gros conflit entre les 2 clans : l’Empire Terrien et l’Empire Vers défendant la technologie « Aldnoah ».

 

'MÉRICA

‘MÉRICA

 

J’en profite pour dire que Inaho commence vraiment à me paraître super chelou. Déjà presque inexpressif avec sa soeur, là c’est de pire en pire. Il est carrément isolé du groupe et il fixe étrangement le ciel.  On y reviendra.

Changement de plan, on retrouve Yuki qui donc apparemment a réussie à choper le dernier bus pour arriver à l’heure au boulot. Alors qu’elle était encore en peignoir quand elle était déjà à la bourre. Respect petite.  7:|
On se retrouve donc en plein milieu d’un camp de fortune où de gros mechas pilotés de l’intérieur et animés en CGI (attendez attendez partez pas) s’entraînent au tir longue portée.

 

Get in the fucking robot.

Get in the fucking robot.

 

Alors ouais, je sais que « CGI » c’est un mot qui à lui seul fait frémir n’importe quelle personne qui s’y connait un chouïa en animation, mais franchement là avec le peu de mouvement qu’on aperçoit, c’est plutôt bien géré. C’est fluide et pas trop manipulé comme des marionnettes. Pendant que Miss Grass’ Mat’ inspecte et contrôle tout ce beau monde, on en profite encore pour en apprendre plus sur les événements passés.

Après la revendication de la technologie « Aldnoah », les deux Empires se sont déclaré la guerre en 1999. Et bien sûr ils ont décidé de ramener toutes leurs bricoles sur notre planète. Après une succession de batailles à la surface, l’Empire Vers a mis la main sur un mystérieux « pouvoir divin » laissé par une civilisation vieille de 30 000 ans. Comme on en sait pas grand-chose pour l’instant, moi perso j’imagine que c’est un Akira Martien. Bon en tout cas ce qu’on sait c’est que cette force est tellement puissante qu’elle a détruit la Lune. gg wp

 

La fameuse force divine qui nous a privé des marées. Sale bête.

La fameuse force divine qui nous a privé des marées. Sale bête.

 

Bon jusque-là ça a l’air clair à suivre sauf que non parce que en fait non. Le premier visionnage c’est super chaud à comprendre. Là j’ai tout replacé dans l’ordre mais dans ce 1er épisode c’est expliqué de manière presque aléatoire.

Zaille zaille zaille. Retour au vaisseau Vers avec Princesse Asseylum, Slaine et…

ddd

Béatrice d’Umineko ??

Nan sans rire, elle lui ressemble vachement vous pouvez pas le nier. :’D

Cette petite tête blonde c’est Eddelrittuo. Oui je sais mais faites un effort, moi j’ai bien dû m’entraîner à prononcer Gokukoku no Brynhildr (je hais ma vie).

Bref Princesse s’apprête à entamer sa descente vers la Terre. Mais avant ça, Slaine lui donne un talisman qui appartenait à son père blablabla te portera chance blablabla cliché parce que anime japonais. Après ce petit instant dokidoki on retrouve le Conte Cruhteo qui dans le plus grand des calmes arrive et fout une grosse MANDALE à ce pauvre garçon qui n’avait rien demandé à personne.
La raison ? En fait ce gentil monsieur et le reste de l’Empire Vers n’ont clairement pas l’intention de sympathiser avec la Terre. Bon jusque-là c’est purement logique vu les tensions qui règnent. Et comme il ne peut rien refuser à la Princesse, il avertit bieeeeeen gentiment que Slaine ferait mieux de sagement veiller sur elle pour l’empêcher de trouver une entente avec l’Empire Terrien.

 

Et avec ma canne, parce que ça fait plus classe, son of a bitch.

Et avec ma canne, parce que ça fait plus classe, son of a bitch.

 

Pendant ce temps-là, la venue de la princesse impériale est méticuleusement préparée, les journalistes du monde entiers affluent sur le bord des trottoirs et les habitants se pressent sur les hauteurs pour assister à la visite censée marquer le début d’une paix durable.

 

*marseillaise*

*marseillaise*

 

Jusque-ici tout semble aller pour le mieux.

 

GEH. Nani ?

GEH. Nani ?

… aw shit. 🙁

Bon bon, attentat terroriste d’origine inconnue et probablement pour empêcher l’union Terre-Vers, pas besoin de vous faire un dessin.
Qui a perpétré tout ça ? Et dans quel but précis ? See you next time.

Ça fait 1/4 d’heure qu’on tournait un peu en rond autour du pot et c’est vraiment maintenant que ça commence. Et vous le croyez ou pas mais ce petit passage intense est fichtrement bien foutu.

J’ai parlé du fait qu’Inaho a vraiment un comportement étrange depuis le début. Ben là c’est carrément suspect tellement ça crève les yeux.

 

"Eh ?"

 

… ಠ ______ ಠ

 

Bon du coup évidemment l’Empire Vers n’est pas très content et un poil haineux.

« Du coup Chef on fait quoi là ?
– Exactement comme le plan qu’on a préparé depuis 15 ans petit, on envoie toutes nos forteresses volantes sur la Terre et on les SHLASS. »

Aucun screen n’est assez puissant pour décrire ce qui va suivre, alors…

 

 

PUTAIN QUE J’AIME CETTE SCÈNE. <3
Sérieusement comment on peut ne pas rester indifférent après un final comme ça ? C’est presque sorti de nulle part,  ça envoie du très lourd. Et puis en plus la petite musique apocalyptique en fond composée par Hiroyuki Sawano, le love absolu. <3 Quand on a fait l’OST de Guilty Crown, de Kill la Kill et de SnK, excusez-moi mais là on ne peut rien faire à part s’agenouiller devant le Monsieur.

Et je suis obligé de conclure sur le tout dernier plan.
On le voit, après le cataclysme, on voit deux jeunes enfants qui ne sont pas du tout au courant de ce qu’il vient de se passer à côté. Du coup ils prennent les traînées qui transcendent le ciel pour des étoiles filantes, et le plus jeune fait un vœu.

 

  

 

Comment, comment ne pas être limite mal à l’aise après ça ? Le sentiment de frustration pour 2 enfants sans histoire qui ne savent pas. En plus de finir en beauté sur la morale principale de ce que va devenir l’anime, le clap de fin est super bien placé et transmet magnifiquement le message simple mais tellement marquant après la destruction d’une ville entière. C’est beau, y’a rien à dire.

Fin.
Ending.

AVEC UNE COMPOSITION DE KALAFINA S’IL VOUS PLAIT. J’ai besoin de rajouter quelque chose ? <333

Mon dieu même 1 semaine après je peux pas m’empêcher de revoir ce twist encore et encore, il est tellement parfait pour moi.

Note de l’épisode : 16/20

Ça promet du lourd, beaucoup d’action et de combats sur un joli fond apocalyptique bien posé. La bande-sonore bien que peu présente pour l’instant est superbe et j’espère vraiment que ça va continuer sur cette belle lancée. Je ne peux que vous conseiller très largement Aldnoah.Zero, à tous, fans de mecha ou non, et je place beaucoup de mes billes sur cet anime. En tout cas je suis hype comme jamais.

3 commentaires sur “Aldnoah.Zero 01 – Mon cher… nous avons de la visite

  1. Redika Redika dit :

    J’avoue que l’ost de Hiroyuki Sawano elle pète un peu sa mère ( même si on dirait qu’elle dit Fire, ce qui irait quand même vachement bien étant donnés qu’ils se font tous désintégrés en flammes )

    Sinon je hais la princesse, c’officiel. A cause de cette petite idiote, voilà les gens embarqués dans un conflit intergalactique.  » Zut alors, je voulais juste dire coucou et des milliard de millions d’humains en ont péris, bah merde. « 

  2. Nock Nock dit :

    Je ne m’attendais pas à des miracles, mais le début de la série se révèle assez sympathique. Pas fou, mais ça se regarde avec plaisir.
    Par contre, en dehors de la mise en scène très réussie par moment (ce que tu souligne bien : la « fin du monde » est vraiment bien fichue et l’OST marche à merveille), le premier épisode m’a laissé totalement froid.
    Ça tient au côté archi-prévisible et transparent des méchants. Du style : « ça serait vraiment dommage que les terriens essaient de tuer la princesse, on serait obligé d’envahir cette planète qu’on rêve de conquérir depuis des années… Ohlala, je me demande ce qu’il va lui arriver… wink wink… Oh mon dieu, ils ont tué notre princesse ! Vengeance ! »
    Je veux dire, ces méchants sont tellement pas subtils, je trouve ça agaçant. Les méchants pas subtils qui montent des plans archi prévisible, pourquoi pas (dans sa folie destructrice, le dictateur de Ima, Soko ni Iru Boku est un exemple en la matière) mais pas dans une intrigue géopolitique dont le sort de deux planètes dépend, ça fait désordre.

    (Sinon, la scène de la fin avec les gamins est sympa, mais d’un autre côté, je vois mal un gamin à qui on demanderait de faire un vœu souhaiter la paix dans le monde, ça me semble un concept par trop abscons pour un jeune enfant.)

    Ah, et la conversation dans le bus qui a pour unique but d’expliquer le contexte au spectateur m’a fait grincer des dents : c’est une façon purement artificielle d’introduire un cadre et quand c’est raté (ici, c’est le cas, ça tombe comme un cheveu sur la soupe) ça m’agace profondément?
    Pourquoi est-ce que les personnages racontent ça ? Ça n’a pas de sens. On pourrait penser, par exemple, qu’ils révisent pour une interro, mais rien ne semble affirmer quoi que ce soit, donc en la matière, ça ressemble juste à une situation où les scénaristes se sont dit « ça serait pas mal qu’on explique un peu le schmilblick », sans se poser la question de comment le faire décemment.

    • Kmeuh Kmeuh dit :

      Après réflexion j’approuve les 2 points « méchants » et « bus ».
      C’est vrai que c’est prévisible et facile dans les 2 cas et c’est dommage. 🙁 Après reste à imaginer comment ils auraient fait pour expliquer un peu le plot (peut-être uniquement par la radio locale, dans le camp d’entrainement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *