Love Live! School idol project 01 – Je vous aime, Banzai !

Elles constatent les ventes de la saison 2.

Elles constatent les ventes de la saison 2.

 

Apey Love Live! est un peu l’anime du moment au Japon. La saison 2 est en train de battre des records niveau vente, les singles et albums se vendent par camion et la popularité du groupe lié à la franchise, µ’s, ne cesse de grandir. 

Mais quand est-il de la qualité de l’anime ? A-t-on le droit à un anime destiné uniquement à promouvoir un groupe de musique et à vendre des singles, ou est-ce qu’on a quelque chose d’autre en plus ? C’est ce qu’on va essayer de comprendre en regardant déjà le premier épisode.

Love Live! School idol project // Studio Sunrise // Hiver 2013 // 13 épisodes (avec un oav et une seconde saison de 13 épisodes après) // Réalisateur : Kyogoku Takahiko (réalisateur de tout les clips musicaux de Love Live!) // Anime licencié par Crunchyroll

Continue la lecture

To aru Majutsu no Index : Endymion no Kiseki – In space no one can hear you sing

"MISAKA sort enfin l'artillerie lourde, dit MISAKA en regrettant de ne pas avoir eu ce genre de jouet quand elle se faisait trucider par Accelerator."

« MISAKA sort enfin l’artillerie lourde, dit MISAKA en regrettant de ne pas avoir eu ce genre de jouet quand elle se faisait trucider par Accelerator. »

 

ElwingilIl y a quelques mois je suis tombé sur le film Index et j’ai voulu en causer sur Thalie. Mais je me suis rendu compte que ce qui partait d’un commentaire voulu concis a tourné en critique assez longue et verbeuse, et allez savoir pourquoi les post trop longs ont tendance à lasser les autres internautes.

Or j’ai ma fierté et mon égo, j’aime à me dire que ce que j’écris ne fait pas chier les éventuels lecteurs – sauf quand je troll, c’est délibéré, mais ce n’est pas le sujet qui nous préoccupe. J’ai alors pensé au blog communautaire lancé en février dernier par un certain Thaliste dont les articles étaient ma foi fort agréables à lire, je me suis dit tiens, j’ai une bonne raison d’aller squatter de ce côté. Mais ma requête n’a pas été suivi immédiatement et le temps que je sois finalement accepté au rang de contributeur, ma verve de chroniqueur s’était déjà tournée vers une autre source d’inspiration, abandonnant temporairement celle qui avait lancé toute l’histoire. Et s’effiloche en grinçant mélodieusement le temps que tisse sans trêve le rouet des trois mémés toutes de noir vêtues.

_

TL;DR : Amo a mis des plombes à m’envoyer les identifiants du coup ça m’a servi de prétexte pour aller causer d’autre chose avant de lui renvoyer la balle dans les dents 6 mois plus tard. Ce dont il n’a très certainement rien à foutre et entre nous, pourquoi le devrait-il, je vous le demande.

J’avais pas d’idée d’intro. Maintenant on cause de le film.

To aru Majutsu no Index : Endymion no Kiseki // JC-Staff // Film sorti au Japon le 23 février 2013 // Durée : 1h30 // Réalisateur : Nishikiori  Hiroshi (To aru Majutsu no Index, Angelic Layer, Azumanga Daioh) // Scénario de Kamachi Kazuma (auteur du light novel)

Ce ne sera pas un résumé, je ne développerai certains pans de l’histoire que pour appuyer ma critique, sans trop faire attention au spoil non plus. Je vous laisse quand même la possibilité d’aller regarder le film et d’avoir la conclusion, si vous êtes familier de RailDex et des personnages il y a quelques bons moments à passer.

Continue la lecture

Nagi no asukara [1] – La mer, ça mouille.

Une mise en ambiance assez sympa faut dire.

Une mise en ambiance assez sympa faut dire. 

avatarfroBon. Nagi no asukara.
Un anime assez particulier, où le design de l’univers est à la fois original et… « normal ».

Avant tout, quand vous lanciez l’épisode, une joli paire de fesse nous dis bonjour, et quelles fesses !

Si j’était plus sérieux, je vous dirais que l’anime parle de la vie quotidienne de plusieurs personnages, qui, il faut le noter, vivent dans la mer, près des côtes de la ville voisine.

Je ne parle pas d’une habitation de type bateau, non ,non. Ils vivent bel et bien dans la mer :

C'est beau, hein?

C’est beau, hein?

Concernant les infos :

Genre : Amour/Amitié/Fantastique/drame | Année de diffusion : 2013 | Studio : P.A Works | Auteur : Mari Okada | Nombre d’épisodes : 26

 

Continue la lecture

Prix Minorin Saisonniers – Hiver 2013

Le public est assis, prêt à écouter le résultât des IMPORTANTES DÉLIBERATIONS.

Le public est assis, prêt à écouter le résultât des IMPORTANTES DÉLIBÉRATIONS.

Le succès des Prix Minorin 2012 m’a encouragé à lancer l’initiative de plus petits prix, mais distribués à fréquences saisonnières. Avec deux semaines de retard dûes à Japan Expo, voici enfin la distribution de ces premiers prix saisonniers, avec donc la saison d’hiver 2013.

Pourquoi six mois après ? Afin de permettre à toutes les séries de se terminer, de permettre aux votants de se bâtir un recul ou, éventuellement, de regarder les séries qu’ils n’ont pas encore vu où qu’ils attendaient de voir terminés pour les débuter.

Ce qui change par rapport aux Prix Minorin « normaux »:

  • – Les Prix Minorin « normaux » imposaient aux votants d’établir un top 5. Les saisonniers ne leur demandent qu’un top 3. Le premier du top 3 remporte 3 points, le second 2 et le troisième un seul. Le nombre de catégories est également réduit.
  • – Les votants sont uniquement des auteurs liés au blog, pas de guests. 
  • – Et, évidemment, les animes éligibles sont uniquement ceux ayant débutés lors de la saison centrée.

Les auteurs ayant participés au vote:

Amo Kamikazo Mian Munny Nock Noob Man Sedeto Suryce Yokathaking

Nous pouvons alors dès maintenant commencer.

Continue la lecture

Yama no Susume 13 – This is (enfin) the end…

Yama1301

Cette série diabolique n’avait donc pas encore fini de violer mon âme ?!

Lecteurs réguliers du blogs, vous n’êtes surement pas passés à côté des critiques on ne peut plus consciencieuses des 12 premiers épisodes de la série.

Nock« Quand il n’y en a plus, il y en a encore… » un dicton (débile) qui est assez adapté à l’animation japonaise qui apprécie de créer des épisodes supplémentaires qui ne seront distribués qu’aux vrais fans, ceux qui soutiennent l’œuvre en achetant les DVD / BR.
Un bonus dont je me serait bien passé pour la médiocre Yama no Susume, mais, soit, il est là, et ne pas le regarder me donnerai l’impression de pas vraiment achever la série, d’avoir souffert en vain.
Et tant qu’à faire, autant que vous en profitiez vous aussi. Après tout, il n’y a pas de raisons que je sois le seul à avoir des envies de suicide. Et puis ça me permet de réapparaitre un peu sur Minorin…

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Série en 12 épisodes (de 3 minutes 30) et un épisode bonus // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Sasami-san@Ganbaranai 12 (FINAL) – Dix petits dieux

RAINING BLOOD !!!

RAINING BLOOD !!!

 

Amo

Dans les épisodes précédents: Épisodes 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 ; 11

Et voilàààà. Deux mois que chaque semaine j’ai ce devoir implicite de devoir faire un résumé débile de chaque épisode de Sasami-san@Ganbaranai. Les deux premiers épisodes avaient faillis me faire abandonner l’idée parce que je voyais mal ce que j’allais dire chaque semaine d’une série devant laquelle je me faisais chier et qui semblait dangereusement répétitive. Mais tout s’est amélioré peu à peu avec des intrigues un poil plus fournies, un casting bien utilisé et des références régulières à la mythologie japonaise. Et, surtout, Kagami.

Donc avant que je m’attaque à une nouvelle série printanière (spoiler: elle est prévue pour 25 épisodes), terminons une bonne fois pour toute Sasami-san@Ganbaranai.

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo (Puella Magi Madoka Magica, Bakemonogatari, Sayonara Zetsubou Sensei)

Continue la lecture

Sasami-san@Ganbaranai 11 – Sasami-sama ga miteru

Break down the walls !

Le remake de Metroid sur Wii U contiendra un niveau à la plage.

 

 

Amo

Dans les épisodes précédents: Épisodes 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10

Pendant que certains terminent leurs séries (Nock et Yama no Susume par exemple) et pendant que certains préparent la saison de printemps qui va débarquer dans moins de dix jours, il est bon temps de rappeler que nous n’en sommes qu’a l’avant-dernier épisode de Sasami-san@Ganbaranai et que NORMALEMENT l’arc final est en train de battre comme jamais.

Je dis NORMALEMENT parce que j’en ai pas giga l’impression. Dans combien de séries le Beach Episode correspond à l’avant-dernier épisode ?

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo (Puella Magi Madoka Magica, Bakemonogatari, Sayonara Zetsubou Sensei)

Continue la lecture

Yama no Susume 12 – Enfin libre !

yama1203

Twist final : devant tant de nullité et désespérée d’avoir été sous-exploitée, Kaede pète les plombs et massacre Aoi et Kokona à coup de couteau, Higurashi-style.

NockIl est temps de tout vous avouer.
La vérité n’est guère plaisante, mais il y a des choses que je ne peux cacher plus longtemps. Si j’ai écrit ces billets sur cette série (eh, il y en a déjà onze sur Minorin), ce n’est pas par passion, ni par amour de la série (vous vous en serez certainement rendu compte). Non, c’est tout simplement parce qu’on ne m’a pas laissé le choix.

L’éminence grise (dont je tairais le nom) derrière ce site me séquestre depuis plus d’un mois dans une cave lugubre et humide. Mais bientôt, mon calvaire prendra fin.

Pardon ? On a dit pertinent et professionnel ?

Bon d’accord.

Voici donc venu le moment de conclure. Yama no Susume aura été (si cet article ne tarde pas trop à paraître) la première série couverte dans son intégralité par Minorin, coiffant au poteau Amo et Sasami-san@Ganbaranai.

« Certes, tu es le premier à couvrir une série dans son entièreté, me direz-vous, mais bon, tu t’es quand même tapé une grosse merde pendant 12 semaines d’affilée pour arriver à ce résultat. »

Et vous avez raison, malheureusement.

Et comme toutes les personnes ayant travaillé sur cet anime semblent me détester profondément, surtout les scénaristes (s’il y en a, ce qui serait étonnant, à moins que l’on ait confié ce poste à des stagiaires), tout ce petit monde s’est résolu à finir la série en beauté, en nous concoctant un dernier épisode de merde.

Ceci dit, c’est le contraire qui aurait été étonnant.

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Finie en 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto (mais qu’allait-il faire dans cette galère ?

Continue la lecture

Amnesia 01 – Non, rien de rien, je ne me rappelle de rien

Amnesia0100

Des joies du stalk.

 

AlkaLa base d’un otome game, c’est de toujours avoir une protagoniste entourée de beaux damoiseaux que l’on peut courtiser à sa guise avant de s’engager sur la route de l’un d’entre eux et de batifoler joyeusement bla bla les oiseaux chantent et tout le bordel. Amnesia n’échappe évidemment pas à cette règle, et c’est malheureusement pas mon truc. Mais je me suis dit pourquoi pas, tentons le coup.

J’ai regretté.

Amnesia // Studio Brains Base // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Yoshimitsu Ohashi

Continue la lecture

Yama no Susume 11 – Aujourd’hui, c’est pyjama party !

Prélude : le titre du jour n’est pas une invention de ma part, afin de signaler à quel point je trouve l’anime soporifique. Non, il s’agit d’une description réaliste du contenu de l’épisode.

Tenez, une fois n’est pas coutume, je vais commencer par un screen qui ne provient pas de l’épisode du jour, et que j’ai honteusement piqué à Amo. Comme il est très parlant, je ne le légenderai pas.

Sasami1010

NockPour ce pénultième épisode, j’aurais apprécié pouvoir crier « Les miracles existent, je me fais mormon », mais je crois que le studio 8-bits s’est amusé, une fois de plus, à briser les derniers fragments d’espoir qui restaient en moins.
D’ailleurs, si vous voulez suivre le récit de ma longue descente aux enfers, vous trouverez tous les articles précédents sur ce site, et plus précisément à cet endroit.

Parfois je me dit que le réalisateur de cette série a œuvré au même poste sur Bienvenue dans la NHK. Dans ces moments-là, je me mets en position fœtale dans un coin de ma chambre et je pleure.

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Sasami-san@Ganbaranai 10 – Futastique

Comment j'envisageais ma vie sociale après avoir ouvert un blog

La vie sociale de blogueur et animateur d’asso

 

Amo

Dans les épisodes précédents: Épisodes 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9

 

Contexte de l’article: cette nuit c’était une Nocturne Epitanime ou j’étais présent avec Thalie pour animer la soirée des 3 ans de l’association. Animer ça épuise, ne pas dormir aussi et, ça tombe bien, j’ai dormi genre quatre heures parce que je devais ensuite retourner à Epitanime dans l’après-midi pour une réunion d’associations pour préparer la grande convention de fin mai. Là je viens de rentrer, j’ai de la formule 1 à regarder (et je me suis fait spoiler le vainqueur comme un con en lisant le Monde.fr) et j’ai cet épisode à chroniquer.

La bonne nouvelle c’est que cet épisode est giga RICHE EN TRUCS PROMPTS A COMMENTER ET VANNER.

La mauvaise nouvelle c’est que j’ai l’impression que je m’observe moi même et que je dirige pas directement mon corps.

MAIS CA DEVRAIT ALLER.

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo (Puella Magi Madoka Magica, Bakemonogatari, Sayonara Zetsubou Sensei)

Continue la lecture

Yama no Susume 10 – Courage ! C’est bientôt la fin

yama1009

– YMCA !!
La montagne ne leur plaisait plus. Elles ont décidé de se reconvertir en girls’ band.

NockS’il y a quelqu’un qui lit ces articles, il est déjà au courant, mais au cas où, je signale que tous les épisodes précédents ont déjà été couverts par Minorin : Yama no Susume 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9.

Soyons honnête : ce matin, en regardant l’épisode 10 de cette (super) mini-série, je me suis demandé ce que j’allais bien pouvoir raconter sur ce site.
Vous allez donc assister (comme depuis quelques semaines en fait) à du bricolage et remplissage (exercice que je maîtrise pour les rapports et autres dissertations, mais moins pour les billets).
L’épisode du jour est la suite directe des deux épisodes précédents.

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Yama no Susume 09 – Et de quatre !

yama0908

Dans cet épisode, la mort d’Aoi, déchiquetée par un ours, change brusquement le ton de la série.


NockBla bla bla… billets précédents : Yama no Susume 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8.

C’est le moment des confessions et autres excuses. En théorie cet article aurait dû paraître avant mercredi dernier, c’est à dire avant la sortie de l’épisode 10. Seulement, j’ai déjà du mal à bosser de façon régulière, alors vu mon manque de motivation dans le cas présent…
Pour résumer :
1/ La série ne me passionne guère.
2/ Je commence à comprendre qu’écrire des articles hebdomadaires sur des épisodes de 3 minutes n’était peut-être pas une si bonne idée.

Mais bon, l’épisode précédent était assez sympa et celui-ci est sa suite directe. Avec un peu de chance, ça sera potable.

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture

Sasami-san@Ganbaranai 09 – The Next Day

Le site de pole-emploi quand il décide de balancer une erreur et me fait perdre ma lettre de motivation pas sauvegardée.

Le site de pole-emploi, quand il décide de balancer une erreur quelconque et me fait ainsi perdre ma lettre de motivation pas sauvegardée. (Personnification)

 

Amo

Dans les épisodes précédents: Épisodes 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8

Kagami n’a qu’une seule ligne dans cet épisode STOP Moral à zéro par conséquence STOP Motivation difficile à trouver STOP A découvert qu’un nouvel OAV de l’anime H Fault était sorti STOP C’est celui avec la fille aux cheveux violets qui branle le héros dans une salle de classe STOP Et juste avant la blonde fait du cosplay sex avec lui STOP Attention de l’auteur non optimale STOP Heureusement l’épisode est plutôt bon STOP Alors tout va bien STOP

Sasami-san@Ganbaranai // Studio SHAFT // Débuté en Janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur: Akiyuki Shinbo (Puella Magi Madoka Magica, Bakemonogatari, Sayonara Zetsubou Sensei)

Continue la lecture

Yama no Susume 08 – La revanche du poulpe mordoré

yama0813

Et soudain, des tentacules dans Yama no Susume


Petite précision : le titre de ce billet n’a rien à voir avec le contenu de cet épisode mais témoigne simplement d’un manque d’imagination de ma part.

NockComme d’habitude, je signale qu’il existe des billets portant sur les épisodes précédents : Yama no Susume 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7.

Pour résumer de façon synthétique, le premier épisode m’a semblé vaguement sympa, le suivant était moyen, le 3e m’a redonné espoir. Et puis vinrent les suivants qui m’ont fait passer par à peu près toutes les phases du deuil en réussissant à être tous aussi chiant et inintéressants les uns que les autres.
Mais c’était sans compter sur ma ténacité : je compte bien regarder jusqu’au bout. Et pour me faciliter la tâche, l’épisode du jour devrait (enfin) nous présenter une sortie en montagne.

Yama no Susume // Studio 8bits // Débuté en janvier 2013 // Prévu pour 12 épisodes (de 3 minutes 30) // Réalisateur : Yuusuke Yamamoto

Continue la lecture