Sasami-san@Ganbaranai 08 – Fat Bottomed Girls

Ce rêve bleu, je n'y crois pas c'est merveilleux

Ce rêve bleu, je n’y crois pas c’est merveilleux

 

Amo

Dans les épisodes précédents: Épisodes 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7

Bon il est 1h38 du matin, là, présentement, donc je vais essayer de faire vite pour ne pas me coucher trop tard. Donc voilà, Sasami-san continue son petit bonhomme de chemin après avoir terminé avec l’épisode 7 son premier vrai « arc narratif. » Que va t-il se dérouler maintenant, l’anime va t-il changer totalement de direction pour partir vers la direction osée du thriller d’espionnage ? Ou bien va t-il rester ce délire mythologique et mystique un peu barré et agréable grâce à l’extraordinaire personnage de Kagami ?

Je sais pas, nous ne le savons pas, vous ne le savez pas, donc allons découvrir ça ensemble.

(Tiens d’ailleurs je viens de découvrir que maintenant que la série est dispo chez KZPLAY pour ceux qui veulent la mater en vostfr. Après y’a quand même une semaine de décalage dans la sortie mais j’imagine qu’une semaine pour traduire la montagne de dialogues, ça me paraît être acceptable.)

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo

Sasami0801

BIEN: « J’ai envie de mourir »

Petit prologue dédié à la mystérieuse servante aux cheveux verts-kaki et au père de Sasami qui, depuis s’être pris deux grosses branlées, est devenu dépressif, regarde la télé toute la journée, en branle pas une, et dit tout le temps qu’il veut mourir et qu’il veut pas être dérangé. C’est bien de savoir ce qu’il devient – même si on s’en bat un peu les couilles, honnêtement, parce que le personnage a juste pas marqué qui que ce soit.

Sasami0802

BIEN: Sasami parle à ses peluches comme un général

C’est ultra mignon, je surkiffe ça, c’est ultra mignon, ça pose les bases pour le reste de l’épisode et c’est définitivement ultra mignon. Et elle a gardée la peluche offerte par sa maman <3.

Sasami0803

PAS BIEN: Le héros, ce gros dégueulasse, touche Kagami. Elle est génée.

2oM6pT7

Sasami0804

BIEN: TRANSFORMEEEEEEEEEEERS

Mais pardon avec tout ça j’explique rien: l’enjeu de ce début d’épisode c’est que Sasami s’est enfermée dans une bulle divine ou rien ni personne ne peut entrer, ce qui l’isole totalement et concrétement du reste du monde. Kagami, Blondinette et le héros décident malgré tout de l’envoyer se faire enculer et vont essayer de pénétrer dans cette bulle parce qu’ils ont des couilles.

En réplique, Sasami transforme toute la ville en artillerie qui vont leur balarder des missiles et des obus dans la gueule. FUCK YEAH.

Sasami0805

BIEN: Sasami générale

Ouuuh je commence à développer un fétichisme sur les filles qui portent des uniformes d’officiers de guerres du 19e siècle. C’est dangeureux parce que c’est un fétichisme ultra pointu et dont, je pense, il n’y a que peu de matériel dessus.

C’est tellement triste, quand on y pense.

Sasami0806

Heinquoi: Le laser de la censure

C’est juste ultra laid comme censure, ouais, sérieusement. Et ça me chipote un peu. Quand c’est pour un bout de nichon je peux comprendre mais là y’avait pas moyen de faire autrement. Putain.

Sasami0807

BIEN: Malin – pour stopper Kagami, Sasami choisit l’option de l’HUMILIATION

Puisque Sasami sait qu’elle ne pourra stopper Kagami avec la force brute parce que Kagami est quasi invincible et indestructible, elle chosit à la place de faire appel à des missiles chargés d’eau de javel ultra dissolvante qui détruisent instantanément les vêtements, exposant Kagami au risque de se retrouver à poil au dessus de la ville. Ce qui la met beaucoup plus en difficultés que juste se manger des missiles et récupérer après/pendant ni vu ni connu.

Moi ça me va ಠ_ರೃ.

Sasami0809

BIEN: Eeet retour de la grande soeur.

Je me serais attendu à un contexte encore plus flamboyant (genre vraie grosse menace autre que juste « Sasami qui se cloître chez elle ») mais ça passe, et elle arrive à être super cool dans son retour, ce qui est quelque chose d’extrêmement important quand on veut retourner en action, comme l’ont compris de nombreux catcheurs au fil des années.

Sasami0810

BIEN: Grosse Sasami

:’D Oh mon dieu, on dirait un Totoro qui aurait raté sa vie. Ca doit faire le dakimakura le plus confortable au monde.

(Donc oui, Sasami s’est recluse parce que suite à un maléfisme quelconque, elle est devenue Gras Double.)

Sasami0811

BIEN: Début d’un flashback, un méchant s’appelle Baron Samedi

Tout ce qui me rappelle de près ou de loin le jeu GoldenEye est automatiquement mis en BIEN.

Sasami0812

PAS BIEN: J’ai somnolé pendant les dix dernières minutes, alors je vais résumer vite fait mon impression là dessus puis vous laisser tranquille pour la semaine.

Bon alors très vite Sasami est envoyée dans son passé, elle assiste à l’époque ou elle était encore gamine et où sa mère bottait des culs. Bon jusque là ça va. Comme prévu, plus ou moins, la mère de Sasami en profite pour faire plus où moins son face turn et se montrer sous des jours beaucoup plus amicaux, tolérants et humains que dans les épisodes précédents. On découvre également un héros à la voix beaucoup plus fluette et, également, quelques détails sur Micchan la mystérieuse servante du temple aux cheveux kakis qui semble avoir bien plus de pouvoirs qu’il n’y paraît (et ne vieillit pas.) A la fin un big méchant débarque… et Sasami se matérialise dans ce passé pour découvrir qu’il s’agit en fait d’une version alternative de celui-ci.

Maintenant, c’est moi où c’était… relativement chiant ? C’était ultra long, j’ai l’impression que ça en faisait BEAUCOUP TROP pour humaniser la mère de Sasami et, grosso merdo, c’était beaucoup de parlotte pas forcément très utile ou très claire pour la suite. J’ai l’impression que SHAFT essayait de meubler pour pouvoir finir l’épisode sur le cliffhanger et la promesse de la grosse baston avec un PUTAIN DE GOLEM DE DIX METRES DE HAUT.

Du coup j’ai juste RIEN à commenter précisement sur ces dix minutes parce que l’ensemble m’a paru relativement plat et peu remarquable, ce qui m’a rappellé le premier épisode de la série. C’est bête mais j’imagine que c’est normal.

Et peut-être imputable à mon état de mec encore levé à 1h du mat.

Sasami0813

ALLEZ TOUS VOUS FAIRE ENCULER: Shaft continue son délire d’ending sur lequel les personnages parlent et font exprès de mal le chanter.

H1LokVt

CONCLUSION DE L’ÉPISODE: 11/20

Hum, ouais, je me suis fait un peu chier pendant dix minutes, mais les dix premières étaient plutôt funs et dans l’esprit. Maintenant j’ai hâte de voir Sasami se battre CONTRE UN GOLEM GÉANT. En espérant que les trois soeurs joueront pas encore une fois le rôle du deus ex machina et qu’on aura le droit à la place à une équipe ultra charismatique composée de Sasami et sa mère, qui vont faire du golem un tas de petits cailloux tous kawaii.

Ca se trouve y’aura pas ça, y’aura pas de bagarre, tout se réglera par la parlotte, et je dormirais pendant tout le long.

Un commentaire sur “Sasami-san@Ganbaranai 08 – Fat Bottomed Girls

  1. Nock Nock dit :

    C’est très con, mais ce qui m’a le plus marqué dans cet épisode (Dieu, que la 2e partie était loooongue), c’est un instant ou l’on voit Kagami dans une image qui « parodie » l’affiche de Kaze Tachinu, le prochain film de Miyazaki.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *