Prix Minorin 2012 – Jour 3, personnages, design et technique

"Alors Taichi, on était plus populaire dans les catégories d'hier ?"

Les personnages de Kokoro Connect ont vus les scores et se vannent entre eux, normal

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs.

Nous sommes jeudi, le jour le plus moisi de la semaine mais ne vous inquiétez pas, il est bientôt terminé ! Pour fêter ça, direction le troisième jour des prix Minorin. Mardi, nous récompensions tout l’aspect musical des animes de 2012 et hier, c’était le meilleur du pire que nous pointions du doigt avec amusement et légerté. Aujourd’hui nous repartons en direction des prix bien mérités puisque nous nous attaquons aux meilleurs personnages (masculin & féminin), au meilleur design et à la meilleure technique. Toujours pour les animes de 2012.

Et comme d’habitude voilà un pavé que vous avez déjà lu si vous êtes sérieux mais qui peut être utile si vous prenez le train en marche:

Ces prix auront pour objectif de récompenser le meilleur, mais également le pire, de la production animée télévisuelle de l’année 2012. Cela concerne donc uniquement les séries animées dont la diffusion ont commencées à partir du 1er janvier 2012 et avant le 1er janvier 2013. Ne sont pas comptées les séries de 2011 qui ont pris fin en 2012. Sont comptées les séries de 2012 qui ont pris fin en 2013 – d’où le fait que cette cérémonie se déroule fin mars, afin de compter des titres comme Robotics;Notes, Sakurasou no Pet na Kanojo ou Psycho-pass dans leur intégralité. Ne sont comptés que les séries télévisées et une quantité réduite d’OAV. Les films d’animation n’entrent pas en compte.

Comment ça s’est passé ? Pour donner les prix, ce sont une quinzaine de personnes qui ont été appelées à la barre – neuf des contributeurs à Minorin ainsi que sept invités issus de milieux variés de la sphère otaku française. Ceux-ci avaient donc comme mission, si ils l’acceptaient, de voter via un système de classement. En face d’eux, douze catégories pour lesquelles ils pouvaient faire un « top 5 », le premier de leur top remportant 5 points, le second 4 et ainsi de suite jusqu’au cinquième qui partait avec le point de consolation. Ils n’étaient cependant pas obligés de répondre à toutes les catégories, et n’étaient pas obligés de faire un top 5 complet – ils pouvaient s’arrêter à trois ou deux animes cités si ils le souhaitaient.

Donc pour ces quatre prochains jours, chaque soir, vous aurez les résultats de quatre catégories. Qui sont les suivantes:

Mardi: Meilleur générique d’ouverture ; Meilleur générique de cloture ; Meilleure chanson utilisée pour un générique ; Meilleure bande son

Mercredi: Personnage masculin le plus pénible ; Personnage féminin le plus relou ; Technique la plus à la ramasse ; Anime le plus décevant

Jeudi: Meilleur personnage masculin ; Meilleur personnage féminin ; Meilleur design ; Meilleure technique

Vendredi: Meilleur studio ; Scène la plus mémorable ; Coup de coeur ; Meilleur anime

Les contributeurs à Minorin qui ont participés au vote, par ordre alphabétique:

AlkaAmoMianMunnyNady NockSedetoSuryceYokathaking

Invités ayant participés au vote, par ordre alphabétique:

Vous êtes ready parce que vous êtes des ladys ? Alors allons-y.

MeilleurPersoM

 1ère place – Kirigaya « Kirito » Kazuyo

Sword Art Online

Kirito

Nock: « Allez, je mets Kirito en tête du classement. Même pas honte. En même temps, je suis obligé d’avouer que je trouve ce personnage totalement classe.

OK, il est abusé, dès le début de l’anime il est tétra-balèze et plus il avance, plus il se révèle encore plus bourrin et badass. Et ça change d’avoir de temps en temps un anime dans le style shônen (je sais que ce n’est pas le terme, mais tant pis) dans lequel le personnage étend sans problèmes quasiment tous ses ennemis. Oui, je kiffe ce personnage. »

ZGMF Balmung: « Because. Mais Kirito, ça va avec Asuna. La classe. »

Amo: « J’ai eu une érection quand il enfile sa cape à la fin de l’épisode 2. »

 

2ème place – Kiritsugu Emiya

Fate/Zero S2

Kiritsugu

Mian: « Ignoble meurtrier, cynique et sans scrupule, l’antihéros de la série inspire plus une crainte admirative que de l’attachement. Toutefois, le personnage présente un côté bien plus touchant lorsqu’il est appréhendé dans sa relation avec Iri, en tant qu’époux et père, mais aussi en tant que grand enfant. En contraste avec son approche lucide de l’affrontement, Kiritsugu est paradoxalement animé par un idéalisme, dont la contradiction ne trouve d’issue qu’en détruisant l’objet même de sa quête. Sinon, on peut aussi bien aimer le personnage parce qu’il est classe… »

Amo: « C’est le seul personnage de l’histoire de l’animation japonaise à niquer un magicien en faisant péter son immeuble à coup de C4 au lieu de l’affronter de manière honorable. Ultra charismatique, au background solide, aux plans ingénieux et avec un aspect paternel inattendu, sa seule erreur aura finalement été de nous infliger son fils adoptif dans Fate/Stay Night au lieu de le laisser mourir dans un coin et pisser sur son cadavre. Mais pouvait-il savoir ? » 

 

3ème place – Joseph Joestar

Jojo’s Bizarre Adventure

Joseph

Yoka: « Joseph, c’est un peu le meilleur des Jojo. C’est un personnage complètement pute, complètement prestidigitateur, qui combat à moitié grâce à la psychologie et à moitié grâce à tout ce Fabulous qu’il a en lui et qui ne demande qu’à s’exprimer. Il nous offre en plus des combats complètement awesome à mater. Et il est doublé par Sugita qui s’amuse tellement, mais tellement, dans son rôle que le personnage en devient encore plus cool.« 

Kabu: « Déjà ultra cool de base, on ajoute Tomokazu Sugita en seiyu et paf ça fait des chocapics. « 

Tsundereko: « Fabulous Tequila Crossdressing Sugita.« 

 

Mentions honorables

Cités deux fois en première position:

Hotaro Oreki (Hyouka) ; Makishima Shougo (Psycho-Pass)

Cités une fois en première position:

Jonathan Joestar (Jojo’s Bizarre Adventure) ; Dio Brando (Jojo’s Bizarre Adventure) Araragi Koyomi (Nisemonogatari) ; Kumagawa Misogi (Medaka Box Abnormal) ; Gilles de Rais (Fate/Zero S2) ; Sentarou Kawabuchi (Sakamichi no Apollon) ; Tokiomi Tohsaka (Fate/Zero S2)

Classement total:

  • 1/ Kirito (Sword Art Online) – 14pts
  • 2/ Kiritsugu Emiya (Fate/Zero S2) – 13pts
  • 3/ Joseph Joestar (Jojo’s Bizarre Adventure) – 12pts (cité deux fois en première place)
  • 4/ Dio Brando (Jojo’s Bizarre Adventure) – 12pts (cité une fois en première pkace)
  • 5/ Hotaro Oreki (Hyouka) – 11pts
  • 6/ Jonathan Joestar (Jojo’s Bizarre Adventure) ; Makishima Shougo (Psycho-Pass) – 10pts
  • 8/ Araragi Koyomi (Nisemonogatari) ; Kumagawa Misogi (Medaka Box) ; Otonashi Io (Acchi Kocchi) – 8pts
  • 11/ Gilles de Rais (Fate/Zero S2) – 7pts
  • 12/ Sentarou Kawabuchi (Sakamichi no Apollon) ; Fukube Satoshi (Hyouka) ; Tokiomi Tohsaka (Fate/Zero S2) ; Grand Père (Jinrui wa Suitai Shimashita) . Taichi (Kokoro Connect) ; Alexandre le Grand (Fate/Zero S2) ; Gilgamesh (Fate/Zero S2) – 5pts
  • 19/ Shun Aonuma (Shinsekai Yori) ; Akira Agarkar (Tsuritama) ; Tenzo (Horizon in the middle of nowhere) ; Kanda Sorata (Sakurasou no Pet wa Kanojo) ; Akasaka Ryuunosuke (Sakurasou no Pet wa Kanojo) ; Lupin III (Lupin III Mine Fujiko To Iu Onna) ; Ryuunosuke Uryuu (Fate/Zero S2) ; Tout le cast de Danshi Koukosei no Nichijou ; Naoe Riki (Little Busters) ; Kusanagi Godou (Campione!) – 4pts
  • 29/ Satoru Asahina (Shinsekai Yori) ; Assistant (Jinrui wa Suitai Shimashita) ; Kisaragi Jin (Sakurasou no Pet wa Kanojo) ; Kotomine Kirei (Fate/Zero S2) ; Kiroumaru (Shinsekai Yori) ; Miketsukami Soshi (Inu x Boku Secret Service) – 3pts
  • 35/ Les fées (Jinrui wa Suitai Shimashita) ; Erecpyle Dukatis (Ixion Saga) ; Hekmatya Kasper (Jormungand) ; Hidenori Tabata (Danshi Koukousei no Nichijou) ;  Nyanko-sensei (Natsume Yujincho Shi) – 2pts
  • 40/ Haru (Tsuritama) ; Bobby (Binbougami ga) ; Shinya Kogami (Psycho-Pass) ; Lehm Brick (Jormungand) ; Ousawa Akatsuki (Estetica) – 1pts

MeilleursPersoF

1ère place – Watashi

Jinrui wa Suitai Shimashita

Watashi

Amo: « Quand on regarde le classement total de cette catégorie, le fossé que Watashi a foutu entre elle et la seconde est assez ahurissant. Ce n’est pas forcément compliqué d’expliquer pourquoi – Watashi est une extraordinaire héroïne. Extrêmement intelligente (ce qui ne l’empêche pas de faire quelques erreurs de ci de là) et cynique dans trop l’être, en plus de bénéficier d’un design enchanteur, Watashi est surtout le cas d’une héroïne qui arrive à s’imposer grâce à un charisme naturel, au lieu de tout jouer, par exemple, sur du racolage et du fanservice auprès de son auditoire. Et sérieusement, l’épisode où elle pète un plomb et devient reine des fées joue beaucoup dans le résultât, avouons le. Hey, boy~ »

retarded_fly:« Elle a une personnalité presque parfaite à mes yeux. En apparence niaise et faible de personnalité, appuyée par un visage doux et ses cheveux roses, elle est cependant bien différente par rapport à ce qu’elle pense.  Plutôt intelligente, ses pensées à la limite du cynisme ne le sont pas pour autant, ce sont plus des commentaires bruts et réalistes sur une situation ou une personne. Mais parce-que un peu blasée, elle ne cherche que avoir la paix, elle maintient alors cette « douce apparence » et préférant regarder la situation de loin… si possible. Aussi, elle se laisse rapidement déborder par des situations, ce qui avec des fées donne des situations qui dégénères. Le tout étant dû à un passé qui lui appris à se méfier des apparences, car un des thèmes de Jintai est bien l’apparence que l’on donne aux autres ou celle d’une situation. « Watashi » est un personnage presque unique dans l’animation, amusante, touchante, et mérite une première place. « 

Nock:  » Le personnage indispensable de l’une des meilleures séries de l’année. Une héroïne sans nom et particulièrement charismatique. C’est une sorte d’Alice, une jeune fille rationnelle qui débarque chez les fous. Ça lui confère un recul suffisant pour juger calmement des événements totalement farfelus et ça amplifie l’effet comique. Sans oublier son cynisme omniprésent. Elle a même le droit dans les derniers épisodes à un flash-back très réussi (et expliquant assez bien son caractère). Ah et rajoutons pour finir que le travail de la comédienne chargée de doubler le personnage est assez remarquable.« 

Mian: « Anonyme, l’héroïne de Jinrui wa suitai shimashita n’en est pas moins un des personnages d’animé les plus marquants de cette année. Comme une miniature de la série elle-même, Miss Sweets, telle que la surnomment ses camarades de classe, est l’association entre une jeune fille angélique et un esprit désenchantée et cynique. L’entendre envoyer des vérités assez terrible avec le plus grand naturel est assez glaçant et ses sarcasmes font souvent mouche. Toutefois, plutôt que de tomber dans une caricature ennuyeuse, ce côté « je sais déjà tout et je casse l’ambiance », est heureusement « compensé » par les fréquentes bourdes de l’héroïne. En effet, le comique de Miss Sweets provient également d’une certaine ingénuité qui l’attire dans toutes sortes de situations loufoques, de personnage de BD à messie. Par ailleurs, l’héroïne réussit à dépasser un rôle avant-tout humoristique lorsque la fin de la série présente une période plus sombre de sa vie. Si ce genre de virage peut peiner à convaincre (Sasami-san), le côté fragile de l’héroïne s’accorde très bien à ce qu’on connaissait de sa personnalité et se montre touchant tout en évitant la surdramatisation. »

2ème place – Himeko Inaba

Kokoro Connect

Inaban

Amo: « Inaba a tout pour plaire: elle est franche, elle est doublée par Sawachiro Miyuki, elle est intelligente, elle sort de dépression, elle a une mèche au milieu des yeux et elle nous parle de sa vie sexuelle. Sans doute le seul personnage bien écrit de Kokoro Connect, et un peu la seule raison pour laquelle on regarde cette série / on lit ce light novel, vraisemblablement. Ca doit expliquer pourquoi elle gagne à la fin. » 

Kabu: « Réfléchie, posée mais franche quand il faut, à des lieues de votre lycéenne coconne de base. Enfin une fille un peu réaliste dans une comédie romantique, une fille qui a des doutes, des obligations mais aussi des envies, une fille qui se masturbe.« 

Yoka: « Avouons-le, on a tous maté Kokoro Connect pour Inaban. Parce que c’est un peu un personnage qui, même s’il n’est pas forcément très bien écrit, est là pour faire plaisir au lecteur et c’est complètement réussi. Même si bon, dans quelques mois, la seule chose qu’on retiendra du perso, c’est son sarcasme, Dereban et le fait qu’elle se touche en pensant au MC. Surtout le fait qu’elle se touche en fait.« 

3ème place – Frau Kojiro

Robotics;Notes

FrauKojiro

Sedeto: « Est-ce que personnage aurait autant brillé au milieu d’une bonne série ou l’ai-je vu parce qu’elle était la seule lumière au milieu d’un océan de médiocrité, ou comme dirait le grand philosophe Keima Katsuragi, un cas de bon personnage coincé dans de piètres histoires ? Frau titille le moe à ses limites de façon incroyable, là où Yui de K-on les repoussait, avec sa voix complètement broken, son côté terriblement creepy, son doublage rudement bien mené, son arc et son background.. »

Amo: « Je l’ai mis dans mes pires personnages féminins de l’année. Mon commentaire n’a rien à faire ici. »

Mentions honorables

Citée deux fois en première position:

Chitanda Eru (Hyouka)

Citées une fois en première position:

Tsunemori Akane (Psycho-Pass) ; Shiina Mashiro (Sakurasou wa Pet no Kanoko) ; Kurokami Medaka (Medaka Box) ; Akarin (Yuru Yuri) ; Fujiko Mine (Lupin III) ; Mizutani Shizuki (Tonari no Kaibutsu-kun) ; Katou Marika (Mouretsu Pirates)

Classement total:

  • 1/ Watashi (Jinrui wa Suitai Shimashita) – 32pts
  • 2/ Himeko Inaba (Kokoro Connect) – 15pts
  • 3/ Frau Kojiro (Robotics;Notes) – 12pts (citée une fois en première position)
  • 4/ Asuna (Sword Art Online) – 12pts
  • 5/ Tsunemori Akane (Psycho-Pass) – 11pts
  • 6/ Chitanda Eru (Hyouka) – 10pts
  • 7/ Watanabe Saki (Shinsekai Yori) ; Shiina Mashiro (Sakurasou no Pet wa Kanojo) ; Irisviel von Einzbern (Fate/Zero S2) – 8pts
  • 10/ Youka Naze (Medaka Box Abnormal) ; Kurokami Medaka (Medaka Box) – 7pts
  • 12/ Yamano Lemon (Ano Natsu de Matteru) ; Hekmatyar Koko (Jormungand) – 6pts
  • 14/ Akarin (Yuru Yuri S2) ; Takahashi Rika (Chuunibyou demo koi) ; Araragi Karen (Nisemonogatari) ; Fujiko Mine (Lupin III) ; Shizuki Mizutani (Tonari no Kaibutsu-kun) ; Kanoe Yuuko (Tasogare Otome X Amnesia) ; Katou Marika (Mouretsu Pirates) – 5pts
  • 21/ Tanigawa Kanna (Ano Natsu de Matteru) ; Tsumiki Miniwa (Acchi Kocchi) ; Aoyama Nanami (Sakurasou wa Pet no Kanojo) ; Toki (Saki Achiga-hen) ; Bibonda Momiji (Binbougami ga) ; Y (Jinrui wa Suitai Shimashita) ; Urabe Mikoto (Mysterious Girlfriend X) – 4pts
  • 28/ Kyonko (Tari Tari) ; Miyako (Hidamari Sketch X Honeycomb) ; Fuwa Aika (Zetsuen no Tempest) ; Arturia / Saber (Fate/Zero S2) ; Senjougahara Hitagi (Nisemonogatari)- 3pts
  • 33/ Bureteira Marii (Joshiraku) ; Cure Peace (Smile Precure) ; Iori Nagase (Kokoro Connect) ; Takanashi Touka (Chuunibyou demo koi) ; Kuroyukihime (Accel World) ; Black Rock Shooter – 2pts
  • 39/ Misaki Mei (Another) ; Nyaruko (Nyaruko-san) ; Kirigaya Suguha (Sword Art Online) ; Lisa Lisa (Jojo’s Bizarre Adventure) ; Ibara Mayaka (Hyouka) ; Morgiana (Magi) – 1pt

MeilleurDesign

Aspect graphique de la série.

1ère place – Jinrui wa Suitai Shimashita

MeilleurDesignJinrui

Amo: « Ce style pastel/aquarelle est la meilleure idée qu’a jamais eue AIC. Ceci rajoute à Jinrui wa Suitai Shimashita une aura supplémentaire, chaleureuse et charmante pour l’oeil. »

Yoka: « Un univers rose bonbon et mignon. Des fées toujours souriantes. Un style presque simpliste. Et pourtant, tellement de génie, tellement d’insolente réussite dans les designs de Jinrui wa Suitai Shimashita. »

Nock: « Chara-design au poil, couleur splendide, décors magnifiques. Cette série est une pure réussite d’un point de vue graphique. L’aspect « peinture » rend vraiment bien. Le graphisme est vraiment un des gros plus de cette série et accompagne à merveille la folie ambiante. »

Kabu: « L’effet de flou style Skyward Sword est vraiment agréable, et le design est particulièrement sympathique  »

retarded_fly:« Difficile de ne pas tomber sous le charme de Jintai, avec sa palette de couleur large et son ton pastel avec du vert et du rose qui me rappellera la pâte d’amande et les vieilles confiseries : ça tombe bien, les fées en sont friandes. Aussi le dessin, simple, qui semble avoir été presque esquissé est particulièrement réussi. L’essentiel des émotions, des visages, sont compris. Notamment les nuances de sourire et d’expression facial subtile de Watashi qui sont bien retranscrite. D’ailleurs ce ton coloré tranche plutôt avec le ton adulte de la série. Enfin bref une réussite due à AIC ASTA et son équipe habituel pourtant pas habitué au coup d’éclat artistique. »

2ème place – Hyouka

MeilleurDesignHyouka

ZGMF Balmung: « Franchement, il y a juste à regarder la série, même quelques minutes pour comprendre.« 

Yoka: « Je suis KyoAni, j’ai du budget. Je me permets donc de créer une identité propre à un LN sympa mais pas exceptionnel. Des effets de lumière, des jeux de couleurs, un design au poil, des yeux qui donnent l’impression d’avaler ton âme, tout ça parce que KyoAni aime se faire plaisir et réalise un bel anime. Moi, je dis oui. »

Suryce: « Kyoani réussit le défi de créer une ambiance nostalgique qui n’est nullement terne, et qui au contraire flatte l’œil grâce à des mises en scène originales et des décors qui comme d’habitude pour le studio fourmillent de détails.« 

 

3ème place – Lupin III: Mine Fujiko To Iu Onna

LupinIIITechnique

Yoka: « On ne l’attendait pas forcément pour son style graphique. Et pourtant, c’est ici que le Lupin a marqué les esprits. Cette 4e saison de Lupin III s’est vraiment créée son style unique et immédiatement reconnaissable tout en sachant garder l’esprit de Monkey Punch. On a eu pendant 13 épisodes un travail sur les traits et les ombres indéniable et très bien géré pour un résultat nickel. Je signe de suite pour une 5e saison avec le même style graphique. »

Kabu: « Et si on prenait l’écran, qu’on le divisait en deux et qu’on ombrait la moitié gauche au crayon sans réfléchir aux sources de lumière ? GÉNIE ! Tout fleure bon le manga papier dans cette série, et c’est l’esthétique parfaite pour  son propos et ses personnages. « 

Amo: « Tout ce qui est original est bon à prendre. Le style graphique de Lupin III est très original. »

Mentions honorables

Cités deux fois en première position:

Black Rock Shooter ; Nisemonogatari

Cité une fois en première position:

Tsuritama ; Sakamichi no Apollon ; AKB0048

Classement total

  • 1/ Jinrui wa Suitai Shimashita – 37pts
  • 2/ Hyouka – 22pts (cité trois fois en première place)
  • 3/ Lupin III: Mine Fujiko to iu onna – 22pts (cité deux fois en première place)
  • 4/ Black Rock Shooter – 16pts
  • 5/ Nisemonogatari ; Tsuritama – 13pts
  • 7/ Sakamichi no Apollon – 11pts
  • 8/ Psycho-Pass ; Shinsekai Yori – 9pts
  • 10/ Ano Natsu de Matteru – 7pts
  • 11/ Fate/Zero S2 – 6pts
  • 12/ Acchi Kocchi ; Sakurasou no pet wa kanojo ; AKB0048 – 5pts
  • 15/ Robotics;Notes ; Chuunibyou Demo Koi Ga Shitai ; Jojo’s Bizarre Adventure ; Accel World ; Kokoro Connect ; Kyousogiga 2012 ; Amagami SS+ – 4pts
  • 22/ Tari Tari ; Sword Art Online ; Uta Koi- 3pts
  • 25/ Natsume Yujincho Shi ; Magi ; Hidamari Sketch x Honeycomb – 2pts
  • 28/ Another ; Horizon in the Middle of Nowhere ; Sankarea ; Medaka Box Abnormal ; Little Busters! – 1pt

MeilleureTechnique

Aspect technique: qualité d’animation, qualité de la mise en scène, soin apporté aux décors, etc etc.

 1ère place – Hyouka

Kyoto Animation

MeilleurTechHyouka

Yoka: « Un jour, un homme a dit “Quand on regarde KyoAni, on les regarde éjaculer de l’argent.” Cet homme a raison. Techniquement, Hyouka est complètement nickel. Une animation au poil, des sakuga bien utilisés, de la qualité omniprésente, j’en redemande.« 

Kabu: « C’est peut-être hyper chiant à suivre, mais il serait difficile de nier que côté technique ça envoie des bûches. KyoAni a une longueur d’avance sur le reste de la production TV, malgré les tics d’animations de plus en plus récurrents de ses animateurs. »

ZGMF Balmung: « Bis².« 

Tsundereko: « Tu peux pas test Kyoani en sakuga quand ils sont sérieux. »

 

2ème place – Chuunibyou demo koi ga shitai

Kyoto Animation

ChuunibyouTech

Mian: « Si ce que j’ai vu dans l’épisode 1 vaut pour le reste de la série, alors on a affaire à une tuerie sur le plan de l’animation. Cette fluidité, ce goût du détail qui tue, KyoAni as usual… »

Amo: « Chez Kyoto Animation c’est vraiment des crevards: au lieu de faire une série de baston super géniale ils font une série tranche de vie avec dans chaque épisode cinq à quinze secondes de bastons imaginaires super géniales et techniquement impeccables. »

3ème place – Fate/Zero S2

Ufotable

TechFateZero

Mian: « Pour un anime basé sur l’affrontement de magiciens et de leurs serviteurs, j’attendais un peu plus des combats, critère privilégié pour évaluer la technique. De plus avec une 3D même dégueue par moments (l’avion (??) d’Archer), il ne m’est donc pas possible de faire un éloge sans nuance. Maintenant que j’ai dit ça, un peu d’humilité: ça reste TRES bon. L’action, quand il y en a, est dynamique, les décors ultra-soignés et les effets de lumière bien gérés. Les standards de la série sont plus proche de ceux d’un long-métrage. Oui, vraiment, je pinaille. »

Yoka: « Imagine une animation fluide, imagine des personnages bien dessinés, imagine de la qualité technique omniprésente. Bim, t’as l’anime de Fate/Zero. ufotable a pas fait les mêmes choses à moitié. Et c’est encore plus impressionnant quand on sait que toute la seconde moitié de la saison 1 a été réalisé entièrement par des juniors du studio ! Même si là, je parle de la 2 qui a été, elle, réalisé que par les vieux d’ufotable. »

Mentions honorables

Cités une fois en première position:

Nisemonogatari ; Sakamichi no Apollon ; Oda Nobuna no Yabou

Classement total: 

  • 1/Hyouka – 45pts
  • 2/ Chuunibyou demo koi ga shitai – 25pts
  • 3/ Fate/Zero S2 – 20pts
  • 4/ Nisemonogatari ; Sword Art Online – 9pts
  • 6/ Sakamichi no Apollon – 8pts
  • 7/ Psycho-Pass – 6pts
  • 8/ Ano Natsu de Matteru ; Girls und Panzer ; K ; Oda Nobuna no Yabou – 5pts
  • 12/ Shinsekai Yori ; Accel World ; Uchuu Senkan Yamato 2199 ; Inu x Boku SS – 4pts
  • 16/ Rinne no Lagrange – 3pts
  • 17/ Black Rock Shooter ; Lupin III: Mine Fujiko to iu onna ; Kyousogiga 2012 – 2pts
  • 20/ Tonari no Kaibutsu-kun ; To-Love Darkness ; Robotics Notes ; Hidamari Sketch X Honeycomb ; Jojo’s Bizarre Adventure – 1pt

 

Images utilisées pour les bandeaux:

  • Meilleur personnage masculin: couverture des DVD Gurren Lagann
  • Meilleur personnage féminin: screenshot des Enfants Loups
  • Meilleur design: art de utu
  • Meilleure technique: screenshot de Cinq centimètres par seconde

16 commentaires sur “Prix Minorin 2012 – Jour 3, personnages, design et technique

  1. Alka Alka dit :

    Ouais mais Kirito il triche tellement et il est si abusé et badass qu’il est automatiquement awesome. Et puis sa cape 20/20 would hit.

    ET SINON FRAU ET INABAN KEURKEUR.

    Bref voilà, hâte de voir ce que va donner la dernière catégorie.

  2. Kabu dit :

    FRAU ?

    Je savais qu’il y aurait du mauvais goût, m’enfin quand même y’a des limites les gens…

    • Munny Munny dit :

      Mauvais goût… tu crois pas que tu exagères un peu ? =p
      C’est sur que Frau n’a pas un design conventionnel et que son comportement la différencie carrément des autres héroïnes qu’il y a eu cette année. Mais n’est-ce-pas ça qui fait justement l’intérêt du personnage ? (en plus de l’histoire qu’elle a, aussi peu développer soit-elle)
      Bref, Frau ne démérite pas sa place dans le classement à mon sens.

  3. retarded_fly dit :

    Sedeto à plus ou moins raison, c’est presque le seul personnage à émerger de R;N, et comme elle dit, est-ce que un tel personnage aurait été aussi remarqué dans une autre série ?
    De là à la voir en seconde place °_°

    Sinon faudrait vraiment que je jette un oeil à Hyouka…
    Est-ce vraiment aussi beau que chiant à ce que j’ai entendu ?

  4. Kabu dit :

    Pas d’exagération. Sans déconner ce perso est le seul dont je trouve la place totalement inepte depuis le début des prix.
    Son unique trait reconnaissable est d’être une fujoshi au dernier stade, ses mimiques récurrentes sur les loli, le yaoi et le reste sont aussi lourdingues que répétitives.
    Reconnaître sa relative originalité oui, mais penser qu’elle mérite d’être dans le top des meilleurs perso de l’année non.

  5. Amo Amo dit :

    Pour l’analyse du vote, trois personnes ont votées Frau en tout et pour tout. Au total elle a été une fois en première place, une fois en deuxième, une fois en troisième. C’est dur pour Asuna qui a autant de points mais qui, comme elle a eu moins de « première position » (trois secondes places), se retrouve officiellement derrière. Mais oui, moi aussi je suis un peu interloqué par cette position :’D.

    Tout comme hier Dekomori a fini première avec 12 points, la 3e place de Frau est dûe au fait que ça a été un classement très disputé à partir de la seconde place ou beaucoup de noms différents sont sortis. Le plus important reste que Watashi a chopé SIX premières places.

  6. ZGMF Balmung dit :

    retarded_fly dit : « Sinon faudrait vraiment que je jette un oeil à Hyouka…
    Est-ce vraiment aussi beau que chiant à ce que j’ai entendu ? »
    > Ce n’est pas chiant « Hyouka ». À titre personnel, je ne me jamais ennuyé devant la série. C’est beau, très beau et fichtrement passionnant à suivre (sans parler des personnages). ^^

    Faut que je me penche vraiment sur ce « Jinrui wa Suitai Shimashita »…

    Sinon, je ne m’y attendais pas pour Kirito (d’ailleurs, sacrement serré le classement pour le coup – belle compétition), même si je m’en réjouis, dommage que sa compagne Asuna n’a pas pu rentrer dans le top 3.

  7. Mian Mian dit :

    Je suis venu pour voir « Watashi » atomiser le classement, passe pour le reste.

    @ Retarded Fly, « oui » serait la réponse dominante et la mienne. Pour un autre son de cloche, j’ai un certain Tom le chat dans un article d’Amo sur les séries KyoAni:
    « Hyouka est une série beaucoup plus profonde qu’elle ne le laisse paraître. En creusant un peu, on découvre derrière l’apparente légèreté de la série une chronique sociale pas vraiment tendre : l’image du lapin qui se fait dévorer par le loup sous le regard indifférent de ses congénères est très forte visuellement mais aussi dans sa métaphore. Dommage que la série soit autant sous-estimée mais pour ma part c’est peut-être la série de Kyoto Animation qui m’aura au final fait le plus d’effets ; numéro 1 donc. 🙂 »
    C’est peut-être vrai.

  8. Suryce Suryce dit :

    Pour aimer Hyouka, il faut aimer les séries à l’ambiance posée (et peut-être contemplative pour certains passages), c’est aussi simple que ça.

    Et à la défense de Frau, bien que j’apprécie que moyennement le personnage moi-même, elle a le mérite d’être le seul personnage à faire avancer l’intrigue et à y être liée, contrairement à tous les autres persos qui ont été seulement pensé pour jouer un rôle dans la création du robot alors que malheureusement l’anime se fiche complètement de cet aspect.

  9. Api dit :

    « Mizutani Shizuki », hier c’était « Mizutana Shizuna ».
    Elle doit vraiment être mal aimée 😀

    Ceci mis à part, on a des classements sans grande surprise, avec évidemment les animés KyoAni en tête des top qualités.
    Et vous me rappelez à quel point il faut que je voie Jojo…

  10. Panpan dit :

    @retarded_fly : Si tu n’attends rien des énigmes et que tu t’intéresses plutôt au cheminement des personnages tout le long de la série, Hyôka devient bien moins « chiant ». Il y a aussi un arc entier qui sert de dissection et de réflexion sur le genre du roman policier. Et puis il faut voir les épisodes sur le festival du lycée, pour être ensuite blasé de tout le reste de la production animée sur ce sujet.

    Kirito premier… On va mettre ça sur la célébrité de sa série qui a dû lui permettre de grapiller des points chez la plupart des votants. Vous avez décidé que Kirito est meilleur que Joseph, je vous juge pour l’éternité.

    • Amo Amo dit :

      Panpan > Ouais mais les Joestar se sont bouffés les votes entre eux. Tu cumules Jonathan et Joseph Joestar et bam, tu as un premier indiscutable. Tout ça ne serait pas arrivé si les Joestar au lieu de partager leur giga charisme entre eux les gardaient pour le gueule :’D.

      Nady > Je pense que tout le monde est ok sur la médiocrité du design des phases « IRL » mais par contre, les phases DANS LE MONDE PARALLELE <3.

  11. retarded_fly dit :

    Ok ok.
    Bon, dans un genre différent, j’ai bien aimé Gosick bien que la résolution des énigmes soit du grand n’importe quoi, j’ai été pris d’intérêt par l’ambiance et l’histoire principale.
    Et il y a aussi un côté chiant.
    Je me le mets sous le bras pour l’inter-saison avec Steins;Gate.
    Merci pour vos avis.

    Sinon je n’ai pas donné un point à Kirito et j’ai filé mes 5 fantastiques points au non-moins fantastique Joseph, et pourtant je ne suis pas choqué du tout par la première position de Kirito.
    Comme tu le dis, c’est une série fini est vu par pas mal de personne, et Kirito est quand même loin d’être un personnage désagréable (ou du moins il sait souvent être « cool » entre deux moments ou je veux le baffer…ce qui reste rare contrairement à 90% des MC de cette année). Classique mais efficace en somme.
    Il attire même de la sympathie malgré son rang de héros de shonen écrit par …Kawahara!!!… ce qui est un miracle en soi.

    Par contre pour Frau… non ! 😐

  12. Nady Nady dit :

    Black Rock Shooter en 4e position pour le meilleur design ? HAHAHAHAHA merci pour le fou rire (http://www.noitamina-brs.jp/common/images/character/chara/cahara01_01.png)

  13. Suryce Suryce dit :

    Au cas tu ne l’aurais pas remarqué, Black Rock Shooter est aussi en 4ème postion de la catégorie « technique à la ramasse ».
    Comme cette série à la particularité de réunir deux designs complètement différents et à la qualité inégale en un seul anime, il n’est pas étonnant de le voir figuré dans les deux classements.

  14. Narutolink dit :

    Ha oui c’est magnifique Hyouka mais j’aurais mit Psycho Pass et AKb0048 dans le top leurs effet 3D sont appréciable *v*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *