Otorimonogatari 03 – Colère saine

"Alors comme ça, on est une semaine à la bourre ?"

BONNE HUMEUR. ENTHOUSIASME.

 

Amo

Episodes précédents: 12 et 5 (Tsubasa Tiger) ; 12 et 13 (Nadeko Medusa)

Toujours une semaine en retard sur la diffusion française de Wakanim mais qu’importe, voici la review de l’épisode 14 de « Monogatari seconde saison », qui est donc l’épisode 3 d’Otorimonogatari, aussi nommé arc Nadeko Medusa. C’est pas du tout confus !

Et donc attention, un épisode avec un peu de sueur de fanboy de Nadeko.

Monogatari Seconde Saison // Studio SHAFT // Débuté en Juillet 2013 // Prévu pour 26 épisodes // Réalisateurs: Akiyuki Shinbo et  Tomoyuki Tamura

Nadeko301

PAS BIEN: Tsukihi

Je déteste tellement Tsukihi holala. Mais cet épisode, et particulièrement toute la première moitié consacré à sa discussion sérieuse avec Nadeko m’a rappelé pourquoi Nisemonogatari j’ai pas tenu plus de la moitié.

Parce que Tsukihi est INSUPPORTABLE PUREMENT ET SIMPLEMENT.

Sa voix est particulièrement criarde, assez aigue, et elle se stoppe jamais de parler. Alors, certes, dans Monogatari AUCUN personnage ne se stoppe jamais de parler mais elle ça va au dessus, c’est limite si elle oublie pas de respirer. Rajoutez à cela des tendances yandere ET incestueuses (soit les deux trucs que je méprise le plus au monde) et vous me perdez sérieusement. Là pendant toute la première minute de l’épisode y’avait son discours sur le mot « kawaii » qui m’est juste sorti par les yeux. Aucun sens, aucun interêt.

Bref je pense que Tsukihi est un des personnages les plus détestables de la saga avec Shinobu & Mayoi et leur point commun est étrangement assez évident.

(Et ce n’est pas l’ absence de poitrine, bande d’idiots. Ca c’est une coïncidence.)

Nadeko302

BIEN: Le retour de l’opening \o/

Il était pas dans le précédent épisode <3.

Surtout que là il a été un poil modifié avec des couleurs plus chaudes et une finition un peu plus poussée. Vous vous souvenez que y’a trois semaines je disais que je regrettais que ce générique, malgré son aspect un peu dérangeant, n’était pas très mémorable ou pas chantable en karaoké ? Et bah putain j’avais tellement tort. Parce que là en fait je me le mate souvent en boucle, je trouve la musique vraiment bien et je pense que je le chanterais volontiers en karaoké. Surtout pour le zenbun zenbun zenbun. 

Bref, je maintiens le fait que ce générique est vraiment bien.

Nadeko303

BIEN: Le diapo fanservice

Pendant dix secondes on nous rappelle toutes les scènes ou Nadeko a été un peu coquine. 

MOI JE DIS PAS NON.

Nadeko304

BIEN / PAS BIEN: Le dialogue entre Nadeko & Tsukihi a fait avancé pas mal de choses, mais il était bien trop gras

Comprendre: comme d’habitude avec NisiOsin, y’a trop de trucs qui servent vraiment à rien. Des tournures inutilement compliqués, des personnages qui tournent autour du pot trente secondes avant de le botter dans la stratosphère… Et les plans Shaftiens habituels qui commencent à presque me donner la nausée: les visages tordus, les animations inutiles, les poses dénuées du moindre sens… Vraiment, ces effets de style commencent à me gaver au sens propre du terme. Leur répétitivité et leur absence totale de renouvellement font que tout l’aspect artistique et original initial a peu à peu disparu pour ne devenir qu’un gimmick, une signature encombrante qui nuit au fond du propos.

Et c’est dommage, parce que si on retire tout ce qu’il y’a en trop, ce dialogue entre Tsukihi et Nadeko sur les sentiments que celle-ci éprouve pour Koyomi est assez intéressant et très très important pour la suite ! Nadeko comprend que son amour pour Koyomi n’est peut-être juste qu’un « confort » et qu’elle n’y a jamais vraiment crue, et cela la force à se remettre en question, ce qui laisse présager un développement du personnage qui peut être extrêmement positif.

Positif pour nous spectacteurs, évidemment. Pas pour les personnages de la série puisqu’on sait que ce développement va occasionner la mort d’Araragi.

Enfin la troisième ou quatrième mort d’Araragi. On compte plus trop.

Nadeko305

HUUUUH: La frange de Nadeko

Je sais pas quoi en penser ;_;.

Je sais pas si ça lui va mieux ou pas. Le changement me perturbe ;_;.

Pourtant c’est deux mèches et demies en moins ;_;.

Nadeko306

PUTAIN DE BIEN: NADEKO EN MODE TITAN

Putain. Ouais.

Cette scène de cinq minutes ou Nadeko pète légitimement un câble et entre dans une furie d’insultes et de critiques colériques qui n’épargne rien ni personne est un putain de plaisir jouissif qui légitime à lui seul de s’être tapé avant ça deux saisons et demies de dialogues un peu lents.

Tout fonctionne à merveille: Hanazawa est GRANDIOSE dans ce ton de voix colérique très rare chez elle, la réalisation est là extrêmement parfaite, se montrant beaucoup plus sobre qu’a l’accoutumée et mettant l’emphase sur quelques petits gestes assez épiques comme la DESTRUCTION DE PORTE.

Et, plus simplement, voir un personnage timide et inoffensif péter un cable et avoir raison de le faire, c’est toujours simplement bonnard. 

J’ai ultra kiffé.

Nadeko307

BIEN: Nadeko est contente de lire du porno

J’ai adoré cette petite scène ou Nadeko entre chez Araragi pour fouiller et chercher le fameux objet divin qu’elle doit trouver, tombe évidemment sur le porno d’Araragi ET NE PEUT PAS S’EMPÊCHER DE LE REGARDER TREEEEES LONGUEMENT. Mais genre, PAGE PAR PAGE. Ce petit détail continue de fonder cette image de fausse ingénue que se crée Nadeko depuis le début, et c’est exactement ce pan de la personnalité que j’adore chez elle.

Et j’adore quand le serpent balance « ouais tu devrais passer à autre chose » et Nadeko qui répond très logiquement « il faut que je regarde tout le bouquin page par page avec beaucoup d’attention, ça peut être caché dedans ^____^. »

Nadeko <3.

TRES BIEN: ET ELLE A RAISON DE LE FAIRE

CAR LE TALISMAN ETAIT PLANQUÉ DANS LE PORNO.

Donc Nadeko avait raison d’être perverse.

FUCK YEAH.

Nadeko308

TRES TRES BIEN: Gros cliffhanger~

ARARAGI EN A ASSEZ DE CETTE MERDE. IL VA MAINTENANT AGIR.

Oh putain, bande d’enculés, heureusement que j’avais une semaine de retard sur la diffusion, je vais pouvoir mater l’épisode suivant rapidement. Genre dès demain.

CONCLUSION: 16/20

J’ai pris un pied monstrueux pendant les quinze dernières minutes de l’épisode. Nadeko qui s’énerve, Nadeko qui évolue, Nadeko qui sourit bêtement devant du porno, des enjeux, Araragi qui a la tête du business sérieux, un changement de frange, ok, je prends. J’aime quand dans un épisode de Monogatari, IL SE PASSE QUELQUE CHOSE.

Bon, après l’intro était chiante et pénible mais bon, Tsukihi quoi.

3 commentaires sur “Otorimonogatari 03 – Colère saine

  1. Alka Alka dit :

    ZENBU ZENBU ZENBU ZENBU. PARTOUT TOUT LE TEMPS.
    Non mais voilà juste grâce à cet épisode Nadeko Medusa se positionne comme mon arc préféré de tout Monogatari.

    Nadeko qui pète des câbles et qui botte des culs quoi, voyons <3

  2. Silmarion dit :

    Après autant de billet sur Bake/Nise etc, j’en arriverai presque a avoir envie de retenter cette anime. Alors que je l’ai commencé 7 fois, et qu’a chaque fois au bout de 5 minutes, les graphismes me donne envie de vomir <<

  3. Nock Nock dit :

    Kana Hanazawa en mode colérique est souvent super fandarde, mais on n’y a le droit que trop rarement.
    Mais les cris de rages de Potemayo ou les pétages de plombs de la capitaine pirates hautaines de Mouretsu étaient assez bons dans le genre. Et j’ai était super heureux de voir Nadeko en mode pétage de câble. Le personnage que je n’appréciais vraiment pas des masses (sa doubleuse étant l’un de ses seuls intérêts à mes yeux) a gagné en estime à mes yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *