Robotics;Notes 19 – Cet anime n’ira jamais loin

R;N19-01

Mais qu’est-ce qu… ? Notre anime a enfin une intrigue !?

Épisodes précédents : 15, 16, 17, 18

SuryceMes excuses pour ce retard grandissant entre le moment de la diffusion d’un épisode et celui de la publication de la review, j’ai eu une semaine plutôt chargée en examens. Mais au moins maintenant je suis en vacances et on va essayer de rattraper un peu tout ça.

On m’avait dit que cet épisode semblait vouloir me donner tort et cette impression était plutôt bien justifiée. Non seulement il se passe enfin quelque chose dans cet anime, mais comble de la générosité, on a même le droit à quelques réponses concrètes, bien qu’elles apportent en même temps plus de questions. Dans tous les cas, la tournure des évènements a réussi à me surprendre, chose que je n’aurais pas cru possible. Bravo anime, tu m’as bien eu, ce qui ne m’empêchera pas d’avoir toujours quelques remarques à faire.

Robotics;Notes // Studio Production I.G // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 22 épisodes // Réalisateur: Kazuya Nomura

R;N19-02

Ceci ne serait jamais arrivé s’ils avaient engagé les agents de sécurité d’Epitanime

Ce qui est bien avec cet épisode, c’est qu’il possède donc deux gros twists. En premier, Misaki-Tête-D’enterrement qui se révèle être en fait la méchante et non Sawada-Coupe-Emo, qui bien qu’au courant du complot, souhaitait l’empêcher sans se douter que sa secrétaire était dans le coup. J’avoue, je me suis fait complètement avoir. J’ai sous-estimé l’anime en pensant que son foreshadowing (ses présages) était juste pas subtil du tout, alors que forcément, le but était bien que le spectateur le voit et se laisser berner. J’avais éprouvé un doute quant à la culpabilité de Sawada-Coupe-Emo après sa scène avec Kai, dans laquelle il était bizarrement peu menaçant, mais j’avais vite écarter ce soupçon à cause d’une précédente scène dans la série où Sawada parle du complot à une fenêtre. J’ai honnêtement pas envie de partir à la recherche de cette scène sans rapport direct avec rien au sein d’un anime à l’intrigue déconnectée, mais j’ai suffisamment confiance en l’anime pour croire qu’ils n’ont pas triché et que Sawada ne précise à aucun moment qu’il prend part à ce plan ou serait satisfait de son issue.

Et le second gros twist de cet épisode, et pas des moindres, c’est la double révélation que Kimijima est en fait toujours dans le coin, d’une certaine manière, ayant transféré sa conscience sur le net (ce qui aurait été cool… si Lain n’avait pas déjà exploré cette idée il y a presque vingt ans) et surtout qu’il est lui-même le cerveau du complot. J’aime beaucoup ce genre de retournements de situation, quand un méchant se fait passer pour un allié et trompe tout le monde, mais pour le coup cela amène plein de nouvelles questions : pourquoi quitter son enveloppe charnel ? Cela aurait pu être utile pour tromper les autres autres persos et le spectateur si on nous avait donné la moindre preuve de son décès physique mais ce n’est pas le cas. Et quel est sa motivation pour vouloir dominer le monde, qui plus est au prix de milliards de morts ?

R;N19-03

Aah, ils ont pris le contrôle d’Airi ! … Ah non, elle est juste insomniaque en fait

Airi a était utilisé comme prototype pour le coup du transfert de conscience, très bien, mais il a été confirmé que Airi la vraie et Airi l’IA était bien deux personnes différentes. Cela ne signifie-t-il pas que ce Kimijima est lui aussi une copie et non le vrai ? Déjà qu’on ne sait pas encore pour le vrai, quel intérêt a la domination du monde pour un être purement virtuel ? Est-ce que le corps de Kimijima est encore bien vivant quelque part (genre dans la première cave bizarre trouvée par Kai) ? Mais dans ce cas, quel est l’intérêt ou qu’est-ce qui l’a forcé à quitter son corps pas tout à fait mort ? Et quel intérêt d’hypnotiser la vraie Airi maintenant ? Il n’avait vraiment personne d’autre sous la main dans la région pour lui servir de porte-flingue qu’une frêle jeune fille handicapée qui est restée congelé pendant des années ? Et d’où sort ce flingue d’ailleurs si Kimijima n’a pas d’autre homme de main ?

Et puisqu’on parle de ça, le coup de l’hypnose et des hallucinations induites par des ondes envoyées au cerveau, c’est pas un peu too much ? Avec les tempêtes solaires provoquées artificiellement, la manipulation sans faille d’IRUO (ils contrôlent TOUT internet, le cauchemar des geeks), ainsi que celle des robots et des exosquelettes… d’où sortent toutes ces technologies secrètes et ces programmes dangereux que personne n’a jamais découvert !? Le coup des ondes est la goutte que fait déborder le vase, ça n’ajoute rien au scénario, ça met en danger sa crédibilité, et ça complexifie trop les choses. La propagande par la manipulation d’IRUO était amplement suffisante pour provoquer la panique (ce qui est le but des hallucinations) et le rôle de la Airi hypnotisée est peu clair. Le plan des méchants doit rester simple pour le bien de la narration, ils n’ont pas besoin d’autant de cartes dans leur manche.

Quant aux rapports de Kimijima, pourquoi rendre leur découverte et leur déblocage aussi difficile et aléatoire alors que leur but était de répandre la panique et faire accuser la mauvaise personne ? Le meilleur moyen pour ça serait de les diffuser directement, pas de les cacher dans un coin paumé en espérant qu’un mec les trouve par hasard et soit assez curieux pour remplir toutes les conditions à la con… Il y a des allusions comme quoi la procédure était spécialement prévue pour Kai, mais ça ne résout en rien l’incohérence.

R;N19-01

Sinon du côté de nos deux tourtereaux, on continue d’avoir un peu de développement de personnages intéressant mais qui fait malheureusement un peu répétition avec l’épisode 17 : Aki est pas contente, elle veut égaler sa soeur, et Kai se décide enfin à avoir un peu de bonne volonté et la réconforte. Cool story mais il serait temps que cette intrigue aille quelque part (ce qui semble heureusement être le cas dans les prochains épisodes), surtout quand elle a déjà commencée d’un peu nul part. On nous a jamais expliqué ou montré en quoi Misaki est une génie et un modèle inatteignable, ni en quoi Aki lui est inférieure et « n’ira jamais loin ». Rien, que dalle. On sait même pas quels sont/étaient leurs notes à l’école ! Le spectateur n’a aucun élément pour juger et trancher par lui-même. Accessoirement, pourquoi Aki continue de tenir sa soeur en si haute estime quand celle-ci vient juste de se rabaisser au rang de terroriste ? La dépression d’Aki dans cet épisode est à la limite de l’incohérence.

Aussi, il serait temps que les autres personnages principaux reviennent un peu sur le devant de la scène, mais cela semble aussi bien parti pour. Frau, le seul personnage qui sert vraiment à quelque chose dans cette série, a mis la main sur quelque chose et est sauvé de peu par Miss Caméo quand des sbires tentent de s’en prendre à elle. Ce que j’espère surtout en fait, c’est que Miss Caméo va bien servir à quelque chose, parce que jusque là sa présence dans la série a été assez gratuite.

RN19-05

Les personnages secondaires se sentent tellement cool quand il servent à quelque chose

D’une certaine manière, cet épisode est le meilleur jusque là parce que c’est celui où il se passe enfin quelque chose après dix-huit épisodes de lente exposition. Maintenant il n’y a plus qu’à espérer que l’intrigue va vraiment quelque part et que sa conclusion sera satisfaisante malgré le temps très réduit qu’elle s’est donné pour ça.

(Je sais que l’épisode suivant est déjà sorti, mais faites attention à ne pas spoiler dans les commentaires s’il vous plaît !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *