Little Busters 21 – Loli loli… kyun !

LB!21-01

Affaire pédo-DSK : Allez directement en prison sans passer par la case Départ

 

SuryceÉpisodes précédents : 171819, 20

Le moment que vous attendiez tous, on attaque la route de Kud pour de bon !

Après la pause de l’épisode 20 centré sur Rin et Sasami, on revient aux aventures de la petite loli russe, et après avoir vu cet épisode, je me demande si c’était bien une si bonne idée de séparer l’intrigue de l’exam du reste de la route. C’est très discutable on va dire. D’un côté les déboires scolaires de Kud n’ont pas de lien direct avec l’intrigue principal de sa route, mais de l’autre, un certain nombre de thèmes et informations importantes pour la suite ont quand même été introduits.

Je suppose que l’intrigue de Rin et Sasami n’était pas adapté pour servir d’épilogue à la route de Haruka, ce qu’était un peu aussi le but de l’épisode 19. La cohérence d’ensemble prime sur le reste… Mais bref, parlons de cet épisode un peu !

Little Busters! // Studio J.C. Staff // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 26 épisodes // Réalisateur: Yoshiki Tamakawa

LB!21-02

On explore un peu plus en profondeur le passé de Kud, pour notamment faire la connaissance de sa mère. J’avais dit que l’anime aurait encore une fois l’occasion d’améliorer un peu les choses par rapport au jeu et ça commence tout de suite bien. Maman Kud est un personnage très important dans l’intrigue de cette route et… elle n’apparaît jamais vraiment dans le jeu. Plutôt que de nous raconter la relation gênante entre Kud et sa mère, l’anime nous la montre à travers un flashback, et même si son chara-design n’est pas aussi inspiré que celui de sa fille, cela fait une grosse différence du point de vue de la narration. On s’intéresse et s’attache bien mieux à ce personnage et au rôle qu’il joue s’il a un visage, une voix, et des interactions avec d’autres personnages.

Maman Kud est une astronaute qui bosse pour le programme spatial soviétique et qui doit participer au décollage d’une fusée dans son pays natal : la République de Tevua. Et c’est déjà là un second point grandement amélioré par l’anime : Tevua est un petit pays tropical perdu au niveau de l’équateur et là où le jeu m’avait laissé très confus quant à comment un tel pays dispose d’un programme spatial, et pourquoi cela est-il lourd de conséquences politiquement, l’anime s’en sort bien mieux en expliquant clairement le rôle de Tevua en tant que colonie russe. La position géographique du pays étant idéale pour cela, la région est utilisé comme terrain de lancement pour les fusées russes, et Kud rapportait dans l’épisode 19 qu’il existe des frictions entre les natifs et les colons (ce qui va jouer un rôle plus tard). Et tout cela explique pas mal de choses à propos des origines de Kud : elle est née à Tevua parce que c’est là que ses parents bossaient mais il y a probablement plus de sang de colon russe que de natif Tevua qui coule dans ses veines (ce qui explique entre autres pourquoi elle ne ressemble en rien à l’image qu’on se fait d’une personne originaire d’un pays tropical)

Même les références spatiales associées au personnage de Kud sont expliquées à voix haute, ce qui ne fait pas de mal. La simplicité fait du bien à cette histoire atypique.

LB!21-03

Mais revenons au Japon, car un grand moment de cet épisode est la scène de rituel nocturne entre Kud et Riki, qui pour la seconde fois a très bien choisi sa nuit pour sortir s’acheter à boire (après sa rencontre nocturne avec Futaki dans la route de Haruka). Dans le jeu, il ne s’agit pas d’une rencontre fortuite puisque que Riki est spécialement invité par Kud dont il est le petit ami. Du coup, c’était un pari un peu risqué que de conserver la scène du marquage tribale sans vraiment la modifier (Kud se dénudant un peu pour permettre à Riki de peindre son dos) alors que l’élément romantique est absent. Ce pari est pourtant réussi car la scène ne paraît en rien incongrue ou en décalage avec le reste. Je n’ai pas de certitude pour le coup, mais je pense que c’est dû à l’aspect spirituel de la cérémonie qui est bien mis en avant. Kud invoque le nom de plusieurs étoiles et elle chante pendant qu’elle est marquée par Riki, qui joue plus un rôle d’assistant qu’autre chose (il ne sera pas lui-même marqué alors que je crois me souvenir que c’est le cas dans le jeu).

La romance étant absente, on a comme d’habitude plusieurs scènes de groupe avec les Little Busters, et Rin commence enfin à apprendre de nouveaux mouvements au Baseball maintenant que la méthode pour la motiver à été découverte, c’est-à-dire s’en prendre à ses chats. On remarquera au passage que si la représentation de la violence physique humaine est parfaitement acceptable, celle envers les chats se doit apparemment d’être censuré (les pauvres bêtes en voient de toutes les couleurs dans le jeu…). Plus sérieusement, il va être intéressant de voir le rôle du groupe au sein des prochains épisodes, car malgré les épreuves qu’ils ont surmontés jusque là, la prochaine va être un peu différente.

LB!21-04

Kud x Masato OTP

Cet épisode est une excellente introduction à la route de Kud, toutes les informations importantes pour la suite ont été exposées de manière naturelle (avec l’aide de l’épisode 19) avec les premiers indices de la mélancolie de Kud, et l’épisode se termine sur un élément perturbateur qui fait cliffhanger et qui permettra encore une fois à l’intrigue d’enchaîner rapidement avec la suite au prochain épisode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *