Robotics;Notes 20 – Plus con, tu meurs… oh wait

R;N20-01

Rien qu’en voyant l’image de preview sur la page d’accueil de Wakanim, je savais que j’allais être déçu par cet épisode

SuryceÉpisodes précédents : 15161718, 19

Vous vous souvenez quand je faisais l’éloge du précédent épisode parce que l’anime se décidait enfin à aller quelque part et arrivait même à surprendre ? Eh bien… cet épisode-ci a décidé de faire immédiatement se vautrer dans la boue tout ce que le précédent avait lancé.

Au moins on va toujours quelque part, je peux pas dire le contraire, mais l’intérêt de la chose est grandement diminué par des développements qui prennent une tournure désagréable, des incohérences béantes qui s’immiscent dans le déroulement de l’intrigue, et avec même en bonus un petit Deus Ex Machina (quand un élément sort de nul part pour sauver la situation).

Robotics;Notes // Studio Production I.G // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 22 épisodes // Réalisateur: Kazuya Nomura

R;N20-02

Le plus gros problème de cet épisode, ce sont ces méchants, entre un Kimijima pas malin et dont on ne connaît toujours pas les motivations, et Misaki qui perd tout intérêt et impact parce qu’elle est manipulée contre son gré.

C’est ce que je craignais beaucoup après l’épisode précédent et ça c’est complètement réalisé : Misaki est en fait hypnotisée et est forcé d’obéir à Kimijima. Du coup, le twist dont j’ai fait l’éloge la semaine dernière perd tout son intérêt : Misaki n’est pas une méchante maline, mais bien une victime comme elle avait l’air de l’être dès sa première apparition. Et les dégâts ne s’arrêtent pas là, puisque cela veut aussi dire qu’elle perd tout son impact en tant que adversaire d’Aki dans leur lutte fraternelle. Si je puis me permettre cette image, Misaki n’est guère plus qu’un robot (un pantin) de Kimijima dans l’équation, qu’elle soit vaincue par Aki dans ces conditions ne prouvera absolument rien. Le personnage de Misaki a ainsi perdu tout intérêt en seulement deux minutes. Bravo Robotics;Notes !

L’autre information importante de ces deux minutes de révélation est qu’on apprend que Kimijima avait prévu dès le départ de virtualiser sa conscience même si Misaki a tué son corps physique de manière imprévue… ce qui me renvoi à une de mes questions : quel intérêt a la conquête du monde pour une entité virtuel !? On ne connaît d’ailleurs toujours pas les motivations de Kimijima, et vis-à-vis de ce qu’on sait, ses actions dans cet épisode sont soit contradictoires, soit stupides.

R;N20-03

Regarde bien ce que cela signifie d’être un abruti dans les faits

Tout d’abord, son but est de cacher qu’il est le cerveau du complot et faire accuser quelqu’un d’autre, pourtant il se laisse non seulement filmer alors qu’il explique et montre combien il est méchant avec son otage, mais en plus de cela il ne fait rien pour censurer le stream diffusé sur l’internet qu’il est censé contrôler. De la même manière, à la fin de l’épisode, il laissera Geji s’enfuir avec des informations probablement compromettantes alors qu’elle est juste sous son nez et qu’elle n’est qu’une IA qui réside sur le réseau qu’il contrôle directement…

Ensuite, cet épisode répond de manière satisfaisante à au moins une question : quel l’intérêt d’hypnotiser Airi ? Réponse : s’en servir d’otage. Par contre Kimijima tient vraiment à montrer qu’il est idiot donc il essaye immédiatement de la faire se suicider pour décourager Aki de s’opposer à lui… Visiblement il faut qu’il prenne des leçons de terrorisme parce que le but d’un otage est d’être gardé en vie le plus longtemps possible, quelque soit la menace qu’on fait peser sur sa tête. Un otage vivant est un bouclier ou un moyen de pression, un otage mort est une raison de plus pour neutraliser l’agresseur. Partir du principe que la mort d’Airi démoralisera Aki est un pari risqué quand il pourrait tout simplement dire « ne faites rien sinon je la tue ». Aussi, le sauvetage par le perroquet, c’est sacrément… cheap.

Heureusement qu’il va se faire botter le cul parce que, bon sang, s’il devait gouverner le monde, Kimijima ferait sombrer ce qu’il reste de la société humaine en deux jours.

R;N20-04

Je sais que c’est censé être une scène comique mais… tout le monde s’enfuit en bousculant l’handicapé ? Vous êtes sérieux !?

Nos héros arrivent donc à prendre leur avion et rentrent sur leur île où tous leurs amis les attendent pour les aider à terminer leur robot et botter des culs, parce que Kimijima est un abruti et que tout le monde a vu le stream. Aussi, comme Kimi a choisi un jour de pluie pour lancer son plan diabolique qui repose sur le lancement d’une seule fusée, notre joyeux groupe de fabricants de robots improvisés ont tout leur temps pour faire marcher leur gros robot. Non vraiment Kimi, tu es un génie !

Enfin bon, ce qui me dérange surtout ici, c’est que tout le monde se ramène pour aider, avec cette idée que l’île de Tanegashima est « petite mais grande« , ce qui bien joli… sauf ça sort d’absolument nul part. Je veux bien que les gens aient vu le stream et se rendent compte du sérieux de la situation, mais d’un point de vue narratif, le club de robotique n’a jamais rien fait pour mériter autant d’aide. On ne les a jamais vu avoir des interactions avec les autres élèves du lycée (à part peut-être Kai dans le premier épisode qui envoyait chier ses camarades de classe lui demandant un service…), rien n’annonce le changement d’avis de la directrice, et pire que tout, le problème entre Lunettes-kun et son père n’a jamais été résolu.

Robotics;Notes, tu avais dix-huit putain d’épisodes pour introduire n’importe quel élément dont tu aurais besoin ensuite. C’est à ça que sert le foreshadowing (les présages), à créer une histoire logique et consistante dans ses thèmes, tout en évitant qu’on t’accuse de sortir des Deus Ex Machina de ton trou du cul !

R;N20-05

Même quand elle apparaît 3 secondes et ne fait rien de spécial, Geji arrive à être mon rayon de soleil dans cet anime <3

Cet épisode a réussi à relancer ma déception initiale parce que je croyais qu’il y avait encore quelque chose à sauver, mais non, cet anime semble destiné à ruiner le peu de rebondissements intéressants qu’il a à proposer au terme de sa longue vingtaine d’épisodes d’introduction qui n’ont pas introduit grand-chose. Il ne reste plus que deux épisodes et maintenant la seule chose que j’attend de cet anime, c’est au moins de nous montrer un combat cool entre les deux robots géants.

Un commentaire sur “Robotics;Notes 20 – Plus con, tu meurs… oh wait

  1. Avatar Sedeto dit :

    Punaise, je viens de voir l’épisode et premier réflexe « putain mais ils sont complètement cons, allons voir l’article sur Minorin pour voir si c’est moi ou si ils sont vraiment cons :’D »
    Perso le choc ça a été « ils vont tuer l’humanité mais avant, remplissez votre paperasse de club ». NON MAIS NON QUOI. Et pareil, les élèves qui se ramènent de nulle part alors que le club de robotique a eu un peu la loose pendant une grosse partie de l’anime… Comment peuvent-ils approuver le fait de réparer un robot géant amateur pour sauver le monde au lieu de genre, je sais pas, imaginer un plan d’infiltration, s’armer, le B-A BA quoi ? Préférer réparer un gros robot mou du genou, c’est crédible pour Aki dans sa tête, mais n’allez pas me dire que ça l’est pour le reste de l’humanité !
    Idem, j’y avais un peu cru avec l’épisode précédent. Dur dur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *