Steins;Gate – Fuka Ryouiki no Déjà vu

Ma tronche lorsque j'entends que certaines personnes se sont abaissés à mater ce film en mauvaise qualité et avec des subs de merde.

Ma tronche lorsque j’entends que certaines personnes se sont abaissés à mater ce film en mauvaise qualité et avec des subs de merde.

 

MunnyDeux ans. C’est le temps qu’il aura fallu attendre aux fans de Steins;Gate avant de pouvoir poser les yeux sur ce film, annoncé dés la fin de la diffusion du dernier épisode.

Pour ceux qui ne saurait pas ce qu’est Steins;Gate, il s’agit d’un anime de 24 épisodes sorti durant la période printemps/été 2011, avec un OAV sorti peu de temps après. La série raconte comment Okabe Rintarou, un « mad scientist » créant toute sorte de gadget avec son acolyte Daru et son amie d’enfance Mayuri, se retrouve à créer une machine à remonter le temps et à l’expérimenter, à ses risques et périls. Si la série animée par White Fox n’était pas exempte de quelques défauts, elle eu le mérite d’offrir au spectateur une histoire particulièrement prenante et relativement fidèle au visual novel d’origine. Si vous voulez en savoir plus, allez regarder la série, je vous assure qu’elle vaut le coup d’oeil.

Sauf que voilà, les 24 épisodes suffisaient parfaitement à tenir l’histoire du visual novel qui avait été choisi. L’OAV offrait un contenu original mais il s’agissait là plus d’un bonus, histoire de prolonger le plaisir des fans, que d’un vrai épisode à scénario. La question qui se posait donc était la suivante : qu’est-ce-que ce film allait nous offrir de plus ?

La review qui va suivre est garanti sans gros spoiler sur l’histoire mais j’y décris clairement ce que sont, selon moi, les atouts et les défauts du film. Si vous voulez garder le plaisir de visionnage vraiment intact, je vous conseille de regarder le film avant de continuer à lire. Vous êtes prévenus~

Steins;Gate – Fuka Ryouiki no Déjà vu // Studio : White Fox // durée : 1H30 // Sortie au cinéma le 20 avril 2013 au Japon // Réalisateur: Kanji Wakabayashi // Scénariste : Jukki Hanada

Continue la lecture

Pokemon the Origin – Retour vers le futur

Il est temps, une nouvelle fois, de partir à l'aventure.

Il est temps, une nouvelle fois, de partir à l’aventure.

MunnyNan sérieux, est-ce-qu’il y a vraiment besoin de présenter Pokémon ? Que celui qui n’a jamais vu un Pikachu de sa vie et qui lit ces lignes… retourne de la planète d’où il vient car un type pareil n’existe probablement pas sur cette Terre. Mais je m’égare, recentrons un peu le sujet quand même : Pokémon est sorti en France en 1999, il fut un carton et la franchise fut utilisé de toutes les manières possibles et imaginables, allant du génial manga Pokémon Spécial (et les fanboys/fangirls qui vont avec) à des trucs comme « Apprends avec Pokémon : à la conquête du clavier ». Et comme on est sur un blog d’anime, on va peut-être parler un peu d’anime nan ?

L’anime Pokémon est sorti 1 an après le jeu au japon et avait la particularité de grandement se baser sur lui sans le suivre à la lettre. Sacha ressemble donc à Red, le héros du jeu, mais n’est pas lui, il commence avec un autre starter que disponible dans le jeu, etc… Cela permettait une certaine liberté aux scénaristes, pour le meilleur comme pour le pire… Et pas mal pour le pire hélas, l’anime étant principalement destiné à un public jeune et ayant mis du temps à comprendre qu’il fallait mettre un peu de scénario en son sein pour que ça reste intéressant à regarder. En bref, les premières saisons auront marqué beaucoup de fans de l’époque mais l’anime est aujourd’hui peu mirobolant…

Autant vous dire que lorsqu’un anime basé sur le jeu Pokémon a été annoncé à la fin de l’été, ça a sonné comme l’arrivée de Shenmue 3 chez certains fans. Hélas pour eux, les premiers détails ont brisé pas mal de fantasmes : il ne s’agira que d’un téléfilm et basé uniquement sur le jeu et non le manga qui s’en rapprochait le plus (oui oui, tu sais très bien que je parle de toi là, petit lecteur caché fanboy/fangirl de PokéSpé). Mais bref, assez blablaté, c’est l’heure de partir 15 ans en arrière !

Pokemon The Origin // Production I.G. et Xebec // diffusé le 2 octobre 2013 // 4 OAVs donnant un anime de 1h30 // Réalisateur : Kawasaki Itsuro

Continue la lecture

Kyokai no Kanata 01 – Ghostbusters

"Mais enlève ce seau de ta tête, t'es ridicule !" - "Nan ! Regarde la saison 2 d'Infinite Stratos si tu veux mais il est hors de question que je vois une seule image de cette bouse !"

« Mais enlève ce seau de ta tête, t’es ridicule ! -Nan ! Regarde la saison 2 d’Infinite Stratos si tu veux mais il est hors de question que je vois une seule image de cette bouse ! »

MunnyBon… Ca se sent que y a pas eu d’article depuis quelques temps, je sais absolument pas quoi raconter pour cette intro. Posons donc un peu le contexte dans ce cas.

Kyokai no Kanata est une série de light novel commencé en juin 2012 et publiée sous la tutelle de Kyoto Animation. Tout comme Chu2byou et Free!, Kyoani possède les droits de la série et a donc décidé d’en faire un anime qui sort cette saison. Sauf que voilà : comme l’annonce d’un anime sur un groupe de nageur de la part de Kyoani en avait étonné plus d’un, les premiers trailers de Kyokai no Kanata nous montraient un anime qui une fois de plus ne serait pas un slice of life d’étudiants dans un club lambda. Selon ces mêmes trailers, on allait même peut-être avoir un anime qui bouge enfin, ce qui n’avait pas été fait par Kyoani depuis un bail…

Bref, fini de blablater, voyons ce 1er épisode de Kyokai no Kanata.

Kyokai no Kanata // Kyoto Animation // Débuté en octobre 2013 // Prévu pour 12 épisodes // Réalisateur : Taichi Ishidate Continue la lecture

Oreimo S2 16 – « Choisis ta route et fonce vers ta bad ending ! » (3/3)

Vous pouvez reconnaître les fans les plus extrémiste de la série à certains comportements très simples...

Vous pouvez reconnaître les fans les plus extrémiste de la série à certains comportements très simples…

 

MunnyCe billet, résumant les épisodes 14,15 et 16 de Oreimo S2 a été séparé en trois pour être plus facile à lire. Pour lire la 1ere partie, c’est ici. Pour lire la 2e partie, c’est .

Et aussi, la série est disponible chez Wakanim

Ore no Imôto ga Konna Ni Kawaii Wake Ga Nai. // Studio A-1 Pictures // Débuté en avril 2013 // 16 épisodes // Réalisateur : Hiroyuki Kanbe Continue la lecture

Oreimo S2 15 – « Choisis ta route et fonce vers ta bad ending ! » (2/3)

Je suis sur que l'anime n'a pas cessé de me dire ça pendant que je lui hurlais dessus...

Je suis sur que l’anime n’a pas cessé de me dire ça pendant que je lui hurlais dessus…

 

MunnyCe billet, résumant les épisodes 14,15 et 16 de Oreimo S2 a été séparé en trois pour être plus facile à lire. Pour lire la 1ere partie, c’est ici. Pour lire la 3e partie, c’est .

Et aussi, la série est disponible chez Wakanim

Ore no Imôto ga Konna Ni Kawaii Wake Ga Nai. // Studio A-1 Pictures // Débuté en avril 2013 // 16 épisodes // Réalisateur : Hiroyuki Kanbe Continue la lecture

Oreimo S2 14 – « Choisis ta route et fonce vers ta bad ending ! » (1/3)

"Bon... Comment expliqué de manière claire et pas trop énervé tout ce bullshit ?"

« Bon… Comment expliquer de manière claire et pas trop énervé tout ce bullshit ? »

 

MunnyCe billet, résumant les épisodes 14,15 et 16 de Oreimo S2 a été séparé en trois pour être plus facile à lire. Pour lire la 2e partie, c’est ici. Pour lire la 3e partie, c’est .

Et aussi, la série est disponible chez Wakanim

CET ANIME EST DE LA MERDE !!!

Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire sur ces 3 derniers épisodes d’Oreimo. Merci de m’avoir lu.

Ouais, j’peux pas me contenter de ça je suppose. Dommage, ça résumait bien ma réaction à chaud… Ok, trêve de plaisanterie maintenant.

Je résume le contexte : Cela doit faire maintenant 2 mois que le dernier tome du light novel d’Oreimo est sorti au japon. Autant dire que le dénouement de cette série était déjà connu par tout les fans de la série ayant Twitter ou traînant sur des sites comme 4chan. Malgré tout, l’anime s’était arrêter à la fin de la saison dernière peu avant ce fameux dénouement donc pour certains, le suspense était resté intact. Mon cas ? Je fais parti de ceux qui connaissait le final mais sans rien savoir du comment on allait y arriver.

Je préviens donc : le billet qui va suivre va spoiler sans vergogne la fin de Oreimo et va tenter d’être le plus objectif possible sur le pourquoi de la première phrase de cet intro. Et pour le coup, les 3 épisodes vont être passé en revu. Je vais tenter de rendre ça le moins lourd possible mais je promets rien.

Ha et dernière précision : oui, nombre de choses qui vont être dit seront des remarques qui descendent plus le light novel que l’anime en lui même… Oui mais voilà, l’anime a choisi d’adapter de manière direct et (je suppose) à la lettre le light novel. Et en plus, on est sur un blog de critiques d’animes. Donc voilà, c’est l’anime que je vais descendre ici. Sur ce…

Ore no Imôto ga Konna Ni Kawaii Wake Ga Nai. // Studio A-1 Pictures // Débuté en avril 2013 // 16 épisodes // Réalisateur : Hiroyuki Kanbe Continue la lecture

Hyperdimension Neptunia the Animation 01, 02 & 03 – « And one anime, to fan-serv them all »

Elle a l’air cool nan ? C’est pour mieux t’appâter mon enfant~

MunnyJ’étais censé reviewer le 1er épisode il y a 3 semaines de cela. Après 2 heures d’écriture et un bug de Minorin effaçant tout mon brouillon, j’exprimais mon sentiment de colère par l’expression de mots d’une politesse relativement basse et prenait congé de cette écriture avortée.

Néanmoins, vous connaissez peut-être une règle classique en matière de visionnage d’anime qui est la règle des 3 épisodes, à savoir que l’on laisse à une série les 3 premiers épisodes pour savoir si oui ou non nous devrions la continuer. Après un début moyen mais pas forcement catastrophique, je laissais à Hyperdimension Neptunia une chance de se rattraper avec cette règle.

Fuck les formules de politesses et les euphémismes. Appelons un chat un chat et un anime de merde un anime de merde… Et Hyperdimension Neptunia est dans une catégorie encore plus précise d’anime de merde : l’ anime fan-service. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on nous en fait bouffer…

/!\ ATTENTION /!\ : La suite de cet article est classé NSFW. Rien de choquant ou de dégoutant mais évitez de le lire en public, les images montrent beaucoup. 

Hyperdimension Neptunia – The Animation // David Production (InuxBoku SS, Ben-to, Jojo’s Bizzare Adventure 2012) // Débuté en juillet 2013 // Prévu en 12 épisodes // Adaptation des 3 jeux vidéos Hyperdimension Neptunia // Réalisateur: Mukai Masahiro

Continue la lecture

ServantxService 01 : Oui, ça pourrait être un titre d’anime hentai

Si vous n'essayez pas de regarder cet anime, l'héroïne viendra vous forcer à le regarder.

Si vous n’essayez pas de regarder cet anime, l’héroïne viendra vous forcer à le regarder.

MunnyVous savez, on a beau essayer de couvrir tous les animes de la saison sur Minorin, il y en a tout le temps plusieurs qui nous échappe, souvent parce qu’on est déjà pris sur d’autres animes ou bien que le plot semble inintéressant. Dans le lot de cet été, il y a la saison 2 de Teekyu (la saison 1 étant sorti durant la saison d’hiver 2012/2013) que je ne saurais trop vous conseillez tellement on se prend de choses en 3 minutes. Sans être génial, c’est une bonne bouffée d’air… Mais c’est clairement pas le genre d’anime sur lequel on peut faire un billet intéressant avec un épisode.

Alors lançons plutôt sur un autre anime réservé jusque là par aucun des bloggeurs : Servant x Service. Le plot ? 3 jeunes adultes; Yamagami, Hasebe et Miyoshi; entrent dans le service affaires sociales de leur ville/préfecture/région (rayer les mentions inutiles, j’ai pas vraiment fait gaffe). Et… c’est tout ce que nous offre le synopsis. Tu m’étonnes que personne a voulu prendre le 1er épisode.

Pourquoi j’écris dessus alors ? Parce que ce 1er épisode était pas si mal et que ça pourra être un slice of life sympa à regarder cette saison. Ha et c’est aussi le 1er simulcast de cet été chez Wakanim.

ServantxService // Studio A-1 Pictures // Débuté en juillet 2013 // Prévu pour ? épisodes // Réalisateur : Yamamoto Yasutaka

Continue la lecture

Chuunibyou demo Koi ga Shitai ! OAV – Merry Summer !

Les haters lorsqu'on leurs dit "j'ai croisé un fan de Kyoto Animation"

Les haters lorsqu’on leurs dit « j’ai croisé un fan de Kyoto Animation »

 

Munny Je sais pas si vous avez remarqué mais on a pas eu d’anime de la part de Kyoani cette saison… Ouais je sais, y en a à qui ça n’a absolument pas manqué. Mais bon, avant l’arrivée de Free!, on a eu le droit à un petit « cadeau » : l’OAV de Chuunibyou. Je met « cadeau » entre guillemets car c’est un anime que certains n’ont apparemment absolument pas apprécier (des retombés que j’en ai eu aux différentes nocturnes Epita en tout cas).

Je vous ferais pas de résumer : l’anime est sorti l’automne dernier donc je pars du principe qu’il est tout frais dans votre tête. Dans le pire des cas, vous pourrez aller voir différents résumés sur internet maintenant que ceux-ci sont corrigés…et oui : c’est un tacle gratuit à tous les sites ayant voulu donner le résumé de la série dés sa sortie en se basant sur celui du Light Novel. Car pour les moins curieux d’entre vous : Kyoani a pris énormément de liberté sur le roman original, notamment avec la moitié du cast qui a été rajouté spécialement pour l’anime. C’est pour dire.

Allez, on s’envoie cet OAV qui est sorti il y a une semaine et donc qui parle forcement de…. Noël ! « Screw logic ! We are Kyoto Animation ! »

Chuunibyou demo Koi ga Shitai!: Kirameki no… Slapstick Noel // Kyoto Animation // Sorti le 19 juin 2013 // 1 OAV // Réalisateur : Utsumi Hiroko

Continue la lecture

Oreimo 11 – Pour le clifhanger, revenez à l’épisode suivant !

Mon regard en voyant l'un des personnages de cet épisode apparaître

Mon regard en voyant l’un des personnages de cet épisode apparaître

Munny Bon…C’est pas comme si ça faisait 2 mois que j’avais rien écrit et que je me sentais assez gêné. Donc on va faire comme si rien ne s’était passé ok ? Je dirais quand même qu’un truc : même après autant de temps d’inactivité, on peut encore venir écrire ce qu’on a envie de dire sur l’épisode qu’on vient de voir et ça, c’est cool. Donc merci Amo.

Bon sinon, y a un truc qui passent en ce moment qui s’appelle Oreimo et qui en est déjà à son 11e épisode. En même temps, c’est bientôt la fin de la saison donc y a pleins de trucs qui ont déjà 11 épisodes. Mais celui-ci a plein de petits points qui reflètent ce qu’a été Oreimo jusque ici donc hop, petit billet. Et puis ça préparera l’épisode de… hier soir… Oui bon, j’vous zut !

Y a un gros trou entre ce que Suryce a déja dit et ce billet mais pas de soucis, y a un résumé des points importants dans la suite.

Ha et la série est dispo en streaming gratos chez Wakanim. Et y a aussi des séries humoristiques comme Valvrave ou Attack on Titan, ce sera bête de pas en profiter, nan ?

Bon, cette intro s’éternise un peu en longueur et en trucs inutiles, on commence ?

Ore no Imôto ga Konna Ni Kawaii Wake Ga Nai. // Studio A-1 Pictures // Débuté en avril 2013 // Prévu pour 13 épisodes + 3 bonus // Réalisateur : Hiroyuki Kanbe

Continue la lecture

Slayers Premium – Votre concentré de Slayers en 30 minutes

 

On fait pas un bon Slayers sans Dragon Salve.

On fait pas un bon Slayers sans Dragon Salve.

 

Munny

Jeunes spectateurs ne vous intéressant qu’aux animes de cette saison, passez votre chemin. Car si Slayers est un nom qui ne vous parle pas, il s’agit pourtant d’une série qui a bien fait son temps et qui encore aujourd’hui doit conserver bon nombre d’adepte gardant le silence.

Slayers, c’est à la base une série de romans qui a connu entre 1995 et 2001 plusieurs adaptations : 3 saisons de 26 épisodes (Slayers, Slayers Next et Slayers Try… et non, il n’y a jamais eu de Slayers Revolution ou Evolution R !), 6 OAVs et 5 films. Autant dire pour ceux qui voudront tout rattraper : vous aurez du boulot ! Mais Slayers, c’est surtout un classique de l’héroic fantasy que l’on ne peut ignorer si l’on est fan du genre, avec son parfait dosage de d’humour, d’action et d’histoire. Sans parler de ses personnages atypiques comme Lina Inverse, l’héroïne principale de la série.

Et c’est au détour d’un clic que je suis tombé sur Slayers Premium, le dernier « film » de 30 minutes adapté et par chance, un de ceux que je n’avais pas encore vu. Que vaut-il par rapport aux autres ? Réponse dans la suite !

Slayers Premium // Studio : Hal Film Maker // Sortie en 2001 // 1 film de 30 minutes // Réalisateur : Junichi Satō // D’après les romans de Hajime Kanzaka

Continue la lecture

Haiyore ! Nyaruko-san 02 – Cet anime ne peut pas être aussi sérieux…

Cet épisode est garanti 100% bonne humeur et référence !

Cet épisode est garanti 100% bonne humeur et référence !

 

Munny

Episode précédent

Bon sang, bientôt un mois que j’ai rien écrit. Du coup, la saison de printemps a déjà commencé : la suite du spin-off de « It’s a punch » commence apparemment pas trop mal, des gars de Sunrise nous pondent un mécha écrit et réalisé sous substances illicitesDevil Survivor 2 laisse certaines fangirls sceptiques,  la plus hautaine des otak’ est de retour, Yoka aime jouer au Bingo avec les animes, Mirai Nikki a une suite spirituelle assez sympa pour l’instant, Nock n’a pas appris de ses erreurs passés et je commence à être à court de phrases pour remplir cette intro…

 

Bref, Suryce a déjà commencé sa review de la saison 2 de Nyaruko.  Tachons de rattraper ça.

Haiyore ! Nyaruko-san // Xebec // Débuté en avril 2012 // 12 épisodes // Réalisateur: Tsuyoshi Nagasawa

Continue la lecture

Sakurasou no Pet na Kanojo 24 – Kyou no Hi wa Sayounara~

 

Oui Sakurasou, tu as bien grandi depuis le temps (image extrait de l'épisode 18)

Oui Sakurasou, tu as bien grandi depuis le 1er épisode (image extrait de l’épisode 18)

Munny Ca y est. Sakurasou, c’est fini. Il est temps de donner le verdict dessus. Amo vous a donné un aperçu de ce qu’il pensait de cet anime ici et ici, j’ai tenté de donner mon avis assez global sans faire mon fanboy pour les épisodes 22 et 23. Sauf que pour ce dernier épisode, je ne pouvais pas ne pas dire ce que je pense personnellement de cette série.

Cette série est pour moi un petit bijou. Une série pas parfaite bien sur, mais qui vaut largement le coup d’être regardé pour son histoire, pour ses personnages, pour sa manière de faire vivre les choses et bien d’autres choses encore. C’est un anime qui m’aura surpris au début, m’aura fais vibrer tout au long de son histoire et m’aura fait passer un bon moment sur la fin, sans que ce soit grandiose comme j’ai pu le ressentir pour d’autres animes.

Bref, c’est parti pour l’épilogue de Sakurasou, mon coup de coeur de ces 2 dernières saisons. Et à la Amo-style ! Car, je cite : « tout [est dit] avec une subjectivité absolument assumée parce que fuck yeah mes opinions sont extrêmement intéressantes. »

Sakurasou no Pet na Kanojo // Studio J.C. Staff // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 24 épisodes // Réalisateur: Atsuko Ishizuka

Continue la lecture

Haiyore ! Nyaruko-san 01 – Ce pauvre Lovecraft doit se retourner dans sa tombe…

Tremblez pauvre mortel devant l'horreur de ce qui vous attend~

Tremblez pauvre mortel devant l’horreur de ce qui vous attend~

 

Munny Pour rien vous cacher, j’étais parti sur la review du dernier épisode de Psycho Pass… Sauf que franchement, ça aurait été du gâchis de ne parler que du dernier épisode sans aborder un minimum ce qui s’est passé avant. Alors autant repartir sur une base saine et démarrer un anime encore non abordé.

Ca tombe bien ! On m’a chaudement recommander un anime nommé Nyaruko-san et la 2e saison est pour très bientôt. Votre serviteur va donc se lancer dans cette aventure et dans le plus pur principe de Minorin, vous donnez ses impressions épisodes par épisodes (et sans tricher, je matte pas l’épisode suivant tant que j’ai pas fait la review du dernier regardé !).

Allez, c’est parti pour un anime dans le monde horrible et terrifiant de Lovecraft, de ses créatures inimaginables et… Gné ? Des lolis ?

Haiyore ! Nyaruko-san // Xebec // Débuté en avril 2012 // 12 épisodes // Réalisateur: Tsuyoshi Nagasawa

Continue la lecture

Sakurasou no Pet na Kanojo 23 – Une image vaut pas forcement mieux qu’un long discours

sakurasou231

C’était le conseil animé du jour.
(Oui, ça n’a rien à voir avec le reste de l’intro)

 

avatar-minorin  Procrastination : mot long et moche désignant de manière médical le syndrome du « j’ferais ça demain ». Ce mot est souvent utilisé comme euphémisme aux termes « ne rien faire » ou « grosse feignasse ». Le verbe associé (et apparemment non valider par le correcteur de mon navigateur) est « procrastiner » 

  Ex : « L’auteur de cet article a commencé à rédiger son billet au bout de 3 jours, il aime procrastiner. »

On nous annonçait dans l’épisode précédent par la preview un épisode axé sur la remise des diplômes des dernières années, on ne peut pas dire qu’on soit déçu puisque l’épisode entier est consacré à ça ! Pour votre plus grand bonheur ou malheur, selon ce que vous attendiez.

Sakurasou no Pet na Kanojo // Studio J.C. Staff // Débuté en octobre 2012 // Prévu pour 24 épisodes // Réalisateur: Atsuko Ishizuka

Continue la lecture