Sasami-san@Ganbaranai 07 – Quand ce sont les mamans qui s’en vont

Les nouveaux billets éco de la SNCF, c'est quand même sacrément osé.

Les nouveaux billets éco de la SNCF, c’est quand même sacrément risqué.

 

 

Amo

Dans les épisodes précédents: Épisodes 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6

Lors de la Nocturne de samedi dernier, j’ai eu la confirmation (nécessaire) que je n’étais pas le seul à considérer Kagami comme le meilleur personnage de cette série voire même de l’ensemble de cette saison d’animé. Et c’est dommage parce que le personnage n’apparaît encore que très peu dans l’épisode de cette semaine, donc du coup on va devoir discuter à la place de la relation compliquée entre Sasami, sa mère, et ses devoirs devins. Bon, ok, je vais pas nier que l’épisode précédent se terminait sur un cliffhanger assez haletant.

Donc, ok, on va pas beaucoup parler de Kagami aujourd’hui mais tout va bien parce que l’épisode est très bien même sans ça. OUAIS JE SAIS CA PARAÎT OUF DIT COMME CA.

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo

Sasami0704

BIEN: Allez, bam, cash après 4 secondes, un regard en arrière la tête légèrement inclinée.

On en avait pas beaucoup dans les quatre derniers épisodes, voire même pas du tout. Du coup c’est un plaisir d’en retrouver un peu dans cet épisode – ouais j’adore toujours autant ce geste de la tête et du regard. Maintenant le souci c’est que dans cet épisode on va en avoir autant que dans tous les autres épisodes cumulés, ce qui est un peu du gavage é_è.

Sasami0705

BIEN: Petite Sasami est plutôt cool.

Le début de l’épisode est donc un flashback de l’enfance de Sasami, à l’époque ou sa mère était légitimement vivante. On y découvre une Sasami beaucoup plus active, beaucoup plus fun, très fana de sentai (vraisemblablement) et une maman beaucoup plus gentille et sympa. Ce que j’en retiendrais c’est, mis à part une exposition assez agréable de la relation passée entre Sasami et sa mère, et l’admiration que celle-ci avait pour elle, et bah Sasami était plutôt choupie quand elle était gamine. Choupie dans le genre cool et maligne.

Sasami0706

BIEN: Kagami est pas morte

mais

PAS BIEN: Elle est triste é_è

FEELJe FEEL pour elle. FEEL

(A part ça, j’aurais du m’y attendre au coup de l’auto-réparation, je sais pas pourquoi je faisais tant une casserole de sa « mort » dans l’épisode précédent, c’est l’animation japonaise personne meurt vraiment, sauf dans Clannad et Evangelion.)

Sasami0707

PAS BIEN: C’est journée tripoti-tripota inceste au temple Tsukiyomi

Je met en PAS BIEN un peu par défaut parce qu’en soit c’est pas spécialement un vrai souci désagréable et handicapant pour la série. Grosso merdo, on reprend un peu où on en était dans l’épisode précédent – Maman Sasami veut que Sasami redevienne prêtresse, elle dit toujours non et veut juste qu’elle disparaisse, alors Maman Sasami abandonne l’idée de la voir redevenir prêtresse et veut désormais juste qu’elle s’engrosse parce qu’au final elle pourra mieux manipuler sa progéniture qu’elle.

Sauf qu’évidemment ça implique que Sasami se fasse son père. Et tout ce que Sasami trouve à répondre c’est négocier et demander si c’est pas possible que ça se fasse plutôt avec son frère. Bon après elle s’évanouit un peu intérieurement mais ouuuugh. Au moins l’anime sait qu’il est totalement glauque et l’assume totalement é_è.

Sasami0708

BIEN: Encore plus glauque wéééé \°o°/ 

Excusez les subs sur certains screens, quelqu’un a tripoté la configuration de mon logiciel de lecture vidéo hier et a changé la manière dont MPC prend mes screens (avant il retirait automatiquement les sous-titres.)

Bref, Maman Sasami décide de droguer sa fille parce que c’est plus facile comme ça mais comme Sasami a été habituée dans sa jeunesse à vomir tout ce qu’on essayait de lui faire avaler, elle décide de mettre la drogue directement dans l’estomac yééé. Pas sûr que ça soit possible à faire sans tuer sa fille de manière lente et douloureuse mais on va dire que ça passe parce qu’elle a peut-être des pouvoirs super magiques et tout et tout. Enfin bref, le genre de scène que j’aurais jamais imaginé dans l’anime après avoir fini l’épisode 1, tout ça.

Ah et on apprend que le frère est mort. Oh.

Sasami0709

BIEN: Le héros sert à quelque chose… et c’est pas son frère au final, hein ?

Alors donc on apprend deux choses: Que le frère est pas mort (bon ok j’avoue que j’étais pas ultra surpris) et qu’au final si il est bien le frère de quelqu’un… il n’est pas celui de Sasami mais celui de Maman Sasami. Donc au final il est juste son oncle. C’est vrai que jusqu’a présent c’était un poil incohérent donc ça passe mieux. J’espère juste qu’a la fin ils finiront pas en couple et que le fait qu’il soit son oncle plutôt que son frère soit pas juste là pour aider tout le monde à accepter ce couple plus facilement parce que sortir avec son oncle biologique c’est moins dégueu que son frère.

Mais sinon il est badass pour la première fois de sa vie, ce qui met la scène en Bien.

Sasami0710

BIEN: Pendant ce temps Kagami sourit en voyant son lapin

FEELTout ce FEEL. FEEL

Sasami0711

BIEN: Kagami envoie une épée par colis divin postal avant de s’effondrer dans le « Funya~ » le plus mignon du monde.

Dans un commentaire d’un des articles précédents, une critique avait été formulée contre le tic verbal du « Funya~ » de Kagami qui, effectivement, fait très tic verbal un peu mis au chausse-pied pour donner un aspect « moe » au personnage, et qui parfois donne l’impression d’être incompatible avec les dialogues précédents. C’est pas forcément faux mais j’avoue malgré tout le trouver incroyablement efficace et attachant, mais c’est sans doute parce que je suis un fanboy biaisé incapable de prendre du recul sur un personnage d’Hanazawa Kana avec un tic verbal.

Mais là, pour le coup, c’était le meilleur Funya du monde <333.

Sasami0712

PAS BIEN: L’oncle s’évade… mais dans une méthode qui rappellerait un épisode de Mister Bean.

Pffrrr dur. La première partie de l’épisode était devenue assez sérieuse, parfois assez glauque et là soudainement on passe du chaud au froid avec la tentative d’évasion la plus stupide du monde, où on voit le frère et sa voix de merde faire des bonds pieds et poings liés. Il manque juste la musique de Benny Hill et on y est, on est dans un épisode de comédie anglaise du dimanche soir diffusée à l’arrache par France 3. C’est pas bon pas bon et ça ne permet que mieux se rappeller que l’humour était de loin l’handicap de la série dans les premiers épisodes… et on espère que ça reviendra jamais à ce niveau là.

Sasami0713

PAS BIEN: Princesse Tsundere est sauvée

Le héros arrive, sauve la fille, se fait taper, insulter et tout ça parce qu’elle est tsundere. C’est nul, c’est chiant. Ok, on comprends vite que c’est un « jeu » et qu’en fait elle est giga reconnaissante et heureuse de le voir encore vivant mais grmflmflddfblr.

Sasami0714

BIEN: Maman Sasami n’est pas contente, montre que ça va chier, et pose devant la lune rougie de sang.

J’adore le plan de l’épeiste qui pose devant une lune gargantuesque et rougie par le sang. Parce que c’est ultra cool. Ouais, ultra méga cool. Ouais, tellement super cool.

Maintenant revenons deux secondes sur Maman Sasami – c’est une méchante réellement bien écrite. Elle n’est pas dénouée de raisons pour être une antagoniste – elle a été élevée toute sa vie dans un culte de sa profession et de son temple et ne supporte pas de voir sa fille renier les traditions qu’elle a toujours défendue pour à la place ne rien faire de sa vie et se laisser aller à une vie de recluse et de passionnée de manga et du net. Par conséquent elle doit faire un choix entre sa fille et les traditions pour laquelle elle s’est battue toute sa vie et se retrouve à favoriser « naturellement » ces traditions qui l’ont empêchées d’avoir sa propre vie.

Elle n’a pas spécialement tort sur tout (Sasami ne fait réellement pas grand chose de sa vie) et est surtout une bonne personne manipulée par des idéaux et des traditions qui la dépassent, et vraisemblablement jalouse de la « belle vie » de Sasami, qu’elle n’a jamais pu avoir.

Bref, le personnage est bon. C’est chouette.

Sasami0715

BIEN ET PAS BIEN: Ton deus ex machina, c’est Blondinette.

Bon au moins Sasami-san a pour deus ex machina une déesse, ce qui est bien. C’est vrai que c’est un schéma peut-être un peu répétitif maintenant dans cet anime: tout va mal, les trois déesses débarquent et hop plus de problèmes. L’épisode 6 avait été très surprenant justement en brisant ce schéma comme ma mamy brise les nuques des lapins pour faire du civet. Les trois déesses s’étaient faites botter le cul et surprise générale.

En soit c’est BIEN parce que le personnage de Blondinette gagne pas mal en crédibilité et en charisme – elle se développe un peu, on la sait maintenant aussi voire plus puissante que ses deux soeurs et c’est une bonne chose. Après, c’est MOINS BIEN parce que je comprends pas trop au final ce qui fait que Maman Sasami peut détruire sans sourciller ses deux soeurs mais se faire démolir la gueule façon Undertaker par la dernière juste parce que cette dernière se sent soudainement confiante en elle. On remplace un deus ex machina par un autre. C’est un peu tristounet.

Sasami0716

BIEN: Mais ok, quand Blondinette s’énerve, elle y va pas à moitié.

Il lui suffit de toucher Maman Sasami pour faire disparaître la partie touchée, oh putain ok quoi.

J’apprécie le fait que la violence soit pas trop « cachée. » Là bam bras en moins = bras en moins. Et ainsi disparaît Maman Sasami, emportée dans le monde des enfers par la soeur fana d’eroge.

Sasami0717

BIEN: PANDA \O/

Tout est mieux avec des pandas.

\O/ PANDA \O/.

Sasami0718BIEN: La fin réussie à être un peu émouvante

C’est un coup facile pour des larmes faciles, oui: on découvre que Maman Sasami avait toujours sur elle le lapin qu’elle avait « obtenue » lors de la journée passée avec sa fille, preuve qu’elle ne rejetait au final pas tellement tout ce fun et qu’elle tenait encore beaucoup à Sasami, malgré tout ce qu’elle pouvait dire.

On espère un joli face turn de la maman avant la fin de la série.

Sasami0719

PAS BIEN: Non mais.

Avec cet ending je vais passer par toutes les phases du deuil. Là je suis passé par la négation et la colère, je vais passer à la phase de la négociation de manière quasi imminente.

S’il te plaît Shaft, arrête de foutre en l’air ton propre ending, s’il te plaît, fais le chanter par des vrais gens, je t’en conjure, je ferais n’importe quoi é_è.

CONCLUSION DE L’ÉPISODE: 15/20

« L’arc » se termine bien, et c’est le plus important. Je regrette juste que la baston finale soit juste un simple deus ex machina de plus et c’est ce qui m’empêche d’être totalement satisfait. Mais après, cet épisode montre que la série arrive à être intéressante et bien écrite quand elle veut être sérieuse (et que toutes les scènes impliquant le héros et son humour de chie ne font que traîner tout vers le bas.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *