Gen’ei wo Kakeru Taiyou 01 – Je hais temporairement les alpagas

Les visiteurs de Japan Expo s'incrustent dans les animes de la saison.

Les visiteurs de Japan Expo s’incrustent dans les animes de la saison.

 

Tsuchi

Alors. Salutations. Mon pseudal est Tsuchi. Et voilà. Donc rentrons de suite dans le vif du sujet. Si j’ai tenu à chroniquer ce premier épisode de Gen’ei wo Kakeru Taiyo c’est presque par hasard. Je voulais nécessairement chroniquer une série « originale » (dans le sens où elle n’est pas une adaptation). Pourquoi ? Eh bien comme cela j’ai directement tout le matos à commenter et critiquer. Et aucun fanboy ou hater du matériel de base à affronter. Quel bonheur. BREF.

 

Donc le plot vendu à la base est… Très peu fourni. Le titre est également en italien et signifie « Le Soleil pénètre les Illusions ». Et il paraît que cela parle de filles qui résolvent des trucs bizarres avec de la magie. ENTRE AUTRES. Mais les images et artworks associés étaient quand même très cools du coup ça passe tout de suite mieux. Et les magical girls c’est cool dans le concept. Non ?

 

Gen’ei wo Kakeru Taiyo // AIC // Débuté le 6 juillet 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur : Kusakawa Keizou (Il paraît qu’il a bossé pour Shinbou donc cool. A réalisé Dog Days, les deux saisons de Ro-Kyu-Bu ! (dont une en cours), Asura Cryin’, Mahou Shoujo Lyrical Nanoha et Sekirei entre autres.) // Série simulcastée par Wakanim

Continue la lecture

Ro-Kyu-Bu! SS 01 – Primary school girls are great (parait-il) !!

RKBSS0100

– Subaru, j’aimerai apprendre à faire des bébés… avec toi.

Nock« Mais parlera-t-il un jour d’un bon anime ? »
J’espère le faire d’ici la fin de la semaine, car j’ai beaucoup d’espoir pour une des séries dont je suis sensé chroniquer le premier épisode. Mais en attendant, ce n’est pas le cas, puisque je suis venu parler de la suite de cet étron qu’on appelle Ro-Kyu-Bu!

Ro-Kyu-Bu! SS… SS, surement une façon de dire que la qualité, c’est nazi, et qu’après tout, en tant que studio, on a bien le droit de faire de la bonne grosse merde à à peu près tous les niveaux (à moins que ça ne signifie simplement Second Season).

Bref, pour résumer, Ro-Kyu-Bu!, c’était cette merveilleuse histoire d’un lycéen basketteur qui va se retrouver coach de l’équipe féminine de basket d’une école primaire. Et évidemment, toutes les filles de l’équipe vont en faire leur idole masturbatoire pour occuper leurs nuits solitaires. A côté de ça, l’anime nous propose des scènes absolument cruciales, nous montrant les innocentes petites prendre des bains, s’entre-tripoter sous les douches, jouer avec le membre de leur entraineur (ah non, merde, ça c’est dans les doujins)… et accessoirement, jouer au basket (en fait je suis mauvais langue… Ro-Kyu-Bu! donne plus de place au basket que K-On! à la musique… vilénie).

Enfin bref, à mon humble avis, Ro-Kyu-Bu! était une sombre merde qui n’aurait jamais dû sortir des cerveaux malades de ses créateurs et plus encore, qui n’aurait jamais dû rencontrer assez de succès pour qu’une saison 2 puisse voir le jour… encore une fois, « Merci Japon !! » (sinon, il n’y a pas assez de matière pour nous faire une autre saison de l’Odyssée de Kino ?)

Mais bref, passons au vif du sujet (tiens, et pour changer, je vais utiliser la méthode Amo).

Ro-Kyu-Bu! SS // Project No. 9 // Débuté en juillet 2013 // Prévu en 12 épisodes // Réalisateur : Keizou Kusakawa (Dog Days, Nanoha, Gen’ei wo Kakeru Taiyo) // D’après un Light Novel de Sagu Aoyama

Continue la lecture