Log Horizon 2 : 01 – On prend les mêmes, on leur met des manteaux, et on recommence

LH22

Par contre, Akatsuki est apparemment autorisée à se les peler dans sa vieille tenue. Ou alors c’est sa manière d’être hardcore parce qu’elle est une ninja.

 

SurycePremier épisode de la saison 1 commenté par Amo

La première saison de Log Horizon a été pour pas mal de gens l’anime qui a sauvé le concept des personnages piégés à l’intérieur d’un jeu-vidéo après la déception d’un Sword Art Online s’intéressant plus à sa fantaisie masculine qu’à son univers. Et, oui, je sais, .Hack existe, mais là je parle du paysage anime récent et mon matage de cette série remonte d’ailleurs à tellement longtemps que je ne saurais juger si le concept y était bien exploité ou pas. Par contre, je sens bien qu’aucun d’entre vous ne se pressera pour me dire « tiens mais, Hunter x Hunter aussi avait un arc dans un jeu-vidéo ! En plus, il a un bon lot d’idées originales et habilement exécutées ! » et c’est dommage parce que vous auriez eu bien raison et que vous auriez pu en profiter pour vous vanter d’avoir vu l’un de meilleurs animes de ces dernières années.

Ahem, bref. L’originalité, c’est aussi bien sûr le lot de Log Horizon, et ce n’est pas un hasard si dès le départ de l’histoire, les personnages se fichaient vaguement de revenir dans leur monde d’origine et ne faisaient pas un gros drame de leur immigration forcée. Plutôt que de rejeter ce nouveau monde, les personnages passent la saison à l’explorer de bien des manières et à trouver les moyens pour en faire leur habitat sur le long-terme. Et plutôt que de se concentrer sur les exploits d’un seul héros, l’auteur s’intéresse plutôt aux mouvements militaires, sociaux et politiques de groupes et de sociétés entières soumises aux règles particulières de cet univers. C’est ce menu qui fait tout le sel de l’anime et lui a valu les louanges qu’il a reçu.

Comme beaucoup d’autres, j’étais donc content de voir une seconde saison être annoncée pour cet anime, mais maintenant que j’en ai vu le premier épisode, je dois avouer que j’éprouve quelques doutes pour la suite.

.

Les deux saisons de cet anime sont disponibles et diffusées en français sur ADN.

Log Horizon 2 // Studio DEEN // Débuté en Octobre 2014 // Prévu pour 25 épisodes // Réalisateur : Shinji Ishihira

.

LH3

Regardez, un mec avec des cheveux crades ! Ça donne envie, non ?

.

La premières chose qui se sent avec cette nouvelle saison, c’est que les producteurs ont pas l’intention de prendre beaucoup de risques. Comme pour la saison 1, la toute première scène d’avant-générique est un flash-forward d’événements futurs, sauf que cette fois-ci, j’ai senti que quelque chose clochait et je n’ai compris pourquoi au juste qu’après avoir terminé l’épisode : aucune des scènes du flash-forward ne sont tirés de l’épisode lui-même ! Dans la saison 1, on te montrait juste les personnages en danger durant le point culminant de l’épisode et ça posait du suspens sur comment ils allaient se dépatouiller de la situation, mais ici, le flash-forward contient plusieurs extraits de combats clairement tirés de points culminants de l’arc, et qui en eux-mêmes ne posent pas vraiment de suspense. Du coup, j’ai la forte impression que ces extraits sont juste là pour dire « Hé, il n’y a que du blabla dans cet épisode, mais ne vous inquiétez pas, y’aura plein d’action plus tard ! » Ils en rajoutent même avec des flash-forwards à la fin de l’épisode, qui augmentent sévèrement le risque d’auto-spoiler l’histoire avec Shiroe et Akatsuki qui évoquent très clairement le résultat d’affrontements à venir (en plus, ces flashs-ci sont très mal amenés parce qu’il n’y a rien pour les séparer des scènes du présent : pas de générique, ni de transition).

Et ça s’améliore pas vraiment ensuite avec le générique. Comme vous le savez sûrement déjà, ils ont décidés de garder la même chanson, dont certaines paroles sont devenues un mème, et… ça se révèle être une fausse bonne idée. Le résultat est bancal parce que c’est une chanson qui a un rythme très soutenu et que le nouveau visuel n’arrive pas du tout à suivre. Il y a beaucoup trop de plans fixes, et on a même pas le temps de les regarder parce que le montage est super rapide pour essayer de coller à la musique. Quant aux rares plans animés, ils sont pour la plupart repompés sur le premier générique. Au final, il aurait donc mieux valu introduire une nouvelle chanson qui colle mieux aux moyens investis dans le visuel plutôt que de réutiliser le fameux « in the database », qui perd du coup de son éclat.

.

LH21

On remerciera aussi l’opening et la preview pour leurs spoilers. Akatsuki, noonn ;_;

.

Mais venons-en enfin à l’épisode lui-même, qui s’ouvre sur un rapide « festival de la citrouille » pour nous réintroduire les personnages principaux plutôt efficacement, bien que je n’aime pas le trop fait qu’on a pas moins de deux moments où Akatsuki s’inquiète de son triangle amoureux avec Minori. Je veux dire, la saison 1 a déjà dédié deux ou trois épisodes à ça, j’aimerais bien qu’on passe à autre chose avec ces personnages, en particulier Akatsuki qui n’a pas encore eu le droit à ses moments de gloire. Mais bon, pour l’instant, c’est une plainte assez mineure parce que ce qui m’a d’abord sauté aux yeux, et ce alors même que j’avais zappé le changement de studio en faveur de Deen, c’est le nouveau chara-design, qui n’a pas été changé pour le mieux. Le dessin semble beaucoup plus maladroit que pour la saison précédente ; certains personnages n’ont pas l’air de s’être lavés les cheveux depuis des semaines et d’autres ont l’air d’avoir le visage plat dès que la « camera » est à hauteur d’homme.

Et du coup, cette baisse de qualité dans le dessin des personnages me fait aussi m’inquiéter pour la qualité des décors. Car l’une des choses que j’avais bien aimé dans la saison précédente, c’était l’emphase mise sur certains beaux environnements, notamment le château royal pris dans la glace et les ruines d’Akihabara envahies par la végétation (on peut d’ailleurs remarquer un joli thème sur le mélange entre constructions humaines et éléments naturels), et j’avais même fait remarquer que Log Horizon laissait complètement à la ramasse Coppelion diffusé au même moment, alors que présenter un joli Tokyo en ruines aurait logiquement dû être la spécialité de ce dernier. J’espère donc que cette qualité ne sera pas perdue non plus dans la transition, à voir dans les prochains épisodes.

.

LH8

Nyanta veut empêcher Marie de sortir dehors avec ses cheveux dégueulasses, mais il a perdu toute consistance et n’a pas la force de l’arrêter…

.

Mais plus que dans la forme, c’est aussi au niveau de l’intrigue que cet épisode me laisse un peu perplexe. La saison 1 s’était terminée sur l’introduction d’une nouvelle méchante, Nureha, une aventurière femme-renard qui a pris le contrôle d’un des pays du Sud et établit une dictature. C’était une conclusion assez maladroite à la saison à cause du conflit mal-amené entre Shiroe et Nureha, le premier déclarant les hostilités sans bonne raison et la seconde n’apparaissant pas vraiment menaçante ou intéressante, et parce que conclure sur cette nouvelle rencontre un peu plate avait laissé un goût d’inachevé à l’histoire sans pour autant rendre l’idée d’une suite super attrayante. Mais du coup, je pensais donc qu’on allait enchaîner dans cette nouvelle saison avec une guerre contre le Sud, et finalement pas du tout, ce premier épisode introduit un peu de nul part un nouveau problème pour la Table Ronde, d’ordre financier et relativement urgent s’ils ne veulent pas perdre la garantie de leur pouvoir politique.

(Au fait, la Table Ronde est pas techniquement une dictature aussi ? Ils essayent de représenter tout le monde, mais le fait est qu’ils ne sont pas élus, détiennent leur poste pour une durée indéfinie, et ont le pouvoir de retirer des droits fondamentaux aux aventuriers du coin à tout moment.)

Alors, ce qui a de bien, c’est que ça amène une nouvelle explication sur l’univers d’Elder Tales, concernant cette fois-ci la raison qui fait que les monstres se trimbalent des pièces d’or dont ils n’ont pas l’utilité ; ce qui est toujours bienvenue car ce qui rend cet univers intéressant et fascinant, c’est la propension de l’auteur à vouloir expliquer comment fonctionnerait un monde plutôt réaliste mais soumis à des règles et principes de jeu-vidéo. Cela dit, les objectifs posés pour pouvoir répondre à ce mystère ne sont pas super intéressants : aller casser la gueule à un boss et négocier avec des Villageois importants. Ce qui dans les grandes lignes est exactement le même scénario que la guerre contre le Roi des Gobelins, qui était l’événement le plus majeur de la saison 1, et qui a d’ailleurs toujours lieu en arrière-plan ! J’ai beau avoir quelques doutes sur l’intérêt du personnage de Nureha, affronter d’autres groupes d’aventuriers influents (et les Villageois sous leur coupe) serait beaucoup plus intéressant à ce stade, d’autant c’est un peu ce qu’on nous avait promis à la fin de la saison 1.

Après, il est tout à fait possible que le raid organisé par Shiroe ne soit qu’une étape avant la guerre contre le Sud, qui n’est pas non plus oublié dans cet épisode et se voit mentionné plusieurs fois. En rematant l’épisode, j’ai remarqué qu’il est sous-entendu que Shiroe pourrait avoir un second objectif à accomplir avec l’or qu’il veut obtenir, en plus du maintien de la Table Ronde. Et le recrutement d’une ou plusieurs guildes orientées vers le combat pourrait aussi ne pas être anodin. Pour autant, même si l’hypothèse de l’arc de transition s’avérait juste, je me demande si ça justifierait quand même l’existence de cet arc qui s’annonce répétitif. On verra !

.

LH19

« Avec tout cet or, je m’achèterai une motivation ! »

.

A part ça, j’ai encore quelques vagues remarques en vrac. Tout d’abord, Ri Gan, le sage du Lac Miroir, qui continue, comme dans la saison 1, de n’avoir apparemment aucun agenda propre. Je veux dire, il fait sans arrêt des choses pour Shiroe sans jamais rien demandé en retour, ce que je trouve un peu bizarre ! Même durant sa première rencontre avec Shiroe, il avait qualifié leur discussion « d’échange d’informations », et c’est pourtant lui qui avait passé la totalité de la scène à monologuer et à expliquer des trucs à Shiroe. Alors, je veux bien qu’il soit curieux à propos de l’origine de l’or, tout comme il était curieux à propos de la capacité de Shiroe à utiliser la magie universelle, mais la curiosité scientifique est une motivation un peu légère dans le cas présent.

Et Ri Gan amène encore une autre question que je me pose depuis la saison 1 : les Aventuriers ne vont jamais révéler à qui que ce soit d’où ils viennent et ce que signifie « l’Apocalypse » au juste pour eux ? C’est l’un des trucs que je m’étais attendu à ce que Shiroe lui révèle durant leur « échange » mais c’est un sujet qui est constamment ignoré, à un point où ça devient un peu bizarre. Ri Gan, c’est une chose, mais qu’en est-il de Rudy ? Il est devenu un Aventurier et un membre de Log Horizon, donc il mériterait bien de savoir une chose aussi importante à propos de ses compagnons, mais ce n’est jamais mentionné ou indiquer qu’il a était mis au courant. Alors quoi, les autres membres de Log Horizon ne mentionnent jamais le monde réel devant Rudy… ?

Et puisque qu’on parle du monde réel, il est intéressant de noter pour finir qu’il va peut-être jouer un rôle dans cette saison. Non seulement on voit le « vrai » visage de Naotsugu durant une explication (ce qui à mon souvenir est une première en la matière), et j’aime bien le soucis du détail avec le fait qu’il est dessiné de manière plus réaliste, mais surtout on voit plusieurs plans se déroulant clairement dans le monde réel durant Noël à la fin de l’épisode, bien que ce n’est pas clair si ce sont des scènes du passé ou du futur. Il y a aussi une ambiguïté vis-à-vis d’où se trouvent Shiroe et Akatsuki dans la scène final. Est-ce vraiment des vêtements du monde réel qu’ils portent ? Est-ce qu’ils regardent la Terre du monde réel ou celle d’Elder Tales ? La seconde est censé être quatre fois plus petite donc peut-être qu’il est possible l’estimer avec les visuels… Mais bref, le monde réel est assez présent dans cet épisode et le sera sûrement dans la suite, ce que je trouve à la fois intriguant et inquiétant, parce que d’un côté ça pourrait amener pas mal de révélations ou de moments intéressants, mais de l’autre parce que, comme expliqué plus haut, le principe même de la série n’a jamais été de quitter le monde d’Elder Tales, donc c’est un poil bizarre de se ré-intéresser au monde réel maintenant.

.

LH5

Rendez-vous au clair de la Terre

.

En conclusion, on a beau être habitué aux longs dialogues qui sont une part intégrante de Log Horizon, je ne trouve pas ce premier épisode super emballant pour la suite. Il y a pas mal d’éléments réchauffés par rapport à la première saison, entre autres les buts à court-terme des personnages qui sont pas très intéressants à l’heure actuelle, et pour ce qui est des mystères, ils ne sont pas aussi fascinants que les réponses elles-mêmes dans cette série donc je ne sais pas si c’était la meilleure tactique à utiliser pour donner envie au spectateur de voir la suite. Néanmoins, c’est du bon vieux Log Horizon, donc on ne s’ennuie pas, l’univers continue de surprendre, et je suis sûr que les combats à venir seront cools. Je n’espère rien d’autre que la suite des épisodes me montre que j’avais tort de m’inquiéter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *