Prix Minorin 2013 – Jour 1 – Musiques & Son

It's our time to shine !

It’s our time to shine !

La gestation fut longue et compliquée mais, ayé, voici les prix Minorin pour l’ensemble de l’année 2013.  Une remise des prix fut organisée durant les diurnes Epitanime 2013 mais elle ne fut finalement pas filmée donc on va partir sur une remise de prix en format textuel. Tradition, yeah ! 

Comment ça s’est passé ? Pour donner les prix, ce sont seize personnes qui ont été appelées à la barre – huit des contributeurs de Minorin ainsi que huit invités issus de milieux variés de la sphère otaku française. Ceux-ci avaient donc comme mission, si ils l’acceptaient, de voter via un système de classement. En face d’eux, vingt catégories pour lesquelles ils pouvaient faire un « top 5″, le premier de leur top remportant 5 points, le second 4 et ainsi de suite jusqu’au cinquième qui partait avec le point de consolation. Ils n’étaient cependant pas obligés de répondre à toutes les catégories, et n’étaient pas obligés de faire un top 5 complet – ils pouvaient s’arrêter à trois ou deux animes cités si ils le souhaitaient.

Contrairement aux années précédentes, cette fois-ci les jurys avaient le résultat à leur disposition avant de commenter.

Donc pour ces quatre prochains jours, chaque soir, vous aurez les résultats de quatre catégories. Qui sont les suivantes:

Mardi: Meilleur générique d’ouverture ; Meilleur générique de cloture ; Meilleure chanson ; Meilleure bande son ; Meilleur/e seiyuu

Mercredi: Personnage masculin le plus pénible ; Personnage féminin le plus insupportable ; Technique la plus à la ramasse ; Anime le plus décevant ; Studio le plus décevant

Jeudi: Meilleur personnage masculin ; Meilleur personnage féminin ; Meilleur design ; Meilleure technique ; Meilleure écriture

Vendredi: Meilleur studio ; Meilleure comédie ; Coup de coeur du jury ; Anime le plus sous-estimé ; Meilleur anime

 

 

Les contributeurs à Minorin qui ont participés au vote, par ordre alphabétique:

Alka AmoElKaizerElwingilMianNockYokathaking

Les contributeurs invités qui ont participés au vote, par ordre alphabétique:

  • Audrey Azura, co-fondateur de Studio-Shaft.fr
  • AxelTerizaki, fondateur de la Brigade SOS Francophone et auteur de Blind Spot
  • Kabu, secrétaire de la Nintendo League, blogueur sur Champ de Navet
  • Kolya, contributeur au forum Thalie
  • Le cercle Tsundereko – Vinhyu, Sitouanang, Kinary & Asok. Auteurs de fanzines (Zettai Ryouiki, Elyse Modern Witchcraft…)
  • Pazu, membre fondateur en 1996 d’Animint, site emblématique du paysage otaku francophone
  • Sanji, animateur de la Brigade SOS Francophone
  • Saori, contributeuse Minorin en devenir
  • ZGMF Balmung, blogueur sur Aria-nisme

Allez, c’est parti, on débute avec les cinq prix liés au son. Vas-y DJ !

 

PrixMinorinOP

Ce prix récompense le meilleur opening. Visuels, usage de la musique, rythme, idées, etc…

Gagnant 2012: Jojo’s Bizarre Adventure OP1

Note: pour cette catégorie, certains des commentaires sont issus des Prix Minorin Saisonniers de cette année.

1ère place

L’Attaque des Titans OP1

« Guren no Yumiya » par Linked Horizon

Kabu: « Au delà de la hype, au delà de tous les trucs avec des indiens qui dansent, au delà du fait qu’on en a bouffé pendant des mois, il faut reconnaître que cet opening est quand même une pub franchement fantastique pour l’anime qu’il est censé promouvoir.
Combien sont ceux, cette année à avoir été scotché par ce bout de badassitude brute ? M’est d’avis en tout cas que si on se souvient d’un OP de 2013 dans les années futures, ce sera probablement celui-là et pas un autre. »

Mian: « On serait tenté de dire que Guren no Yumiya ne doit sa présence dans ce top qu’à cause d’un AMV bollywoodien et des quelques milliers d’autres qui l’utilisent, mais ce serait faire un contresens en oubliant que la chanson est devenue un petit meme précisément à cause de sa capacité à rendre n’importe-quoi glorieux.
Le rythme est prenant, les paroles violentes. C’est à la fois déchaîné et maîtrisé tout en parvenant à éviter de franchir la limite bien mince entre épique et pompeux, précisément ce que je reproche à Jiyuu no Tsubasa, permettant de passer outre les quelques faiblesses visuelles du générique.
Pour autant, même ce côté n’est pas en reste et s’agrémente d’idées originales: des morceaux de la BD, de gros caractères chinois qui volent à la face du spectateur; participant à cette brutalité qui fait l’attrait de l’Attaque des titans. »

Nock:  » La partie où les persos principaux « volent » au­ dessus de la ville et courent sur les toits, c’est de l’animation splendide. Le reste est assez kitsch, ça fait très génériques des années 80 – 90 (surtout les grosses phases à base de ralenti). La chanson est cool, mais finalement, elle est plus marquante quand elle se retrouve collée sur des films de Bollywood. Un bon opening malgré tout. »

Audrey Azura: « Ce résultat était attendu, mais je suis quand même un peu déçu. Certes, les openings de SnK sont cools et épiques, mais je trouve qu’en terme de construction c’est… classique et pas si exceptionnel au final. J’ai l’impression que beaucoup, beaucoup, beaucoup tient dans la musique. »

Yoka: « C’est un peu évident parce qu’au moment de sa sortie, cet OP a tourné partout, tout le temps, a eu un nombre de détournements hors du commun et tout le monde le connaissait. »

2ème place

L’Attaque des Titans OP2

« Jiyuu no Tsubasa » par Linked Horizon

Elwingil: « Perso je reste plus attaché au 2nd. Le thème est plus varié, les images encore plus badass, et puis surtout : émotion »

Amo: « Passer après Guren no Yumiya et son potentiel memetique surpuissant n’était pas une tache très aisée… Mais l’objectif a été accompli avec brio par les équipes d’IG et WIT. Car Guren no Yumiya n’est pas seulement égalé, il est même carrément oblitéré. Jiyuu no Tsubasa est clairement un des meilleurs génériques qui a pu sortir récemment. Il parvient à allier une quantité d’atouts assez faramineuse, en plus d’une qualité technique et visuelle extrêmement solide. Comment ne pas adorer ce plan d’Armin aspergé de sang ou bien cette transition entre ce verre qui se brise et les lunettes de Zoe ? Et cette successions de plans finaux ? Et ces visages qui défilent sur un choeur allemand absolument craqué ? La chanson est même meilleure ! Puis on revient à un temps béni ou plus la série avance et ou plus le générique devient riche en informations qu’on commence peu à peu à assimiler. Un putain de régal. »

Yoka: « Il est beaucoup moins connu que le premier et l’allemand est placé un peu de manière random. J’en suis pas super fan mais vu le nombre de personnes qui disent « J’ai préféré le deuxième », sa position dans ce top ne m’etonne pas. »

Nock: « Nette préférence personnelle pour le 2e opening que pour le 1er. Surtout la musique qui est vachement péchue (sauf dans son intro). Le reste n’est pas à oublier pour autant, et il y a pas mal de bonnes idées. »

Alka: « OUI JE SUIS UNE DE CES HERETIQUES QUI PREFERENT LE DEUXIEME OPENING DE SHINGEKI AU PREMIER. PARFAITEMENT MONSIEUR. Revo montre bien plus de potentiel (et exhibe son allemand excellent) sur celle-ci que sur Guren no Yumiya. D’autant plus que graphiquement parlant, ça montre 1. Le fonctionnement du 3D Maneuver Gear ; 2. Beaucoup plus de persos sous un meilleur jour (notamment Ymir, mon kokoro fait dokidoki pour Ymir). Et heu oui, Armin couvert de sang ça compte comme un argument. »

3ème place

Gatchaman Crowds

« CROWDS » par White Ash

Kolya: « CROWDS, c’est un peu le cumul entre images inédites, technique intéressante, lyrics complètement barrés. Surtout, son gros point fort est son rythme : il est impossible de s’ennuyer une seconde, sans non plus avoir le cerveau totalement surchargé à cause d’un trop-plein d’informations. »

Kabu: « La musique déchire, l’ensemble est très dynamique, ça mélange très très bien 2D, 3D et images réelles, au point même que ces dernières passent limite inaperçues. Et en plus c’est déroutant parce que ça a juste rien à voir avec Gatchaman, de base.
Dommage que ça n’écrive pas des trucs sur du salami. D’ailleurs d’une manière générale, l’animation japonaise manque de salami. »

Nock: « On commence par prendre le style graphique sympa et très coloré de Gatchaman Crowds et on l’incruste dans des décors en prise de vue réelle. Ca commence déjà pas mal. On ajoute du mouvement, avec la foule qui passe, les oiseaux qui s’envolent, les personnages… on obtient un générique fluide et très dynamique. La chanson très cool en plus et on tient là un bon générique. »

Amo:  » La musique déchire, y’a plein d’images, le générique évolue au fur et à mesure des épisodes, y’a une foule d’informations casé en une minute vingt, le rythme est rapide, ça bouge bien, c’est totalement un des meilleurs génériques de l’année. »

Elwingil: « j’ai mis du temps à apprécier l’op, seulement quand j’ai arrêté d’écouter les paroles. L’ED est selon moi supérieur, mais il est pas passé 😛 »

Alka: « Cet opening avec des paroles qui ne veulent rien dire, mais qui arrive quand même à être surpuissant. »

Sedeto: « La direction artistique de Gatchaman en général est kiffante, aussi quand l’opening se voit affublé d’une bonne musique, l’alchimie des deux n’a plus qu’à être bien effectuée. Et elle l’est ! Juste. Un. Opening. Super cool. »

Munny: « Une musique qui botte le cul, des images qui en mettent plein les yeux, un générique qui évolue aux cours des épisodes, le tout sans spoiler l’histoire. En un mot : parfait. »

Yoka: « OP hyper catchy, hyper dynamique avec une véritable identité et une gestion des couleurs et du mouvement au top. »

4ème place

Kyousougiga

« Koko » par Tamurapan

Amo: « Oui ! C’est le oui !!!! C’est toujours très risqué de faire un générique posé et calme, surtout quand on le place à l’ouverture… Pour peu qu’on se loupe les chances de créer un opening qui motive personne sont énormes et ça peut tuer un peu l’élan du brave auditeur motivé. Mais pour Kyousougiga du talent a été mis à l’ouvrage et ça donne un résultat de qualité avec une musique certes douce et planante mais sur des visuels dynamiques qui savent exploiter chaque note à 100%. Ca donne un truc visuellement somptueux, qui présente l’univers avec classe et exhaustivité et qui en plus est un plaisir sonore. Y’a rien de loupé et c’est un modèle de générique « calme » – il me rappelle un peu celui de Bienvenue dans la NHK par exemple qui réussissait le même tour de force… »

Kabu: « Une musique assez fortement sympathique sur un opening qui ne l’est pas moins. A croquer sans modération »

Nock: « J’adore cet opening. Les images sont magnifiques, la chanson aussi. Et les deux fonctionnent si bien ensemble. C’est étrange, c’est intrigant, c’est amusant, mais c’est également émouvant. Ça colle tellement bien à la série. »

Audrey Azura: « A côté, j’ai trouvé l’opening de Kyousogiga beaucoup plus inventif et intéressant à regarder (sincèrement, ça devait être la meilleur partie de l’anime, même si le reste a eu de bons moments) »

Yoka: « L’OP de Kyousogiga est globalement assez quelconque mais il a quelques passages de brillance incroyablement réussi. Je ne sais pas trop comment il s’est retrouvé dans ce top mais ok. »

5ème place

Free!

« RAGE-ON » par Oldcodex

 Yoka: « L’OP arrive, te montre que l’anime va te parler de Bishonens, de natation et fait genre « Ouais, je vais être du Shonen sportif » et repart.  »

Mian: « On a beau regarder ce générique pour la subtilité de ses sous-entendus yaoi, force est d’admettre qu’avec cette musique sans temps mort, couplée à ces plans virils, travaillés avec le soin habituel de Kyoto Animation, il ferait prendre à n’importe qui la natation pour un sport… exaltant. »

Amo: « L’ending est bien plus mémorable, certes, mais on ne va pas nier que l’OP de Free est très bien construit. La musique est chouette, c’est dynamique, rythmé, ça passe vite, y’a des bonnes transitions, ça vend du rêve. KyoAni s’est rarement foiré sur ses OP cette année et même si l’un de mes confrères a raison de signaler que rétrospectivement c’est le moins bon OP KyoAni de l’année, ne boudons pas notre plaisir et sachons apprécier la FREEDOM MACHINE~. »

Kabu: « Je comprends pas. C’est le moins bon et le moins recherché des openings de Kyoto Animation cette année. Celui de Tamako Market est bien meilleur et plus dynamique.. »

Nock: « On m’aurait dit l’ending avec son cadre et son story­telling débile, j’aurai compris, mais l’opening… il est pas mal, certes, mais pas exceptionnel non plus. »

Elwingil: « Si encore l’ED est génial, je reste peu touché par l’OP de Free. J’ai vu bien plus cool, que ce soit Nagi no Asukara, Tokyo Ravens ou ou DxD. »

Classement total:

Cliquez sur la flèchounette

En gras les animes cités en première place par un membre du jury. Les classements sont établis en fonction du nombre de points et, en cas d’égalité, en fonction de l’importance des votes données (nombre de premières places, etc.)

  • 1/ L’Attaque des Titans OP1 – 26pts
  • 2/ L’Attaque des Titans OP2 – 21pts
  • 3/ Gatchaman Crowds – 21pts
  • 4/ Kyousougiga – 19pts
  • 5/ Free! – 15pts 
  • 6/ Log Horizon – 15pts
  • 7/ Servant X Service – 12pts
  • 8/ Stella Jonkou C3bu – 9pts
  • 9/ Kill la Kill OP2 – 8pts
  • 9/ Monogatari 2nd Saison OP3 – 8pts
  • 11/ Watamote – 8pts
  • 12/ Tokyo Ravens – 7pts
  • 13/ Highschool DxD New – 6pts
  • 14/ To Aru Kagaku no Railgun S – 5pts
  • 15/ Kamisama no Inai Nichiyoubi – 5pts
  • 16/ Monogatari 2nd Saison OP4 – 4pts
  • 16/ Kill la Kill OP1 – 4pts
  • 16/ Kyoukai no Kanata – 4pts
  • 16/ Nagi no Asukara OP1 – 4pts
  • 20/ Sasami-san@Ganbaranai – 3pts
  • 20/ Nekomonogatari – 3pts
  • 20/ Date A Live – 3pts
  • 20/ Uchuu Senkan Yamato 2199 OP1 – 3pts
  • 24/ Nagi no Asukara OP2 – 2pts
  • 24/ Chihayafuru 2 – 2pts
  • 24/ Uchouten Kazoku – 2pts
  • 27/ Red Data Girl – 1pt
  • 27/ Valvrave the Liberator – 1pt
  • 27/ Namiuchigiwa Muromi-san – 1pt
  • 27/ My Teen Romantic Comedy SNAFU – 1pt
  • 27/ Golden Time OP2 – 1pt

PrixMinorinED

Ce prix récompense le meilleur ending, c’est à dire générique de fin d’épisode.

Gagnant 2012: Shinsekai Yori ED1

Note: pour cette catégorie, certains des commentaires sont issus des Prix Minorin Saisonniers de cette année.

1ère place

Free!

« Splash Free » par le Free Cast

Yoka: « C’était un peu le choix évident. Cet ED est honnêtement super fendard, avec une musique vraiment pas dégueulasse, des visuels bien cools, des mecs au milieu du désert à la recherche d’eau et Rin qui se fout de leur gueule. Yay~ »

Nock: « Une bonne grosse chiasse auditive qui devient totalement audible en se retrouvant associée à des images plutôt amusante. Un ending assez conceptuel, qui vaut le détour, ne serait-ce que pour Rin en mode troll qui se fait asperger d’eau sous le regard du héros qui crève de soif. »

Mian: « Même un an après, je laisse toujours la fujoshi en moi faire la fête dans mon cerveau en ricanant comme un débile, parce que ce générique est à la fois outrancièrement cool et ridicule. Aussi absurde que peut être un mélange de nageurs bien bâtis, de BDSM et des Mille et une nuits, le visuel n’est pas moins splendide et la musique ferait danser la plus raide des surveillantes d’internat catholique de shôjos. « 

Kabu: « KyoAni.

Les mecs te foutent un budget monstrueux sur un ending juste pour le plaisir de prendre à contre-pied le concept de leur série, en balançant les personnages dans le désert. Et ça marche à fond, non seulement parce que c’est très fun, mais aussi parce que les perso bougent au rythme de la musique, comme s’ils étaient eux aussi embarqués par la mélodie. On se croirait dans un clip sur MTV (mais un bon), c’est totalement abusé. »

Elwingil: « Encore l’op me laisse assez indifférent mais ce générique de fin est vraiment cool : musique, image, tout est fun. J’ai un petit faible pour l’ambiance Moyen-Orient, ça n’engage que moi. »

Sedeto: « Juste pour les danseurs SM. Parce que bon les génériques chantés par des beaugosses en général c’est plutôt chiant. Même si l’idée du désert et de l’oasis pour un anime de piscine fallait y penser. »

Amo: « MAKE US FEEL NA SPLASH ♪ »

2ème place

Kyoukai no Kanata

« Daisy » par Stereo Dive Foundation

Kabu: « KyoAni qui fait encore et toujours dans le clip de fin super classe à la place de faire des ending “normaux”. On se demande presque s’ils ne pourraient pas totalement se recycler dans les clips à destination de l’industrie musicale tellement ça apparaît souvent plus pertinent que le clip original. »

Nock: « Très beau, très planant. Dommage, la chanson ne me plait pas plus que ça, mais ça reste un beau générique. »

Yoka: « Je kiffe complètement pas la musique mais woh, tout ce porn au niveau de l’animation ! Le mouvement des cheveux dans cet ED, c’est complètement la folie et rien que pour ça, il mérite sa place. »

Amo: « J’ai mis du temps à l’apprécier et je continue à lui préférer l’ED de Tamako Market qui, à ma totale surprise, a pas fait le top 5. Enfin bon, ça reste visuellement très claquant et très joli, c’est du plaisir de graphiste et la musique est douce. It was okay, I guess. »

3ème place

L’Attaque des Titans ED1

« Utsukushiki Zankoku na Sekai » par Hikasa Yoko

Amo: « J’adore cet ED. Il claque visuellement, il claque musicalement et, surtout, il dispose d’une véritable force émotionnelle. Ce refrain qui monte accompagné d’images montrant la « croissance » de Mikasa c’est difficile de pas être pris par le truc. Je le préfère amplement au second qui, pour moi, est assez basique même si il a une certaine profondeur une fois qu’on s’est bien fait spoilé le reste de la série mais chuuut faut pas le dire. »

Nock: « Je ne sais pas comment j’ai fait pour me planter à ce point. Le seul générique de SnK pour lequel j’ai voté est également le seul à ne pas figurer parmi ces prix.
Belle musique, belle technique, belles images pour ce premier ending qui est très réussi, mais je ne suis pas particulièrement fan de Mikasa, donc d’une certaine manière, ça me laisse plus indifférent que ça ne le pourrait. »

Kabu: « Je préfère l’ending 2 et son moment sakuga porn by Kazuhiro Miwa. Mais sinon il est cool. »

Alka: « MIKASA. PARTOUT TOUT LE TEMPS.  Non mais SnK pourrit tellement la concurrence que c’en est même plus drôle. Enfin voilà, la chanson est superbe, et graphiquement parlant l’ending est remarquable, dans un style un peu crayonné très agréable à regarder. »

Yoka: « Je l’aime bien. On a une animation vraiment correcte, une chanson plaisante et une mise en scène intéressante. J’en garde pas un souvenir impérissable mais il passe complètement. »

4ème place

Watamote ED1

« Dou Kangaete mo Watashi wa Warukunai » par Izumi Kiita

Nock: « Le seul point sur lequel je rejoins les amateurs de cette série, c’est lorsqu’il s’agit de dire que l’ending est cool. Niveau images, il est assez banal, mais le charme du truc, c’est la voix complètement pétée de Tomoko qui a un peu l’air de mourir à certains moment de la chanson. C’est plutôt drôle et (curieusement) c’est assez mignon. »

Kabu: « L’idée de base du smart-phone est super simple et pourtant très sympa. D’ailleurs cette idée est parfaitement exploitée tout au long du générique.
Mais celui-ci ne serait rien sans la géniale performance de la seiyuu de Tomoko (Izumi Kitta), filant des intonations absurdes et dégueulasses à la chanson et rendant l’ensemble franchement fun. »

Mian: « Il n’est pas rare que les studios cachent leur manque de moyens avec des idées se voulant amusantes et ce générique en est un exemple réussi. Les seules animations sont celles de Tomoko jouant avec deux smartphones pour donner l’illusion que son propre personnage saute de vidéo en vidéo. C’est puéril et l’on sait que le personnage ferait vraiment ça dans sa chambre pour l’envoyer sur NicoNico.
Quant à la chanson, elle résume elle-même l’anime, avec une Tomoko, qui bitche son quotidien et se berce d’illusions. Le choix de chanter faux apparaît comme le seul judicieux tant il participe à la mélodie accrocheuse. Un contre-exemple comme Sasami-san rappelle que ce procédé appliqué sans intelligence n’aurait pas fonctionné.
Aurait-on trouvé le nouvel hymne des karaokés en convention?  »

Amo: « Les ED de Watamote sont dans l’ensemble plutôt cools. J’ai un souvenir assez tendre de celui qui conclut l’épisode ou Tomoko finit à Roppongi. Ou bien l’ED qui place du Miku comme si de rien n’était. Mais l’ED de base reste assez savoureux du début à la fin, dispose d’une bonne idée, roule avec, et gère bien son coup. Ma seule surprise: le CD du single contient une version de la chanson interprétée par Kana Hanazawa et, finalement, la série s’en sert jamais. Pourquoi pas ? »

5ème place

Log Horizon

« Your Song » par Yun*Ichi

 Nock: « Comme Free, mais dans l’autre sens, je m’attendais bien plus à retrouver l’opening dans les tops et pas l’ending, qui est sympa, mais ne sort pas particulièrement du lot à mes yeux. »

AxelTerizaki: « Aucune surprise, si ce n’est que je ne voyais pas Log Horizon arriver si loin en terme de meilleur ending. Comme quoi je ne suis pas le seul à trouver qu’il rentre dans la tête cet ending bordel 🙂 »

Yoka: « Je sais pas comment l’ED se retrouve dans le top mais pas l’OP. Laissez-moi rager, l’Ending est super quelconque et n’a pas grand-chose pour lui. Comment il peut y avoir tant de mauvais gout ! »

 

Classement total:

En gras les animes cités en première place par un membre du jury. Les classements sont établis en fonction du nombre de points et, en cas d’égalité, en fonction de l’importance des votes données (nombre de premières places, etc.)

  • 1/ Free! – 35pts
  • 2/ Kyokai no Kanata – 16pts
  • 3/ L’Attaque des Titans ED1 – 15pts
  • 4/ Watamote ED1 – 12pts
  • 5/ Log Horizon ED – 10pts (une première place)
  • 6/ L’Attaque des Titans ED2 – 10pts
  • 7/ Hataraku Maou-sama – 9pts
  • 8/ Gatchaman Crowds – 8pts
  • 9/ Tamako Market – 7pts
  • 10/ Danganronpa the Animation – 6pts
  • 11/ Strike the Blood ED2 – 5pts
  • 11/ Monogatari 2nd Season ED2 – 5pts
  • 11/ Uchuu Senkan Yamato 2119 – 5pts
  • 14/ Katanagatari Rerun – 4pts
  • 15/ C3bu – 4pts
  • 15/ AKB0048 Next Stage – 4pts
  • 15/ Aiura – 4pts
  • 15/ Kill la Kill ED1 – 4pts
  • 15/ Magi the Kingdom of Magic – 4pts
  • 15/ Nagi no Asukara ED1 – 4pts
  • 21/ Kyousougiga – 4pts
  • 22/ Tamayura ~more agressive~ – 3pts
  • 22/ Kakumeiki Valvrave – 3pts
  • 22/ Chronicles of the Going Home Club ED2 – 3pts
  • 22/ Hajime no Ippo Rising – 3pts
  • 22/ Yozakura Quartet Hana no Uta – 3pts
  • 27/ Kimi no Iru Machi – 2pts
  • 27/ Servant X Service – 2pts
  • 29/ Photo Kano ending Episode 8 – 1pt
  • 29/ SNAFU – 1pt
  • 29/ Kotoura-san – 1pt
  • 29/ Sasami-san@Ganbaranai -1pt
  • 29/ Red Data Girl – 1pt
  • 29/ Nagi no Asukara ED2 – 1pt

 

PrixMinorinChanson

Ce prix récompense la meilleure chanson utilisée dans un anime, que ce soit un générique, une insert song ou un titre issu de l’OST.

Gagnant 2012: Shinsekai Yori ED1, Wareta Ringo par Risa Taneda

1ère place

Cyua & Sawano Hiroyuki – Blumenkranz

Kill la Kill OST

Mian: « Après un pastiche de rock allemand pour le générique d’Inferno Cop, Trigger fait à nouveau se retourner Goethe dans sa tombe pour notre plus grand plaisir. Car si vous vous posiez la question, les paroles sont bien du teuton, chanté dans la plus pure tradition animesque par une japonaise, et vraisemblablement prononcé à l’anglaise. Le résultat est si méconnaissable qu’il passe en fait assez bien. Avec les lyrics sous les yeux, ou une bonne cover, le sens (« le monde est cruel, je veux être forte, blablabla… ») apparaît bien coller à la série.

Mais Blumenkranz, c’est surtout deux musiques pour le prix d’une. Le thème accrocheur, accompagnant les entrées de Ragyô, soit un litre de fabulous pur dans les oreilles, est complété par une deuxième version, issue de l’arrangement rock de l’OST dit « :[nZk] », qui intervient dans les passages plus sérieux de la deuxième partie. Plus lente, plus mélodique, celle-ci dégage quant à elle une mélancolie tout droit sortie d’une usine désaffectée d’ex-RDA, qui se marie très bien aux passages calmes et pesants de la série.  »

Yoka: « Quelque part ouais. Le thème de Ragyo est charismatique as fuck, avec toute la grandiloquence qu’on peut en attendre. »

Amo: « Je met cette musique en fond quand je descend mes escaliers. Bon du coup je descend dix marches en 4mn30 mais ça inspire. »

2ème place

MAN WITH A MISSION – database feat. TAKUMA

Générique d’ouverture de Log Horizon

Nock: « Je ne sais pas si c’est une bonne chanson, mais c’est indéniablement un truc pêchu qui rentre dans la tête et qui n’en sort plus. Et grâce à ça, on peu avoir l’air d’un débile en chantant « Database Database Wooo ho ! » ce qui est plutôt cool. »

Amo: « Elle défonce cette zik putain. Le générique qui l’accompagne est méga bien branlé mais tin la on a du bon son derrière pour rien gâcher. Merci les mecs à tête de loup pour nous faire hurler Database en toutes circonstances. »

Yoka: « We are living in the DATABASE, wow, wow, wow. ♪ »

3ème place

nano.RIPE – Tsuki Hana

ED1 d’Hataraku Maou-sama

Nock: « Une chanson de Nano.Ripe ne peux pas être une mauvaise chose. J’irais même jusqu’à dire que je suis fan de ce groupe. Gekka est un peu différente par rapport à d’autres de leurs chansons utilisées dans des anime, dans le sens où elle est vachement posée. C’est doux et agréable à écouter. Une très belle chanson. »

Audrey Azura: « Je suis pour le coup étonné de ne pas retrouver les opening de SnK ici, qui ont pour le coup une bonne musique. Mais ce classement me semble plutôt bien. Et puis nano.RIPE a une place, je ne peux qu’APPROUVER. « 

Amo: « Je l’ai découverte en compilant les votes parce que j’ai pas vu Hataraku Maou-sama et, well, c’est une très belle musique. nano.RIPE est un groupe que j’affectionne mais dont je ne connaissais finalement que ses openings souvent très rythmés et très dynamiques et je suis heureux de voir qu’ils réussissent bien dans le posé. »

Yoka: « Je sais qu’il y a des fans de Nano.Ripe chez Minorin mais je n’en fais clairement pas parti. Puis sérieusement, y’a une catégorie pour les OP et une pour les ED, pourquoi on retrouve encore des musiques d’OP et d’ED dans cette catégorie ? »

4ème place (ex-aequo)

Project Yamato 2199 – Uchuu Senkan Yamato 2199

OP1 d’Uchuu Senkan Yamato 2199

Kabu: « Un générique qui a 40 ans, mais qui marche toujours du feu de dieu. Je défie quiconque de regarder les 26 épisodes de Yamato (l’original ou 2199) sans fredonner au moins une fois cet adieu à la Terre absolument mythique. « 

Amo: « Putain mais oui. Ce thème est déjà génial de base mais quand tu sors une putain de vingtaine d’artistes pour réenregistrer le truc, c’est magique. Bon confession – je continue à préférer la version d’origine mais celle là est quand même géniallissime. »

Nock: « Je me souviens d’une chanson épique dans un style un peu vieillot qui rappelait les génériques des vieilles séries de S.F. (les premiers Yamato, Gundam…)

C’est plutôt plaisant et ça change un peu de ce à quoi on est habitué. »

Yoka: « Cet OP n’a rien de vraiment spécial et se repose surtout sur l’original. Bof »

4ème place (ex-aequo)

Mika Kobayashi – Before My Body Is Dry

Insert de Kill la Kill

 

Kabu: « Don’t lose ur way in ur mind ‘cauz dis is da way to be more strong enough to find out who killed my dad.

Fucking engrish awesomeness. »

Yoka: « Chanson emblématique de l’anime, elle est très sympa et reste dans la tête. Surtout le refrain. Même si des mauvaises langues pourraient reprocher que l’anime a, lui, perdu sa voie. »

 

Classement total:

En gras les animes cités en première place par un membre du jury. Les classements sont établis en fonction du nombre de points et, en cas d’égalité, en fonction de l’importance des votes données (nombre de premières places, etc.)

En guillemets ou avec des points d’interrogations quand le votant a mis un truc vague…

  • 1/ Kill la Kill OST – Blumenkranz – 15pts
  • 2/ Man with a Mission – Database (Log Horizon OP) – 15pts
  • 3/ Hataraku Maou-sama ED – Tsuki Hana – 9pts
  • 4/ Uchuu Senkan Yamato 2199 OP – Uchuu Senkan Yamato – 8pts
  • 4/ Kill la Kill OST – Before My Body Is Dry – 8pts
  • 6/ Monogatari 2nd Season OP3 – Musou Express – 7pts
  • 6/ Kill la Kill OP2 – Ambiguous – 7pts
  • 8/ Gatchaman Crowds OP – Crowds – 5pts
  • 8/ Nekomonogatari OP – Perfect slumbers – 5pts
  • 8/ White Album 2 – White Album – 5pts
  • 8/ Blood Lad OP – Vivid – 5pts
  • 8/ Kill la Kill OST – « Thème de Harime Nui »  – 5pts
  • 8/ Little Busters Refrain – Song for Friends – 5pts
  • 13/ Kyokai no Kanata IN – Yakusoku no Kizuna – 5pts
  • 14/ Free! OP – RAGE ON – 5pts
  • 15/ Yamato 2199 ED – Hoshi ga Towa – 4pts
  • 15/ Danganronpa OP – Never Say Never – 4pts
  • 15/ Rozen Maiden – Alternative – 4pts
  • 15/ Que sa volonté soit faite III – Memory of my first love – 4pts
  • 15/ Gatchaman Crowds OST – In the name of love – 4pts
  • 15/ L’Attaque des Titans OST – DOA – 4pts
  • 15/ Gatchaman Crowds ED – Innocent Note – 4pts
  • 21/ White Album 2 – Todokanai Koi – 3pts
  • 21/ Symphogear G – Fusshicho no Furanme – 3pts
  • 21/ AKB0048 Next Stage – Kibou ni Tsuite – 3pts
  • 21/ Valvrave OP – Preserved Roses – 3pts
  • 24/ Kyousougiga OP – Koko – 3pts
  • 24/ Love Live – Start Dash – 3pts
  • 26/ ??? – Goodluck for you – 2pts
  • 26/ Gatchaman Crowds OST – Music Goes On – 2pts
  • 26/ Samurai Flamenco OP2 – 2pts
  • 26/ To Aru Kagaku No Railgun S OP – Sister’s Noise – 2pts
  • 26/ L’Attaque des Titans ED1 – 2pts
  • 26/ Fate/kaleid liner – Emiya – 2pts
  • 32/ AKB0048 Next Stage ED – 1pt
  • 32/ Danganronpa ED – 1pt
  • 32/ Tamako Market ED2 – 1pt

 

MeilleureOST

Ce prix récompense la meilleure soundtrack.

Gagnant 2012: Sword Art Online

1ère place

Kill la Kill (Hiroyuki Sawano)

Mian: « Deuxième composition de 2013 pour une série à succès, l’OST de Kill la Kill exploite le talent de Sawano Hiroyuki sur des genres assez divers, mêlant à une dominante rock, électro, orchestre monumental ou encore instruments traditionnels japonais pour les différentes ambiances de la série; avec une certaine constance dans son esprit délirant. Les thèmes de personnages collent de façon assez magistrale: réellement imposant pour Satsuki, inquiétant pour Harime Nui… intense pour le prof Mikisugi.
Marque d’une OST mémorable, pas mal de musiques s’écoutent très bien hors contexte. Mention spéciale pour la version remixée de l’OST, digne du détour. »

Yoka: « On peut reprocher des choses à KlK mais pas OST. Hiroyuki Sawano est un excellent compositeur qui est en train de complètement s’imposer et on comprend pourquoi. »

Audrey Azura: « La encore, sans grande surprise. Kill la Kill a sûrement la meilleure ost que j’ai pu entendre depuis longtemps, à la fois original et efficace, la première place lui revient de droit. »

Kabu: « Sawano qui fait du Sawano. Et autant y’a des moments où c’est génial, autant souvent… bof. »

2ème place

L’Attaque des Titans (Hiroyuki Sawano)

Kolya: « C’est pour moi l’un des gros points forts de Shingeki no Kyojin, comme Kill la Kill ou même Guilty Crown en son temps, un OST contre lequel on ne peut que difficilement lutter. Hiroyuki Sawano a réussi le pari d’introduire de l’électro à grosses doses, en variant les langues utilisées dans les paroles de ses insert songs, et sa collaboration avec Mika Kobayashi tombe dans le registre de l’exceptionnel. »

Yoka: « Bah globalement le même commentaire que pour KlK vu que c’est le même compositeur. J’ai préféré KlK parce que j’y ai ressenti plus de diversité et j’ai plus accroché aux Insert mais sinon, mon message peut être reposté à l’identique. »

Kabu: « Sawano qui fait du Sawano. Mais pour le coup c’est juste totalement pertinent. Pas comme pour Kill la Kill où le truc est plutôt en dents de scie. »

3ème place

Gatchaman Crowds (Iwasaki Taku)

Kabu: « Gatchaman!

OST assez géniale, collant à l’inquiétant, au joyeux, au mystique comme à l’action tout en restant toujours très moderne. Même si l’appartenance de Taku Iwasaki est clairement affichée, notamment via certains relents de l’OST de Tengen Toppa Gurren Lagann,  elle sait néanmoins de démarquer et acquiert sa personnalité propre finalement assez aisément. »

Yoka: « L’OST de Crowds est très bonne et se permet même quelques morceaux complètement délirants mais qui collent o combien à l’anime. C’est vraiment coolos. Taku Iwasaki en est pas à son premier essai et il fait parti, avec justement Sawano, de ces « nouveaux » qui sont en train de percer. »

Nock: « Je me souviens des wub wub wub et de l’auto-tune. C’était sympa et ça collait bien à l’ensemble. En bonus, certaines chansons (In the Name of Love, et surtout Music Goes) étaient vraiment très, très cool. »

Amo: « Iwasaki a dit récemment que l’OST de Gatchaman Crowds est le truc le plus kiffant qu’il ait pu faire récemment et, well, ça se ressent. On pourrait chipoter en disant que son boulot sur Gurren Lagann était bien plus marquant mais, de l’autre coté, faire mieux que l’OST de Gurren Lagann est pas si simple que ça. »

4ème place

Gundam Build Fighters (Hayashi Yuki)

Yoka: « Cette OST est vraiment de qualité. Elle joue sur énormément de registres différents et vient magnifier le visuel, particulièrement lors des combats. C’est d’autant plus impressionnant quand on sait que le compositeur a fait ses études dans la… gymnastique rythmique ! »

Amo: « Je n’ai pas maté la série mais j’ai écouté pas mal de titres de l’OST pour préparer cet article et je dois avouer que c’est une très très bonne soundtrack. C’est certes plutôt « classique » et un peu ce qu’on attend d’un anime mécha mais ça parvient à rafraîchir agréablement le genre et c’est une écoute qui passe très bien. Le titre que j’ai mis en exemple est mon petit favori… »

5ème place

Uchuu Senkan Yamato 2199 (Miyagawa Akira)

Kabu: « L’un des atout majeurs qui a fait de Yamato une série mémorable en 74 était sa bande son basée sur la démultiplication quasi-obsessionnelle d’un même theme modulé selon les situation pour coller à l’ambiance tout en s’encrant durablement dans l’oreille du spectateur. Quelle joie de voir toutes ces musiques reprises et liftées pour ce remake. »

Yoka: « Funfact, Akira Miyanaga, le compositeur de la musique de Yamato 2199, est le fils de Hiroshi Miyanaga qui a lui composé la musique de l’original Uchuu Senkan Yamato. Tel père, tel fils. »

 

Classement total:

En gras les animes cités en première place par au moins un membre du jury. Les classements sont établis en fonction du nombre de points et, en cas d’égalité, en fonction de l’importance des votes données (nombre de premières places, etc.)

  • 1/ Kill la Kill – 31pts
  • 2/ L’Attaque des Titans – 30pts
  • 3/ Gatchaman CROWDS – 21pts
  • 4/ Gundam Build Fighters – 12pts
  • 5/ Uchuu Senkan Yamato 2199 – 11pts
  • 6/ Little Busters Refrain – 9pts
  • 7/ Suisei no Gargantia – 7pts
  • 8/ Log Horizon – 5pts
  • 8/ Nekomonogatari – 5pts
  • 10/ Nagi no Asukara – 5pts
  • 11/ Diabolik Lovers – 4pts
  • 11/ Kyousougiga – 4pts
  • 11/ Monogatari 2nd Season – 4pts
  • 11/ Kyoukai no Kanata – 4pts
  • 15/ Kamisama no Inai Nichiyoubi – 4pts
  • 16/ Maoyuu Maou Yuusha – 3pts
  • 16/ Fate/kaleid Prisma Ilya – 3pts
  • 16/ Non Non Biyori – 3pts
  • 16/ AKB0048 Next Stage – 3pts
  • 20/ Love Live – 3pts
  • 21/ Free! – 2pts
  • 21/ Chronicles of the Going Home Club – 2pts
  • 23/ Symphogear G – 1pt
  • 23/ White Album – 1pt

 

PrixMinorinSeiyuu

Ce prix récompense le ou la meilleur/e comédien/ne de doublage. Le critère est laissé à l’appréciation du jury: cela peut être aussi bien pour un rôle en particulier que pour une année régulière.

Nouveau prix

 

1ère place

Kana Hanazawa

Seiyuu01

Principaux rôles en 2013: Kuroneko (Oreimo.) ; Sengoku Nadeko (Monogatari 2nd Season) ; Manaka (Nagi no Asukara) ; Yagami Kagami (Sasami-san@Ganbaranai) ; Aoi (Coppelion) ; Naruse Yuu (Watamote) ; Yukari (Garden of Words) etc etc

Amo: « Bonjour ? On m’a appellé ? Alors oui Kana Hanazawa a un peu roulé sur la concurrence dans ce prix et c’est même pas trop ma faute. Alors ouais c’était une année ou elle était sur tous les fronts et, bizarrement, c’est rien par rapport à son début 2014 sur lequel on reviendra sans doute l’année prochaine. Ce que je retiendrais particulièrement c’est son rôle de Kagami dans Sasami-san ou elle sauve totalement les meubles et parvient à insuffler une certaine émotion à un personnage de base coodere. Puis sa performance en Nadeko est fantastique – c’est le personnage qui l’a « lancé » sur la scène et on sent que pour elle c’est un plaisir de retourner l’interpréter. Pour le reste, on en reparle l’an prochain quand on discutera de son 2014 astronomique ou elle accumule les rôles totalement différents les uns des autres. »

Mian: « Avec un CV aussi long que celui de Kana Hanazawa, 2013 n’est pas vraiment l’année de consécration, mais celle où la doubleuse est devenue quasiment inévitable auprès d’un public moins averti. C’est qu’il faut bien reconnaître un charme certain à cette voix en glace à la vanille. On pourrait regretter que cela tende à la confiner à des rôles angéliques, mais cette image qui lui va beaucoup trop bien ne rend la surprise que plus satisfaisante lorsque Kana Hanazawa étend son répertoire à des émotions aussi inattendues que convaincantes, tels que la colère, la tristesse ou la malice. »

Kabu: « Elle sauve les meubles dans Sasami-san@gambaranai.

C’était l’époque où elle doublait pas encore de brown maid débile avec un pénis. »

Kolya: « Pour l’ensemble de son œuvre. Elle réussit tout, c’est effrayant. Et de ce que j’ai vu de 2014, le meilleur est à venir. »

AxelTerizaki: « Kana Hanazawa a vraiment besoin d’une rivale 🙂 »

Yoka: « J’ai tendance à ne pas aimer Hanakana, en particulier quand elle prend sa voix Nadeko-like. Mais je suis bien obligé de reconnaître qu’elle a un panel de voix assez impressionnant et qu’elle peut jouer beaucoup de rôles. Cela en a fait une des figures emblématiques de 2013. Ce qui n’était dans les faits pas difficile puisqu’elle était partout. »

2ème place

Izumi Kitta

Seiyuu02

Principaux rôles en 2013: Kuroki Tomoko (Watamote) ; Suzu (Tokyo Ravens)

Mian: « Si l’adaptation de WataMote parvient avec brio à concilier dans Tomoko une personnalité à la fois horriblement négative, mais aussi drôle et même attachante, c’est en bonne partie grâce à la performance d’Izumi Kitta au doublage. Cette Tomoko est tantôt déprimée, tantôt hystérique, parle à deux-mille à l’heure, s’engage dans des pièces de théâtre avec elle-même et produit des bruits qui ne viennent pas d’un larynx humain. Et comment finir cette apologie sans mentionner le meilleur générique chanté avec une voix de casserole de tous les temps? »

Amo: « Voilà une doubleuse qui tient une série à elle toute seule. Tout Watamote est un gigantesque monologue dépressif de Tomako et elle assure sa putain de race. Une quantité astronomique de lignes ingurgitée, sur des milliers de tons dont certains totalement casse-gueule et rien ne se loupe. C’est une doubleuse avec encore peu de grosses expériences et j’espère que ça va booster sa carrière parce que wow. »

Yoka: « Mais elle a eu 3 rôles en 2013 ! 3 rôles ! Dont un qui était pour un short de 3 minutes et un pour Milky Holmes ! Je suis sûr que tout ceux qui ont voté pour elle l’ont fait pour la voix de Tomoko. Mais un rôle marquant sur une année entière, cela ne devrait en rien permettre à quelqu’un d’être nominé 2e meilleure seiyuu de 2013. C’est du foutage de gueule ! »

3ème place

Koshimizu Ami

Seiyuu03

Principaux rôles en 2013: Matoi Ryuko (Kill la Kill) ; Mugino Shizuru (To Aru Kagaku no Railgun S)

Pazu: « La prestation d’Ami Koshimizu m’a au moins convaincu de ne pas abandonner rapidement Kill la Kill, même si j’ai fini par accrocher à l’histoire mais seulement au bout de plusieurs épisodes. »

Yoka: « C’est une Seiyuu que j’apprécie globalement bien et qui sait doubler un panel de personnages assez varié. Cela c’est encore vu en 2013 et même si je n’apprécie pas forcément son rôle de Ryuuko, cela reste une Seiyuu dont les interprétations me restent sympathiques. »

Amo: « C’est une vétéran maintenant la Koshimizu Ami ! Et son plus gros rôle cette année c’était Ryuko qui était un rôle un peu neuf pour elle, dans laquelle elle se débrouille comme une chef. »

4ème place

Sawashiro Miyuki

Seiyuu04

Principaux rôles en 2013: Sonora (C3bu) ; Touko (Danganronpa) ; Kotoha Isone (Yozakura Quartet: Hana no Uta)

Amo: « Je suis presque gêné de la voir dans le top 5 parce que je me sens un peu responsable de ça. Après tout elle a eu une année plutôt tranquille la Sawashiro et elle est un peu restée cantonnée à des rôles de garçons manqus. Mais ok sa performance en Touko de Danganronpa ou elle est en roue libre totale c’était quand même bien puissant. Mais 2013 était pas sa meilleure année et j’aurais préféré voir Hiroshi Kamiya à sa place :'(. »

Yoka: « « Je ne connais pas de Seiyuu, vite qui je pourrais mettre ? » Je n’ai rien contre Sawashiro Miyuki, bien au contraire c’est une Seiyuu que j’apprécie beaucoup, mais 2013 n’a pas été l’année où elle a été le plus remarquable. Elle a surtout doublé des S2 ou des adaptations, c’est-à-dire des persos qu’elle avait déjà doublé dans le passé. Cela reste relativement dommage parce qu’elle peut faire bien mieux. »

5ème place

Tomokazu Sugita

Seiyuu05

Principaux rôles en 2013: Chambers (Suisei no Gargantia)

Yoka: « Cette année encore, Sugibro a été présent et a continué à nous montrer que les personnages pas tout à fait normaux dans leur tête, c’est sa spécialité. C’est un des seiyuus phares de ces dernières années et il le prouve encore en 2013. »

Kabu: « Il n’a pas fait beaucoup de rôles majeurs cette année, et je n’ai vraiment connu que Chamber et le flic de Samumenco. Donc j’avais pas voté pour lui parce que pas beaucoup de matos. Mais c’est cool de le voir là parce que ce gars est génial. »

Amo: « Il a fait que Chambers cette année mais vu que Chambers est la seule raison de mater Gargantia, ça s’équilibre. »

 

Classement total:

En gras les animes cités en première place par au moins un membre du jury. Les classements sont établis en fonction du nombre de points et, en cas d’égalité, en fonction de l’importance des votes données (nombre de premières places, etc.)

  • 1/ Kana Hanazawa – 35pts
  • 2/ Izumi Kitta – 18pts
  • 3/ Koshimizu Ami – 11pts
  • 4/ Sawashiro Miyuki – 10pts
  • 5/ Tomokazu Sugita – 9pts
  • 6/ Mamoru Miyano – 8pts
  • 7/ Taneda Risa – 7pts
  • 8/ Shinichiro Miki – 6pts
  • 9/ Kamiya Hiroshi – 6pts
  • 10/ Hayami Saori – 5pts
  • 10/ Tamira Nao – 5pts
  • 10/ Wakamoto Norio – 5pts
  • 13/ Yoshimasa Hosoya – 4pts
  • 13/ Uchida Maaya – 4pts
  • 13/ Inada Tetsu – 4pts
  • 13/ Chiwa Saito – 4pts
  • 17/ Takahiro Sakurai – 3pts
  • 17/ Hikasa Yoko – 3pts
  • 17/ Takuya Eguchi – 3pts
  • 20/ Uchiyama Kouki – 2pts
  • 20/ Tomatsu Haruka – 2pts
  • 20/ Kugimiya Rie – 2pts
  • 20/ Horie Yui – 2pts
  • 24/ Kaiji Yuki – 1pt
  • 24/ Toyonaga Toshiyuki – 1pt
  • 24/ Toyosaki Aki – 1pt

Fanarts utilisés pour les catégories:

 

OUF.

On se donne rendez-vous demain soir pour la suite, si Amo ne meurt pas de fatigue d’ici là.

3 commentaires sur “Prix Minorin 2013 – Jour 1 – Musiques & Son

  1. RdNetwork RdNetwork dit :

    Quel scandale le classement de WataMote et Log Horizon en dessous de la 2ème place en classement d’OP 🙁

    Pour le reste, considérant le peu d’animes que j’ai vu en 2013, ça me paraît plutôt légitime. Notamment pour l’OST de KLK.

  2. Mian Mian dit :

    Quelques surprises mais un top globalement prévisible pour qui a un peu suivi Minorin en 2013, voir juste regardé des animes. Pas que ce soit notre faute cela-dit si la japanim offre quelques perles et beaucoup de moins bon.

    La question que je me pose, en revanche, c’est la légitimité qu’ont eu les votants aux yeux du public à la Diurne (et même ici) lorsqu’on leur a annoncé qu’une bande de type avec un avis ont décrété ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. Amo?

  3. Amo Amo dit :

    La salle a été très réceptive et beaucoup de gens se sont pris au jeu, mais bon c’était une petite salle et la plupart étaient des amis/thalistes/gens du cercle donc bon c’était pas des gens à convaincre pour la plupart :’D.

    Après ça reste quelque chose fait un peu pour le « fun » et j’espère que les gens prendront pas tout ça trop au sérieux de la mort qui tue. Le jury est hélas pas assez large niveau goût pour prétendre à un truc plus universel x).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *