Devil Survivor 2 the Animation 01 – Avez-vous déjà vu? Un cornet de glace qui vole

DS2A0101

 

Alka

Et donc, la saison du printemps commence, il fait toujours aussi froid et toujours aussi moche. Fort heureusement, il y a un bon petit paquet d’animes pour nous remonter le moral. Ici Alka au clavier pour découvrir avec vous l’un d’entre eux: l’adaptation animée de Devil Survivor 2.

Et pour tenter de ne pas être biaisée, aussi.

Devil Survivor 2 the Animation // Studio Bridge // Débuté en avril 2013 // Prévu pour 13 épisodes // Réalisateur: Seiji Kishi (Persona 4 the Animation, Angel Beats!, Jinrui wa Suitai Shimashita)

Devil Survivor 2, abrévié DeSu2, est à la base un RPG spin-off de la série des Shin Megami Tensei (que beaucoup d’entre vous doivent connaître via Persona, je pense). C’est donc la deuxième adaptation de SMT que Kishi nous livre. Persona 4 the Animation était, malgré d’immenses passages qui criaient QUALITE, une bonne adaptation du jeu, espérons donc que DS2A en sera de même.

Ayant fait (hint: fini, fini, et re-fini) le jeu, je vais tenter de voir l’anime de deux manières différentes: en sa qualité d’adaptation, et en sa qualité de standalone. L’épisode commence à peu près comme dans l’original: le protagoniste, Hibiki Kuze, sort d’un examen et est rapidement rejoint par son meilleur ami, Daichi. Bromance ensues. Et ça enchaîne directement sur…le protagoniste qui meurt.
Et soudainement, opening.

"Non, je ne pose pas, c'est l'appareil photo qui s'est déclenché tout seul."

« Non, je ne pose pas, c’est l’appareil photo qui s’est déclenché tout seul. »

Faudra par contre m’expliquer ce que c’est que ces poses totalement fab. Et cette façon de présenter à la dating sim avec le nom du personnage et son doubleur. Bref. L’opening est d’ailleurs plutôt bien (par livetune, qui a notamment bossé sur pas mal de chansons Vocaloid), mais je n’arrive pas à me chasser de l’esprit cette idée que ça ne colle pas. Parce que mine de rien, le plot de DeSu2 est tout de même assez glauque.

"Ça y est. Je suis mort."

« Ça y est. Je suis mort. » 

On retrouve donc nos deux héros dans un Starbucks, en train de discuter de leurs perspectives d’avenir quand Daichi décide de montrer sa super nouvelle application Android à son pote, application qui est par ailleurs le point central du scénario. En gros, Nicaea est un mystérieux site internet secret (assez pour que les trois quarts de Shibuya l’utilisent, oho) sur lequel des vidéos de la mort de vos proches sont diffusées. Il suffit tout simplement de s’inscrire et on reçoit les vidéos. Ils ont même une bunny girl mascotte doublée par Kikuko Inoue.

La base.

"L'app store c'est le bien en fait."

« L’app store c’est le bien en fait. »

Petit clin d’oeil assez sympathique au jeu, on retrouve la barre qui indique le nom du lieu dans lequel on se trouve, de la même manière qu’on voyait les semaines et la météo dans P4A. Mais revenons à nos Kobold. Le protagoniste va bien évidemment recevoir un mail de Nicaea contenant un premier death clip: un le concernant, ainsi que Daichi et une autre camarade de classe, Io. Death clip qui va d’ailleurs se réaliser dans approximativement…la seconde qui suit.

Don't like trains?

Don’t like trains?

Là encore, les death clip sont très fidèles au jeu, et Nicaea possède exactement la même interface. Tico, la mascotte, demande donc au prota de choisir si il veut vivre ou mourir (essayez de répondre « mourir » in-game, c’est assez fun), et une application d’invocation de démons (l’équivalent du COMP dans les SMT originaux) est directement installée sur son portable. Problème: des démons en sortent tout à fait librement, et s’attaquent à Io.

Désolée Daichi, tu t'es fait couiller, la demoiselle en détresse a un meilleur démon que toi.

Toutes mes excuses Daichi, tu t’es fait couiller, la demoiselle en détresse a un meilleur démon que toi.

Demoiselle-en-détresse-pas-si-en-détresse dont les boobs défient toujours la gravité, je suis ravie de voir qu’ils ont conservé ça dans l’anime. Après que Daichi et Io aient invoqué leurs propres démons, ils parviennent à s’échapper du métro avant de réaliser qu’un tremblement de terre a complètement ruiné Shibuya. Les réseaux téléphoniques sont complètement coupés, les routes sont impraticables, bref, c’est la merde.

MIYUKI SAWASHIRO, OUAIS!

MIYUKI SAWASHIRO, OUAIS! 

Pendant ce temps un groupe de gens louches auxquels sont consacrés à peu près une minute de screentime et qui ne vont pas du tout s’avérer importants dans la suite de l’histoire explorent les ruines de Shibuya.

De retour chez Hibiki et ses amis, ils ont trouvé refuge dans un parc aux alentours, jouent à pierre-papier-ciseaux parce que mine de rien faut bien passer le temps après un tremblement de terre bordel de merde. Avant de se faire attaquer par un cornet de glace arc-en-ciel tombé des cieux.
Je suis très contente de la réalisation de la bestiole, par ailleurs, là encore, identique à l’original. Ce qui est identique c’est aussi que les gens sont cons et n’écoutent pas Hibiki lorsqu’il leur dit de se tirer en courant, et à la place uploadent des photos sur Instagram.

"Le grappiiiiiiin."

« Le grappiiiiiiin. » 

Le cornet en profite pour exploser à la gueule de tout le monde et leur balancer des missiles dessus. Les enfants, vous apprendrez à ne jamais faire confiance aux cornets de glace géants qui tombent du ciel.

Alors que Hibiki reçoit un nouveau death clip, Daichi décide de pull un Heroic Sacrifice et fonce sur le monstre avec un camion. Et surprise, ça marche pas.
Kuze devient alors batshit insane et invoque Byakko.

.....................QUOI

…………………QUOI

Je pousse ici un immense cri de rage de la fangirl. Hibiki « JE TRICHE OUVERTEMENT MAIS TOUT VA BIEN » Kuze vient d’invoquer Byakko/Baihu, un démon de niveau 53 disponible seulement vers la fin du jeu. Je veux bien que ça soit pour accélérer un peu les choses, mais à ce point là, c’est plus ou moins équivalent au prota de P4 qui invoque Helel ou Kohryu alors qu’on en est à Shadow Yosuke. D’autant plus que cette scène était censée être le moment de gloire de Daichi.

Pendant ce temps là, à la NERV.

Pendant ce temps là, à la NERV.

M’enfin. Il défonce le cornet, le boss est battu, tout va bien, Daichi a survécu, les démons se font exploiter sans aucune honte, tout le monde il est content tout le monde il est heureux.

"J'irai me plaindre à mon syndicat."

« J’irai me plaindre à mon syndicat. »

Jusqu’à ce la madame doublée par Sawashiro (MOAR SAWASHIRO, OUAIS!) débarque, et qu’ils se fassent arrêter par les gens louches, qui font partie d’un groupe nommé JP’s.

Ça se passait pas du tout comme ça dans le jeu, c’est quoi ça encore–

OK J'AI RIEN DIT CET EPISODE EST PARFAIT CET ANIME EST PARFAIT REGARDEZ JE SUIS UNE GROSSE FANGIRL BIEN BIAISÉE MHMHMHM.

OK J’AI RIEN DIT CET EPISODE EST PARFAIT CET ANIME EST PARFAIT REGARDEZ JE SUIS UNE GROSSE FANGIRL BIEN BIAISÉE MHMHMHM.

Et en plus l’ending poutre complètement. Là où l’opening était assez décevant compte tenu de l’ambiance de l’original, l’ending est juste énorme, même si on sent assez l’engrish dedans. Quand à la preview de l’épisode suivant, elle donne très envie et reprend le format vidéo de Nicaea, clin d’œil là encore très bien.

DS2A0115

J’aime comment on voit directement les persos les plus importants.

Pour le moment, malgré quelques digressions par rapport au jeu d’origine, le premier épisode est assez solide même si assez rushé sur certains points, et on regrettera fortement l’absence d’un autre personnage qui rejoint normalement le groupe au début de la première journée. L’animation est assez clean bien qu’il existe quelques moments quality, et le design des persos est très fidèle au chara design original. On sent également moins le côté « orgie du fanboy » qui était très fortement présent dans P4A, vu que l’intégralité des musiques sont originales.

Bref, je suis une fangirl heureuse et comblée, plus qu’à attendre la suite.

Have a nice wheeee! ★

"Maintenant, oui."

« Maintenant, oui. »

4 commentaires sur “Devil Survivor 2 the Animation 01 – Avez-vous déjà vu? Un cornet de glace qui vole

  1. Amo Amo dit :

    LES SEINS DE IO SONT PAS NORMAUX. J’en ai vu des seins anormaux en dix ans d’animation japonaise MAIS CEUX LA SONT VRAIMENT PAS NORMAUX.

    Bon je fais partie du crew « j’ai pas joué au jeu de toute façon c’est un SMT qui a pas Persona dans le titre donc je vais pas y jouer parce que j’ai pas envie de pleurer et de finir mes parties en position foetale dans un coin sombre de ma chambre » et ce premier épisode m’a convaincu sans trop m’enthousiasmer. Daichi a un coté Yosuke assez poussé mais un Yosuke qui TE SORT UN CAMION DE NULLE PART.

    Par contre, yeaaah, Pixie. J’aime les catalogues de monstre des SMT qui se retrouvent d’un jeu à l’autre. Même si pour moi Pixie ça me rappelle SMT III quand j’ai du la supporter dans l’équipe pendant des plombes pour la voir évoluer.

  2. Alka Alka dit :

    Io a une réputation de « gravity defying boobs » dans la fanbase, même Hinako a pas autant de poitrine c’est dérangeant en fait. Daichi c’est un peu le stéréotype du meilleur ami un peu con à la Yosuke donc, mais il est vachement attachant comme perso au final. Et encore, il a pas eu son moment intégral de gloire vu que Hibiki lui a volé la spotlight en trichant.

    Ouaiis le Compendium des SMT est super cool, y’a pas mal de démons classes en plus. Pixie c’est chiant de la supporter dans Lucifer’s Call mais putain paye ta Pixie avec Megidolaon après. <3

    (mais joues-y je t'assure c'est cool /dies)

  3. Amo Amo dit :

    J’espère du coup qu’ils vont invoquer Mara à un moment ou à un autre.

    POUR LE FUN.

  4. Narutolink dit :

    Alors je l’ai commencer. Car j’ai apprécier Persona 4 (Dommage quand j’ai appris que je pourrait toujours pas comprendre le Velvet room même dans Devil survivor). :'( ) Bref les personnage on l’air attachant. Par contre je trouve que le doubleur du héros a du mal a lui donner sa voix. Étrange vue que c’est un bon doubleur. Sinon bonne animé que je continuerais *v*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *